AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 54 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup - Garou/ Auspice Elodoth
→ TROMPE L'ENNUI : Psychologue / Managarm de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Sociable - Secrète - Diplomate - Apaisante - Observatrice - Silencieuse - Loyale - Menteuse - Comédienne - Perspicace

→ AVATAR : Jessica Stroup
→ CREDITS : Eden memories
→ MENSONGES : 337

†


MessageSujet: Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa   Lun 18 Sep 2017 - 21:22

Ciàran travaillait tard ce soir, quant a Dany, disons qu'elle avait quelque dossier en attente. Elle aurait pu rejoindre la Grande Maison pour patienter le temps qu'il rentre mais a vrai dire, elle n'en avait pas eu envie. A vrai dire, passer une soirée avec Ashaya ne la bottait pas, alors elle évitait la grande Maison lorsque Ciàran n'y était pas. Ce n'était pas très mature mais elle s'en fichait. Elle fréquentait le Caern de toute façon, rendant parfois visite a Luaine ou aux autres loups, mais elle préférait éviter toute rencontre non nécessaire avec la Lupa. Immature. Mais elle avait besoin de l'être pour le moment.

Un verre de bière, un bol de petites cacahuètes grillées et un dossier posés devant elle, elle avait le regard perdu dans le vague. C'était souvent le cas lorsqu'elle réfléchissait profondément. Ce cas l'intriguait et l'inquiétait. Cette femme était sur le fil, elle le sentait et il ne faudrait pas grand chose pour qu'elle craque et Dany refusait de la mettre sous anti dépresseur. La crainte qu'elle en abuse n'était pas irréelle. Elle soupira en chipant une poignée de cacahuètes qu'elle enfourna. Vêtue d'un leggings confortable et d'un large pull, elle n'avait plus rien de l'image stricte et assurée du médecin, mais elle était en mode détente. Un bip émit par son portable la sortie de ses réflexions et elle se pencha pour se saisir de son smartphone. Le message la fit sourire. Eysa semblait s'ennuyer un peu ce soir apparemment. Evidemment que sa visite était la bienvenue, d'ailleurs, elle avait de la bière irlandaise au frigo...La prochaine fois, elle fera les courses a la place de Ciàran, son frigo était remplie de trucs dont elle n'avait pas l'habitude. Mais quelque part, elle adorait la place que prenait son mâle chez elle. Trouver ses habits dans son armoire la rassurait, son rasoir sur le lavabo, l'apaisait, c'était totalement con, mais c'était.

Elle referma son dossier lorsque la sonnette de l'interphone résonna. Se levant elle alla ouvrir la porte de l'immeuble et a peine Eysa avait il mit un pieds dans celui ci qu'elle perçu son parfum familier. Il n'eut même pas besoin de sonner a sa porte pour qu'elle lui ouvre avec un sourire. « Bonsoir Eysa. Tu tombe a pic, j'étais en train de tourner en rond sur un cas difficile et Ciàran n'est pas là pour me divertir, ce qui fait que je réfléchis trop. Entre, j'ai de la bière au frais, ça te dis ? » fit elle après l'avoir serrer contre elle, sa louve appréciant ce dominant calme et tranquille roula de contentement dans son esprit, rassurée par son odeur familière.

Le précédent dans la pièce de vie, elle se rendit au frigo et tendit une bière fraîche au Geri. « Comment vas tu ? » S'enquit elle en l'invitant a s’asseoir sur le canapé, à côté d'elle. « Tu avais raison au fait, Cillian...Il était temps que je me penche sur lui. Il est adorable mais littéralement perdu. » Elle se cala contre le loup, sans ambiguïté aucune, appréciant son contact et sa chaleur. « Mais j'ai bon espoir qu'il s'en sorte. » Affirma-t-elle en faisant s'entrechoquer les goulots de leur bouteille respective. « Alors ? Comment se passe ta prise de fonction ? » demanda-t-elle en mimant des guillemets avec ses doigts, amusée d'user d'un langage plus politique qu'autre chose.

_________________


Chut
“On ne force pas le secret. Ou le secret vient comme de lui-même à soi, ou bien le secret vous est interdit.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute, Geri
→ NUISANCE DEPUIS : 72 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthropie, Elodoth
→ ERRANCE : Caern, université, les bars en ville
→ TROMPE L'ENNUI : Professeur d'histoire à l'université
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Fidèle. Extraverti. Intérieurement blessé. Stratège. Médiateur. Pacifiste. Rancunier. Trop organisé. Têtu. Combattant. Pédagogue. Observateur.


→ AVATAR : Godfrey Gao
→ CREDITS : Babine & Tumblr
→ MENSONGES : 596

†


MessageSujet: Re: Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa   Dim 1 Oct 2017 - 9:32


Parlons et laissons la sagesse oeuvrer
Danaé M. Perez & Eysa Lee
Je n’ai pas envie de rentrer au Caern de suite. Je n’ai pas non plus envie d’aller me perdre dans une boite de nuit ou un bar. En réalité, j’aimerais une soirée loin de chez moi, où je ne risque pas de croiser Ashaya. Et en même temps je désire un moment calme, propice pour parler et se reposer. Parce que je ne supporterais guère d’être dans un endroit bruyant. D’ailleurs, mon Loup grogne un peu de mécontentement à cette idée. Et en même temps, l’idée de rentrer ne l’apaise pas. Finalement, il me suffit de voir si je ne peux pas squatter chez un membre de la Meute vivant en ville. Je prends mon smartphone, et je fais glisser la liste des contacts avant de t’envoyer un message. Si Ciàran travaille cette nuit, tu auras peut-être envie de papoter avec un frère de Meute. À vrai dire, je pense que tu es la seule, qui peut me comprendre, à qui je peux parler de mon problème actuel. Et tu ne défendras guère Ashaya, au vu de vos relations cela serait grandement étonnant. Ta réponse rapide m’arrache un sourire. Je vais donc me poser chez toi pour quelques heures !

