AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Priez pour votre survie dans l'event de Septembre qui vous plonge du temps des dino
et des bûchers !!
:frank:
Festoyer avec nous pour l'anniversaire dragien envoi coeur
Passez donc faire un tour à la cérémonie de remise des awards ;)
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 Toe To Toes [PV Solveigh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ NUISANCE DEPUIS : 80 ans
→ ERRANCE : Au Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Tueur à gages
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Teigneux - Sarcastique - Rancunier - Possède un talent manuel qui l'apaise - Tête à claques à potentiel bourrin - Fidèle (souvent à lui-même) - Courreur de jupons. Possède un petit penchant pour la boisson, ce qui n'améliore pas le caractère. Autodestructeur. Instinct de survie nul. En quête de rédemption


→ AVATAR : Karl Urban
→ CREDITS : Ilya
→ MENSONGES : 169

†


MessageSujet: Toe To Toes [PV Solveigh]   Mar 26 Sep 2017 - 16:08



A Cold Dark Place


Ilya & Sølveigh

I walk alone, into the darkness
I came toe to toe and face to face with the beast
He knew me by my name, it was surprising
He knew everything about me that I despised

Reprendre le cours de ma vie maintenant qu’elle était libérée d’un poids. C’était l’idée que je me suis fais en arrivant ici, une fois la dernière menace éliminée, une fois mon message porté à l’attention de celle que je cherchais depuis tout ce temps. Tout s’était enchaîné de manière un peu précipité je dois bien l’avouer. C’était chaotique, brusque, pas le temps de vraiment se retourner pour gamberger sur ce que l’on peut dire ou faire, comment le dire et surtout comment faire. Notre rencontre au Rage était une sacrée ironie du destin qui a tout de même un sens de l’humour assez dégueulasse.

Tout ce que je pensais faire ce soir là c’est de me faire un peu de blé après quelques verres avec Aodh. Faut dire que je suis devenu un sacré pilier de comptoir comme un pilier de ring. Semblerait que les habitués dans mon genre savent attirer l’attention de types qui évoluent dans le même monde que moi. Même ici, dans ce recoin du monde pas comme les autres, les petites magouilles, le brisage de genoux et les disparitions subites sont autant dans les mœurs qu’à Prague ou Moscou.

Je pensais pas me retrouver face à un fantôme du passé que je chassais depuis des années, là comme ça, si facilement. Nan vraiment, les coïncidences sont parfois merdiques. Et ce qui s’est passé par la suite a tout ce qu’il y a plus d’inédit que ce soit pour la concernée et même pour moi-même. Mon loup a trouvé sa louve, une tentative fructueuse de rapprochement quand nos deux enveloppes humaines se retrouvaient assit, détrempés, dans une douche. Le message était passé, mais j’avais pas vu les choses comme ça.

A croire que le petit salopard que je cache dans un coin de mon esprit avait décidé de faire les choses à sa manière moi qui le prive de bien des choses, comme d’une meute, depuis trois décennies. Disons que je l’aurais bien mérité. Si ça m’a déplu ? Faudrait être vraiment con pour que je le sois ! Mais je ne saurais pas bien dire pourquoi en cherchant plus loin qu’une sacrée paire de loches et des yeux de biches avec une leur à la fois assassine, à la fois lasse. Semblerait qu’on ait le même regard alors.

Je pouvais désormais m’entretenir avec Ciàran, lui dire que mon errance s’arrête cette nuit. Ca tombait bien, la pleine lune ne tarderait pas à se lever sur Bâton-Rouge. Je le sentais depuis des jours déjà, difficile de calmer la Bête qui remue en moi comme prisonnière d’une cage trop petite. Elle attendait impatiemment que je la libère, fouler à nouveau le sol humide loin de la ville. Je ne contrôlerais pas grand-chose cette nuit alors autant ne pas faire l’idiot tant que l’Ulfric ne m’a pas accepté, tant que je n’ai pas fait officiellement ma demande d’intégration. Je sais que je surveillé, étroitement, après tout quoi de plus normal.

C’est la dernière ligne droite avant d’enfin pouvoir me ranger, tranquillement. Qu’est-ce que j’allais bien pouvoir faire de cette nouvelle vie qui m’attends ? J’arrête pas de me poser la question et j’avoue avoir un peu d’appréhension. Tuer, intriguer, évoluer à la limite de la légalité (ou de l’illégalité) je ne sais faire que ça après tout. Du jardinage ? ça me plait bien tiens.

