AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 La mélodie du bonheur ft Cillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 18 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Aquakinésie - Guérison - Bouclier (Elementaire d'Eau)
→ ERRANCE : à la fac, à la médiathèque communale, avec ses amis, à la maison, au bord du Mississippi, dans un parc
→ TROMPE L'ENNUI : Etudiante en langues étrangères appliquées et violoniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Douce - Attachante - Obstinée - Maladroite - Câline - Joyeuse - Optimiste - Brisée - Coupable - Réservée et timide - pleine d'énergie surtout quand elle connaît

→ AVATAR : Holland Roden
→ CREDITS : me
→ MENSONGES : 359

†


MessageSujet: La mélodie du bonheur ft Cillian    Mer 21 Juin 2017 - 21:11


La mélodie du bonheur
Cillian & Gwen
Je sais que lors de notre dernière rencontre, je n’ai pas bien réagit avec Cillian. Le pauvre ne va pas bien et j’ai fait mon adolescente qui croit tout savoir et égocentrique. En y réfléchissant, en me tournant vers le bouddhisme comme mon meilleur ami me l’a souvent conseillé j’ai compris mon erreur. Je n’ai pas été assez à l’écoute de celui qui fait battre mon cœur et en même temps un part de moi aimerait tellement que les choses soient plus faciles. Je pense que je vais prendre mon courage à deux mains et aller voir Talia pour avoir des conseils. Après tout je suis bien une mage qui vit au milieu des garous alors pourquoi la Meute ne pourrait pas m’accepter ?  Mais tout cela est une autre histoire. Pour lors j’ai envie de faire les choses dans l’ordre et surtout j’aimerais tellement pouvoir l’aider et ne pas aller trop vite en besognes tout en étant proche. C’est compliqué, les relations humaines sont compliquées et j’ai peur de ne pas parvenir à m’en sortir. Je me connais, je suis une adolescente incontrôlable et parfois j’ai peur d’aller trop loin et de perdre les gens que j’ai appris à aimer et apprécier.

Cependant, j’ai décidé qu’aujourd’hui serait placé sous le signe du positivisme. Je vais m’y employer du moins. D’ailleurs, comme j’avais un peu de temps, j’ai décidé de m’inscrire comme bénévole auprès d’une association à laquelle je donne deux heures de mon temps par semaine. Ce n’est rien comparé à la souffrance des êtres que j’aide.  Surtout qu’apporter un peu de mon aide me permet aussi de me recentrer sur les choses qui sont importantes, de me sentir utile et de faire quelque chose de désintéressé, ce qu’on oublie parfois beaucoup trop.

J’ai envoyé un message à Cillian pour savoir s’il voulait bien qu’on se voit. L’idée c’est de l’amener avec moi, de lui changer les idées.  J’espère juste que sa nature de loup n’ira pas à l’encontre de l’idée et que je ne vais pas me lancer dans une énième bourde. Je ne pense pas.  Ce ne serait vraiment pas de chance surtout !

Je l’ai prévenu il ne faut pas mettre des habits guindés mais plutôt un jean et un t-shirt que l’on peut salir facilement. Et nous nous sommes finalement donnés rendez-vous  au pied de l’arbre qui abrite notre cabane. Je ne sais pas vraiment comment va Cillian depuis notre dernière rencontre, ni ce qu’il a vécu. Nous nous sommes donnés des nouvelles mais je ne me suis pas imposée à lui. Je ne sais pas vraiment comment agir et en même temps e ne veux embêter personne avec mes histoires. Je ne sais même pas si Cillian est dérangé ou non par le fait que je puisse dire que l’on s’entend plus que bien… Et si j’allais trop vite ?

Je l’attends adossée au tronc de l’arbre. Je me ronge les ongles, anxieuse. Je ne sais pas qui je vais trouver. Le garçon timide mais audacieux et cool ou le garçon un peu déprimé ? Et puis finalement il arrive et comme la première fois, comme la seconde fois aussi, et toutes les fois d’après, j’oublie tout et je le serre contre moi avant de l’embrasser doucement.

« Je suis contente de te voir. »

Je lui souris et je remets de la distance entre nous pour voir son visage. Mon appareil photo lui pend à ma main prêt à être dégainé

« Comment tu vas ? Prêt pour l’aventure ? J’ai une surprise pour toi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t880-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel#16657 http://dmthbegins.forumactif.org/t1434-gwen-galoway#28388 http://dmthbegins.forumactif.org/t953-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel
En ligne
avatar
Louveteau de la Meute

→ ORDRE CLANIQUE : la Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans et tous ses crocs
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, auspice Cahalith (rêves prophétiques, le visionnaire, conteur et gardiens des lois de la meute)
→ ERRANCE : Le Caern, la bibliothèque, les rues, la forêt,
→ TROMPE L'ENNUI : Bibliothècaire, artiste de rue
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Discret . Timide. Fidèle. Observateur. Brisé. En colère. Serviable. Têtu. En recherche d'affection. Intelligent. Rêveur. Créatif. Passionné.


→ AVATAR : Dylan O'Brien
→ CREDITS : Babine & Tumblr
→ MENSONGES : 2067

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Jeu 22 Juin 2017 - 8:53


La mélodie du bonheur
Gwen Galoway & Cillian O'Connor
J’applique au mieux ce que Ciàran m’a enseigné. J’essaie de laisser plus de place à mon Loup, de moins le brider. J’apprends lentement à faire confiance à ma partie animale. C’est comme tout réapprendre depuis le début. Mais je m’y emploie le plus possible. J’essaie aussi de passer plus de temps avec la Meute, de rester moins loin des autres Lycanthropes qu’ils soient dominés comme moi ou dominants. J’ai même décidé d’apprendre à me battre avec Ben, même si avec lui je ne sais pas exactement comment me comporter. Mais j’avance. Je ferme un instant les yeux et je laisse mon Loup faire surface. Mes sens s’ouvrent d’autant plus et mon instinct se fait plus aiguiser. J’ouvre lentement les yeux, probablement lupin et carmin, car j’ai une vue légèrement modifiée. Je capte tout ce qui se passe dans le bayou autour de moi. Enfin presque tout. Je sens les différentes odeurs de la forêt humide avec plus d’intensité. J’entends les divers bruits d’animaux et du vent dans les feuilles des arbres. J’essaie de temps à autre de lâcher prise, d’être en harmonie avec mon Loup. Et ici, je peux bien sur prendre le risque de perdre légèrement le contrôle.