Une fois arrivé, je sonne. Il ne faut guère longtemps pour que la porte soit déverrouillée, et que je m’engouffre dans l’immeuble. Je rejoins ton appartement assez vite. Je constate que les lieux sont silencieux. Je sens ta présence aussi, ton odeur familière. Mon Loup réagit doucement, remuant la queue, apaisé par sa sœur de Meute. Ces derniers temps, il est plutôt mis à mal, entre culpabilité de faire souffrir son âme-sœur et colère qu’elle agisse en pleureuse. Mais je ne céderais pas. Et mon Loup non plus, certes il éprouve un vague remords, mais il n’oublie pas que la Louve l’a blessé et il grogne en la sentant trop proche. Cela dit lors des pleines lunes, les choses sont sûrement différentes. Il est au contrôle, et je ne le nourris plus de ma propre colère. Je suis presque sûre qu’Ashaya le colle comme pas deux. Et cela m’agace d’autant plus. Je me secoue intérieurement avant de sonner à ta porte, qui s’ouvre directement. Je fronce des sourcils avec un sourire amusé à ta rapidité. « Eh bien, je vais tenter de te divertir et de ne pas plomber ton ambiance studieuse. », je réplique avec un clin d’œil avant de déposer une bise sur ton front.

Je te suis dans ton appartement. Depuis que Ciàran est Ulfric, nous avons eu l’occasion de nous rapprocher, de resserrer nos liens des membres d’une même Meute. C’est agréable de savoir que quelqu’un peut me comprendre. Je prends la bière, que tu me présentes, avec un plissement du nez. « En général, je suis plutôt amateur de vin. Par contre, j’ai exactement la même dans mon frigo pour quand les jumeaux passent. » Je commente avec un sourire amusé. On dirait que Ciàran a l’art d’imposer certaines choses à ses proches. Et je te suis pour m’installer dans ton divan après avoir retiré ma veste. J’acquiesce de la tête quand tu mentionnes Cillian. Je suis content que le Louveteau se soit ouvert à toi. « Perdu ? Il faut dire que notre chère Lupa ne l’aide pas énormément. Mais bon comme elle foire tout de toute manière… Certains jours, je me dis que je devrais proposer à Cillian de vivre chez moi ou ailleurs. »

Je roule presque des yeux en portant la bouteille à mes lèvres pour boire une gorgée. « Je pense aussi. Il a une chienne maintenant. C’était assez amusant de le voir tenter de construire une niche… Il a l’air plus apaisé. » Le Loupiot a vraiment besoin d’apprendre à demander de l’aide, et cela peut commencer par des petites choses. Avant, quand il était au Lycée, il débarquait parfois pour que je l’aide avec ses devoirs. « C’est tendu et compliqué. » Je réponds à ta dernière question avec un soupir, avant de passer un bras autour de tes épaules. Le câlin fraternel est apaisant. Je penche la tête en arrière et j’observe le plafond. « Serais-tu étonnée si je te disais qu’elle a tout foutu en l’air ? Et qu’elle a réussi à m’énerver ? Enfin il n’y a qu’elle qui pense qu’un mot peut effacer 50 ans de souffrance et colère, et que je devrais ramper face à elle trop heureux d’exister à nouveau pour elle… J’en viens à la détester. » Et comme on dit que de la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas… Cela marche aussi dans l’autre sens.

_________________
Loup Gris
"C'est ça la famille. Des gens qui vivent ensemble sans rien avoir à se dire, qui s'aiment sans raison. C'est ça la famille: une petite meute animale." de Olivier Adam
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1570-eysa-loup-gris-geri-finie http://dmthbegins.forumactif.org/t1582-l-inventaire-du-loup-gris-eysa-lee#31448 http://dmthbegins.forumactif.org/t1573-eyse-loup-gris-geri http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 54 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup - Garou/ Auspice Elodoth
→ TROMPE L'ENNUI : Psychologue / Managarm de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Sociable - Secrète - Diplomate - Apaisante - Observatrice - Silencieuse - Loyale - Menteuse - Comédienne - Perspicace

→ AVATAR : Jessica Stroup
→ CREDITS : Eden memories
→ MENSONGES : 337

†


MessageSujet: Re: Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa   Mer 11 Oct 2017 - 7:21

Danaé eu un rire léger et discret, a son image. « Oh tu peux la plomber, a vrai dire, je te supplie même de le faire. » De toute façon, elle tournait en rond avec son dossier et n’arrivait à rien. Il était donc inutile de continuer, ce serait improductif de toute manière. Sa louve est heureuse de le voir et Dany ferma à demi les yeux sous le baiser affectueux.

