AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique   Sam 30 Avr 2016 - 19:06

Le saviez-vous ?
Informations complémentaires

L'alimentation

Le sang est capital pour un vampire. S'il en manque, il tombera dans un état qualifié de frénésie, qui le rendra aussi sauvage qu'un animal. Ensuite vient la torpeur, une sorte de coma dont il ne sortira qu'une fois du sang ingéré en grande quantité.
Pour trouver du sang discrètement, il bénéficie de plusieurs avantages : le charme dont fait preuve tout vampire sur les humains, ses capacités, l'hypnose qu'il peut opérer sur les humains et bien sûr une salive anesthésiante.
- Le sang des animaux est un piètre substitut au sang humain et n'empêche pas de tomber en frénésie. Au mieux, cela la retarde.
- Le sang contaminé par une maladie transmet au vampire la dite maladie. Il devra ingérer du sang sain pour guérir.  Mais courra toujours le risque de voir la maladie resurgir, aussi lui-faut-il veiller à se nourrir d'humain sains.
- Les sens du vampire ultra développés lui permettent de sentir du sang à des kilomètres, d'entendre un coeur battre, mais aussi de sentir la maladie chez un humain. Toutefois les médicaments peuvent tromper ses sens à ce niveau là.
- Le sang des garous et des hérésies est non seulement répugnant mais n'a aucune valeur nutritive ! Ce n'est pas le cas du sang des sorciers, qui goûte la magie et peut enivrer.
- Le sang d'un autre vampire est frappé de tabou: interdit d'en consommer, sous peine de mort.

La puissance de la Vitae

La Vitae, le sang vampirique, possède des capacités hors du commun. Ce sang offert à un humain lui octroie la capacité de régénérer n'importe quelle blessure, d'être plus vif, plus rapide, plus précis, plus agile et surtout, plus fort. Les humains ont même la sensation que leur cerveau va plus vite, qu'ils sont plus intelligents ou tout du moins plus rapides pour réfléchir. Tout leur paraît plus simple. Mais offrir de la Vitae à un humain n'est pas sans danger car elle rend accro. Notez qu'une dépendance à la vitae peut aussi toucher un vampire, d'où le tabou dont est frappée cette pratique.
Donner son sang n'est pas un acte que l'on commet à la légère, car les liens que l'on créé à partir de cet échange sont puissants.

Les liens du sang

Le Vinculum est un lien du sang. Lorsqu'un vampire offre par trois fois son sang à un humain ou bien à un autre vampire (peut être fait avec des garous ou sorciers mais est normalement proscrit), il lui impose alors un état de servitude accompagné par un sentiment amoureux. Le buveur devient accro au sang, bien évidemment, mais tombe généralement amoureux du vampire qui le lui a offert, devenant un esclave consentant. Normalement, c'est censé réunir deux amoureux, mais en réalité, c'est le plus sûr moyen d'asservir quelqu'un. La victime ne songe alors qu'à son régent (le vampire qui lui a offert par trois fois son sang), et au meilleur moyen de lui faire plaisir.
C'est de cette façon que l'on créé un serviteur humain. En offrant son sang très régulièrement, le vampire peut lire les pensées de son serviteur humain, lui donner des ordres à distance par communication télépathique, savoir où il se trouve, manipuler ses rêves, jusqu'à sentir le goût des aliments sur les papilles de son serviteur. En échange, l'humain devient immortel au fur et à mesure des échanges. Il est également plus fort, plus rapide, pouvant même avoir une force égale à celle d'un jeune vampire ou d'un garou hybride.

