AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 Le roi de l'hiver † Hiérarchie chez les lupins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 640
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Le roi de l'hiver † Hiérarchie chez les lupins   Ven 6 Mai 2016 - 10:14

Les différents groupuscules

Hierarchie lupine


Genèse

La présence d’un monarque parmi les lycans est pour ainsi dire antédiluvienne. Le loup étant intrinsèquement fédératif, il a de tous temps été fondamental pour la race d'obéir à une instance autrement plus absolue — voire divine — que celle des multiples Ulfrics émiettés dans le monde. Un Roi pour tous les gouverner. Et surtout un Roi pour tous les unifier. Égide de tout un peuple, il est un calice de foi avant d'être une créature de chair et d'os, puisque son règne est pérenne : le titre de Roi se transmet non pas par le sang, mais par l'essence (ou quintessence). La réincarnation de l'Originel se lègue, une fois toutes les 250 années, dans un nouvel avatar fait de carne et de sang. Un élu que les Augures auront choisi comme successeur et qui par l'Acte du Versipellis* cède son enveloppe charnelle (un rituel sacrificiel appelant à l'ancestrale magie de Gaïa que nul sorcier, aussi aguerri soit-il, ne saurait ni reproduire, ni interrompre). Cette cérémonie abolit tout libre arbitre du récepteur et par conséquent sa personnalité, greffée et engloutie par la puissance du Père qui fait dorénavant corps avec son nouvel écrin.

* du latin « qui retourne sa peau ».

Lexique
1. Le terme de « Roi » fait référence au titre du monarque et à son omnipotence régalienne. C’est ainsi qu'on le nomme communément, ou Roi Loup. Sa mémoire, son expérience, sa sagesse et tout ce qui le compose est et restera le Père, puisque l'Acte du Versipellis restitue son entière essence.
2. Le terme de « Père » se rapporte quant à lui à l'âme de l'Originel. Le tout premier lycan et par conséquent patriarche de toute la race, celui qui aurait été damné de son vivant et porterait avec lui le fardeau de l'immortalité.
3. Les Augures sont une triade d'ancêtres-mages annexés à la Cour du Roi, dont on ignore l'âge et les origines, et qui vouent leur existence à la protection du Père (et par extension à sa subsistance d'ère en ère, en escortant son âme là où elle va).


Composition


Le Roi Loup souverain du peuple lycan à qui la race doit allégeance. Depuis près de deux siècles, le Roi a subdivisé son pouvoir en cinq afin de mieux contrôler une population en constante augmentation. Ses quatre princes sont nommés Ulfarks et régissent quatre territoires distincts : l'Asie Occidentale, l'Asie Orientale, l'Europe, et l'Afrique.

Les Augures sortes de vargamors anciennes, pythies qui voient à la fois le passé et l'avenir, en communication directe avec les esprits, avant de devenir augures, ces trois femmes ont intégrés des temples dédiés à la Lune, vestale d'abord, puis prêtresses sélénites. C'est parvenu à un âge respectable qu'elles deviennent augures, au crépuscule de leur vie.

Les Ulfarks* ils forment un conseil siégeant auprès du Roi, et disposent d'un pouvoir exécutif sur le territoire qui leur a été attribué. Ils n'ont toutefois pas le pouvoir décisionnel du souverain et doivent s'en remettre à lui comme tout sujet. Au contraire du Roi, les Ulfarks peuvent être destitués de leurs fonctions, et lèguent leur place à un successeur une fois la mort advenue. Seuls les Augures et le Roi, par consensus, peuvent choisir ledit remplaçant.

* du vieux norrois « guerriers-loups »

Les Urathas désignés par le Roi, ils sont trois, répandant les mots du Père Loup. Ce sont eux qui se déplacent en personne pour rencontrer les Ulfarks en cas de crise majeure. Ils sont le prolongement de l'autorité monarchique et sont par conséquent égaux aux princes. Neutres et diplomates, ils sont aussi la pierre angulaire s'assurant du loyalisme des Ulfarks puisqu'il sont exempts de toute ambition et qu'ils possèdent l'entière confiance du Roi.