Ton odeur me parvient. Elle est sucrée et attirante comme toujours. Tu m’as envoyé un message. En fait, si on a parlé c’est uniquement par message et je t’ai téléphonée aussi quelques fois. Mais après mon arrêt de travail pour maladie, j’ai eu moins de temps libre. Puis j’ai voulu privilégier la Meute. Et tu n’as pas vraiment proposé que l’on se rencontre. J’ignore si tu as envie de me voir. En fait, je ne sais pas quoi faire, ni comment gérer mes sentiments pour toi. Et je n’arrive pas à savoir ce que l’on partage comme relation. Ce n’est pas en soi un problème. Je pourrais en parler avec Ashaya ou Ciàran voire Eysa, notre nouveau Geri, ou même Sam. Mais je préfère me taire, garder ça pour moi. Pour le moment, parce que je ne me sens pas spécialement prêt à en parler avec quelqu’un de la Meute. Peut-être Cassie, avec elle je sais parler de tout, parce qu’elle n’est pas impliquée dans ma vie comme toi et les autres, qu’elle n’est pas de la Meute non plus. C’est une amie chère que je suis heureux d’avoir retrouvée.

J’ai souri quand tu m’as conseillé des vêtements style jeans et T-shirt. C’est ce que je porte toujours. Je suis ton parfum, qui flotte dans les bois. Je sais où tu es, vu qu’on s’est fixé rendez-vous près de la cabane. J’y suis venue une fois ou deux depuis notre dernière rencontre. Je t’observe de loin un moment, avant de m’approcher de toi avec un léger sourire. Que suis-je sensé te dire ou faire ? J’hésite toujours, incertain sur tout. Mais c’est toi qui brises la distance pour me serrer brièvement avant de déposer un léger baiser sur mes lèvres. Et tu recules tout aussi vite. « Je suis content de te voir aussi. » Je réponds avec un sourire timide. On dirait que l’on vient de retourner à notre première conversation à la bibliothèque, quand on ne savait pas comment se comporter avec l’autre…

Je remarque le pendentif en forme de loup, que je t’ai offert, qui pend à ton cou. Le tien est caché sous mon T-shirt. Cela me fait sourire un peu plus. « Je vais bien et toi ? Et ta cheville ? » C’est assez maladroit comme conversation au fond. Je te regarde, puis je cède à l’impulsion lupine de mon Loup. Je t’enlace étroitement pour cacher mon nez dans ton cou. J’inspire ton odeur et je frotte le bout de mon nez contre l’arrête de ton cou. C’est une question d’odeur partagée, comme avec la Meute. Mon Loup aime bien quand tu sens un peu comme nous. Je dépose une bise légère sur ta peau avant de te libérer. « Une surprise ? » Je demande en haussant des sourcils. En bon Louveteau, toute mon attention est maintenant focalisée sur toi. « Tu m’intrigues ! Je te suis donc. »

_________________
Louveteau
"“Un loup est mieux caché parmi d'autres loups, que dans une forêt vierge seul, si vierge fut-elle.”.” de Andrée Maillet
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t863-louveteau-de-la-meute-cillian-termine http://dmthbegins.forumactif.org/t1420-l-inventaire-du-louveteau-cillian-o-connor http://dmthbegins.forumactif.org/t879-louveteau-de-la-meute-cillian
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 18 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Aquakinésie - Guérison - Bouclier (Elementaire d'Eau)
→ ERRANCE : à la fac, à la médiathèque communale, avec ses amis, à la maison, au bord du Mississippi, dans un parc
→ TROMPE L'ENNUI : Etudiante en langues étrangères appliquées et violoniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Douce - Attachante - Obstinée - Maladroite - Câline - Joyeuse - Optimiste - Brisée - Coupable - Réservée et timide - pleine d'énergie surtout quand elle connaît

→ AVATAR : Holland Roden
→ CREDITS : me
→ MENSONGES : 359

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Jeu 22 Juin 2017 - 22:24


La mélodie du bonheur
Cillian & Gwen
Je sens Cillian hésitant. Ce n’est pas le garçon que j’ai vu plusieurs fois d’affilée et même s’il accueille notre étreinte avec bonté e générosité, je vois bien qu’il a du mal à me parler. Alors j’essaye de détendre l’atmosphère.

« Merci Cillian. Mais tu sais n’hésites pas à être naturel avec moi. N’hésites pas, je ne te repousserai pas quoi que tu dises ou fasse. Enfin sauf si tu décides de me manger toute crue. » je finis par ajouter avec un sourire.

Je n’aime pas le savoir mal à l’aise alors qu’il devrait au contraire se sentir bien et libre de ses mouvements avec moi. J’avais l’impression que c’était plus comme cela la dernière fois que nous nous sommes vus ?

«Ce n’est pas grave, je comprends tu sais. En tout cas je suis vraiment contente que tu sois venu. Tu me manquais vraiment. »

Je suis une fille d’un naturel timide, certes, mais avec lui j’ai vraiment l’impression d’avoir des ailes. Et de toute manière, même si je ne suis pas la plus extravertie des personnes j’ai toujours tendance à dire ce que je pense, d’une manière parfois assez brute d’ailleurs.

En cet instant, mon regard et pétillant, j’ai une envie irrépressible de me fondre en lui tellement mon corps appelle le sien. Alors pour pallier à ce désir ardent, je lui propose de nous mettre en marche. Il glisse alors sa main dans la mienne et mon cœur saute de joie. Toute pétillante je sautille alors et dépose un baiser sur sa joue alors que nous marchons.  Et je me lance alors dans l’explication de ma démarche. Et je lui donne des indices sur l’endroit où nous allons évoquant une confidence faite par le passé à propos des loups. Je comprends, enfin je crois, qu’il soit fasciné par ceux-ci. Evidemment, ce sont des couins. Il a choisi le bon mot. Je souris alors en l’écoutant me parler de cette sensation d’être compris alors qu’il les observe. Néanmoins, pour ma part, je suis plutôt contre les zoos, ils n’ont rien à y faire, enfermés dans des cages alors que la liberté est à quelques pas.

Je suis finalement ravie qu’il accueille mon idée avec enthousiasme. Néanmoins, je me dois de contredire son idée.