Le Sommeil diurne

Dès le lever du soleil, les vampires sont submergés par une fatigue écrasante. Ils préfèrent généralement s'allonger dans un cercueil, une cave ou s'enterrer car ils sont plongés très rapidement dans un sommeil profond qui revêt tous les aspects de la mort. S'ils sont attaqués durant la journée, ils peuvent se lever, mais cela leur est extrêmement difficile. De même, chaque geste, chaque mouvement, sera incroyablement lent, leur demandant une énergie puisée directement dans la Vitae. Autrement dit, ils se débrouillent pour que personne ne vienne troubler leur sommeil et ont souvent l'habitude de prendre des humains pour veiller sur eux.
Il arrive que les vampires plongent dans ce qu'ils appellent la torpeur. Il s'agit d'un long sommeil qui peut durer des siècles. Durant cette torpeur, le corps du vampire qui a tous les aspects d'un cadavre, excepté la décomposition et l'odeur. Il reste également sensible aux dommages par le feu et à la lumière du Soleil. Une longue période de torpeur peut entraîner une faiblesse de sang, les pouvoirs du vampire seront amoindris, il se sentira faible à son réveil, et aura besoin de beaucoup d'énergie pour se restaurer. Il subira également un choc culturel quand il découvrira un monde très différent de celui qu'il a laissé.

Les tabous et interdits

Il existe deux tabous ancestraux chez les vampires, plus que des interdits, c'est des actes considérés comme immoraux, répugnant et pouvant nuire à la race entière.
Le premier est la diablerie, l'acte de boire le sang d'un vampire jusqu'à le vider entièrement dans le but d'absorber sa puissance et ses pouvoirs. S'il n'a jamais été prouver qu'en vidant un autre vampire on peut obtenir ses pouvoirs et sa puissance, certains continuent à le croire. La pratique est formellement interdite et considéré comme une atrocité.
La seconde est le meurtre d'un autre vampire de sa propre lignée. Ne croyez pas que l'idée de tuer un autre immortel ne soit pas tentante, mais interdire le meurtre, le bannir est devenu nécessaire à la fondation d'une société. Néanmoins, certaines lignées continuent à vouloir tuer les infants jugés pas assez fort, et des infants continuent à vouloir tuer leur sire trop encombrant. Si le meurtre d'un vampire est naturellement proscrit, imaginez quelle abomination cela représente de nos jours de tuer un membre de son propre lignage ! C'est un tabou absolu, qui malheureusement est encore franchit.



Dernière édition par Yellow King le Ven 6 Mai 2016 - 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique   Sam 30 Avr 2016 - 19:06

les trucs qui se font et ceux qu'on ne fait pas
Les Convenances


- Chez les vampires, l'amour ne dure pas trois ans mais éternellement. Lorsqu'un vampire aime quelqu'un, il ne cessera jamais de l'aimer, peu importe ce que l'autre lui fera, le sentiment amoureux gardera la même force qu'au premier jour. Mais attention, un vampire est également très possessif et il n'est pas rare qu'il pense que s'il ne peut avoir l'objet de son désir, personne ne l'aura.

- Il ne faut pas confondre l'amour véritable unissant deux êtres (deux vampires ou un vampire et un mortel) et l'amour liant un Sire et son Infant. Si un Sire peut ressentir de l'amour véritable pour son Infant, ce dernier ressent un attachement très vif mais qui finit par se détériorer lorsque l'Infant doit prendre son envol. Ce sentiment commence à faiblir dans le siècle qui suit la transformation, mais le Sire reste responsable du vampire qu'il a créé jusqu'à trois siècles après sa naissance d'immortel.

- Le mariage existe aussi chez les vampires, cependant cette coutume sociale humaine n'a pas la même signification pour les immortels. Ils ont leur propre cérémonie qui ne se déroule pas dans une église, au cours de laquelle ils échangent leurs sangs, se liant ainsi et se jurant fidélité. Si l'un des deux brise cette promesse, l'autre peut le tuer, les meurtres passionnels entre vampires sont autorisés par les lois vampiriques (même s'il y a souvent une enquête).

- Seul le maître vampire dispose du droit de vie et de mort sur ses sujets. Afin d'éviter les meurtres déguisés, tout vampire désirant tuer son infant car l'estimant dangereux pour le kindred (la famille vampirique) devra demander au maître l'accord. En revanche, celui-ci peut ordonner la mort de n'importe lequel de ses sujets, mais pas sans raison !