Le faisant entrer, elle lui imposa une bière irlandaise. Autant que quelqu’un l’aide a descendre le stock non ? Quoique, si les frères Brady devaient lui rendre visite nul doute qu’il ne resterait plus grand-chose du stock en fait. « Moi j’ai dû me faire a l’invasion de l’Irlande dans mon frigo, quand c’est pas sur mon canapé en fait. Mais promis, la prochaine fois, je t’offrirais un bon bordeaux. » Fit elle avec un sourire avant de l’entrainer vers le salon et de prendre place sur le canapé, se callant contre le loup, profitant de son contact. Elle lui parla de Cillian, ravie des progrès du louveteau et la remarque d’Eysa lui fit hausser les sourcils. Sa voix était amère et en même temps hargneuse. Il était rare que le Geri laisse ses émotions transparaitre à ce point. Pensive, la kila prit le temps d’avaler une gorgée de bière. « C’est ce que j’ai compris en discutant avec Cillian. Ashaya l’a plus embrouillé qu’autre chose, il a fallu que je remette les choses dans l’ordre. » Puis, elle le regarda par en dessous. « C’est rare de t’entendre parler comme ça, Eysa. Et, entre nous, je ne vois pas comment elle peut encore plus dégrader votre relation qu’elle ne l’est actuellement… » Ciàran ne lui avait rien dit, mais en même temps, il évitait assez intelligemment d’évoquer Ashaya avec elle. Dany comprenait très bien le pourquoi du comment et elle savait aussi qu’il attendait tout simplement que son ressentiment s’apaise. La louve n’osait pas lui dire que c’était sans doute un espoir vain. « Oui j’ai appris qu’il avait adopté une chienne et j’en suis contente pour lui, cela l’aidera. »

Jouant quelque seconde avec sa bouteille, Danaé osa poser la question qui la taraudait depuis que le loup avait mis un pied chez elle. Elle se doutait bien qu’il n’allait pas aussi bien qu’il le laissait voir. Pas parce qu’il était transparent pour elle, mais tout simplement parce qu’ils partageaient l’expérience d’une même souffrance. « La haine et l’amour sont souvent très proches c’est vrai. » commença-t-elle lentement. « Et non, je ne suis pas étonnée. Je ne suis même pas sûre qu’elle ait elle-même conscience de son égocentrisme. » Elle soupira. « Elle a toujours été égoïste. Du moins de mon point de vue, même si elle sait qu’elle t’a fait souffrir, je ne pense pas qu’elle sache véritablement à quel point. C’est difficile à imaginer pour celui ou celle que ne l’a pas expérimentée. » posant sa tête sur l’épaule du loup, Dany laissa filer un silence avant de reprendre. « Que vas-tu faire ? Tu ne pourras pas échapper sans cesse au lien, encore plus maintenant qu’elle s’en ai rendu compte. Cela étant, c’est un juste retour des choses j’ai envie de te dire. Mon petit côté garce a bien envie de ricaner avec un bien fait des plus moqueur. Mais ce qui m’inquiète le plus, c’est toi. J’ai bien plus peur que tu y perdes bien plus que ce qu’elle est prête à te donner. » Et cela Dany ne le pardonnerait sans doute pas. Cela étant, c’était leur histoire, elle ne pouvait pas influencer Eysa dans un sens ou dans l’autre. Elle comprenait qu’il lui en parle parce qu’elle serait sans doute la seule à ne pas prendre la défense de la lupa envers et contre tout. Connaissant Ciàran il évitera de s’en mêler et Aodh…Et bien Aodh. Délicat donc.

_________________


Chut
“On ne force pas le secret. Ou le secret vient comme de lui-même à soi, ou bien le secret vous est interdit.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute, Geri
→ NUISANCE DEPUIS : 72 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthropie, Elodoth
→ ERRANCE : Caern, université, les bars en ville
→ TROMPE L'ENNUI : Professeur d'histoire à l'université
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Fidèle. Extraverti. Intérieurement blessé. Stratège. Médiateur. Pacifiste. Rancunier. Trop organisé. Têtu. Combattant. Pédagogue. Observateur.


→ AVATAR : Godfrey Gao
→ CREDITS : Babine & Tumblr
→ MENSONGES : 596

†


MessageSujet: Re: Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa   Dim 5 Nov 2017 - 20:31


Parlons et laissons la sagesse oeuvrer
Danaé M. Perez & Eysa Lee
J’ai un sourire mi-tendre, mi-amusé quand je pénètre dans ta tanière. Qui aurait pu imaginer qu’on deviendrait ami ? Personne, je suppose. À l’origine, je suis plutôt proche de Ciàran. Et pour toi, j’ai dû longtemps être l’allié d’Ashaya. Alors que j’ai un passif avec elle assez lourd, et qui commence à peser sur mon âme et sur mon humeur. Mais qui mieux que toi peut comprendre ma rage actuelle ? Personne. Je n’ai pas besoin de m’ouvrir aux autres pour savoir que beaucoup pensent que j’ai tort. Il faut dire que contrairement à la Lupa, je n’expose pas mes sentiments et je ne joue pas la victime. De toute manière, ce n’est pas mon genre. Et puis je me contente très bien d’avoir seulement ton soutient à toi. J’évite toujours un peu le Caern et la Meute. Cela dit si je n’étais pas Geri, j’aurais réglé ce problème de manière radicale depuis un moment…

