AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 Informations subsidiaire des hérésies † infos, convenances et lexique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 638
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Informations subsidiaire des hérésies † infos, convenances et lexique   Sam 28 Mai 2016 - 1:46

L'aberrante vérité

Les Convenances


On dit s'il vous plait et merci

☸ Lorsqu'on parle de la race des hérésies, c'est féminin. Mais, si l'hérésie a un physique masculin, c'est un hérésie.

☸ Les hérésies sont affiliées à la magie noire de par leur nature profonde, leur ascendant, mais aussi la manière dont elles viennent au monde (souvent suite à une possession déclenchée par un sorcier noir). Aussi sont-elles naturellement attirées vers cette couleur de magie, et trouveront-elles, dans des cercles de magie obscure, des alliés en les sorciers noirs.

☸ Les expérimentations subies au long des siècles ont marqué profondément les hérésies. Elles sont d'un naturel très méfiant envers les savants fous de toutes sortes, les laboratoires et le fait de servir de cobaye quel que soit la cause.

☸ Ne ressentant pas la douleur physique, les hérésies sont souvent marquées physiquement, estropiées. Elles subissent cela, ressentant leur différence d'autant plus fortement que cela se traduit dans l’œil des autres.

☸  Une légende raconte que le sang des hérésies a des vertus pour faire de la magie noire. Leur réputation court ainsi dans de nombreux cercles de satanisme qui finissent par tenter de créer des hérésies, souvent en pensant ainsi satisfaire les daïmons et obtenir quelques pouvoirs en échange.

☸ Leur apparence anormale provoque souvent la terreur chez ceux qui les regardent trop longtemps, et les premiers à ressentir cette répulsion, ce sont leurs parents (oncle, grands-parents...) ou les personnes les adoptant. Rejetées dès l'enfance, dénigrées, elles finissent par se considérer comme des monstres. Une espèce de tare génétique, erreur de la nature, et par conséquent, elles ont tendance à accepter les mésaventures qui leur arrivent assez souvent.

☸ Bien souvent sujet à des maladies mentales, les hérésies sont au mieux des sociopathes en puissance, au pire des perverses narcissiques. Souvent, elles tombent dans la case psychotique. Parfois il nait des hérésies autistes, celles-là ne vivent pas vieilles, car elles sont moins capables de se défendre et de survivre seules.

☸ Rejetées depuis des millénaires, les hérésies ayant réussi à survivre par un quelconque biais (sang de vampire, pacte conclu avec des sorciers ou bien talisman, rituel de magie noire) sont d'un naturel très méfiantes, et tendent à vivre en ermite, mais lorsqu'ils rencontrent leurs semblables, ils peuvent se regrouper en petites factions.

☸ Il est dit que lorsqu'une hérésie meurt, son âme gagne directement l'autre monde, cette section de l'autre monde où sont les daimōns et sont aussitôt déchirées en plusieurs morceaux, dévorées par les daimōns. Les rares qui survivent finissent par devenir des daimōns.


Dernière édition par Yellow King le Sam 11 Juin 2016 - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 638
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des hérésies † infos, convenances et lexique   Sam 11 Juin 2016 - 16:05

Relations interaciales

Les relations avec les autres espèces


Ami ou pas ami ?

→ Les vampires
En général, les vampires sont souvent attirés par les hérésies. De part leur aura étrange, leur part de magie sombre, ils sont attirant comme des bêtes curieuses dont on ne sait rien, exotiques. Cependant à la première gorgée, le vampire réalise, parfois trop tard que le sang d'hérésie est un poison. C'est pour cela que le Conclave a mis un moratoire sur les relations entre vampire et hérésies, rendant prohibé l'échange de sang ou même l'apposition de marque. Les hérésies sont perçues comme un danger pour les Essaims. Cela n'empêche pas les jeunes vampires de stupidement se laisser abuser d'autant que l'influence des hérésies fonctionne généralement très bien chez les vampires pouvant avoir des effets dévastateurs.