Je suis entre deux eaux, je marche à pas feutrés en prenant soin de ne pas empiéter sur des territoires où je n’ai pas le droit de mettre une oreille. C’est un peu compliqué quand on ne connaît pas vraiment les lieux mais je fais confiance à mon colocataire qui déambule, le nez en l’air, à l’affût de la moindre odeur d’un congénère lycan ou garou. Ca indiquerait alors que j’ai rien à foutre là. Le pelage aussi noir que la nuit m’aide dans la pénombre, la seule chose qui pourrait me trahir hormis cette « aura » de cabot qui m’entoure serait deux orbes d’un or profond et sombre qui se détache de la noirceur ambiante.

Je ne réponds pas à l’appel des la Meute ou de la Horde, je réponds à l’appel de mon instinct qui me pousse à la chasse. Une bestiole des bayous, un « dents pointues » qui ne sait pas dans quoi il s’embarque, un humain ? naaaaah pas de connerie on a dit. Des pensées bien futiles, idiotes même quand une odeur que je connais me surprend comme un bleu, proche. Merde…

©️BESIDETHECROCODILE

_________________

Every fortress fall, but this is not the end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2075-the-way-that-i-used-to-do-ilya-bezoukhov http://dmthbegins.forumactif.org/t2081-ilya-bezoukhov-inventaire#46470 http://dmthbegins.forumactif.org/t2080-de-la-volga-au-bayou-ilya-bezoukhov#46466 http://dmthbegins.forumactif.org/t2080-de-la-volga-au-bayou-ilya-bezoukhov
avatar
Caomhnoir



→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 53 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Mère Lune et du sarcasme.
→ ERRANCE : I have always imagined that Paradise will be a kind of library.
→ TROMPE L'ENNUI : En usant des livres et de la patience.
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Calme, têtue et fière, avide d'apprendre, secrète, méfiante, sarcastique, cynique, observatrice et protectrice.


→ AVATAR : Scarlett Johansson
→ CREDITS : SWAN (avat) & WIISE (signature)
→ MENSONGES : 850

†


MessageSujet: Re: Toe To Toes [PV Solveigh]   Ven 13 Oct 2017 - 1:59



"Head like a haunted house"

"I am destroying myself so other people can’t,“ she said, “and it’s the worst kind of control but it’s the only form I know."- Sue Zhao



Même si j’avais un petit penchant à aimer garder un œil sur les choses, je n’étais pas pour autant une maniaque du contrôle. Je parlais là de ma partie humaine bien entendu. Qui du coup le laissait volontiers et pleinement entre les pattes de ma louve. Elle était née pour ça, servir, veiller. Bien que la Horde ne fonctionne pas tout à fait comme une meute ordinaire, elle s’en rapprochait sensiblement. Aussi je savais que le poste que j’occupais aujourd’hui était similaire en bien des points avec celui qu’occupait ma mère. Elle savait donc les sacrifices et les efforts que cela demandait. Mère affectueuse sans fioriture, au-delà de l’image que l’on se fait de l’impitoyable amazone, je n’avais jamais eu de cesse de guetter son approbation. Mes désidératas rejoignant les siens, je n’avais donc pas eu à fournir plus de labeur que tout ceci n’en requérait déjà. Je me savais dès lors prête à tout pour mériter cette confiance qu’elle avait placé en moi à mes tous premiers instants de vie. Petite tornade blonde pressée de grandir plus vite, s’invitant dans les groupes d’apprentissage de ses aînées, et qui avait dû faire connaissance bon gré mal gré avec la patience. Son regard sur moi était parfois sévère, mais toujours juste, avec cette petite lueur de malice que sa plus turbulente progéniture adorait attiser. J’ai envie de croire qu’elle serait fière de ce sens du devoir et de mon évolution au sein de la Horde

A ce sujet, ma louve avait des convictions plus affirmées, comme toujours. Tout comme moi, elle vivait pour protéger les siens. Il y avait dans cette capacité à prendre soin d’eux une sorte de satisfaction rassurante. Et elle n’était pas peu fière de veiller plus particulièrement à la sécurité de son alpha, comme je l’étais de prendre soin de mon ami. Nous nous sentions à notre place. Ce qui, nous en étions persuadés, était un sentiment sous-évalué.

C’était aussi un don de l’elodoth, cette facilité de passer d’une forme à l’autre. Capacité utile à chaque pleine. L’une des premières sous ma forme lupine, j’étais rapidement à mon poste, gardant un œil sur Talia malgré la présence de son frère et de son compagnon, comme sur nos membres les plus « fragiles ». Chez nous, ils n’étaient pas seulement constitués des plus jeunes, mais également des races non prédatrices. Nous les caomnhoir faisions aussi en sorte que tous puissent profiter de la pleine lune en toute sécurité, sans prendre le risque de se faire croquer. Dans ces moments-là on se sent bien. On se sent à notre place. Ma louve aux commandes, elle est la plus posée de nous deux, la plus joueuse. Elle m’apaise. Quand elle en a la possibilité, elle s’amuse même à courir après les plus jeunes, à se laisser attaquer par eux. C’est un peu comme ça que commence leur éducation, l’apprentissage de la maîtrise de leur bête et la vie dans une communauté un peu particulière.