À ta réponse, quand je mentionne être plus buveur de vin que de bière, je souris. Je fais tourner doucement et lentement la bouteille fraîche entre mes mains. « J’y compte bien ! », je réplique taquin avec un sourire. « Sinon, j’ai une cave à vin assez remplie… J’apporterais la bouteille la prochaine fois ! », j’ajoute avec un clin d’œil avant de te suivre dans la partie salon. Nous échouons sur le canapé, collés l’un à l’autre dans un câlin fraternel, dont j’ai bien besoin. Et la conversation passe d’abord par l’état de Cillian. Je suis heureux d’apprendre qu’il a osé te parler, et surtout qu’il va mieux. J’acquiesce doucement quand tu avoues avoir réparé les bourdes d’Ashaya. « Elle transpose sa situation et son mal être sur Cillian. Elle l’embrouille en lui parlant d’âme-sœur aussi et de sortir du Caern… Je crois qu’elle n’a pas écouté ce qu’il a dit. Il a essayé de s’ouvrir, et il n’a pas obtenu la réponse adéquate, tant est qu’il en ait une. En maintenant, il va vers d’autres Dominants pour être aidé et consolé. Et Ashaya geint que son fils adoptif s’éloigne… Encore une fois, elle est victime et le Loupiot est le bourreau. » C’est oublié l’état fragile de Cillian, qui peut probablement rechuter dans ses mauvaises habitudes à tout moment. « Il a de la chance de t’avoir. »

J’ai un sourire amusé. Et je rejette la tête en arrière tout en observant le plafond. « Elle détruit ma vie complètement en une phrase. Elle ose se pointer et dire on est pas satisfait tous les deux, j’ai compris, on est âme-sœur. On doit être ensemble… Et elle s’attend à ce que j’approuve, saute de joie et la comble sur tous les plans mais surtout à mon avis sexuel… », j’explique posément. « Elle voit le monde selon elle et uniquement elle. Elle veut maintenant, donc elle doit avoir. Et comme elle n’a pas, elle geint partout, fait sa victime. Et je deviens le méchant, celui qui n’a jamais rien dit, ne s’est pas battu pour elle. Donc c’est de ma faute. Et un désolé de sa part devrait suffire… Alors quoi, au nom de notre lien d’âme-sœur, je dois oublier 50 années de ma vie, complaire à ses désirs et céder, tout lui donner parce que maintenant elle a décidé, que j’étais assez bon pour satisfaire ses pulsions de Louve en chaleur ?!? Désolé, ça ne marche pas comme cela. », Je soupire avant de prendre une gorgée de ma bière. Le pardon m’est bien difficile cette fois-ci.

Et puis, on parle de Cillian et sa chienne. Et j’ai un sourire amusé. « L’idée était de Luaine. En tout cas, il en prend soin. Je ne sais pas qu’elle est ma scène préférée : la tentative de construire une niche ou la tentative de bain où il a fini plus mouillé que le chien. », je déclare en rigolant un peu. Dans les deux cas, Ciàran et moi avons bien ri. Et finalement, le Louveteau a quémandé l’aide de notre Ulfric pour la niche. Ce qui était quand même la meilleure solution. Pourtant, l’accalmie est courte. Et je ne t’en veux pas d’être curieuse, vu mon état actuel de nervosité. Elle est palpable. Au point que certains m’évitent ces derniers temps. « Pas que de ton point de vue. Ashaya a toujours dit tout faire pour les autres, être altruiste… Mais si tu fais bien attention, elle agit d’abord pour elle-même et son confort à elle. », je déclare en soupirant. « Elle ne s’en rend même pas compte parfois. Mais cela ne change rien au fait qu’elle est égocentrique. » Je dois reconnaître que je n’offre pas forcément le pardon pour ce trait de caractère.

Et je bois une autre gorgée. « Elle n’a aucune idée de ce que j’ai vécu. Et je ne pense pas que cela l’intéresse de savoir. Tu sais, de son point de vue, elle a bien agi. Celui qui est fautif c’est moi. Je ne lui ai rien dit. Je ne me suis pas battu… Elle oublie qu’elle m’a largué sans explication, sans signe avant coureur. Et que j’ai dû vivre avec ça, en la voyant épanouie avec d’autres mâles, en l’écoutant s’extasier sur ses autres relations… Mais ça ne compte pas. Parce que en ce moment, elle va mal à cause de notre lien et de mon rejet. Et que je devrais me complaire, être heureux de son intérêt. Je crois que ses hormones et son besoin de maternité jouent énormément dans ce désir d’avoir un mâle tout disposé. » Je grimace. Je ne serais point étonné si au fond c’est être mère qui l’intéresse. Mais j’ai une vie complète, 50 ans c’est long… Je pose ma joue contre tes cheveux doucement. « Je serais perdant. Je le sais. Ashaya ne donnera que ce qu’elle estime devoir, et n’arrêtera pas de me parler de ses ex, de s’extasier sur son lien avec Ciàran… Tout ce que je vais gagner c’est sûrement quelques coucheries sauvages et passionnées… Et peut-être un Louveteau, même si là je ne pense pas que mon avis comptera… Je ne sais pas Dany, si je veux de ça. Ma vie actuelle me convient. Si je n’étais pas Geri, sincèrement, j’aurais quitté la Meute tout simplement. » Parce que je veux avant tout me protéger de cette souffrance qu’on m’a imposé.