Les Berserkir au nombre de vingt, ils sont la main armée du Roi et tiennent lieu d'exécuteurs. Mâles alphas tenus par les brides du souverain, ils ne répondent qu'à ses ordres et ses lois, faisant respecter sa sacro-sainte autorité partout dans le monde. Sentinelles dont on a oublié le nom, ils sont les ombres affamées observant les faits et gestes soupçonneux pouvant atteindre leur suzerain, et les bourreaux surentraînés chassant les félons (cabots récidivistes, tueurs de loups, mutins, despotes, etc.). Les Berserkir (au singulier Berserkr) assignés aux quatre Ulfarks ne leurs appartiennent pas — une manière pour le Roi d'assurer sa mainmise et pallier à la sédition.

La Cour du Roi elle est composée d'Ulfrics influents, de représentants de lignées, mais aussi de loups respectables, parfois attentistes, et souvent hautement placés dans les sociétés du monde (bien que très peu souvent exposés, les lycans n'appréciant que peu les feux de la rampe). Tous les ans, un Sommet est organisé dans les plus pures règles du secret où chacun peut rencontrer le Roi et émettre ses doléances. Il est d'usage que les Ulfrics viennent présenter leurs respects au monarque durant cette commémoration, ainsi que renouveler les vœux d'allégeance. Cette solennité se produit généralement dans un lieu sacré (depuis quelques décades c'est au Nouveau Continent que les festivités ont lieux) et se perpétue durant 7 jours. On y célèbre certes les anciennes traditions, mais on y exécute aussi les rites, certains foncièrement sanguinaires et parfois meurtriers, lorsque des combats sont engagés pour résoudre un litige ou que l’on souhaite glorifier les dieux païens.


Dernière édition par Yellow King le Mer 13 Juil 2016 - 21:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 640
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Le roi de l'hiver † Hiérarchie chez les lupins   Ven 6 Mai 2016 - 10:40

Les antiques litanies

Les lois et les statuts


Les traditions

Le loup-garou est porteur d'une animalité qui peut le dépasser (rage meurtrière) et naturellement, il se trouve sous l'inclinaison de ses instincts. Chez les mâles cela peut conduire à d'incessantes batailles de territoire, de domination. C'est pour cela que les loups vivent en meute, respectent l'autorité de leur roi. Mais surtout, ils sont régis par les traditions autrement appelé les litanies ou encore les lois. Leur respect est primordial, non seulement les briser revient à se mettre hors la loi mais de surcroit c'est aussi s'enlever son honneur qui est important dans la culture lupine. Le respect des anciens, des esprits ancestraux, des territoires, mais aussi de l'alpha est capital, il en va de l'honneur. Aussi ces règles là sont généralement respectés sans que les alpha n'aient besoin de faire preuve d'autorité.

La descendance
Pour faire simple, les lupins ont décidé depuis la nuit des temps de s'accoupler uniquement entre eux, un loup-garou pur-sang ne doit s'accoupler qu'avec un autre loup-garou pur-sang pour la préservation de sa race et de la puissance de celle-ci.
S'accoupler avec un hybride, c'est à dire un humain devenu loup-garou par morsure est assez mal vu. Les hybrides étant encore considérés comme une erreur, une faute, même s'ils sont relativement bien intégrés dans les meutes l'on verrait mal un lignage se faire par eux.
C'est comme si vous souilliez votre lignage en permettant à du sang impur de se mêler à votre lignée. Depuis l'Inquisition cette règle s'est assouplie pour préserver la race. L'apparition de tares génétiques dues à la consanguinité qu’entraîne les croisements au sein d'une même lignée ont amené à des strictes interdictions d'accouplement au sein d'une même fratrie.
Aujourd'hui on cherche plutôt à s'accoupler avec quelqu'un possédant le gêne lupin, donc un humain ayant dans ses ancêtres un ou une loup-garou. S'accoupler à un simple humain est relativement accepté à condition que vous ne soyez pas ulfric et que vous soyez un lycan de sang pur. En revanche il est inacceptable de le faire avec une sorcière, ou avec un métamorphe car on ne sait jamais quel sera votre descendance. Notez également que s'accoupler avec une personne d'une autre "race" aura forcément des conséquences sur la réalité de votre nature. En effet, il est dur de cacher avec une relation long terme, notre réelle nature.