→ Les humains
Les humains confrontés aux hérésies éprouvent le plus souvent de la terreur. Ils ne se l'expliquent pas, et ne cherchent d'ailleurs pas spécialement à comprendre. L'humanité a tendance à avoir peur de ce qu'elle ne comprend pas et les hérésies représentent un mystère assez flippant. Par conséquent, les humains rejettent d'emblée les hérésies, et ont tendance à les persécuter sans même savoir pourquoi, juste parce qu'elles les dérangent, qu'elles les inquiètent.

→ Les médiums
L'hérésie est anormale. Il lui manque un truc, une moitié d'âme et ce vide manque cruellement. Ils perçoivent ce vide bien plus qu'on ne pourrait le dire, et à la fois ne peuvent comprendre ce qui cloche, tout en ressentant d'instinct que cela a un lien avec le monde des esprits qu'ils perçoivent eux aussi. Mais il y a une connexion entre les médiums et les hérésies. Ce sont des portails ouverts vers l'autre monde, des êtres bipolaire par essence, appartenant à deux mondes et ne se sentant pas vraiment à leur place nulle part. Donc, il n'est pas rare que les hérésies et médiums deviennent amis.

→ Les nécromanciens
Sûrement les seuls à apprécier les hérésies, les réanimateurs les considèrent comme très intéressants. Leur aura a quelque chose d'attirant pour le nécromant qui, même sans savoir exactement ce qu'est une hérésie, aura envie d'en savoir plus. C'est peut-être ce lien unique avec les morts qui les unis, peut-être le même attrait pour le morbide, la même détachement de l'humanité, ils sont différents et les deux sont la cible des vampires.

→ Les sorciers
Tout dépend de la couleur de sa magie. Un sorcier blanc verra l'hérésie comme une créature contre nature, et tendra à souhaiter la voir disparaitre, voire considéra le fait de tuer l'hérésie, l'abomination, comme quelque chose de bien. En revanche, les sorciers noirs ont tendance à vouloir approcher les hérésies. Ils peuvent même éprouver le désir de les interroger. Longtemps, les sorciers noirs ont voulu manipuler les hérésies, en faire leur petite armée, il y a eu des expérimentations, mais rien de concret n'a été réalisé. Certaines sectes satanistes ont élevé les hérésies aux rang d'élues, d'envoyées de Lucifer, et les vénèrent en conséquence. Par contre, s'ils mettent la main sur l'une d'elle, ils la traiteront comme les sorciers grec traitaient la pythie, avec déférence mais en la gardant enfermée et sous leur coupe.

→ Les garous
Aucun garou, y compris les lycanthropes, n'apprécient les hérésies. A leurs yeux ce sont des abominations. Ils sentent leur anormalité, ce qu'il manque en elles, et franchement, ils n'ont aucune envie de faire ami-ami avec elles. Au contraire. L'animosité des lycanthropes est telle qu'ils seraient bien capable de les attaquer dans l'intention de les tuer si elles approchaient du caern.


Dernière édition par Yellow King le Sam 11 Juin 2016 - 16:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 638
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des hérésies † infos, convenances et lexique   Sam 11 Juin 2016 - 16:06

Une à la fois

F. A. Q.


→ Est-ce que les hérésies peuvent se reproduire ?
Non. Les hérésies n'ont aucun moyen de se reproduire. Elles naissent stériles et ne peuvent transformer qui que ce soit en hérésie. N'ayant aucun contact avec les daimōns, elles n'ont aucun moyen d'assurer la pérennité de leur espèce. C'est pour cela qu'elles finissent par se tourner vers la magie noire dans l'espoir de trouver un moyen d'échapper à la mort, voire de devenir immortelles.