_________________
Loup Gris
"C'est ça la famille. Des gens qui vivent ensemble sans rien avoir à se dire, qui s'aiment sans raison. C'est ça la famille: une petite meute animale." de Olivier Adam
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1570-eysa-loup-gris-geri-finie http://dmthbegins.forumactif.org/t1582-l-inventaire-du-loup-gris-eysa-lee#31448 http://dmthbegins.forumactif.org/t1573-eyse-loup-gris-geri http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 54 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup - Garou/ Auspice Elodoth
→ TROMPE L'ENNUI : Psychologue / Managarm de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Sociable - Secrète - Diplomate - Apaisante - Observatrice - Silencieuse - Loyale - Menteuse - Comédienne - Perspicace

→ AVATAR : Jessica Stroup
→ CREDITS : Eden memories
→ MENSONGES : 337

†


MessageSujet: Re: Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa   Lun 13 Nov 2017 - 17:46

Pensive, la louve joue avec sa bouteille de bière. Instinctivement, elle ressent l'état d'Eysa, son mal être et sa colère qu'il n'exprime que peu, mais juste assez pour que ce soit inhabituel venant de lui. D'ordinaire il est plutôt comme elle, calme et distant, Dany ne rigole qu'a moitié lorsqu'elle le traite de bonze tibétain par devers lui, mais là, c'est assez flagrant. « Je n'ai pas compris ce qu'elle a tenter de lui faire entendre et lui non plus. Je en sais pas a quel point elle s'est renfermée sur elle même mais cela ne fait pas de bien. A personne. » Même elle ? Oh elle, elle s'en moquait un peu, quoique cela touchait à la stabilité de la meute. Une Lupa incapable était un handicap et elle commençait sérieusement a se demander si Ciàran avait fait le bon choix en la conservant à  ce titre. Mais bon, ce n'était pas a elle d'en juger. Elle sourit en hochant légèrement la tête. « Je ne sais pas si c'est de la chance en soi, mais il avait juste besoin d'être écouté et encouragé, tant mieux si j'ai pu lui être utile. » De fait, elle adorait le louveteau, sa maladresse et sa timidité étaient touchantes, bien qu'elle craignait sa fragilité.

Sirotant sa bière a petites gorgées, Dany glissa un regard en coin au Geri . En fait son ressentiment était bien plus profond qu'elle ne l'aurait pensé. Elle ne savait pas qui avait raison ou qui avait tord, elle était bien placé pour savoir que rien n'était tout blanc ou tout noir dans une relation, surtout pas celle qui semblait unir le Geri à la Lupa. «  Je vois. » Ashaya avait donc été d'une maladresse crasse. Rien n'était magique dans le lien d'âme sœur et rien n'était facile, bien au contraire. Cela expliquait peut être l'état d'Eysa, tellement différent de ce qu'il était au quotidien. « Sait elle seulement comment obtenir ton pardon ? Et surtout, as tu envie de le lui donner ? Je comprends ton ressenti et ta colère, je n'aime pas te savoir ainsi Eysa. » Et c'était vrai, il faisait partit des loups les plus solides qu'elle connaissait, le voir ébranlé avait de quoi l'inquiéter. Malheureusement, Asha l'avait réduit a l'état d'objet d'une certaine façon, la killa comprenait qu'il le prenne mal. Elle même avait expérimenté la douleur d'être séparée de son âme sœur, quand bien même savait elle son amour partagé, cela était peut être pire d'une certaine façon, elle ne savait pas et ne voulait pas minimiser la souffrance d'Eysa, mais Asha avait balayé la douleur du loup en quelque mot, espérant sans doute le voir sauter de joie et déborder d'amour et de désir....Malheureusement, Eysa l'avait plutôt très mal prit.