« Ce refuge n’est pas tenu par des humains mais par tes semblables.  J’ai vu leurs auras.  Il y a je crois deux garous et un lycans. Effectivement quelques humains, mais je ne sais pas vraiment les liens qui les unissent. En tout cas, tout le monde est agréable et lorsque l’on vient s’occuper des animaux on nous aiguille très bien. »

Je souris à sa question, demande de précisions.

« Oui, on peut sortir les chiens se promener, les nourrir, jouer avec eux, il y a un grand parc clôturé. On peut aussi nettoyer les box, amener des éléments de confort pour les animaux et prendre des photos pour mettre des annonces sur internet. C’est pour cela que j’ai pris mon appareil photo. Je leur ai proposé de les aidé à ce niveau-là. »

J’aime voir Cillian souriant et enthousiaste. La dernière fois que nous nous sommes vus, ses traits étaient tendus et tristes.  Je rigole alors qu’il me parle des chats qui pourraient fuir devant lui. Je me suis tellement faite la réflexion en choisissant l’association à aider.

« J’ai réfléchit au type d’animal aussi avant de t’emmener. Je voulais pouvoir aider une association avec des animaux que tu pourrais approcher c’est pour cela que j’ai choisi celle-ci. Et pour te répondre, évidemment, tu peux adopter un chien, et même un loup apprivoisé.  Par contre demande à Ashaya et Ciàran avant peut être, non ? »

Deux personnes que je n’ai jamais rencontrées mais dont Cillian m’a parlé plusieurs fois. Même par message. Je sais qu’ils sont importants pour lui e surtout à la tête de la Meute. Pour une fois je préfère éviter de faire la tête brûlée impulsive qui fait n’importe quoi.

« J’espère que mon idée te plaît. »

Nous marchons encore bien dix ou quinze minutes avant d’arriver à destination. D’apparence le lieu ne paye pas de mine mais on voit d’ores et déjà des chiens et des chats gambader librement dans une cour.





Dernière édition par Gwen Galoway le Lun 26 Juin 2017 - 18:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t880-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel#16657 http://dmthbegins.forumactif.org/t1434-gwen-galoway#28388 http://dmthbegins.forumactif.org/t953-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel
En ligne
avatar
Louveteau de la Meute

→ ORDRE CLANIQUE : la Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans et tous ses crocs
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, auspice Cahalith (rêves prophétiques, le visionnaire, conteur et gardiens des lois de la meute)
→ ERRANCE : Le Caern, la bibliothèque, les rues, la forêt,
→ TROMPE L'ENNUI : Bibliothècaire, artiste de rue
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Discret . Timide. Fidèle. Observateur. Brisé. En colère. Serviable. Têtu. En recherche d'affection. Intelligent. Rêveur. Créatif. Passionné.


→ AVATAR : Dylan O'Brien
→ CREDITS : Babine & Tumblr
→ MENSONGES : 2067

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Sam 24 Juin 2017 - 16:57


La mélodie du bonheur
Gwen Galoway & Cillian O'Connor
Pourquoi est-ce que je ne sais jamais comment me comporter avec toi ? Quand j’observe les autres mâles de la Meute ou même des couples en ville, les mecs ont toujours l’air sûre d’eux. Ils savent quoi dire, quoi faire. Moi, je te vois. Je suis heureux. Et je ne sais même pas si je peux t’enlacer, t’embrasser sur la joue ou les lèvres. Peut-être parce que je suis timide à un très haut degré. Ou bien parce que je n’ai aucune expérience avec les femmes, ni aucune idée de comment cela fonctionne un couple. Ou bien juste parce qu’il y a quelques semaines qu’on ne s’est pas vu ? Ou juste parce que je ne sais pas ce qui nous lie réellement comme relation… Et je recommence à me poser trop de questions à nouveau. Je retiens un soupir. Et je te souris sincèrement. Je suis vraiment heureux de te voir. Au fond tu m’as manqué. Du coup, j’ai encore plein de dessins de toi faits de mémoire… Je suis irrécupérable, n’est-ce pas ?

J’ai un sourire tendre. « Tant mieux pour ta cheville. » Je réplique doucement. « Je t’en prie. Je suis content que tu ailles bien. » Cela reste maladroit comme conversation. Je me sens encore timide face à toi, qui sembles par moment plus sûr de tes actes. Mais j’aime toujours autant entendre ta voix mélodieuse. En général, je me sens bien près de toi. Je profite d’une impulsion lupine pour prolonger le court câlin, que tu m’as offert et humer ton odeur délicieuse. Je dépose un bise légère sur ta peau chaude. Je peux te sentir frisonner. Cela m’arrache un léger sourire avant que je ne te libère. J’ignore combien de temps il est acceptable que je te sers ainsi contre moi. « J’ai dû rattraper mes heures au travail. Et j’avais des choses à faire avec la Meute. » Je ne sais pas si je peux te raconter tout ce qui s’est passé. Je n’ai pas envie que tu me vois pitoyable, ni de paraître faible à tes yeux.

J’accepte de te suivre. Après un instant d’hésitation, je glisse ma main contre la tienne et j’entrelace nos doigts. Quant à marcher côté à côte, je suppose qu’on peut aussi se tenir la main. J’aime bien le contact de ta peau douce et chaude contre la mienne. Je fronce des sourcils. De toute évidence, tu as une bonne mémoire. « Je me sens proche des loups. Ce sont nos cousins en quelque sorte. J’ai toujours l’impression qu’ils savent ce que je suis, notre lien de parenté et qu’on se comprend. » J’explique lentement. Il est vrai que je vais régulièrement au zoo, et presque invariablement je passe un long moment face à l’enclos de loups.

Et tu poursuis ton explication pendant que nous marchons. Je t’écoute avec intérêt et curiosité. « C’est une bonne idée. C’est bien que des humains s’inquiètent des animaux. » De par ma nature de Lycanthrope, je me sens particulièrement proche de la nature et je possède comme tout Garou et Loup-garou un côté écologique. Je milite aussi pour la protection des animaux en faisant des dons quand c’est possible au WWF. « Donc on va aller s’occuper d’animaux abandonnés ? Tu crois qu’on peut les adopter ces pauvres bêtes ? » Je questionne. Luaine m’a dit une fois que j’irais mieux si je m’occupais de quelqu’un. Elle a bien précisé qu’elle parlait d’un animal de compagnie type chien. Il parait que cela m’aiderait. Et qu’un chien pourrait me remonter le moral et prévenir mes crises de déprime. « Je me dis que je pourrais peut-être adopter un animal, mais bon un chien parce que vu ma nature un chat ou autre… Il va paniquer et ne jamais me laisser approcher. C’est une idée comme une autre. » Et des idées j’en ai beaucoup. Mais suis-je capable de gérer un animal et d’en prendre soin ?