- Le respect du territoire d'un maître de ville est une règle absolue, cependant on peut défier le maître dans l'idée de prendre sa place. Lorsqu'un vampire convoite quelque chose appartenant à un autre vampire, il doit le défier et le tuer pour l'acquérir.

- Le sexisme n'existe pas chez les vampires. Il n'y a aucune différence de force ou d'intelligence entre une femelle vampire et un mâle vampire, tout dépend des capacités individuelles. Leur absence de jouissance sexuelle par un autre biais que la morsure change, par définition, le rapport homme/femme. Notez toutefois que pendant toute la période du Moyen-Âge jusqu'à la révolution industrielle, le nombre de vampires mâles était plus élevé. Ceci s'explique par l'acharnement de l'Inquisition à l'égard des femelles mais aussi par les mœurs de l'époque.

- Chez les vampires, l'aisance ne se détermine pas par la fortune acquise au fil des années mais au nombre de calices, au fait de posséder ou non un marqué. Un vampire possédant un marqué est considéré comme supérieur à un vampire n'en possédant pas, même si ce dernier est plus âgé.

- Les vampires se saluent entre eux d'un signe de la tête, se serrer la main est un geste qui n'a aucun sens pour eux, quant à se faire la bise c'est exclu. Le salut intime est d'embrasser la gorge de l'autre en offrant la sienne, c'est une manière de dire à l'autre qu'on a totalement confiance en lui.

- Les vampires sont par nature solitaire, mais assez paradoxalement, souffrent périodiquement de leur solitude. Par conséquent, il n'est pas rare qu'ils vivent en petit groupe de 3 à 5 individus, chassant ensemble, vivant ensemble, se protégeant mutuellement. On appelle ça un nid.

- Les serviteurs humains sont très importants pour les vampires, ce sont eux qui veillent sur leur sommeil diurne. Les vampires peuvent les payer avec de l'argent, une promesse d'éternité ou bien par le sang. Un serviteur humain est généralement lié par un pacte, nourri du sang du vampire devenant tellement addict qu'il s'étiolerait loin de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique   Sam 30 Avr 2016 - 19:27

Tous les termes bizarres et étranges que vous allez croiser dans cette section vous sont expliqués.
Lexique