Les mésaventures de Cillian provoque un léger gloussement chez la Managarm, elle imaginait tellement la scène. Ciàran avait dût être ravi de filer un coup de patte au loupiot, Dany était contente du chemin que prenait Cillian. « Je suis contente qu'il s'ouvre aux autres dans tout les cas. Il a besoin de nous, bien plus qu'il ne le pense. » Et puis, doucement, elle l'incite à ouvrir les vannes. Eysa aurait très bien pu garder le silence, Dany ne l'aurait forcé en rien, mais il ne le fait pas et la louve peut mesurer la profondeur de son ressentiment et de sa souffrance. Elle ne peut malgré tout pas cacher un rictus ironique en entendant la mention à Ciàran. Elle n'interférait pas dans cette amitié et avait refusé qu'Asha s’immisce dans son couple sous prétexte d'aider, elle comprenait donc parfaitement ce que voulait dire Eysa. « Alors sois égoïste a ton tour, Eysa... Je ne prétends pas tout savoir sur tout et je ne suis même sûre de pouvoir te conseiller a ce sujet, mais je m'inquiètes réellement pour toi, d'autant plus qu'être Geri t'oblige a travailler parfois avec elle, t'en sens tu capable au delà de tout ça ? J'ai peur qu'a terme cela te mine. En d'autres circonstances, je t'aurais dit te t'éloigner mais c'est ce que tu as fait durant 50 ans et, au vu du résultat, je ne suis pas sûre que ce soit le plus pertinent...Et puis la Meute a besoin de toi, Ciàran aussi. Tu sais, malgré tout, je pense que Cià comprendrait parfaitement si tu décidais de reculer quant à ton rôle de Geri, ce serait une perte pour nous, mais je préfère cela à te voir te détruire a petit feu. » Ce qui risquait d'arriver si Asha persistait a tout prix a le vouloir sans tenir compte de ce qu'il pouvait ressentir. « Asha n'a absolument aucune idée de ce par quoi tu es passé. Quelque part, ce n'est que justice de le lui faire savoir d'une certaine façon et peut être qu'elle saura enfin quoi faire avant de te perdre définitivement. » Ou pas. Après tout, Asha ne s'était jamais demandé ce qu'avait ressentit Danaé non plus, ou du moins, elle avait été très loin du compte et n'en avait pas été curieuse plus que cela, Dany s'en fichait de toute manière, elle n'était pas assez proche de la Lupa pour lui faire la moindre confidence...Enfin même en l'étant ce ne serait pas auprès d'elle qu'elle s'épancherait. Néanmoins, cela éclairait assez facilement ce qu'il avait pu se passer entre le Geri et la Lupa. Si Asha n'avait pas écouté ce qu'il lui avait dit en restant centrée sur ce qu'elle même voulait...Le fiasco était déjà écrit. «  De toute façon, ce choix t'appartient a toi et a toi seul. »

_________________


Chut
“On ne force pas le secret. Ou le secret vient comme de lui-même à soi, ou bien le secret vous est interdit.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute, Geri
→ NUISANCE DEPUIS : 72 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthropie, Elodoth
→ ERRANCE : Caern, université, les bars en ville
→ TROMPE L'ENNUI : Professeur d'histoire à l'université
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Fidèle. Extraverti. Intérieurement blessé. Stratège. Médiateur. Pacifiste. Rancunier. Trop organisé. Têtu. Combattant. Pédagogue. Observateur.


→ AVATAR : Godfrey Gao
→ CREDITS : Babine & Tumblr
→ MENSONGES : 596

†


MessageSujet: Re: Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa   Mer 15 Nov 2017 - 10:50


Parlons et laissons la sagesse oeuvrer
Danaé M. Perez & Eysa Lee
Je n’ai pas envie de plaindre Ashaya. Si elle en est là, c’est par ses propres choix. Même si je veux bien lui accorder l’énorme sacrifice, que son faux mariage a dû être pendant 2 ans. Mais je suis certain d’une chose, quand Cillian s’est pointé pour lui parler, il n’avait pas besoin qu’on lui explique pourquoi Micah était banni, ni le lien d’âmes-sœurs. « Je ne sais pas. Mais elle ne fait pas la distinction entre ses besoins à elle et ceux des autres. Autant avec moi ou n’importe qui de la Meute, c’est passable… Autant avec le Louveteau, vu son état mental et ses problèmes, c’est un jeu dangereux. Surtout qu’il l’a vécu comme une obligation de trouver son âme-sœur, de sortir du Caern… Elle oublie qu’elle est Alpha, que Cillian ne maîtrise rien encore totalement de la Meute et que quand on lui parle, il prend cela comme des ordres. Et si on lui donne des informations contraire, il se paume un peu plus. J’aurais cru qu’elle aurait fit une meilleure mère. »

Et pour le coup, ce n’est que la constatation de son échec. Il n’y a aucune rancœur dans ma voix, ni aucune colère. Je suis peiné pour le Louveteau par contre. « Au final, il est revenu me voir pour parler. Et il m’a avoué ne pas lui avoir raconté pour la Médium… Je crois que la confiance entre eux s’est brisée. Heureusement qu’il t’a, comme Louve mère. » Parce que les Louves sont meilleures pour câliner les Louveteaux que les Loups. Et que clairement l’image maternelle apaise Cillian plus que la paternelle, quand il s’agit de la Meute du moins. Il faut dire que rares sont les Lycanes dominantes qui en viennent à combattre comparé aux Lycans. « Ashaya a de la chance qu’il n’y a pas d’autres Lycanthropes Alpha pour la défier. » Parce que soyons clair avec son comportement, un Alpha l’aurait défiée et éliminée pour prendre sa place de Louve Alpha de la Meute. « Cela dit Cillian parle beaucoup de toi. Il s’est vraiment fortement attaché à toi. »

Et pour la première fois depuis l’aveu d’Ashaya, j’en parle réellement avec quelqu’un. Je déclare mes ressentis et ma colère, tout ce qui agite aussi mon Loup à l’intérieur de moi. Il en vient à grogner quand il voit la Lupa. « Je ne crois pas qu’elle le sache. Je doute qu’elle écoute ce que je dis et qu’elle comprend réellement pourquoi je suis en colère. », je murmure en réponse avant de prendre une gorgée de bière et de soupirer. Je suis content, plus apaisé d’avoir pu tout dire à voix haute sans mettre de barrières, ni même peser mes mots pour ne pas choquer. Ashaya est adorée de la Meute. Beaucoup sont peinés pour elle. Et moi, je pue la colère presque autant que Luaine. Mais au vu de votre relation, je sais que je peux être cru dans ma manière de parler d’elle. « Je ne sais pas si j’ai envie de pardonner. C’est trop facile. Elle me largue, me laisse souffrir 50 ans et après elle pleurniche deux fois, et moi je pardonne gentiment ? Pour le coup, même mon Auspice n’aide pas. Tu sais j’en viens à me demander si on est vraiment âme-sœur. » Parce que la rancœur et la colère virent à la haine.

