AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Priez pour votre survie dans l'event de Septembre qui vous plonge du temps des dino
et des bûchers !!
:frank:
Festoyer avec nous pour l'anniversaire dragien envoi coeur
Derniers jours pour attraper un numéro à la loterie magique Crazy choupi
N'oubliez pas de voter pour les awards de Drag ! :aime:

Partagez | .
 

 Les niveaux d'apprentissage † pour sorciers & nécromanciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 579
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Les niveaux d'apprentissage † pour sorciers & nécromanciens   Jeu 9 Fév 2017 - 14:14

L'art et la manière d'apprendre la magie

L'apprentissage de la magie


L'apprentissage magique est une chose complexe qui prend des années et qui, il est vrai, n'est jamais totalement achevé. Un sorcier le sait, il y a toujours des choses à apprendre quand il est question de magie. Mais ici on va parler de l'apprentissage de base nécessaire à la bonne pratique de la magie et non de tout ce que l'on pourrait apprendre au cours d'une vie. Car il est évident qu'on peut engranger quantités de savoirs, cela ne veut pas dire pour autant qu'on pourra tout pratiquer. On parlera ici donc d'apprentissage dans l'optique d'une pratique des choses apprises !

Si l'on dit qu'il n'y a pas d'âge pour apprendre la magie, on convient cependant d'âges normés où un sorcier né dans une lignée et ayant toujours appartenu à un Coven aura suivit un apprentissage disons classique. Ainsi bien souvent cet apprentissage débute à la maison, en famille, dès l'âge de 5 ans, parfois un peu plus tôt parfois un peu plus tard. Le premier niveau, assez basique, consiste à apprendre à maîtriser d'une part son don, à savoir distinguer la magie blanche de la magie noire, à savoir ce qu'est un rituel, un enchantement, à lire les grimoires, à distinguer les ingrédients nécessaires, etc... Généralement vers l'âge de 7 ans commencent les choses sérieuses, et l'expérimentation. Ce n'est que vers l'âge de 10 ans qu'on permet aux jeunes sorciers à toucher aux potions, vers l'âge de 12 ans qu'on peut concevoir de communiquer avec les esprits, et vers l'âge de 16 ans qu'on peut envisager des invocations, de la magie de cercle ou la pratique de rituels. Aux dix huit ans, a lieu les premières épreuves de passage. Le Coven vous considère comme capable de maîtriser vos dons et peu vous envoyer sur des missions en extérieur, il continue néanmoins à vous superviser et vous restez en apprentissage sous la tutelle de votre mentor jusqu'à vos 25 ans, âge où vous passer les dernières épreuves qui feront de vous un sorcier confirmé.

Les âges de l'apprentissage sont à relativiser cependant. Car au delà de l'apprentissage il y a l'âge de formation d'un cerveau humain, et l'âge de maturation de la magie interne. Comme chez les humains, les sorciers ont un âge où ils atteindront leur plein potentiel. Cet âge est atteint à 30ans, pas avant. Entre 40 et 50 ans, quelque soit le début de son apprentissage, le sorcier aura accès au maximum de ses capacités, et de sa maturité. Son corps et sa magie seront au summum de leur éclat. Après les 50ans, votre magie déclinera en même temps que votre corps humain. En revanche, le savoir s'accumule au fil des années. Une certaine sagesse atteint les sorciers vers leurs 60 ans. Les rituels les plus complexes ne peuvent être maîtrisés et parfaitement exécutés qu'à partir de cet âge là (quelque soit l'âge auquel vous avez commencé votre apprentissage).

Dans le cas d'un apprentissage plus tardif, il vaut mieux se référer aux niveaux qu'on peut constater lors de l'apprentissage classique mais qui peuvent parfois s'étaler plus dans le temps (surtout lorsqu'on entame cet apprentissage à l'âge adulte alors qu'on doit affronter certaines responsabilités comme éduquer des enfants, avoir un emploi à temps plein, etc...). Ce nivellement vaut pour tous les types de magie dont l'apprentissage a été entamé après la puberté.