Antédiluvien : très très vieux vampire, terme ancien pour désigner les vampires si anciens qu'on ignore si leur existence tient de la légende ou de la réalité. Ils sont les créateurs de lignées.
Bétail : terme utilisé par les vampires pour désigner les humains (de manière péjorative).
Bête : c'est un mot peu souvent prononcé à voix haute qui désigne l'ensemble des instincts bestiaux d'un vampire, sa part animale, le prédateur, souvent associé à la frénésie ou à la soif.
Calice : source de vie, mortel (humain quoi) qui nourrit régulièrement (volontairement ou pas) un vampire.
Caïnite : mot désignant un vampire, un descendant de Caïn.
Conclave : réunion des chefs suprêmes des vampires.
Dépravé : vampire se nourrissant régulièrement de mortels drogués ou ivres afin de ressentir l'ébriété.
Descendance : l'ensemble des Infants d'un vampire. L'autre terme, moins flatteur, est progéniture.
Diablerie : l'acte de sucer le sang d'un autre vampire jusqu'à entraîner la mort du-dit vampire, aspirant ainsi son âme au passage. Très fortement interdit évidemment, non seulement par la loi mais aussi par la morale vampirique car considéré comme du cannibalisme.
Discipline : sorte de pouvoir, de magie, que développe le vampire en s'exerçant.
Domaine : une zone d'influence d'un vampire. Si un maître revendique des villes entières, il permet souvent à d'autres vampires puissants de constituer leur propre domaine à l'intérieur.
Dominator : terme utilisé pour désigné le vampire possédant un ou une marqué(e).
Elysium : un endroit où les vampires peuvent se rassembler et discuter sans risque. C'est généralement un endroit culturel.
Engendrer : verbe désignant l'acte de l'étreinte, de transformer un humain en vampire.
Essaim : terme désignant un groupe de vampire plutôt imposant, contrôlant une région ou mégalopole.
Étreinte : mot désignant la transformation d'un humain en vampire.
Frénésie : soif incontrôlable ressentie très rarement et crainte par tout vampire. La frénésie est un état semblable à une crise d'épilepsie, le vampire en étant victime n'en a pas conscience et se nourrira de toute créature vivante passant sous son nez.
Infant : nom donné à un vampire nouveau-né par celui qui l'a engendré.
Inferno : mot désignant le jour où l'Eglise a détruit un très grand nombre de vampires durant l'Inquisition.
Kindred : désigne la famille vampirique dans son ensemble, c'est-à-dire tous les vampires (l'équivalent du terme humanité pour les humains). Les vampires utilisent aussi le mot Société.
Lien du sang : relation unissant un vampire à un autre vampire (ou à un humain) via un échange régulier de sang (qui engendre une dépendance).
Lignage : terme désignant la lignée d'un vampire, de sire en sire (l'équivalent des ancêtres), les vampires peuvent aussi dire famille pour désigner leur lignée.
Mascarade : terme évoquant l'ensemble des règles (traditions) qu'ont développé les vampires. Ce terme est souvent utilisé aussi pour désigner la hiérarchie des vampires.
Marqué : aussi appelé serviteur humain. Humain lié à un vampire par un échange de sang régulier, le lien étant très puissant et indéfectible ou presque.
Mort ultime : expression désignant la mort d'un immortel, une mort définitive puisque les vampires sont des non-morts.
Nouveau-né : le terme veut dire très exactement ce qu'il signifie, c'est un vampire fraîchement transformé.
Novice : vampire nouvellement créé encore sous la tutelle de son sire.
Paria : vampire ayant été rejeté d'un Essaim, généralement déchu de son poste, qui s'est retiré, vivant en marginal.
Sourde de Sang : équivalent du Calice, humain servant à nourrir régulièrement un vampire, ce terme est souvent un titre officiel.
Primogène : les membres du Conseil d'une ville. Vampires puissants, riches et respectables, possédant souvent des affaires lucratives ainsi qu'une certaine aura, une autorité respectée par tous.
Refuge : endroit où le vampire se protège des rayons fatals du Soleil durant la journée.
Renégat : vampire enfreignant les traditions, souvent recherchés, un hors-la-loi.
Sire : vampire ayant transformé un humain en vampire, c'est une sorte de "papa" pour le nouveau né.
Soif : le besoin de se nourrir inhérent à tout vampire.
Traditions : règles régissant les vampires, leur non-respect est punissable par la mort ultime.
Vitae : désigne le sang, la vie, ce mot est plutôt utilisé pour désigner le sang des vampires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique   Sam 25 Juin 2016 - 23:26

La foire aux questions
F.A.Q. spéciale vampire

→ Il se passe quoi, face à un vampire, si le métamorphe/lycan est sous sa forme humaine ? Et sous sa forme animale ?
Un vampire a naturellement le dessus face à un lycan ou méta sous sa forme humaine, néanmoins selon son âge et son expérience, le lycan même sous sa forme humaine peut se montrer vindicatif voire surprendre son adversaire. Un jeune vampire devra se méfier. Face à un lycan adulte maîtrisant sa transformation, il aura quelques difficultés, quant à un dominant d'un certain âge ou pire un alpha, mieux vaut éviter l'affrontement quand on a moins de 100 ans. En revanche, un maître vampire ou n'importe quel vampire de plus de 300 ans n'aura à craindre que les alphas et les vieux loups. Mais attention, un retournement de situation peut intervenir, car sous sa forme animale un lycan dominera bien plus facilement un vampire voire pourra lui arracher un membre. Les métamorphes sont généralement moins vindicatifs et fuiront un tel combat. Face à un lupin sous sa forme animale, seuls les vampires de plus de 300 ans ont une chance de s'en sortir indemne. Aussi, mieux vaut parfois préférer utiliser une arme à feu ou carrément s'en aller.