_________________
Louveteau
"“Un loup est mieux caché parmi d'autres loups, que dans une forêt vierge seul, si vierge fut-elle.”.” de Andrée Maillet
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t863-louveteau-de-la-meute-cillian-termine http://dmthbegins.forumactif.org/t1420-l-inventaire-du-louveteau-cillian-o-connor http://dmthbegins.forumactif.org/t879-louveteau-de-la-meute-cillian
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 18 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Aquakinésie - Guérison - Bouclier (Elementaire d'Eau)
→ ERRANCE : à la fac, à la médiathèque communale, avec ses amis, à la maison, au bord du Mississippi, dans un parc
→ TROMPE L'ENNUI : Etudiante en langues étrangères appliquées et violoniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Douce - Attachante - Obstinée - Maladroite - Câline - Joyeuse - Optimiste - Brisée - Coupable - Réservée et timide - pleine d'énergie surtout quand elle connaît

→ AVATAR : Holland Roden
→ CREDITS : me
→ MENSONGES : 359

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Lun 26 Juin 2017 - 18:39


La mélodie du bonheur
Cillian & Gwen
Je sens Cillian hésitant. Ce n’est pas le garçon que j’ai vu plusieurs fois d’affilée et même s’il accueille notre étreinte avec bonté e générosité, je vois bien qu’il a du mal à me parler. Alors j’essaye de détendre l’atmosphère.

« Merci Cillian. Mais tu sais n’hésites pas à être naturel avec moi. N’hésites pas, je ne te repousserai pas quoi que tu dises ou fasse. Enfin sauf si tu décides de me manger toute crue. » je finis par ajouter avec un sourire.

Je n’aime pas le savoir mal à l’aise alors qu’il devrait au contraire se sentir bien et libre de ses mouvements avec moi. J’avais l’impression que c’était plus comme cela la dernière fois que nous nous sommes vus ?

«Ce n’est pas grave, je comprends tu sais. En tout cas je suis vraiment contente que tu sois venu. Tu me manquais vraiment. »

Je suis une fille d’un naturel timide, certes, mais avec lui j’ai vraiment l’impression d’avoir des ailes. Et de toute manière, même si je ne suis pas la plus extravertie des personnes j’ai toujours tendance à dire ce que je pense, d’une manière parfois assez brute d’ailleurs.

En cet instant, mon regard et pétillant, j’ai une envie irrépressible de me fondre en lui tellement mon corps appelle le sien. Alors pour pallier à ce désir ardent, je lui propose de nous mettre en marche. Il glisse alors sa main dans la mienne et mon cœur saute de joie. Toute pétillante je sautille alors et dépose un baiser sur sa joue alors que nous marchons.  Et je me lance alors dans l’explication de ma démarche. Et je lui donne des indices sur l’endroit où nous allons évoquant une confidence faite par le passé à propos des loups. Je comprends, enfin je crois, qu’il soit fasciné par ceux-ci. Evidemment, ce sont des couins. Il a choisi le bon mot. Je souris alors en l’écoutant me parler de cette sensation d’être compris alors qu’il les observe. Néanmoins, pour ma part, je suis plutôt contre les zoos, ils n’ont rien à y faire, enfermés dans des cages alors que la liberté est à quelques pas.

Je suis finalement ravie qu’il accueille mon idée avec enthousiasme. Néanmoins, je me dois de contredire son idée.

« Ce refuge n’est pas tenu par des humains mais par tes semblables.  J’ai vu leurs auras.  Il y a je crois deux garous et un lycans. Effectivement quelques humains, mais je ne sais pas vraiment les liens qui les unissent. En tout cas, tout le monde est agréable et lorsque l’on vient s’occuper des animaux on nous aiguille très bien. »

Je souris à sa question, demande de précisions.

« Oui, on peut sortir les chiens se promener, les nourrir, jouer avec eux, il y a un grand parc clôturé. On peut aussi nettoyer les box, amener des éléments de confort pour les animaux et prendre des photos pour mettre des annonces sur internet. C’est pour cela que j’ai pris mon appareil photo. Je leur ai proposé de les aidé à ce niveau-là. »

J’aime voir Cillian souriant et enthousiaste. La dernière fois que nous nous sommes vus, ses traits étaient tendus et tristes.  Je rigole alors qu’il me parle des chats qui pourraient fuir devant lui. Je me suis tellement faite la réflexion en choisissant l’association à aider.

« J’ai réfléchit au type d’animal aussi avant de t’emmener. Je voulais pouvoir aider une association avec des animaux que tu pourrais approcher c’est pour cela que j’ai choisi celle-ci. Et pour te répondre, évidemment, tu peux adopter un chien, et même un loup apprivoisé.  Par contre demande à Ashaya et Ciàran avant peut être, non ? »

Deux personnes que je n’ai jamais rencontrées mais dont Cillian m’a parlé plusieurs fois. Même par message. Je sais qu’ils sont importants pour lui e surtout à la tête de la Meute. Pour une fois je préfère éviter de faire la tête brûlée impulsive qui fait n’importe quoi.

« J’espère que mon idée te plaît. »

Nous marchons encore bien dix ou quinze minutes avant d’arriver à destination. D’apparence le lieu ne paye pas de mine mais on voit d’ores et déjà des chiens et des chats gambader librement dans une cour.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t880-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel#16657 http://dmthbegins.forumactif.org/t1434-gwen-galoway#28388 http://dmthbegins.forumactif.org/t953-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel
En ligne
avatar
Louveteau de la Meute

→ ORDRE CLANIQUE : la Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans et tous ses crocs
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, auspice Cahalith (rêves prophétiques, le visionnaire, conteur et gardiens des lois de la meute)
→ ERRANCE : Le Caern, la bibliothèque, les rues, la forêt,
→ TROMPE L'ENNUI : Bibliothècaire, artiste de rue
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Discret . Timide. Fidèle. Observateur. Brisé. En colère. Serviable. Têtu. En recherche d'affection. Intelligent. Rêveur. Créatif. Passionné.