→ Est-ce qu'elles peuvent pratiquer la magie ?
Seules, non. Leur nature trop instable, et leur caractère rend la chose impossible. Mais en groupe, oui, rien ne leur interdit de faire partie d'un cercle de magie. Bien sûr, hormis les cercles de magie noire, rare sont les sorciers qui intègreront les hérésies dans leurs cercles de magie essentiellement parce leur propre magie est corrompue, sombre, obscure, et dangereuse.

→ Est-ce qu'ils peuvent devenir lycan, garou ou vampire ?
Oui et non. En fait, les vampires ne peuvent pas les transformer car elles ont une moitié d'âme, et une partie d'elle est déjà d'une forme de magie assez proche de celle rendant leur sang si spécial. En fait, le sang d'hérésie ne nourrit que très faiblement les vampires et peut même les empoisonner aisément (au vu des maladies qu'elles portent), mais ça n'empêche pas les jeunes vampires d'essayer de boire leur sang pensant, à tord, qu'il est spécial.
Ensuite les lycans et garous sont très méfiants envers les hérésies et n'auraient même pas dans l'idée de les attaquer justement de peur qu'il se produise quoi que ce soit. Néanmoins si l'on essayait en clinique, en laboratoire, de tenter l'expérience, l'hérésie serait contaminée pendant un moment. La bête prendrait la place libre, l'hérésie étant contre nature, la bête et elle s'épouseraient. Ainsi la créature naissante serait à moitié transformée, couverte de poil, ressemblant à une créature chimérique infernale, mais elle n'y survivrait pas. Au bout d'une longue agonie pouvant durer pratiquement un an, la créature ignoble, si elle ne s'est pas elle-même suicidée, finira par mourir dans d'atroces souffrances.

→ Est-ce qu'une hérésie peut avoir un lien du sang avec un vampire ou être marqué ?
En théorie oui, en théorie seulement. Leur sang est un poison pour les vampires du fait des maladies véhiculées. Chez un humain malade, le vampire sentirait la maladie et s'abstiendrait de boire mais les hérésies de part leur influence peuvent tromper les sens du vampire, le berner, et l'amener à boire ce sang empoisonné qui peut tuer un jeune vampire (de moins de 50ans). Si un vampire était amené à boire régulièrement ce sang empoisonné, même ancien, il serait affaibli, presque mourant, et deviendrait une proie facile. Aussi aucun vampire n'irait faire cela. Pas consciemment ni volontairement du moins à moins de vouloir se suicider à petit feu. Les hérésies auraient, elles, un avantage à boire régulièrement du sang de vampire afin de contrer leur mortalité mais bien évidemment aucun Essaim ne laisserait une telle chose se produire sans réagir et tuer toutes les hérésies qu'ils trouveront en répression.

→ Sont-elles sensibles aux maladies et si oui, lesquelles ?
Oui, elles y sont sensibles, mais pas à toutes. Oubliez les maladies génétiques humaines, elles ne peuvent en hériter, mais les cancers peuvent se développer chez elle, plus facilement que chez les humains d'ailleurs. Elles peuvent choper tous les virus, bactéries. Il est amusant de constater que la mort survient chez elles plus rarement que chez les humains, elles sont des porteuses saines qui forment de vrais cocktail mortels pour les humains les touchant, mais aussi pour les vampires s'essayant à boire leur sang...

→ Est-ce qu'elles savent quand elles ont affaire à un CESS ?
Oui. Elles sont capables de percevoir la nature profonde de chaque être qu'elles croisent. Ce qu'elles perçoivent est bien plus que simplement l'aura, elles savent si vous avez déjà eu du sang sur les mains ou au contraire si vous êtes purs. Elles perçoivent la qualité, si l'on peut le dire, de votre âme, ainsi que votre nature. Elles peuvent sentir la peur, mais aussi le vice.