→ Est-ce que les cheveux continuent de pousser ? Les ongles ?
On croit à tort que les cheveux et les ongles chez les morts continuent à pousser, c'est faux, ils tombent avec la décomposition. Mais les vampires sont des morts stoppés net dans le processus de décomposition, à jamais ayant la forme et l'apparence qu'ils avaient au moment de leur mort. Ce qui veut dire que leurs cheveux repousseront s'ils sont coupés pour reprendre l'exacte forme et longueur qui était la leur à leur mort, idem pour les ongles. Vous comprenez mieux pourquoi les vampires choisissent soigneusement ceux qu'ils transforment.

→ Les vampires peuvent-ils boire autre chose que du sang ?
On pourrait le croire tant les vampires sont doués pour faire semblant, ça fait des millénaires qu'ils se cachent parmi nous sans qu'on s'en soit rendu compte. Mais en fait non, tout autre liquide que le sang a le goût de cendres dans leur bouche (seul le fait d'avoir un marqué permet à travers le lien au vampire de ressentir à nouveau le goût des aliments) et n'est pas digéré par l'organisme. Ne croyez pas que vous puissiez mélanger de l'alcool dans votre poche de sang, vous le régurgiteriez. Le seul moyen d'être ivre est de boire du sang d'humain ivre, le seul moyen pour un vampire d'être défoncé est de boire le sang d'un humain stone, etc... Rien d'autre que du sang ne saurait passer dans son système digestif perverti.

→ Les vampires peuvent-ils boire le sang des métamorphes ?
Le sang des métamorphes et lycans a très mauvais goût. Les jeunes vampires de moins de 100 ans sont incapables de le digérer et finissent par le vomir. Pour les plus fragiles, le sang de lycan peut même les empoisonner. En revanche, les maîtres vampires peuvent boire le sang de métamorphes ou lycans sans en souffrir mais cela ne leur apporte aucun réel pouvoir si ce n'est qu'avoir un calice métamorphe ou lycan est considéré comme un signe de pouvoir chez les vampires.

→ Que se passe-t-il s'ils boivent du sang de sorcier ou médium ?
Rien en particulier. Le sang de sorcier peut s'avérer plus savoureux, car contenant quelque chose de légèrement différent. Certaines lignées de vampires parviennent à tirer un certain pouvoir en se nourrissant de sorciers, mais le seul réel pouvoir que cela accorde est qu'en ayant un calice sorcier on montre aux autres vampires l'ascendant qu'on a sur les sorciers, surtout si votre calice vous obéit en tout point. Là encore, certaines légendes racontent que le sang de sorciers vous offre des pouvoirs supplémentaires, mais cela n'est qu'une rumeur.

→ Un médium, un sorcier ou un nécromant devenu vampire garde-t-il ses capacités ?
NON, ABSOLUMENT PAS. Les capacités qu'ont les médiums, les sorciers et les nécromants viennent de la terre nourricière, de la nature et sont offertes aux vivants et non aux morts. Ils perdent immédiatement toutes leurs capacités, leurs ressentis, leurs perceptions de l'au-delà, jusqu'à leurs capacités et leurs dons. Cette perte d'ailleurs provoque généralement un sentiment de vide qui peut pousser le jeune vampire à devenir dépressif. Son sire devra agir de telle sorte à lui faire oublier son ancienne nature. Certains vampires parviennent à développer des dons pareils à la magie, la thaumaturgie est une forme de magie et il existe aussi une forme de nécromancie pratiquée par les vampires, mais ce n'est en rien identique à la magie des vivants.