→ AVATAR : Dylan O'Brien
→ CREDITS : Babine & Tumblr
→ MENSONGES : 2067

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Mar 1 Aoû 2017 - 10:50


La mélodie du bonheur
Gwen Galoway & Cillian O'Connor
Il m’est souvent difficile d’aligner deux fois le même comportement avec les gens. Dans la Meute, cela passe toujours pour de la discrétion et de la soumission. Mais certains Lycans savent me faire me sentir mieux et en sécurité, ce qui m’aide à m’ouvrir. J’y arrive moins avec toi. Je ne sais jamais comment agir. Et souvent mon humeur, mes pensées sombres déterminent à quel point je suis distant avec les autres. Mais il est assez compliqué de te l’expliquer. À quoi cela me servirait de te dire que je suis brisé à l’intérieur et que parfois mes démons sont plus forts que ma raison ? Et je n’ai pas encore envie de parler des traces rouge carmins sur mes bras, ni de la Médium au regard bleu incandescent, ni de mon mal être. Cela me concerne moi, et quelques membres du clan, de ma famille. Tu n’as pas à supporter le poids de mes changements d’humeur. Aussi j’essaie de te sourire, de te rendre câlin et baiser même si je ne suis pas trop contact physiques.

« Hum. Hum. Je le suis. » Je réponds en choisissant d’être assez basique dans ma réponse. Je ne sais pas ce que tu veux dire par naturel en réalité. « Eh bien je ne suis pas le grand méchant loup alors… et comme tu n’es pas le petit chaperon rouge, il y a peu de chance que je te mange. », je réplique avec un léger sourire amusé. J’avoue qu’elle était facile cette petite plaisanterie. Je t’offre un autre sourire, quand tu dis être contente de me voir. Je ne sais pas trop quoi répondre, donc je m’abstiens me contentant de sourire. Finalement, tu décides d’avancer et je te suis te prenant même la main. Tu en sembles heureuse vu que tu m’embrasses la joue avant de m’expliquer, que tu travailles dans un refuge pour chiens et loups. J’approuve de la tête tout en expliquant que je me sens proche de mes cousins lupins. Je suis presque sûre qu’un Lycan peut se mêler à une vraie Meute de loups lors d’une nuit de pleine lune. Pa contre pas sûre qu’ils l’acceptent. Mais c’est parce qu’ils ne vivent qu’en Meute et se méfient des loups inconnus.

« Ah si évidemment tu ne considères pas comme des humains, les Garous ou les Lycans… » Je commente. C’est le nœud du problème, ce besoin de faire des cases et d’y mettre les êtres en fonction de leur nature. Parce que bien sur, un Lycanthrope sera forcément un monstre assoiffé de violence et de sang, incapable de bonté. Je ne te croyais pas de ce style-là à classifier les autres. Mais après tout, c’est tellement commun de nos jours. « On n’a pas besoin de liens privilégiés pour vivre et travailler avec les autres. Contrairement à ce que tu crois, on ne vit pas qu’entre nous enfermés au Caern. » Oui, toute la Meute va en ville, y travaille, se mélange aux autres. C’est quoi cette manie de faire du sectarisme chez les êtres vivants doués de réflexion ?

Je t’écoute parler de l’association et de ce que peut y faire. Un moment, je me dis que Luaine pourrait leur être utile pour soigner les animaux voire pour elle aussi prendre des photos. De plus, elle sait communiquer avec eux par télépathie, ce qui facilite toujours quand un animal est malade ou blessé. Après, je ne sais pas s’ils voudront de la Vagarmor. Mais je suis presque certain qu’elle accepterait d’aider. Et elle aussi a besoin qu’on lui change les idées ces derniers temps alors… « C’est cool. » J’acquiesce doucement de la tête. J’aime beaucoup les animaux, je pourrais peut-être faire des portraits des chiens et loups. Ce serait amusant aussi. Je roule des yeux avec un soupir. « Je ne suis ni stupide, ni un enfant qui fait un caprice. J’en ai parlé avec eux avant. C’est Luaine qui pense qu’avoir un chien pourrait m’aider. Et tant que je m’en occupe, Ciàran il n’y voit aucun problème. » J’ai l’impression d’être un gamin devant un carton de chiots à donner, qui veut en prendre un et à qui on dit d’aller d’abord demander à ses parents. « C’est une bonne idée oui. » Je réponds avec un léger sourire. M’occuper les mains m’évitera de penser. Finalement, nous arrivons à destination.

_________________
Louveteau
"“Un loup est mieux caché parmi d'autres loups, que dans une forêt vierge seul, si vierge fut-elle.”.” de Andrée Maillet
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t863-louveteau-de-la-meute-cillian-termine http://dmthbegins.forumactif.org/t1420-l-inventaire-du-louveteau-cillian-o-connor http://dmthbegins.forumactif.org/t879-louveteau-de-la-meute-cillian
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 18 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Aquakinésie - Guérison - Bouclier (Elementaire d'Eau)
→ ERRANCE : à la fac, à la médiathèque communale, avec ses amis, à la maison, au bord du Mississippi, dans un parc
→ TROMPE L'ENNUI : Etudiante en langues étrangères appliquées et violoniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Douce - Attachante - Obstinée - Maladroite - Câline - Joyeuse - Optimiste - Brisée - Coupable - Réservée et timide - pleine d'énergie surtout quand elle connaît

→ AVATAR : Holland Roden
→ CREDITS : me
→ MENSONGES : 359

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Ven 25 Aoû 2017 - 22:39


La mélodie du bonheur
Cillian & Gwen
Je ne sais pas si j’attends quelque chose de particulier de Cillian ou même de notre relation. Je dois bien avouer que j’ai envie de le voir, de lui faire plaisir et de profiter d’un maximum de temps avec lui. Je n’ai pas envie de le brusquer ou de le forcer à parler de quoi que ce soit. C’est pourquoi, je nous ai organisé une sortie aujourd’hui, dans l’espoir de lui sortir un peu ses tracas de la tête. Car je ne suis pas stupide, je vois bien qu’il n’est pas en forme. J’ai été dépressive pendant quelques temps suite au décès prématuré de mes parents et à mon isolement social ainsi qu’à ma peur de faire du mal aux gens. Je sais ce que c’est que de se torturer l’esprit avec une culpabilité qui nous ronge de l’intérieur. Peut-être au fond que je le comprends un peu plus qu’on ne le croit tous les deux.