Le territoire
Le territoire de tes aînés tu respecteras sous peine de t'en faire chasser. La règle est simple, lorsqu'un loup-garou arrive sur les terres d'un loup alpha, il doit se présenter à lui afin de lui montrer qu'il respecte son autorité et qu'il ne tentera rien contre la meute présente. Cette règle s'applique aux hybrides, lorsqu'un humain vient d'être mordu, la meute doit faire en sorte de lui apprendre les règles et de l'initier aux rituels lupins. En contre partie, le jeune loup s'engage à respecter les règles de la meute et l'autorité du loup alpha. Cette règle se perd aujourd'hui à cause du nombre de jeunes loups hybrides mais aussi des guerres intestines entre les meutes et surtout entre les loups alphas. Le chef d'une meute peut demander réparation et même exiger la mort du lupin n'ayant pas respecté ses lois.

La soumission
Tout jeune lupin doit se soumettre à l'autorité du loup alpha le plus proche, et le loup alpha doit se faire respecter. Les jeunes loups sont tentés par la rébellion et sont trop enclins à choisir leur propre voie et leurs propres règles. Pour la préservation de l'espèce, il est capital de réduire à néant les velléités de rébellion des jeunes lupins. Mais les alphas savent parfaitement imposer leur autorité, mieux vaut ne pas voir ce dont ils sont capables pour vous soumettre à leur volonté et filer droit.

La chasse
Les loups chassent naturellement en meute, si l'objet de leur chasse est normalement les animaux, c'est aussi parce qu'ils chassent en meute sous l'autorité de leur chef qu'ils peuvent éviter les débordements et ne pas prendre le risque de prendre en chasse un humain. C'est aussi à cela que sert une meute et un chef. Qui que ce soit qui attrape le gibier, il ne doit pas commencer à le dévorer tout seul dans son coin. La première part est réservée pour le rang le plus élevé, c'est à dire le loup alpha, le chef de la meute. De même, la meute se partage le gibier, il n'y a pas d'esprit individualiste dans une meute, on se partage tout à commencer par la nourriture.

Le respect de la race
La tentation est grande de prouver sa supériorité en écrasant et en humiliant les loups plus faibles que soit. Même sans volonté de prouver sa supériorité, les lupins ont une tendance naturelle à vouloir montrer leur force à leurs congénères, c'est pour cela que cette règle existe, pour éviter les débordement. Chaque loup-garou doit respecter les autres loup de sa race, peu importe qu'ils soient ou non de sa meute, qu'ils soient hybrides ou jeunes, tu leur dois le respect, tous sont des enfants de Gaïa. Ce n'est qu'à travers les défis qu'un loup peut prouver sa supériorité, dans le but de monter dans la hiérarchie, ces défis ne sont d'ailleurs pas à mort à moins de priser la place de chef de meute.