Parler à nouveau un peu de Cillian apaise la conversation. « Oui, il commence à comprendre ce qu’être un Dominé de la Meute veut dire. Et il commence à utiliser les liens du clan, c’est bien. Avec du temps, la Médium en moins, il deviendra un bon Lycan dominé. » Et il remplira plus facilement son rôle dans la Meute, celui d’apaiser les autres et de provoquer nos instincts parentaux de protection. Et après la pause amusante des aventures de Cillian et sa chienne, tu me pousses à m’ouvrir. Et j’accepte de vider totalement mon sac cette fois-ci. San filtre, ni retenu, je livre tout. Je fais tourner la bouteille dans mes mains. « Travailler pour la Meute avec elle n’est pas un problème. D’autant plus qu’elle a peu de pouvoir, seulement celui que lui donne Ciàran. », je réponds avec un haussement d’épaules. « Tant qu’elle garde ses pattes loin de moi et ne m’impose pas ses câlins forcés, comme si me câliner allait me faire céder… » Ce qui ne fonctionne pas. Au contraire, cela m’énerve encore plus ce non-respect des limites physiques que j’impose. « Mais si Ciàran lui dit de me laisser souffler, elle le fera. Étrangement, quand lui parle, elle écoute… » Et ce n’est pas nouveau.

Je soupire à nouveau. Et je bois une gorgée de ma bouteille avant de poursuivre. « Je ne veux pas spécialement quitter la Meute. J’y suis né. Contrairement à elle je n’ai pas fui des décennies sur un autre continent, je ne suis parti qu’un an. », je réplique avec un léger rictus. « Et être Geri, aider Ciàran, ne m’ennuie pas. J’apprécie même de me rapprocher enfin de la Meute, d’être utile. Quant à Ashaya, elle n’a plus aucun droit sur moi. Elle finira par le comprendre. Et s’il faut ne passer par un combat de Dominants, eh bien soit je me battrais… » Je ne suis pas à ça près, même si cela devrait être mal vu. Mais à un moment, le besoin de la repousser pour respirer sera incontrôlable, si elle ne me lâche pas. « Et si elle m’avait déjà perdu ? Jusqu’à quel point peut-on pardonner même à son âme-sœur ? », je te questionne doucement en posant ma joue contre tes cheveux. Le contact physique m’apaise. Mon Loup est content d’être avec une Sœur de Meute, pelotonné contre elle.

_________________
Loup Gris
"C'est ça la famille. Des gens qui vivent ensemble sans rien avoir à se dire, qui s'aiment sans raison. C'est ça la famille: une petite meute animale." de Olivier Adam
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1570-eysa-loup-gris-geri-finie http://dmthbegins.forumactif.org/t1582-l-inventaire-du-loup-gris-eysa-lee#31448 http://dmthbegins.forumactif.org/t1573-eyse-loup-gris-geri http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 54 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup - Garou/ Auspice Elodoth
→ TROMPE L'ENNUI : Psychologue / Managarm de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Sociable - Secrète - Diplomate - Apaisante - Observatrice - Silencieuse - Loyale - Menteuse - Comédienne - Perspicace

→ AVATAR : Jessica Stroup
→ CREDITS : Eden memories
→ MENSONGES : 337

†


MessageSujet: Re: Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa   Sam 18 Nov 2017 - 19:46

Dany hocha légèrement la tête. « Du moins plus fine a défaut...On ne s'improvise pas mère, même si Cillian est le louveteau de toute la meute, il y a des sujets que même une mère ne peut régler...Enfin si en plus elle même ne va pas bien, c'est utopique de penser aider le loupiot. » Une belle erreur selon la louve mais Asha était tellement persuadée de pouvoir faire le bien partout autour d'elle qu'elle ne voyait même pas le mal qu'elle semait. « Je suis contente qu'il vienne te voir de temps en temps, tu as un regard différent du mien et tu remarqueras sans doute plus de chose que moi. » Elle rit un peu au compliment du loup. « Tu crois ? Je ne sais pas mais tant que je peux l'aider...Et puis il est adorable. » C'était la vérité, Danaé adorait le louveteau et pourtant elle ne le connaissait pas très bien s'étend contenter de l'observer de loin...Ce qui ne l'avait pas empêcher de passer a coté de pas mal de chose apparemment. « Sans doute oui, ou personne qui ne brigue la place de Lupa depuis que Ciàran en a changé les règles, va savoir, ceci dit, je ne souhaite pas plus de rebondissement à la meute...La perte de Micah a déjà été assez violente....Pour tout le monde. » Alors même si Dany ne portait pas franchement Asha dans son cœur, elle n'en souhaitait pas pour autant la destitution. « Vraiment ? C'est réciproque, c'est un jeune homme intelligent, sensible et attentif. » Bien que trop fragile encore, mais Dany travaillait la dessus. Mais en l'occurrence, ce n'était pas Cillian qui l'inquiétait là. Mais plus le loup a coté d'elle. Eysa était un mur immuable, cela déstabilisait la louve de le sentir autant en colère, d'entendre tant de souffrance dans sa voix. Et cela alimentait son ressentiment envers la Lupa.