→ Que font les vampires durant la journée ?
Normalement les vampires dorment durant la journée. Ils sont soumis à une fatigue tellement écrasante que la majorité cèdent au sommeil. Mais il est possible pour certains puissants de s'élever avant que l'astre ne soit couché, ou en cas de danger. Notez toutefois que, tant que le soleil brille, le vampire est beaucoup plus faible et perd la majorité de ses pouvoirs. C'est la raison pour laquelle un vampire doit bien s'entourer et choisir un endroit sûr où dormir.

→ Est-ce qu'un vampire peut rentrer chez moi sans mon invitation ?
Non, impossible. Du moins, pas dans un foyer. Ce qui veut dire que les vampires peuvent entrer dans les lieux publics mais aussi les chambres d'hôtel, les écoles, etc... Le propriétaire du foyer doit donc inviter le vampire afin qu'il puisse entrer. Il peut retirer son invitation à tout moment, le vampire sera alors propulsé à l'extérieur de la maison par une force invisible.

→ Est-ce que deux vampires peuvent s'échanger leur sang pour se nourrir, par exemple ?
Oui, deux vampires peuvent s'échanger leur sang, cela fonctionne pour les nourrir. Mais attention, lorsque c'est de manière répétitive, même si ce n'est que quelques gouttes, il apparaît alors entre les deux vampires ce qu'on appelle le Lien du Sang. Le lien du sang est généralement voulu, désiré, une sorte de pacte passé entre deux amants ou deux compagnons, même s'il peut aussi être imposé par une manipulation. En revanche, l'acte de se nourrir de sang de vampire est proscrit chez les vampires. On appelle ça de la diablerie. Certains transgressent les règles, pensant qu'ils gagneront en puissance, mais si une autorité s'en rend compte, ils sont passibles de mort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique   Sam 25 Juin 2016 - 23:37

Relations interaciales

Les autres tarés

→ Les humains
Pour les vampires, les humains sont tout simplement du bétail. De la viande fraiche. Mais ils constituent aussi une menace, de par leur surnombre. Alors on se cache, on les trompe, on les abuse et cela est si facile ! Les vampires ont du mépris pour les humains. Le pire, c'est qu'eux adorent les vampires, tout particulièrement les gens vivant en Louisiane.

→ Les médiums
Il est vrai que les médiums éprouvent la même fascination que les humains mais ils ont un certain avantage sur eux: ils voient au premier coup d’œil s'ils ont affaire à un vampire, et avec un peu d'exercice, ils peuvent sentir si le vampire est dangereux pour eux ou pas. Cela dit, fascinés ou non, les médiums sont d'un naturel enclin à se méfier des vampires. Quant aux buveurs de sang, ces derniers éprouvent de la fascination pour les médiums. Nombreux sont les vampires à vouloir marquer un médium pour s'approprier son pouvoir, mais rares sont ceux à y parvenir à cause de la méfiance qu'ont les médiums envers eux.

→ Les nécromanciens
Les nécromanciens sont sujet de fascination pour les vampires et en même temps, sujet de bien des peurs obscures. Les vampires s'en méfient car ils possèdent un étrange lien avec la mort et peuvent résister à leurs pouvoirs. Cependant, l'idée de posséder une telle puissance les intrigue et les invite à se montrer parfois imprudents. Les nécromanciens, quant à eux, se méfient des vampires comme le feraient n'importe quel sorcier. Qu'ils puissent résister à leurs pouvoirs ou non, ils savent bien qu'un vampire est trop habitué à délivrer la mort pour qu'on puisse s'y fier.

→ Les sorciers
Entre les vampires et les sorciers, il y a toujours eu une sorte de fossé dû à une méfiance respective. L'idée qu'ils puissent se combattre les effraie bien évidemment car ils ignorent qui sortirait vainqueur. Il arrive que des sorciers soient employés par des vampires contre de l'argent, le seul moyen qu'ont les vampires en cas de besoin de s'assurer des services nécessaires comme la protection ou mettre un lieu en sécurité mais ils ne voudraient surtout pas être redevables des sorciers. Ces derniers aiment travailler avec les vampires, car ils sont très riches. Mais ce sont les mauvais sorciers qui se mettent le plus souvent au service des vampires, ils peuvent même y acquérir plus de puissance.