Je suis contente de pouvoir le voir, le toucher et le prendre dans mes bras tout comme de déposer des baisers sur sa peau douce, ou encore de plonger longuement mon regard dans le sien. Il a vraiment quelque chose de plus que les autres, malheureusement, je crois qu’il ne le sait pas, qu’il ne s’en rend pas compte, trop enfermé dans son mal être.

Je ris doucement à sa plaisanterie. Il pourrait me manger finalement, mais d’une autre manière. Je me retiens juste de le dire. Me contentant du léger contact physique qu’il m’offre en prenant ma main. Je lui explique alors ce que je nous ai prévu et je l’entraîne à ma suite.

« Oh eh bien pour moi les lycans sont des humains certes, mais même plus que ça. Je ne sais pas comment l’expliquer et j’ai peur d’être encore plus maladroite mais pour moi que ce soit les lycans ou les garous, vous êtes bien plus que des hommes. Je suis fascinée par cette capacité à cohabiter avec l’âme d’un loup … enfin si l’on peut le définir de la sorte… et même si je ne ferai jamais de différence entre toi ou Tom par exemple, je suis quand même fascinée par la complexité de l’être que tu es… »

Au ton qu’il a employé, je sais que quelque part j’ai vexé Cillian, mais ce n’était pas mon but. En effet, à mes yeux, les lycans, les siens, sont vraiment des êtres plus évolués que les hommes et même que moi. Je trouve ça réellement fascinant de pouvoir cohabiter avec l’âme d’un loup.

« Mais au fond ce qui compte pour moi ce sont les personnes… je me fiche que les personnes que j’aime soient un sorcier, un vampire ou un loup ou encore un simple humain… pour moi ce qui compte c’est la personnalité, la sensibilité de l’autre… »

Mais je dois avouer qu’il me fait de la peine en me faisant la leçon ur ce qu’il croit que je pense. Je sais bien que les garous se lient facilement aux autres…

« Je sais Cillian… je vis avec un garou, je sais qu’il n’y a pas besoin de liens particuliers… désolée si je t’ai froissé… »

Je fais une grimace avant de reprendre sur l’association. Je lui précise également que j’ai choisi les chiens et les loups pour être sûr qu’il puisse les approcher sans problème. J’imagine qu’abriter la conscience d’un loup n’aide pas à approcher tous types d’animaux, notamment les proies.

« Ah bah tant mieux alors ! C’était juste un conseil Cillian. Je pense que si je fais le coup de ramener un anima à la maison sans prévenir, Caleb me fait cuire au four pour le dîner. »

Je vois qu’il semble un peu sur la défensive alors je crois que nous allons changer de sujet. L’idée lui plaît alors tant mieux !

« Tiens si tu connais d’autres personnes intéressées pour aider, je crois qu’il ont besoin de volontaires. »

Un renseignement, comme ça, histoire de donner l’information car plus elle passe, plus le refuge pourra évoluer et accueillir d’animaux perdus, abandonnés ou délaissés.

Nous marchons encore un petit moment, et avec mon sac rempli à ras bord de nourriture et jouets divers, j’accélère le pas, pressée d’arrivée. Je dois bien avouer que ma vessie crie au secours ! Je suis vraiment heureuse d’être aux côtés de Cillian et une question me brûle les lèvres sans que je n’ose la lui poser. Peut être plus tard…

« Merci Cillian… » je murmure d’un coup alors que nous arrivons.

C’est Caroline, la gérante qui nous accueille. Elle me salue et tend la main à Cillian pour lui dire bonjour. Je lui montre le sac en ajoutant

« C’est pour les pensionnaires. Et j’ai amené un ami aujourd’hui… tu peux nous faire faire le tour du propriétaire pour lui montrer le domaine ? »

J’aime beaucoup Caroline, elle est toujours très souriante. Elle est un garou mais je ne sais pas de quelle espèce, je ne lui ai jamais demandé. Nous ne nous connaissons pas assez je pense, pas encore du moins. Bref, elle nous montre alors les enclos de chiens… d’abord les petites races, puis les plus gros … pour finir avec les loups. Dans un autre enclos on peut trouver les chats dans un espace complètement aménagé pour leur stimulation, et il y a même quelques poules, chèvres, moutons récupérés dans des fermes et deux chevaux, un peu plus loin, sauvés de l’abattoir.

Caroline finit par nous saluer et nous remercier pour les cadeaux. Elle nous prévient que l’heure de la promenade est dans quinze minutes puis elle nous laisse tranquille. Ma main tient toujours celle de Cillian et je ne sais pas si d’un point de vue extérieur cela signifie quelque chose pour les autres, mais pour moi c’est un contact auquel je tiens comme à la prunelle de mes yeux. Il m’a tellement manqué ! Et cette sortie, je l’espère, nous permettra de renouer, de continuer à apprendre à se découvrir.

« Si je pouvais, je crois que je les adopterai tous… Ça me fait tellement de peine de les voir derrière les barreaux d’une cage… » dis-je alors d’une manière assez sombre.


_________________
Mage d'eau aquakinésiste
Il suffit parfois d'un regard, d'un hasard pour rencontrer quelqu'un qui nous marquera à jamais
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t880-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel#16657 http://dmthbegins.forumactif.org/t1434-gwen-galoway#28388 http://dmthbegins.forumactif.org/t953-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel
En ligne
avatar
Louveteau de la Meute

→ ORDRE CLANIQUE : la Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans et tous ses crocs
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, auspice Cahalith (rêves prophétiques, le visionnaire, conteur et gardiens des lois de la meute)
→ ERRANCE : Le Caern, la bibliothèque, les rues, la forêt,
→ TROMPE L'ENNUI : Bibliothècaire, artiste de rue
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Discret . Timide. Fidèle. Observateur. Brisé. En colère. Serviable. Têtu. En recherche d'affection. Intelligent. Rêveur. Créatif. Passionné.


