AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Priez pour votre survie dans l'event de Septembre qui vous plonge du temps des dino
et des bûchers !!
:frank:
Festoyer avec nous pour l'anniversaire dragien envoi coeur
Derniers jours pour attraper un numéro à la loterie magique Crazy choupi
N'oubliez pas de voter pour les awards de Drag ! :aime:

Partagez | .
 

 L’art du chamanisme se transmet oralement [Huyana Thompson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Vagarmor de la Meute

→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 38 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Chamane amérindienne, Vagamor
→ ERRANCE : La forêt, Le caern , le parc... au milieu de la nature
→ TROMPE L'ENNUI : Photographe animalière
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Idéaliste. Imprévisible. Patiente. Dérangée. Fidèle. Pédagogue. Asexuelle . Protectrice . Tolérante . Rêveuse . Sure d'elle . Sereine . Apaisante . Câline . Écologiste


→ AVATAR : Mila Kunis
→ CREDITS : Babine , Tumblr
→ MENSONGES : 635

†


MessageSujet: L’art du chamanisme se transmet oralement [Huyana Thompson]   Mar 8 Aoû 2017 - 13:25


L’art du chamanisme se transmet oralement
Huyana Thompson  & Luaine E. Bridgeston
 La terre sent l’humidité. Il a plu ces derniers jours, ce qui m’a fait repousser ma cueillette de plantes médicinales de quelques jours. J’inspire à plein poumon profitant de l’odeur savoureuse des bois. J’aime la senteur que dégage la forêt. Je me sens chez moi ici. L’humus a cette odeur particulière, douce et épicée qui me rappelle mon enfance. Cela me ramène invariablement à des réminiscences doucereuses que j’apprécie. Dans les moments plus tristes et compliqués, se raccrocher à un souvenir doux est bénéfique. Ces temps heureux reviendront. Car le temps est cyclique. Tout fini par renaître. La roue tourne et revient au point de départ. C’est ainsi que je sais qu’il est venu le temps pour moi de transmettre mon savoir chamanique. Il faut des années pour former un Chamane. C’est un apprentissage lent, dû au fait que tout est enseigné oralement. Nos traditions sont importantes. Je ne peux les laisser se perdre. Il faudra bien un autre Chamane pour devenir Vagarmor de la Meute, quand mon temps sera venu.

Je poursuis mon avancée à la rechercher de plantes médicinales, ne prélevant que le minimum. Le gaspillage est proscrit. Et tout doit se faire dans le respect de la nature. Mais je te sens. Tu penses peut-être être distraite. Pourtant je peux voir ton aura, m’indiquant que tu es une pratiquante de la magie et une bénéfique. Pourquoi me suis-tu ? Je n’en ai aucune idée. Je sais juste que tu es une jeune fille, et de nature curieuse. Je finis par m’asseoir au pied d’un arbre et par déposer mon sac à dos. Je l’ouvre pour en sortir une gourde d’eau fraîche. Même avec les pluies de la veille, il fait chaud en ce mois d’août. Je prends mon temps pour boire et observer la nature, écoutant le chant mélodieux des oiseaux se mélangeant à celui du vent dans les branches. Je savoure aussi la caresse de ce dernier sur ma peau chaude.

« Tu peux te montrer tu sais. », je finis par t’aborder. Ma patience est infinie mais cela ne nous aidera guère. Si tu es là c’est que tu as une bonne raison. « J’ai de l’eau et des biscuits faits maison. On peut partager. » Je propose avec un léger sourire amusé. Je lance un coup d’œil dans ta direction. Je me demande comment tu vas régir. Oseras-tu sortir de ta cachette pour venir m’aborder. « Et peut-être pourras-tu m’expliquer pourquoi tu me suis aussi fidèlement que mon ombre. », j’ajoute alors que je sors ma boite à biscuit et l’ouvre. Je croque un biscuit te laissant le temps de la réflexion. J’ai tout mon temps. Rien ne me presse jamais de courir après le temps, comme s’il était quelque chose de volage et qu’on pouvait récupérer en courant assez vite. Cette conception occidentale me laisse perplexe. Alors dis-moi petite sorcière, pourquoi suis-tu une Chamane amérindienne ? Mes pensées volages reviennent vers toi. Je suis peut-être curieuse de nature au fond.