Le défi ultime
Les loup-garous ne montent pas les échelons de la hiérarchie de la meute en attrapant le plus gros gibier ou en passant des épreuves mais en se défiant. Un défi est un combat, contre n'importe quel lupin de sa meute. Un défi s'arrête lorsque le loup humilie l'autre en le maintenant au sol pendant un petit moment, sa gueule devant être sur la gorge de l'autre loup. Mais lorsqu'on défit un chef de meute, c'est un combat à mort, car le gagnant deviendra le chef de la meute. Si le loup alpha chef de meute venait à perdre, il ne pourrait accepter l'humiliation d'être rejeté de sa propre meute, il doit donc être tué, tout comme le chef de la meute ne pourrait accepter de laisser en vie celui qui a osé le défier. C'est donc un combat à mort, appelé aussi le défi ultime. Mais on ne doit défier le chef de meute qu'en temps de paix. Lorsque la meute est en guerre, tous les loups doivent s'unir sous la bannière de leur chef et ne pas chercher à le défier.

Le statut des lycans

→ LES HYBRIDES Un hybride est un humain ayant été transformé suite à une attaque subie d'un lycan. Considéré comme des erreurs de la nature de la part de la plupart des loup-garous né de parents garous, les hybrides sont souvent le sujet d'un mépris de la part de leurs aînés. Pour autant, l'erreur vient d'eux. Ils n'auraient pas dû en premier lieu attaqué un humain. En somme, c'est la honte d'avoir trahi leur nature et les traditions qu'ils ressentent et projettent sur leur malheureuse victime. C'est pour cela qu'il revient à l'alpha de s'assurer que les hybrides ne soit pas maltraités au sein de la meute. Mais le fait est là. Les hyrbides restent malheureusement le sujet de beaucoup de mépris qu'ils subissent. Si on ajoute à cela l'aspect traumatique de leur transformation et la conséquence fâcheuse qu'il leur est compliqué d'accepté la bête (voir la transmission par morsure), les hybrides peuvent devenir aisément des cabots qui peuvent mal tourner.

→ LES SANG MÊLÉS Un sang mêlé est un lycan né d'un parent humain et d'un parent loup-garou. Si cette pratique est fortement encouragé en raison de l'appauvrissement des gênes et de l'infertilité qui en découle, il n'en demeure pas moins que les sang mêlés témoignent d'une moins grande force que les purs sang au combat sous leur forme animal (à âge égal) et qu'ils subissent également des préjugés de la part des purs sang s'estimant meilleurs qu'eux. Il est plus rare d'ailleurs d'avoir des alphas chez les sang mêlés mais cela ne veut pas dire qu'il n'y ai jamais d'alpha chez eux.

→ LES CABOTS Si vous n'appartenez à aucune meute vous êtes un cabot, cela veut dire que vous ne suivez aucune règle, ne respectez pas ou peu les traditions et la litanie, en gros vous êtes une âme perdue. Les cabots sont cependant relativement rare, parce que si vous naissez de parents lupins à priori vous intégrerez la meute, et si vous êtes un hybride vous serez récupéré par la meute. Mais il arrive qu'un loup soit exclu d'une meute, les bannis ne sont généralement jamais réintégrés et plutôt méprisés par les autres loups. Et un loup peut aussi s'exiler d'une meute, là encore il sera méprisé et mal considéré. Les cabots sont d'ailleurs chassés par les meutes qui n'aiment guère leur présence près de leur territoire. Survivre en étant seul est d'autant plus difficile que vous devez être discret.

→ LES LOUVETEAUX Avant d'atteindre l'âge adulte (considéré à 50ans chez les loups de naissance) vous êtes un louveteau. Cela veut dire que vous êtes un enfant. La meute doit prendre soin de vous. Les jeunes sont considérés comme le ciment de la communauté et ce qu'elle a de plus précieux. L'éducation des louveteaux est au cœur de la meute et de ses prérogatives. Vous devez bien sûr intégrer au plus vite les règles et les respecter, apprendre à maîtriser votre bête, à vous battre, à défendre la communauté. Vers les 25 ans, à l'adolescence, vous apprenez l'art du combat, pas avant. Vous avez également des règles à respecter. Un louveteau ne parle pas avant ses aînés, et durant une réunion, sans y avoir été invité. Il doit montrer le respect à ses aînés en les saluant et en faisant les marques de politesse et de respect. Un louveteau n'a pas voix au chapitre dans les décisions de la meute. Mais il bénéficie d'une plus grande liberté également, il n'a pas de responsabilités, et peut mener sa vie comme il l'entend. Il peut ne pas participer à la chasse, la Meute lui laissant toujours de quoi manger.