→ Les garous
Les vampires ont depuis toujours porté un mépris manifeste envers les garous, parfois ils les détestent même, mais cela masque surtout une méfiance voire une peur profonde car ils ne savent pas qui sortirait vainqueur d'un éventuel combat. Les garous éprouvent le même mépris envers les vampires, mépris qu'ils ont l'intelligence de masquer. Mais le pire est bien évidement les lycanthropes. Ennemis naturels des vampires, ils se sont toujours profondément haïs et durant des siècles se sont entre-tués. C'est l'Inquisition qui a fait beaucoup de pertes dans chacun des clans qui les a poussés à conclure la paix.

→ Les hérésies
Choses curieuses et attirantes, les hérésies sont pour les vampires n’en ayant jamais croisé une curiosité exotique et pittoresque, si bien qu’ils peuvent vouloir y goutter. L’ennui c’est que le sang d’hérésie est chargée de maladies qui peuvent atteindre les vampires ! Chez les mortels ils peuvent sentir la maladie mais les hérésies par leur influence perturbe leurs sens. Une erreur fatale pour un vampire de moins de 50 ans qui peut y passer s’il n’y prend garde. Les autres sentiront juste une faiblesse, voire seront malade et vomirons tout le sang avalé. Résultat, le Conclave a posé un moratoire sur le sang d’hérésie et proscrit toute relation avec ces dernières mais ça n’empêche pas les jeunes vampires et les insouciants de continuer d’être attirés surtout par cet interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique   Dim 19 Fév 2017 - 22:24

comment on se fight chez les sangsues

Les règles de combat


* Entre Vampires:
C'est l'âge qui prime. Plus votre adversaire est vieux comparé à vous moins vous avez de chance de l'emporter contre lui. En fait, passer 1000 ans, seuls un Vampires aussi vieux ou un groupe de vampires assez âgés peut gagner face à vous. À l'opposé, si vous avez moins de 100 ans, vous êtes inférieure aux autres et donc facilement éliminables. Entre en ligne de compte: l'âge, la lignée (plus vous êtes proche du Créateur de votre lignée, plus le sang coulant dans vos veines est puissant), le niveau acquis de la discipline.
Un conseil: ne provoquer en combat que des vampires dans votre tranche d'âge sous peine d'être le grand perdant et d'être humilié!

* Avec les autres races.
À savoir: les disciplines des Vampires fonctionnent très bien sur les autres Vampires et les Humains. Pour les autres races cela va dépendre de votre âge et de la puissance de votre adversaire, de son âge, de sa tactique, de sa préparation à ce combat et de sa formation (encours ou finie).

- Entre 0 et 100 ans: Vous êtes perdant face à un Sorcier, Garou, Nécromant, Médium, Lycan. Mieux vaut pour vous fuir face à l'ennemi ou n'affronter que d'autres nouveau-nés. de plus votre incapacité à contrôler la soif vous rend dangereux pour vous même, quand le sang devient une obsession on fait moins attention aux autres et on devient donc vulnérable. Les Hérésies peuvent user de leur influence sur vous, surtout si cela touche une corde sensible en vous.

- Entre 100 et 300 ans: Vous perdez face à un Lycanthrope ou Garou sous forme animale. Les Médiums peuvent toujours gagner mais ce sera plus compliqué. N'oubliez pas que les Médiums rattachés à la Guilde possèdent des armes prévues pour éliminer un Vampire. Les Sorciers et Nécromants peuvent user de leur magie, vous pouvez tenter d'y réciter, mais tout dépendra de l'âge et de la puissance du sorcier. Les Hérésies peuvent user de leur influence si cela éveille quelque chose en vous.