_________________
Folie douce
« La conviction tirée de la confiance est plus forte que toutes les assurances appuyées sur des preuves. » de Claire de Lamirande.
   code: @DMTH


[color=#6666cc]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t464-tout-n-est-qu-une-question-de-foi-luaine-vargamor-fini#4812 http://dmthbegins.forumactif.org/t476-contacts-de-luaine-vargamor
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 18 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Chamanisme
→ TROMPE L'ENNUI : Etudiante
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Curieuse. Fidèle. Sociable. Fière de ses origines. Rancunière. Apprend vite. Bonne mémoire. Écologiste. Protectrice. Colérique. Têtue. Idéaliste. Féministe. Forte. A sale caractère. Sur d'elle. Rebelle par moment.

→ AVATAR : Danielle Campbell
→ MENSONGES : 37

†


MessageSujet: Re: L’art du chamanisme se transmet oralement [Huyana Thompson]   Mer 9 Aoû 2017 - 0:25

L’art du chamanisme se transmet oralement
Luaine E. Bridgestone & Huyana Thompson

J’y suis. Ça y est. Je peux enfin toucher mon rêve du bout des doigts.
J’avais procédé méthodiquement tout le long de mon enquête. La Louisiane ? Pas de soucis. Quoi que le temps qui m’avait séparé de ma majorité pour me permettre de déménager m’avait paru terriblement long... Mais maintenant j’y suis. Trouver un lycan ? Un peu plus compliqué, mais j’ai eu la chance d’en croiser un sur ma route.  Être une sorcière aidait vraiment à trouver les créatures surnaturelles !
Vive les flux magiques…
Impossible de les rater grâce à eux. Mais suivre un lycan sans qu’il ne s’en aperçoive ? beaucoup plus compliqué. D’ailleurs, il ne m’avait pas raté. Heureusement pour moi il m’avait mené assez loin pour que je trouve ce que je recherchais.

Je voyais enfin le bout de ma quête à la recherche d’une chamane. D’après mes informations, toute meute de lycans en possédait une en son sein. Elle ne devait pas se trouver très loin.
Je marchais tranquillement, analysant mon environnement. Je me trouvais désormais près du Bayou. C’était finalement plutôt logique. Les chamanes sont proches de la nature, et dans sa grande majorité les ingrédients qui composent cette magie sont d’origines naturelles, éparpillés çà et là à qui veut bien le voir. J’entrais donc, pleine d’espoirs de croiser celle que je cherchais depuis si longtemps.

Le sol meuble et légèrement collant trahissait la pluie des derniers jours. Nous avions beau être en plein été, l’humidité règne en maitre ici, quelle que soit la saison. Au vu du ciel, je n’avais pas de quoi m’inquiéter pour le reste de la journée ; dégagé, le soleil dorait le bayou de ses puissants rayons.
Ça y est, je l’ai vue. Mon aura ne pouvait pas me permettre de me tromper. C’était elle ! Je sentais déjà l’excitation et l’adrénaline couler dans mes veines.  Je soupirais.
Calme-toi, surtout calmes toi Huya !
La faune du Bayou était omniprésente, ce n’était pas bien compliqué de se trouver une planque… J’étais prise de trac, j’avais peur de faire une bêtise. Peut-être ne voudrait-elle pas de moi ?  Après tout, tous les chamans ne devaient pas s’encombrer d’apprentis… Quoi qu’il en soit je devais tenter ma chance. C’était maintenant ou jamais.