Les paliers d'apprentissage


premier palier  le contrôle de ses pouvoirs, compréhension de la magie. Durant les premières années de votre apprentissage, vous allez apprendre avant tout à contrôler vos pouvoirs. Un sorcier n'est pas un médium qui se contente de sentir la magie. Un sorcier essaie de comprendre l'essence même de la magie, et pour cela lira des centaines de grimoires à ce sujet (pour certains il faudra apprendre de nouvelles langues), mais aussi comprendre sa propre nature, et l'essence de sa magie. Durant cette première étape se fera le choix du type de magie. Souvent il est lié à ce qu'on connait le mieux, à notre culture, à ceux qui l'auront initié. Mais ça peut aussi être un choix conscient, différent de la culture dont on provient, différent de ce qu'on nous a dit.

second palier consiste à comprendre et utiliser la magie. Alors il s'agit d'une utilisation assez simple, utiliser sa propre magie, parvenir à la contrôler efficacement, être capable de lancer des sorts très simples et basiques. Il s'agit de jeter les bases de votre apprentissage et de renforcer chaque apprentissage par l'expérimentation. Durant ce second pallier, votre magie et votre mental sera mis à rude épreuve. Les échecs seront nombreux et la peur pourra prendre le dessus. Il faut s'armer de patience ce qui n'est pas toujours évident.

troisième palier vous permet de toucher à une magie plus complexe, comme tenter de faire des potions, tenter des rituels assez simples mais de les maîtriser du début à la fin, enchanter des petits objets, parvenir à utiliser des instruments, à ne pas se contenter d'utiliser sa magie mais à tenter de ressentir et utiliser la magie terrestre par exemple. Durant ce troisième pallier on peut aussi apprendre les transes pour les types de magie s'y prêtant, on apprend à méditer, à prendre du recul sur soi et sa magie, à réfléchir, à choisir, à attendre le bon moment. C'est une étape très personnelle et intérieure qui doit ensuite vous pousser vers l'extérieur.

quatrième palier est donc vers l'extérieur. Il s'agit non plus de procéder à de la magie seul mais à plusieurs. En général, c'est avec des amis, avec des membres proches du Coven, avec votre mentor que cela se fait. Il faut se sentir en confiance, c'est très important pour la bonne réalisation de cette étape cruciale. Beaucoup de rituels ne peuvent être fait tout seul ! Cette étape est donc essentielle. On doit aussi apprendre à partager, apprendre à donner. Mais il faut être sûr de s'être bien construit, les étapes précédentes ayant servit à cela. Ce pallier une fois terminé vous amène au dernier pallier et le plus complexe.

cinquième palier est celui où vous apprenez à maîtriser l'inconnu. Ainsi vous allez procéder à des incantations, vous allez communiquer avec les esprits, vous allez apprendre à les maîtriser autant que possible et apprendre à vous en sortir dans le monde de l'au-delà. Durant cette étape dangereuse pour vous et votre santé mentale, vous serez étroitement surveillé par votre mentor. Au terme de cette étape, vous allez avoir un familier, un esprit qui vous accompagnera ensuite jusqu'à la fin de vos jours. C'est durant ces voyages éthérés que vous allez faire sa rencontre. Cette dernière étape hautement initiatique n'est pas toujours réalisée en raison de sa dangerosité.