« Sans doute pas. Lorsque je vois ce qu'elle a ignoré de notre conversation la dernière fois...Trop pressée de dire ce qu'elle avait a dire pour écouter ce que moi j'avais a dire. Si elle a agit de même avec toi... » Inquiète, Dany observa le loup, finissant par se lover contre lui comme seule une sœur louve pouvait le faire envers un ami et un frère de meute. Elle n'était pas dominante, ni soumise, mais elle était terriblement sensible aux souffrances de ceux qui lui étaient proches.  Alors il déverse tout ce qu'il a dire et aucun de ses mots ne choque la louve en vérité, elle est capable d'encaisser beaucoup sans porter un jugement quelconque. De plus, elle sait que le lien d'âme-soeur est difficile, que s'aimer ne suffit pas toujours et qu'il faut gérer l'animal qui ne rêve que de se ruer vers sa moitié. En vérité, elle comprend terriblement bien ce qu'avait enduré Eysa. Elle l'écoute parce qu'elle ne peut faire que cela, sans prendre de parti et parce qu'elle sait que c'est ce dont a besoin ce loup si taiseux d'ordinaire. « Tu as le droit d'être en colère Eysa, de douter même, si tu n'es pas prêt a pardonner alors ne le fait pas. » Parce qu'alors ce ne serait pas sincère, pas vrai.

Et même si la conversation vire soudainement sur Cillian, elle n'oublie pas ces mots d'avant. « Oui, je l'espère, il ne se rend pas encore compte qu'il est privilégié, qu'il sera le premier que tous protégeront sans poser de question, mais ça viendra. J'ai bon espoir dans tous les cas. » Et Cillian trouvera sa place, comme cela devait être. Cela dit le sujet d'Asha ne peut être véritablement écarté et Dany recueille les déboires d'Eysa sans condamner qui que ce soit et ce malgré le ressentiment qu'elle peut porter a la Lupa. «  Tant que tu t'en sens capable..Ce n'est pas vraiment une question de pouvoir là... » Le reste la fait un peu rire. « Oui et pourtant Ciàran n'est pas toujours de bons conseils. En l'occurrence là, je ne pense pas qu'il s'en mêlera mais si il lui dit de te laisser respirer ce n'est peut être pas un mal tu ne pense pas ? »  Alors peut être sera-t-il capable de faire le tri dans ses émotions et ses désirs. Elle le regarde boire avant de secouer doucement la tête. « Tu sais que la fuite n'est pas vraiment une solution, sauf si tu décide de partir pour de bon évidemment. Je ne veux pas te voir partir, mais si c'est là la seule solution que tu ai alors je la respecterais. » Mais elle n'aimerait pas, vraiment. Eysa était un ami solide, l'un des rares qu'elle avait, le voir disparaître lui porterait un coup, de cela elle en était certaine. « Et Ciàran a besoin de toi quant au reste...tout ce qui m'importe c'est que tu te sente a ta place avec nous. » Elle but une gorgée de bière avant de continuer « Je ne pense pas  qu'Asha ira jusqu'à l'affrontement avec toi, si elle est intelligente, elle évitera, ce serait une limite  de franchie et elle ne pourra pas revenir en arrière. » Dany louvoyait assez avec la dominance des loups pour savoir ce qu'elle avançait. Sa position n'était pas évidente a tenir et sa façon de faire était élevé au rang d'art au final, sa louve n'entrait que très rarement dans la danse, se fiant a l'humaine bien plus souvent que chez d'autre loup. Et si l'animal flanchait, l'humaine tenait bec et ongles c'était aussi simple que ça. Dany transformait des rapports de forces lupins en rapports de forces humains. « C'est une question délicate Eysa... » Oui jusqu'à quel point pardonnons nous ? « Mais je comprends ce que tu veux dire...Ciàran a fait tout ce qu'il était possible de faire pour que je lui pardonne, jusqu'à se brider lui même, a sacrifier sa fierté et son arrogance pour moi. Il a été capable de me prouver qu'il pouvait changer, que le passé ne se répéterait pas, il n'a rien lâché durant deux ans et tu connais sa détermination..Mais c'est une situation différente de la tienne. Alors je ne dirais qu'une chose Eysa, cette question toi seul peut y répondre »

_________________


Chut
“On ne force pas le secret. Ou le secret vient comme de lui-même à soi, ou bien le secret vous est interdit.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Parlons et laissons la sagesse oeuvrer | Eysa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Equipe 4] Savoir, Sagesse, Solidarité
» La sagesse.....
» OU EST LA SAGESSE CHEZ NOS SAGES ?UN MEMBRE DU CEP DEMISSIONNE !
» Grandeur et sagesse
» La sagesse est un vilain Défaut [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Istrouma :: Habitations :: Appartement de Danaé M. Perez-