Le cœur battant, je regardais en sa direction, toujours cachée par d’épais bosquets. Elle s’était assise et buvait. « Tu peux te montrer tu sais. »
Ah.
J’étais prise de court, et l’adrénaline revint au grand galop.
« J’ai de l’eau et des biscuits faits maison. On peut partager. »
Je ne pus m’empêcher de rire nerveusement. Etait-ce réellement une technique d’approche ? En tous les cas cette femme ne semblait pas me vouloir de mal, sa voix douce me rassura un peu, je crois.
« Et peut-être pourras-tu m’expliquer pourquoi tu me suis aussi fidèlement que mon ombre. »
Huyana niveau discrétion je crois qu’on repassera…
Les joues rouges et l’air penaude, je me décidais donc à sortir de ma cachette. Elle m’avait débusquée en beauté, y’a pas à dire…

Je m’approchais donc d’elle.  Que pouvais-je faire d’autre ? Je n’allais tout de même pas fuir après tous mes efforts. J’irais droit au but, je n’ai rien à perdre de toute façon.  Toujours assise, elle me regarda m’extirper des broussailles et aller à sa rencontre. Une fois en face, je ne frémis pas, je restais déterminée.

« Salut… Désolée pour cette entrée en scène, je n’avais pas imaginé ce moment ainsi. Je m’appelle Huyana. » Je ne tenais pas plus longtemps son regard dans le mien et fixai plutôt la faune alentours tout en me dandinant d’un pied à l’autre. Moi, stressée ? Oh, juste un peu… « J’espère ne pas faire erreur sur la personne, êtes-vous bien la chamane d’une meute de lycanthropes ? »

Allez Huyana, t’as fais le plus dur. Termines !
« Et… Je suis à la recherche d’un mentor. C’est pourquoi je vous ai suivi ainsi. »
Je sentais déjà les sueurs froides faire leur apparition. Je croisais furtivement son regard, cherchant à analyser la potentielle réponse qu’elle pourrait me formuler. Je repérais aussi la boite de gâteaux soigneusement posé, et me permis d’en prendre un. Le stress coupe l’appétit ? Alors j’en mangerai un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2021-huyana-thompson-debarque-d-100 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
Vagarmor de la Meute

→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 38 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Chamane amérindienne, Vagamor
→ ERRANCE : La forêt, Le caern , le parc... au milieu de la nature
→ TROMPE L'ENNUI : Photographe animalière
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Idéaliste. Imprévisible. Patiente. Dérangée. Fidèle. Pédagogue. Asexuelle . Protectrice . Tolérante . Rêveuse . Sure d'elle . Sereine . Apaisante . Câline . Écologiste


→ AVATAR : Mila Kunis
→ CREDITS : Babine , Tumblr
→ MENSONGES : 635

†


MessageSujet: Re: L’art du chamanisme se transmet oralement [Huyana Thompson]   Sam 12 Aoû 2017 - 14:13


L’art du chamanisme se transmet oralement
Huyana Thompson  & Luaine E. Bridgeston
Assise sur le sol, je grignote mon biscuit tout en t’invitant à sortir de ta cachette. Tu fais beaucoup de bruits en réalité. Cela et ton aura te rendent facile à repérer au fond. Et je sais que tu pratiques la magie et la bénéfique. Cependant comme il y a peu de chance qu’un membre du Coven même aussi jeune me suive à la trace pour m’observer et me parler, j’en déduis que ta magie ne correspond pas à la leur. Peut-être même que tu ignores ta vraie nature et que seule mon aura similaire à la tienne t’attire à moi ? Cela arrive que des pratiquants de la magie naissent dans des familles ayant tout oublier et perdu de l’héritage de leurs ancêtres. Et en général, c’est à ce moment-là que les Covens les récupèrent. Je finis mon biscuit et je bois une gorgée d’eau tout en continuant à te parler. Tu finiras bien par montrer le bout de ton museau. Cela dit je compte sur le fait que tu puisses avoir faim ou être gourmande.