Le premier palier dure entre 2 à 4 ans selon la disponibilité de l’apprenti et sa capacité à enregistrer aisément les informations.
Le second dure en général entre 1 à 3 ans.
Le troisième peut durer entre 6 mois et 2 ans selon les capacités de chacun, et le perfectionnisme de l'élève. Plus cette étape dure longtemps plus la maîtrise de l’apprenti sera complète.
Le quatrième palier peut durer 6 mois à 2 ans également selon la sociabilité et la confiance de notre élève.
Le cinquième palier exige plus de temps, généralement il exige deux ans minimum mais certains ont tendance à spoiler une année ce qui peut s'avérer dangereux excepté si vous n'avez aucune envie d'atteindre ce niveau de magie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 579
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Les niveaux d'apprentissage † pour sorciers & nécromanciens   Jeu 9 Fév 2017 - 14:20

Le long et tortueux chemin de la nécromancie

L'apprentissage de la nécromancie


Chez les nécromanciens, on distingue quelques nuances dans l'apprentissage mais qui restent assez minimes. Les pouvoirs d'un nécromancien apparaissent assez tôt. Leur manifestation avant l'adolescence sont cependant assez subtiles pour parfois passer inaperçu. Mais au bout d'un certain nombre d'animaux morts réanimés, l'entourage s'il a des dispositions dans la magie voire une certaine éducation finira par comprendre.
De nos jours, le Coven prend rapidement en charge les nécromanciens nés dans des familles non éduquées à la magie. Toute famille afro-américaine fréquentant la communauté des Mawuipa saura assez vite de quoi il en retourne et sera capable de fournir à l'enfant une éducation assez tôt. Enfin chez les gitans également, la culture magique étant assez présente, un enfant présentant des dons à la nécromancie sera éduqué par ses pairs.

Dans le cas d'une prise en charge réalisée assez tôt, durant l'enfance, la nécromancie pourra être élevée assez vite à un haut niveau. Ainsi, un nécromancien débute généralement son apprentissage vers l'âge de 5 ans avec un maître de haut niveau. Sans cesser d'apprendre, il use de son talent et l'expérimente ce qui lui confère la possibilité de pouvoir confortablement:
A l'âge de 25 ans, relever un mort et en conserver le contrôle assez longtemps pour obtenir de lui des informations ou une totale servitude, voire l'utiliser comme bouclier vivant en cas de combat.
A trente ans, il peut alors forcer un zombie voire deux à s'attaquer à un ennemi quel qu'il soit.
A quarante ans, il peut largement lever trois à six morts et les faire courir ou encercler des ennemis.
A cinquante ans, il peut lever un petite troupe d'une quinzaine de zombies maximum.
Évidemment, une telle entreprise ne s'envisage que dans un cas d'extrême urgence. Car ensuite, quel que soit son âge, il aura complètement vidé ses batteries et ne pourra pas utiliser sa magie pendant quasiment une semaine. Mais on parle de situation d'urgence là.

Dans des situations plus peace, un nécromancien ayant dépassé la trentaine, et ayant été éduqué dès l'enfance, pourra relever des morts relativement anciens, et en conserver le contrôle. Avec un savoir vaudou associé à sa nécromancie, il peut même conserver le zombie quelques nuits durant. Mais guère plus. Les nécromanciens plus vieux, âgés de 40 à 50 ans peuvent avoir un zombie "serviteur" durant quelques semaines voire quelques mois. Cela est relativement épuisant mais sert généralement à impressionner tout le monde et leur éviter d'avoir à sortir le grand jeu plus tard.

Dans le cas d'un apprentissage tardif*, passé l'adolescence, on distinguera alors plusieurs niveaux d'apprentissage.

Les niveaux d'apprentissage


premier niveau consiste à contrôler son pouvoir grâce à un rituel et de relever un mort récent. Le but est bien sûr de maîtriser pleinement la réanimation de A à Z. Garder le contrôle sur son zombie, l'empêcher d'attaquer sans raison, ou de simplement désobéir est déjà un tour de force pour un jeune apprenti. Cela peut pendre plusieurs mois voire quelques années. La nécromancie est un art délicat demandant beaucoup de temps, de patience et de minutie. Selon le dévouement de l'apprenti et ses expérimentations répétées, il peut raisonnablement boucler ce premier niveau en 12 mois.