→ AVATAR : Dylan O'Brien
→ CREDITS : Babine & Tumblr
→ MENSONGES : 2067

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Dim 8 Oct 2017 - 10:35


La mélodie du bonheur
Gwen Galoway & Cillian O'Connor
Je ne suis pas doué en relations sociales. Je ne l’ai jamais été. Il parait que c’est typique des hauts potentiels ou surdoués. Et il parait que j’en suis un. Déjà petit, réussir à me faire des amis était assez compliqué. J’étais le gamin solitaire, et qui aimait bien s’occuper tout seul dans son coin. En dehors de ma famille, je n’ai jamais cherché le contact social. Et je sais que si je n’avais pas mon Loup, je serais un associable fini. Mais lui, il est sociable. Lui, il a besoin de lien et de contacts, de se sentir appartenir à un clan, une Meute. Du coup, quand je le laisse décider, on se retrouve à coller des frères et sœurs de Meute. Et ça me convient. Parce que la Meute est ma famille. Mais en dehors de la Meute ? Je n’ai que Hayden et Cassie comme amis. Et encore ce sont eux qui m’ont abordé, eux qui m’ont poussé à devenir leur ami. Sinon, je suis solitaire. C’est aussi ce qui m’a poussé à choisir ce métier de bibliothécaire. C’est tranquille et silencieux, et très solitaire. Et puis j’aime les livres.

Alors avec toi, je ne sais jamais comment me comporter, ni ce que tu attends. Et en même temps tu arrives à être agaçante à force de me faire des commentaires assez dirigistes. Mon Loup ne réagit pas en ce moment. C’est plus la partie humaine, qui se froisse facilement quand on la tilte. Lui, il a des sentiments basiques. Et il est bien chanceux de beaucoup moins se prendre la tête avec des questions que moi. D’ailleurs par habitude du contact physique, je finis par te prendre la main. Et au vu de ta réaction, c’était une bonne idée. Tu sembles contente. Et je te suis docilement. Je n’ai aucune idée d’où l’on va de toute manière, ni de ce que tu as en tête. Et je t’écoute me répond en plissant un peu du nez. « Tu peux dire ça, que deux âmes, une humaine et une animale, cohabitent, je suppose. », je commente. Je ne saurais pas vraiment expliquer cela. Je sais juste que j’ai mon Loup en moi, qu’il est là et qu’il est important et une part de moi. Par contre j’ignore qui est Tom, mais je ne pose aucune question.

Je renifle un peu et je plisse du nez. Je me méfie par instinct de certaines autres races de Créatures et pour raisons personnelles des Médiums. Mais comme je n’ai pas vraiment de réponse, je me contente de hocher de la tête. Je ne suis pas quelqu’un qui parle aisément de lui-même de toute façon. Je ne réponds rien à tes excuses non plus. De toute manière que pourrais-je te dire ? Tu prétends toujours tout savoir des Garous, parce que tu vis avec eux, et des Lycanthropes par extension. Et je sais d’expérience que tu ne m’écouteras pas. Car tu es têtue et quand tu as une idée en tête, tu es hermétique aux propos des autres. Ou bien est-ce juste avec moi parce que je suis timide et silencieux de nature ? Cela dit ton côté sciences infuses est assez agaçant par moment. Et à nouveau tu me traites comme un gamin qui ne sait rien. À force j’ai l’impression d’être stupide à tes yeux, de ne jamais rien faire de bien. Tu agis comme la Médium au fond, mais avec son pouvoir d’incruster des idées dans ma tête en moins. Non, toi tu peux juste me faire me sentir stupide et incompétent en deux phrases. Je ne suis même plus sûre qu’on puisse être ami…

Du coup, causer du refuge est le bienvenu. « Luaine, peut-être qu’elle accepterait. », je réponds lentement. Moi aussi je pourrais consacrer un peu de mon temps libre pour le refuge. « Elle a un bon contact avec les animaux. Elle accepterait sûrement de les soigner. » Je déclare en me disant que je lui en toucherais un mot, quand je rentrerais au Caern. « Ou elle peut faire des photos pour faire des annonces d’adoption. », j’ajoute. Je reste persuadé que notre Vagarmor acceptera les deux idées. Et nous avançons un moment en silence ou presque. Il faut dire que je ne sais pas trop comment je pourrais entretenir la conversation. Je ne suis pas quelqu’un qui communique beaucoup de toute manière, pas même avec les autres de la Meute. Finalement, nous arrivions au refuge et une dame, une Garou, nous accueille. Je l’observe en silence tout en acceptant de lui serrer la main quand elle me salue. Je reste un peu en retrait, t’observant offrir de quoi nourrir et amuser les animaux du refuge.

Je suis donc Caroline et toi pour visiter le refuge. Les petits chiens se méfient de moi et évitent d’aboyer. Quant au plus gros, ils sont plus curieux, mais ne cherchent pas forcément la confrontation. C’est comme quand je vais visiter le zoo et que je me plante face à l’enclos des loups… J’observe l’enclos. Il y a là une jeune chienne, qui ressemble à s’y méprendre à une louve. Elle me fixe avec curiosité. Mon Loup s’éveille en moi. Je lâche ta main, et j’approche de la cage. Mon Loup gratte la surface de mon esprit, et je lui laisse se manifester légèrement. Mes yeux changent de formes et de couleur, un rouge carmin léger les colore et le blanc disparaît. J’ai des yeux de loup, quand je m’agenouille avec un sourire face à la jeune chienne. Je tends la main à travers les barreaux et elle vient renifler mes doigts avant de les lécher. Elle n’a pas peur de toute évidence du prédateur que je suis. « Je l’adopterais bien, elle. » Je réplique en tournant la tête pour te lancer un regard.

_________________
Louveteau
"“Un loup est mieux caché parmi d'autres loups, que dans une forêt vierge seul, si vierge fut-elle.”.” de Andrée Maillet
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t863-louveteau-de-la-meute-cillian-termine http://dmthbegins.forumactif.org/t1420-l-inventaire-du-louveteau-cillian-o-connor http://dmthbegins.forumactif.org/t879-louveteau-de-la-meute-cillian
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 18 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Aquakinésie - Guérison - Bouclier (Elementaire d'Eau)
→ ERRANCE : à la fac, à la médiathèque communale, avec ses amis, à la maison, au bord du Mississippi, dans un parc
→ TROMPE L'ENNUI : Etudiante en langues étrangères appliquées et violoniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Douce - Attachante - Obstinée - Maladroite - Câline - Joyeuse - Optimiste - Brisée - Coupable - Réservée et timide - pleine d'énergie surtout quand elle connaît

→ AVATAR : Holland Roden
→ CREDITS : me
→ MENSONGES : 359

†


MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    Mar 17 Oct 2017 - 23:34