- Entre 300 et 500 ans: Vous maîtriser mieux votre discipline et vous n'êtes plus soumis à votre Soif. Vous devenez donc un adversaire plus coriace à combattre. Tout dépendra donc de la puissance de votre adversaire pour les Sorciers et Nécromants. Les Hérésie continuent de pouvoir utiliser de leur influence sur vous. Les Médiums auront recourt à des armes au besoin car leur dons perdent en puissance sur vous. Un Alpha (Garou ou Lycan) gagnera contre vous sous forme animale.

- Entre 500 et 1000 ans: Vous êtes un Ancien. Vous approchez de la maîtrise parfaite de votre discipline. Les Lycanthropes et Garous peinent même sous forme animale, à moins d'attaquer en groupe à l'exception de l'Ulfric et du Shâmon-Haj. Les Sorciers et Nécromants doivent être puissants et bien préparés, sachant que vous pourrez toujours vous défaire de leur sort. Les Hérésies gardent leur influence, mais vous pouvez y résister pour peu que vous en ayez déjà rencontré possédant la même influence. Les Médiums éviteront de venir se frotter à vous même bien armés... Plus vous approcherez des 1000 ans, plus vous serez puissants de par l'âge donc mieux vous résisterez aux pouvoirs des autres races. Ceci dit, vous pouvez aussi perdre parce que vous vous croyez intouchable. La méfiance reste de mise.

- Au-delà des 1000 ans: On ne dira pas que vous êtes invulnérable et que personne ne peut vous toucher, mais soyons clair plus vous dépasserez les 1000 ans plus il sera compliqué pour les autres de gagner en combat face à vous. Cela ne veut pas dire que le sort d'un Sorcier ne marche pas sur vous, juste que vous pouvez mieux y résister et qu'il doit être puissant et bien préparé. Un Garou ou un Lycanthrope évitera de vous affronter même sous forme animal. Il risquerait d'en sortir blessé. Ceci dit attention face au Shâmon-Haj et Ulfric qui sont beaucoup plus puissant que les autres de par leur statut. Les Médiums vous éviteront, à moins de vous surprendre dans votre sommeil. Idem pour les Nécromants. Quant aux Hérésies, tout dépend de si leur influence éveille quelque chose en vous et si vous en avez déjà croisé avec la même influence.

les Marqués

Vous disposez du niveau un de la discipline de votre Maître, qui s'ajoute à votre magie si vous êtes Sorciers, Nécromant et Médium ou à votre nature pour les Garous et Lycan (attention seul un Vampire très vieux peut marquer un Garou ou un Lycan). Les règles de combats de votre groupe de base s'applique en tenant compte que l'âge de votre Vampire définit ce que vous avez gardé comme pouvoir. À savoir, si votre Vampire a:

- Entre 0 et 200 ans: vous perdez vos pourvoies
- Entre 200 et 300 ans: vous conservez 50 pour 100 de vos pouvoirs cela peut aller jusque 70 pour 100.  Attention que vos pouvoirs deviennent aléatoires. Plus rien ne garantit que cela marchera. La pratique de la magie telle quelle est impossible.
- Entre 300 ans et 500 ans: vous conservez environ 80 pour 100 de vos pouvoirs, vous avez plus de chance que votre sort marche.
- Aude-là de 500 ans: vous conservez vos pouvoirs.
- Plus de 1000 ans: peu importe votre race de base, vous conservez vos pouvoirs et pouvez pratiquer la magie.

Note: le meilleur moyen de tuer un vampire quelque soit son âge est de le tuer durant son sommeil diurne où il ne peut se protéger ou de tuer son marqué de jour. Cela suppose de savoir où est son nid et de réussir à y entrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Informations subsidiaire des vampires † infos, convenances et lexique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RoI INFOS SUBSIDIAIRES]
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Lexique du jeu de rôle
» Infos officielles de la maison Serdaigle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: The Yellow Brick Road :: Annexes :: The Monster Book of Monsters :: Bleed for us-