La plupart du temps le contrôle du territoire n’est qu’une formalité, opérée avec minutie mais sans jamais révéler de menace. Tout ce petit monde de communautés s’applique étrangement à vivre en bonne entente. Et étrangement n’est pas un mot énoncé à la légère quand on fait partie d’un univers que la majorité des gens pensent totalement irréel. Il a toujours été plus codifié que celui des humains, sans pour autant être plus « civilisé », mais entre la Guilde et le monde moderne nous nous devons d’être les plus raisonnables possible. Je sais de quoi je parle. Parfois il leur arrive de pénétrer sur le territoire, sans réelle malice mais avec de possibles conséquences qui pourraient s’avérer terribles. Alors on préfère prévenir que guérir. Quand une présence se fait sentir aux abords de nos frontières on ne prend aucun risque.
Je m’éloigne du groupe après m’être assurée que deux autres gardiens aient étendu leur zone de surveillance pour englober la mienne. Ma louve trottine contre le vent pour masquer son odeur. Elle pourrait le faire les yeux fermés. Ce territoire on le connait par cœur. Sous une forme ou sous une autre, j’y cours souvent. Au fil des années j’ai appris à reconnaître et à m’habituer aux bruits et aux odeurs de cet environnement. Du bois qui pourrit et craque sous le poids de l’humidité, à la petite faune rampante aux dents aiguisées. J’avance donc en terrain familier et conquis avant que ma louve ne repère une odeur qu’elle semble reconnaître. La présence n’a pas pénétré nos frontières. Elle ne le fera pas. L’animal en question est bien plus intelligent que l’humain avec qui il cohabite. Un peu comme la louve qui arrive dans sa direction. Tous les deux ne sont pas d’humeur à la confrontation. Leur précédente rencontre leur en a certainement ôté le goût pour, du moins entre eux. Elle se laisse guider par son effluve comme par un point lumineux dans la pénombre. Comme si le chemin était tout tracé. La louve grise ne cherche plus à se dissimuler dans un environnement où passer inaperçue peut s’avérer ardue. Son regard bleu électrique accroche deux billes d’or. Elle pousse un petit grognement, sans agressivité, avant de s’asseoir à la lisière du territoire de la Horde, bien visible.

Code by Sleepy

_________________
« Sometimes I feel like I’m not solid. I’m hollow. There’s nothing behind my eyes. I’m a negative of a person. All I want is blackness, blackness and silence » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t497-slveigh-srensen http://dmthbegins.forumactif.org/t1817-l-inventaire-d-une-libraire#38109 http://dmthbegins.forumactif.org/t523-can-i-borrow-your-gun-cause-i-ve-got-a-feeling-you-re-gonna-keep-talking http://dmthbegins.forumactif.org/t523-can-i-borrow-your-gun-cause-i-ve-got-a-feeling-you-re-gonna-keep-talking
avatar
→ NUISANCE DEPUIS : 80 ans
→ ERRANCE : Au Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Tueur à gages
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Teigneux - Sarcastique - Rancunier - Possède un talent manuel qui l'apaise - Tête à claques à potentiel bourrin - Fidèle (souvent à lui-même) - Courreur de jupons. Possède un petit penchant pour la boisson, ce qui n'améliore pas le caractère. Autodestructeur. Instinct de survie nul. En quête de rédemption


→ AVATAR : Karl Urban
→ CREDITS : Ilya
→ MENSONGES : 169

†


MessageSujet: Re: Toe To Toes [PV Solveigh]   Sam 14 Oct 2017 - 13:58



A Cold Dark Place


Ilya & Sølveigh

I walk alone, into the darkness
I came toe to toe and face to face with the beast
He knew me by my name, it was surprising
He knew everything about me that I despised