→ Est-ce qu'elle grandit normalement ? Apprend-t-elle à marcher ? À parler, à écrire ?
Oui, elles sont tout à fait normale en terme de croissance physique. Mentalement, elles accusent un léger retard du fait de leur tournure d'esprit, mais surtout parce qu'elles sont trop connectées à l'autre monde et aux esprits, ce qui les perturbe fortement. Ce qui explique qu'elles présentent les traits autistiques d'ailleurs et sont souvent diagnostiquées comme tel.

→ Il se passe quoi si on essaie d'exorciser une hérésie ?
Il y a deux conséquences à un exorcisme d'hérésie. La première est que l'aspect "daimōniaque" des hérésies peut prendre largement le dessus, donner lieu à des crises : des phases où la partie humaine a totalement disparu. Des envies de sang et de meurtre peuvent apparaître tout comme des comportements de psychopathe pouvant mener à des actes abominables ; car elles ne ressentent pas grand-chose. La deuxième étant que si un exorciste réussi à annihiler la partie "daimōniaque" ou du moins à la sceller, l'hérésie va soit être dans un état végétatif ou bien être proie à des névroses hystériques.

→ Qu'en est-il de la magie ?
Si leur esprit est imperméable à toute intrusion télépathique et qu'elles sont protégées contre toute manipulation de leur corps ou de leur être par la magie ou discipline, en revanche, elles peuvent servir de focus. La notion de focus signifie, en gros, amplifier la portée ou la puissance d'un sort. Exemple, si un sort permet de projeter une illusion sur dix personnes, avec un focus il est possible de le projeter sur deux, trois, dix fois plus en fonction de la puissance du focus et du sorcier. Toute hérésie peut être un focus, mais il n'y a pas de puissance équivalente, cela varie selon les individus. C'est ce qui en a fait des êtres recherchés par les sorciers aussi.

→ Est-ce que deux possédés peuvent se reproduire ?
On sait que quand un possédé d'un daimōn se reproduit, ça donne une hérésie. Mais deux possédés ne peuvent pas se reproduire. Et n'auront de toute façon pas l'idée de le faire. Une hérésie à une moitié d'âme, pour avoir cette moitié d'âme il faut que l'un des deux parents soit un humain (ou médium) non possédé.

→ Est-ce qu'il est possible que le parent non possédé soit un loup-garou ou métamorphe et dans ce cas, que se passe-t-il ?
Si un nécromant ou sorcier pourrait trouver cela amusant de coucher avec un possédé, l'hérésie n'hériterait pas de leurs capacités magiques puisque les hérésies, de par leur nature, ont leur propre source de magie. En revanche, jamais un loup-garou ou un métamorphe n'aura l'envie de faire une telle chose. Maintenant supposons qu'on prenne la semence d'un loup et qu'on insémine une femme possédée, que se passe-t-il ? L'hérésie vient au monde avec le gêne dominant du daimōn, le gêne lycanthrope est alors récessif. Il pourrait s'exprimer si l'hérésie avait des enfants mais cela est impossible. Par conséquent cela n'aurait aucune incidence réelle si ce n'est de former un cocktail génétique incongru, mais ne pouvant s'exprimer.

→ Est-ce que les jumeaux hérésies existent ?
C'est possible, bien que pour la naissance soit plus compliquée pour une seule hérésie. D'autant que la tentation de laisser le second bébé monstrueux dans le ventre de la mère déjà clamsée sera tentante pour n'importe quel médecin. Biologiquement parlant, il n'y a rien qui s'oppose à l'existence de jumeaux hérésies, qu'ils soient dizygotes ou monozygotes.

→ Est-ce qu'une hérésie peut être possédée ?
Etant donné qu'elles n'ont qu'une moitié d'âme effectivement il y a de la place, mais rien à contrôler, du fait de leur ascendant daimōniaque. Donc un esprit peut par erreur entrer en un hérésie, remarquer que l'endroit n'est pas si chouette et se tirer. En revanche un daimōn pourrait s'accaparer une hérésie par possession. Cela ne serait pas un hôte très résistant ni très intéressant pour un daimōn qui ne pourrait exploiter ses capacités magiques donc ils le font rarement.
Donc techniquement oui c'est possible mais n'ayant aucun intérêt pour les esprits ou démons ce genre de situation arrive assez peu, voire si rarement que ça doit s'enregistrer dans des annales.