→ LES LUKOÏ Lorsqu'on atteint un niveau de maturité, à savoir qu'on arrive à se transformer sans problème, qu'on gère sa bête et ses instincts, qu'on mène sans problème une vie lupine, qu'on a une place dans la meute, qu'on est intégré et respecté, on devient alors un "vénérable", suffisamment ancien et posé pour être capable de gérer les nouveaux arrivants, à savoir les hybrides (humains ayant été mordus et se transformant depuis peu) mais aussi pouvoir apprendre à un cabot n'ayant jamais ou presque vécu au sein d'une meute comment respecter les règles. Ce statut veut dire que vous êtes un loup respectable aux yeux du père loup.

→ LES DOMINESÊtre dominé ne veut pas dire être faible et mal traité. Au contraire un dominé est un loup généralement calme qui n’aspire pas au combat comme ses homologues dominants. Il est celui qu’on protège car il assure une certaine cohésion, il réunit les dominants qui ont eux plutôt tendance à tester leurs limites et mettre du feu au poudre.
Être dominé ne veut pas dire que l’on doit se plié à tout ce que l’on vous demande. Au contraire, vous pouvez très bien savoir vous battre et dire non. Oui un loup dominé peut très bien se battre contre un vampire si sa vie est en danger ou la vie de l’un de ses proches.Cependant, un loup dominé aura tendance à se cacher derrière les plus forts pour se protéger. Il montrera également sa soumission en montrant son cou aux dominants ou bien en baissant la tête. Il participe aux chasses, mais les plus belles part de leurs proies reviennent aux dominants, les dominés devant se contenter de ce qu'il reste.

→ LES DOMINANTS Votre place dans la meute dépendra du fait de votre niveau de « dominance ». Vous établissez votre dominance en défiant les autres membres de la meute. Les batailles de dominance sont rarement jusqu’à la mort et parfois même pas des combats de force du tout. Si le loup-garou qui est mis au défi ne veut pas combattre, il reconnaît simplement votre dominance, et c’est tout. Le plus haut rang dans la meute est l’Ulfric.

→ LES ALPHAS C'est un terme plutôt vague désignant des loup-garous qui ont naturellement un caractère de leader. Ils sont nés pour diriger si vous voulez. En gros si vous êtes un alpha, vous aurez la capacité de lancer un appel, tous les membres de la meute l'entendront et viendront jusqu'à vous. Etre alpha c'est être appelé à régner un jour. Les alphas, un peu comme les maîtres vampires, disposent de capacités supplémentaires, ils peuvent provoquer de force la transformation d'un loup lui étant soumis (généralement pour le soigner), ou encore transformer qu'une seule partie de son corps. Normalement quand vous vous en sentirez la force et la puissance vous irez chercher une meute, soit vous tuez l'Ulfric existant pour prendre sa place, soit vous fondez votre propre meute. Évidemment il se peut qu'un Alpha ne devienne pas Ulfric, dans ce cas, il deviendra à un moment un loup solitaire. Passé un certain âge rare sont les Ulfrics à accepter les Alphas plus tout jeune au sein de leur meute.
les alphas inventés ne sont pas autorisé sur le forum



Dernière édition par Yellow King le Dim 22 Mai 2016 - 23:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le roi de l'hiver † Hiérarchie chez les lupins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le roi de l'hiver † Hiérarchie chez les lupins
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Le nouveau thème d'hiver !
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Le parfum des roses d'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: The Yellow Brick Road :: Annexes :: The Monster Book of Monsters :: The beast among us-