second niveau est plus complexe. Il s'agit de pouvoir maitriser la non décomposition du zombie ou du moins de la ralentir considérablement. Le but étant de conserver son zombie sous son contrôle et dans un état viable le plus longtemps possible. Durant ce second niveau, le nécromancien apprenti devra également apprendre à communiquer avec les esprits. De premières visites dans le monde éthéré des limbes sont à prévoir. De courte durée, elles visent à apprendre au nécromancien à ne pas craindre les esprits, à se familiariser avec eux, mais aussi à se méfier de leur colère. Ce second niveau peut prendre du temps selon l'habilité de l'apprenti, entre un ans ou deux.

troisième niveau permet au nécromancien de relever un zombie plus ancien, et à recomposer sa chair. Plus que de l'empêcher de se décomposer, la magie du nécromancien doit restaurer le corps du zombie à l'état trop déplorable pour pouvoir se déplacer ou même parler. Il doit pouvoir recoller les morceaux de son zombie par sa magie. Mais aussi doit maîtriser son voyage dans le monde éthéré, pouvoir sentir les esprits y étant et pouvoir communiquer avec eux. Ce troisième niveau prend souvent un an à être maitrisé.

quatrième niveau aborde la question des rituels, de l'assemblement d'ossement en particulier qui permet de relever des morts très anciens. Par ailleurs, le nécromancien doit pouvoir relever plusieurs morts récents en même temps, ce qui prend généralement du temps et beaucoup d'énergie. Une grande maîtrise de soi et de ses émotions est exigée. Ainsi qu'une certaine maturité. Les voyages dans le monde éthéré continuent. Le nécromancien doit pouvoir s'y balader à sa guise, et en ressortir entier, sans ramener qui que ce soit avec lui. Même s'il arrive que les apprentis se familiarisent avec un esprit ou deux, on leur demandera de les abandonner à la fin de leur apprentissage. Ce quatrième niveau peut prendre deux à trois ans à être maîtrisé.

cinquième niveau, plus délicat, aborde des questions de maîtrise de la communication avec les morts sous leur forme de zombie. Un zombie ne doit pas seulement être réanimé et se déplacer, vous suivre comme un toutou, mais aussi vous obéir, suivre vos ordres (simples forcément), et de communiquer d'une certaine manière. Faire parler les zombies n'est pas à la portée de tout le monde, mais les zombies peuvent aussi répondre par des gestes. Un nécromancien doit pouvoir, afin d'être utile, obtenir des renseignements de son zombie. La nécromancie ayant pour but dans de nombreuses cultures de permettre la communication entre les vivants et les morts, souvent dans le but d'obtenir des renseignements sur le passé, des enseignements pour le futur. L'apprenti magnifiera son apprentissage en apprenant ce qu'est en théorie le vaudou autant que les autres pratiques de nécromancie (indo-européenne notamment). Il ne lui est aucunement exigé de les pratiquer toutefois, mais de les connaître en théorie. Ce dernier stade prend souvent un an, deux parfois trois selon le niveau d'expertise exigé par le mentor.


* l'apprentissage tardif de la nécromancie survient essentiellement pour les sorciers ayant changés de voie. Il existe en effet des passages plus faciles entre la sorcellerie et la nécromancie. Ceux-ci apparaissent chez les tisserands, la voie de la mort, chez les élémentaires ayant choisi la terre comme élément ou encore, avec l'alchimie. Ce choix de changement de voie n'est jamais innocent, et souvent fait suite à une découverte (celle du pouvoir de ramener les morts à la vie) ainsi qu'une préférence, pour le monde des morts à celui des vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les niveaux d'apprentissage † pour sorciers & nécromanciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les niveaux d'apprentissage d'attaque
» Le sceau ultime (apprentissage technique pour acte III)
» Tour de sorciers
» Avis sur les Sorciers
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: The Yellow Brick Road :: Annexes :: The Monster Book of Monsters :: Magic is our temple-