→ Compte tenu du fait qu'elles ne ressentent pas de douleur physique et qu'elles n'ont que peu de sentiment... comment peut-on torturer une hérésie ?
Effectivement, une hérésie ne ressent pas la douleur. En revanche, leur nature daimōniaque les rend sensible à la lumière du jour, et leur psyché est globalement assez fragilisée donc assez sensible aux tortures psychologiques pouvant les faire basculer complètement dans la folie. L'enfermement aussi est une punition. Il est arrivé que les vampires fassent cela à une hérésie ayant voulu goutter à du sang de vampire sans autorisation, ou bien que des membres de la guilde procèdent ainsi pour retrouver des sorciers satanistes.

→ Quelle est la relation entre les daimōn et les hérésies ?
Pour la plupart, les daimōns ne s'occupent pas des hérésies. Se contentant de les lâcher dans le monde, cela leur suffit pour répandre le chaos. Cependant certains font plus que relâcher des monstres dans la nature.

→ Les drogues ont-elles une influence ?
Oui. Leur cerveau ayant une alchimie semblable à celle des humains bien que différente dans certaines connexions. Par exemple certaines drogues peuvent éveiller des fonctions du cerveau de l'hérésie habituellement endormies (plaisir/douleur). Par contre on peut s'attendre à des effets indésirables assez impressionnants souvent équivalent aux effets secondaires chez les humains mais au quintuple. Maux de tête, étourdissement, vertiges, nausées sont les effets généralement à prévoir pouvant s'étaler sur plusieurs jours, généralement accompagné d'un état de confusion. Selon les drogues prises des perturbations des sens notamment visuel et toucher sont également à attendre. Mais les drogues chimiques sont sans doute le seul moyen pour elles de vraiment ressentir des sensations et émotions à la hauteur des humains.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 638
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Re: Informations subsidiaire des hérésies † infos, convenances et lexique   Sam 11 Juin 2016 - 16:22

L'ABCD

Lexique


La réalité me semblera toujours un peu distordue, pas vous ?

Tous les termes bizarres et étranges que vous allez croiser dans cette section vous sont expliqués. N'hésitez pas à envoyer un mp à l'un des membres du staff si vous pensez qu'une définition serait à rajouter.

Daimōn : Créatures qualifiées d'infernales, ce sont des esprits malfaisant d'anciens sorciers noirs enfermés dans une partie de l'autre monde qu'on qualifie d'enfer dans la plupart des cultures. Ce sont les parents des hérésies.

Expérimentation : Les hérésies ont souvent été victimes des expérimentations aussi bien des sorciers (menés par le magistère aussi bien que des sectes satanistes) que des vampires qui sont encore aujourd'hui menés pour certains.

Focus : désigne un objet ou un individu ayant la propriété de concentrer la magie d'un sorcier ou d'un mage. Certains focus permettent aussi à l'usage de magie d'être moins coûteux en énergie. Très rare. Les hérésies sont des focus naturels.

Hérésie : Ce mot vient directement de l'église (vous vous en doutiez) qui a utilisé ce terme pour qualifier l'abomination que représente ces créatures. Leur existence n'est donc pas inconnue, pas totalement. Quoi qu'il en soit, en gros, ce sont les enfants conçus par une personne possédée par un daimōn, que la personne soit mâle ou femelle le résultat reste le même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Informations subsidiaire des hérésies † infos, convenances et lexique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RoI INFOS SUBSIDIAIRES]
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» Infos officielles de la maison Serdaigle
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nous manquons d'informations (répétitive)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: The Yellow Brick Road :: Annexes :: The Monster Book of Monsters :: Its dark inside-