La mélodie du bonheur
Cillian & Gwen
JIl paraît que je suis assez douée en relations sociales mais je n’ai jamais eu cette sensation. J’ai toujours été maladroite et je crois surtout que j’ai toujours eu la chance de tomber sur des gens supra compréhensifs et qui savent pratiquer le politiquement correct à la perfection. Le problème c’est qu’avec Cillian, j’ai tellement envie que cela fonctionne que je crois que je fais vraiment tout de travers. Bon je pense qu’il y a aussi sa personnalité qui entre en jeu mais ça je n’ai aucun contrôle dessus. J’ai eu un réel coup de cœur pour lui et je me demande vraiment si cela est réciproque ou non. J’ai l’impression, plutôt, que quoi que je fasse, il choisira toujours la Meute et jamais moi et le monde extérieur. Comme si la Meute était un cocon douillet et protecteur. Je me demande seulement si un loup peut rester toute sa vie enfermée dans un clan sans voir le monde extérieur et interagir avec lui. Pour moi, toutes les créatures surnaturelles se mêlent entre elles. Et au fond, je trouve cela à la fois fascinant et dangereux. Nous pouvons tomber à tout moment sur un opposant qui saura nous faire payer notre existence. Peut-être est-ce pour cette raison que je n’ai pas eu de nouvelles depuis un moment ? Peut-être qu’il se protège du monde extérieur, des non éveillés ?

Mais je dois bien avouée que je serais vraiment triste qu’il ne partage pas mes sentiments. Je n’attends pas vraiment grand-chose des gens, mais Cillian, j’aimerais juste qu’il me dise où l’on va. Je le laisse guider notre relation débutante car je sais qu’il n’en a pas eu avant et je ne veux pas le brusquer mais j’aimerais tellement pouvoir profiter plus souvent de lui. Apprendre à le connaître, m’intéresser à sa vie, l’aider quand cela ne va pas … être une amie avant tout et une petite amie dans l’idéale. Enfin, je soupire intérieurement au moment même où il me prend la main et cela me redonne le sourire et la pêche, je dois bien l’avouer. Je dépose même un baiser de contentement sur sa joue.

Je l’entraîne alors vers le refuge que j’ai spécialement sélectionné pour nous. Ainsi nous n’aurons pas à nous cacher et à surtout à cacher ce que nous sommes. Car même si je ne suis pas une louve, je suis une mage et ça les animaux autant que les garous le sentent. Cela a tendance à picoter le bout de la truffe. Mais voilà, en chemin j’ai encore fait une bourde et mon estomac se serre de tristesse. J’ai l’impression que je cumule en ce moment et que j’éloigne de moi toutes les personnes auxquelles je tiens. Enfin, après mon laïus auquel Cillian ne réagit même pas, je finis par changer de sujet en posant une question. A savoir s’il connaît quelqu’un qui pourrait aider au refuge.

« Ce serait génial ! Et toi aussi tu peux peut être aider, tu as pleins de belles compétences ! En tout cas toutes les bonnes âmes sont les bienvenues. Il suffit d’en parler à la présidente ou à l’une des bénévoles en chef. »

C’est vrai, généralement les animaux stressés aiment la musique et il en joue magnifiquement bien, avec son amour de la lecture il peut se renseigner sur pleins de choses pour aider les bénévoles, il fait de magnifiques dessins qu’il pourrait vendre pour aider l’association et puis de par sa nature il a forcément un certain feeling avec les chiens… Et je suis sûre qu’il saurait faire des tas d’autres choses. Quant à Luaine, c’est aussi une excellente idée, d’autant qu’ils n’ont pas assez de monde pour les soins du quotidien. A lui de jouer désormais.

Nous finissons la marche main dans la main en silence. J’aime ce moment. Bizarrement et contrairement à ce que l’on pourrait croire je n’ai pas forcément besoin de parler pour me sentir bien et c’est aussi ce que j’apprécie chez Cillian, il sait rester là et accepter le silence. C’est reposant. Bref, tout cela pour dire qu’en quelques instants de marche nous finissons par arriver. Caroline nous accueille, me remercie pour les cadeaux que j’ai apporté et nous propose de visiter le refuge, pour montrer à Cillian ce qu’il y a avoir et entretenir. Je vois son intérêt grandir. Je sais qu’il veut en adopter un désormais alors je suis curieuse de voir sur lequel de ces pensionnaires son choix va s’arrêter. Très rapidement, nous sommes fixés. Cillian me lâche la main et s’agenouille devant un enclos où il y a une magnifique chienne aux allures lupines.

Quand Cillian se retourne vers moi je suis accueillie avec des yeux magnifiquement teinté de rouge. Je souris alors avec une pure sincérité.

« Oh je crois que tu l’as déjà adoptée et que ton loup aussi Cillian. Tes yeux parlent pour toi. Ils sont très beaux d’ailleurs. »

J’approche à mon tour la main de la chienne. Elle semble hyper câline.

« Apparemment elle est là depuis un an elle a été abandonnée toute petite et retrouvée dans un container à poubelle… C’est vraiment affreux… » je commente en lisant l’étiquette apposée sur l’enclos. « Comment peut-on faire ça ? »

Et on se demande pourquoi je suis végétalienne et que je limite largement mon impacte sur le monde animal. Il mérite d’être préservé au même titre que nous cherchons à survivre. Enfin, je ne peux m’empêcher de prendre une photo de la chienne.

« Caroline, tu crois que c’est possible de la prendre pour aller la promener ? » je demande alors. Elle me sourit en retour et acquiesce. Elle sort la clef de l’enclos et tend une laisse à Cillian.



_________________
Mage d'eau aquakinésiste
Il suffit parfois d'un regard, d'un hasard pour rencontrer quelqu'un qui nous marquera à jamais
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t880-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel#16657 http://dmthbegins.forumactif.org/t1434-gwen-galoway#28388 http://dmthbegins.forumactif.org/t953-gwen-le-feu-ca-brule-et-l-eau-ca-mouille-tous-les-oiseaux-volent-dans-le-ciel
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La mélodie du bonheur ft Cillian    

Revenir en haut Aller en bas
 

La mélodie du bonheur ft Cillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» La cuisine du bonheur
» Bonheur d'être grand-père
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres... [PV]
» Je partage mon bonheur ! lol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Louisiane-