C’est comme une délivrance pour mon loup né sous les auspices de la pleine lune. Je me rends compte à quel point j’ai dû comme le museler, lui promettre que bientôt tout sera terminé, qu’il fallait patienter, ne pas se laisser embarquer dans ce qui a fait notre perte finalement pendant bien trop d’années. On s’est perdu en chemin avant de rencontrer cette pauvre fille belle et bien en vie quand les autres n’ouvriraient plus jamais les yeux, des yeux injectés d’héroïne et d’autres saloperies. C’était de ça que l’on voulait nous parler quand nous sommes arrivés à Prague, un trafic de grandes ampleurs qui n’avait plus rien à voir avec ce que moi j’imaginais. Je savais que j’évoluais dans des eaux pas bien claires, ça ne me posait pas réellement de problèmes jusqu’alors mais ça… Ca je ne pouvais pas l’accepter et voilà que je faisais connaissance avec des idéaux dont je me pensais dépourvu. Depuis lors, c’est une quête de rédemption qui s’était amorcée, à la fois pour elle mais aussi pour moi. Tenter de laver une chose à laquelle j’ai participé sans réellement le vouloir, le savoir mais j’y ai contribué. Comment je pourrais laver mon honneur ? car oui, qu’on le croit ou non, ces brutes de Lipov ont un honneur en sus de ce respect des traditions inhérentes à notre race, à notre nature. Trente cinq ans que je me pose la question, que j’agis dans ce but, pour refermer une plaie béante qui suinte depuis bien trop longtemps. Ma moitié l’avait bien compris et voilà pourquoi il m’a fait confiance tandis que lui espérait autre chose de cette histoire. Quelque chose qui ne m’est pas apparu jusqu’alors, que je n’imaginerais pas à mon sujet et encore moins, du sien. La Bête c’est lui pas moi, encore que…

Quelques heures auparavant, l’endroit aurait grouillé de Garou en tout genre issus de la Meute ou de la Horde, allant rejoindre leur Alpha respectif sur leur propre territoire pour profiter de cette nuit qui les rassemblent tous. Depuis quand je n’ai pas pu participer à ce genre de moment qui malgré l’énorme poussée d’instincts, les démonstrations de force des petits mâles qui s’affirment de jours en jours était aussi un moment de communion où toute la communauté se recentre, soudée comme jamais autour d’une même figure directrice. Si ça me manque ? Et comment. Jaloux ? Non, je me plais à croire que bientôt mon tour viendra où je pourrais à nous voir cela de mes yeux. La nuit risque d’être longue d’ailleurs car si je pensais au moins croiser l’Ulfric de la Meute, je ne pensais pas croiser l’une des Gardiennes de la Horde et pas n’importe laquelle. Mon loup lève le nez, remonte la piste olfactive déjà très présente pour se retrouver alors nez à nez ou plutôt museau à museau avec celle qu’il voulait voir. Ce petit enfoiré avait tout prévu ma parole ! Comment je pourrais lui en vouloir, cette nuit est la sienne après tout, je lui dois bien ça.

Un très discret chemin de broussailles séparent alors les deux prédateurs tandis que la louve grise se trouvait du côté de son territoire sans pour autant en quitter ses frontières. Ce petit chemin est comme une ligne de démarcation entre nos deux mondes, entre l’endroit qui refuse ma présence de toutes ses forces par pur instinct de conservation, ce que je comprend parfaitement. Derrière moi se trouve l’un de ces petits bois qui se trouvent en terrain neutre, le loup noir reste de longues secondes caché dans la lisière mais caché de quoi ? Ces deux orbes d’un azur scintillant sont fixés dans l’or des ses prunelles, il hume l’air comme pour en saisir la tension du moment quasi-inexistante. Je sens son coeur qui s’affole mais dans le même instant, une étrange plénitude. Je ne le connais pas calme celui là, toujours prompt à dégainer crocs et griffes lorsqu’on ne s’y attend pas. Là c’est différent et clairement, je suis perdu moi-même.

La louve grise s’assoit tranquillement, de la plus stoïque des manières quand le noir lui s’avance d’un pas non pas hésitant mais volontaire, sachant à quel moment il doit s’arrêter. Il finit par se retrouver au centre de cette minuscule zone démilitarisée représentée par ce sentier couvert de hautes herbes et d’humus. Un pas en avant, la moitié de chemin qui est fait en sa direction avec un simple et discret grondement sourd puis il s’assoit, fier, sans jamais la quitter des yeux. Autour de lui, un mélange de présence, d’odeurs diverses qui indiquent bien que la grise n’est pas seule mais elle s’est éloigné de ses pairs.

©️BESIDETHECROCODILE

_________________

Every fortress fall, but this is not the end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2075-the-way-that-i-used-to-do-ilya-bezoukhov http://dmthbegins.forumactif.org/t2081-ilya-bezoukhov-inventaire#46470 http://dmthbegins.forumactif.org/t2080-de-la-volga-au-bayou-ilya-bezoukhov#46466 http://dmthbegins.forumactif.org/t2080-de-la-volga-au-bayou-ilya-bezoukhov
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toe To Toes [PV Solveigh]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toe To Toes [PV Solveigh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande de retouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Louisiane-