Finalement tu apparais dans mon champ de vision. Je t’observe tout en reprenant un biscuit. Tu dois avoir la vingtaine, peut-être un peu moins, peut-être un peu plus. En tout cas tu es quelque part entre l’enfance et l’âge adulte, en étant plus une femme qu’une fillette. Tu es bien jolie aussi. Et tu t’excuses et te présente. J’ai un autre sourire. « C’est amérindien comme prénom. » Je commente, car je reconnais les prénoms issus des langues amérindiennes. « Je m’appelle Luaine. » Le mien est celte, cela étant issu au mélange des deux clans de mes ancêtres il y a bien longtemps. Je croque dans mon second biscuit et je te désigne la boite pour que tu te serves. Je penche un peu la tête. Je prends la peine de boire une autre gorgée avant de te répondre. « Je suis la Vagarmor, oui. Et donc je pratique le chamanisme amérindien. » Car l’un ne va pas sans l’autre en réalité.

Je finis mon biscuit avant de te répondre. J’assimile en fait ce que tu viens de me dire. Tu cherches un mentor pour apprendre le Chamanisme. Je fronce un peu des sourcils et je plisse le nez. Je me disais justement, vois-tu, que j’avais besoin de disciples pour transmettre mon savoir. Car un jour ma vie s’arrêtera et se poursuivra dans le monde éthéré. Et à ce moment-là quelqu’un devra prendra ma place de Vagarmor. « Eh bien tout dépend de quel type de chamanisme tu pratiques. » Je réponds finalement. Je tapote le sol près de moi. « Assieds-toi, ce sera plus confortable pour discuter. » Et je croise mes jambes en mode tailleur. Je pense que nous en avons pour un moment toi et moi. « Dis-moi as-tu déjà été en transe ? » Au vu de ton prénom, je pars du principe que tu as des ancêtres amérindiens, ce qui signifie donc que tu pratiques la même magie que moi.

J’observe un moment la nature autour de nous. Le savoir chamanique est vaste. J’ai commencé ma formation à l’âge de 4 ans, après ma première transe. Cela dit j’avais l’Ancien. Si tu viens à moi, j’en déduis que ta famille a perdu son savoir. « Avant d’accepter, tu dois savoir ce que cela implique d’être Chamane et Vagarmor. Car si je t’enseigne, tu devras te vouer à servir la Meute et à un jour me remplacer. » Je commence lentement avec un léger sourire. « Que sais-tu du Chamanisme et des Lycanthropes ? » Je questionne avec toujours ce doux sourire sur les lèvres pour me montrer douce et amicale. Ce que je suis de nature. Tu m’intrigues, petite fille. J’aimerais en savoir plus sur toi. « Tu dois aussi réaliser que c’est un savoir oral. Rien n’est écrit. Il te faudra tout mémoriser, refaire les mêmes gestes des milliers de fois pour les acquérir correctement et pratiquer tous les jours. » J’ajoute lentement avec un froncement de sourcils. « Es-tu prête à ce genre de sacrifice ? » Je te teste un peu avant de t’accepter comme disciple, histoire d’être sûre de ta motivation.

_________________
Folie douce
« La conviction tirée de la confiance est plus forte que toutes les assurances appuyées sur des preuves. » de Claire de Lamirande.
   code: @DMTH


[color=#6666cc]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t464-tout-n-est-qu-une-question-de-foi-luaine-vargamor-fini#4812 http://dmthbegins.forumactif.org/t476-contacts-de-luaine-vargamor
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L’art du chamanisme se transmet oralement [Huyana Thompson]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L’art du chamanisme se transmet oralement [Huyana Thompson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Transmet un message pour moi et...tu vivras [James Gordon]
» Magie Elfe et chamanisme
» LES CHAMANES
» Reaver Teegan Mendez | Quand la chaleur se transmet en un seul contact.
» ~ Huyana.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Louisiane-