AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 Les célébrations † sabbat et esbat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Les célébrations † sabbat et esbat.   Dim 5 Juin 2016 - 0:01

Le sabbat des sorcières
Les célébrations

Tous les éveillés, quelque soit leur pratique, se réfèrent à un calendrier magique où l’on distingues plusieurs célébrations importantes.
Voici tout d’abord des notions importantes à retenir :
Sabbat Grande fête nocturne ayant lieu durant les quatre nuits les plus importantes de l’année : les solstices et aux équinoxes, plus quatre autres nuits empruntées aux fêtes païennes.
Esbat C’est la célébration de la pleine lune. La pleine lune est le point culminant pour la pratique de la magie. Et cette fête permet au sorcier de se remplir d’énergie magique à son maximum.

Ces fêtes sont à l'origine celtique mais néanmoins très vivace chez les sorciers en Amérique tout particulièrement à cause ou grâce à la colonisation (ils ont été importés par les Irlandais, Ecossais, Gallois et Anglais). Les sorciers aux origines différentes ne les pratiquent peut-être pas, mais les Coven si.

Les Esbats

Les Esbats correspondent aux célébrations de la pleine lune et comme la lune est pleine environs 13 fois dans l’année, il y a donc 13 esbats. Quand la lune est pleine, les éveillés se réunissent pour entrer en osmose avec la Déesse mère. Ces célébrations magiques et mystérieuses ont pour but de permette au cœur du sorcier de devenir un temps magique dans lequel s’incarnera la déesse mère, mais il peut accueillir d’autres esprits magiques correspondant au type de magie et à la religion à laquelle vous souscrivez.
La nuit, c’est la lune qui est reine, et son énergie est douce. La lune correspond à la notion de passivité, s’accordant avec le principe de féminin, de sexualité sacrée et de fertilité. Mais c’est aussi le symbole de la férocité féminine, et de son aspect retord, secret et mystérieux. La lune exerce une force influence sur les fluctuations de l’énergie psychique, de même que sur les marées, elle influence aussi les humeurs et la psyché humaine. Et la pleine lune marque le point culminant de la puissance magique. Elle est donc bénéfique à toutes les pratiques de la magie.

Les Sabbats

Les Sabbat se déroulent dans des Terres Sacrées (voir ci dessus) où la magie est naturellement la plus puissante en ces endroits, où le voile entre le monde réel et le monde des songes est le plus ténu. Le choix du lieu doit aussi permettre le plus d’intimité et de discrétion, le sabbat ne devant être interrompu ; ce serait sacrilège. Le sabbat réunit généralement une cabale, un cercle de sorciers, car on fait rarement seul la fête. D’autant que le sabbat est un temps de communion avec la magie et avec ses différentes forces. Les éveillés sont appelés en ces temps là de se rapprocher de leur communauté, ainsi de rencontrer d’autres lignée et d’autres types de magies.

Yule - correspond au solstice d’hiver
Fêté le 21 décembre. C’est la nuit la plus longue et par conséquent la journée la plus courte de l’année. Ce jour marque la renaissance du soleil (dans de nombreuses religions païenne c’est un jour de naissance divine). Les sorciers célèbrent Yule juste avant l’aube jusqu’au lever du soleil. Il est d’usage de faire de grands feux pour célébrer le retour du soleil. Cette célébration liée à la renaissance, moment de passage d’une vie à une autre, est souvent le moment choisi pour la fin des initiations, le moment où l’on célèbre la nouvelle vie du sorcier pleinement conscient de ses capacités. On célèbre aussi l’arrivée de nouveaux venus dans un cercle de magie, qui renaissent ainsi. Cette célébration est évidement très importante également pour les nécromants et les mages de la terre. On dit qu’un éveillé venant au monde au moment de Yule sera porteur de grands pouvoirs.

Imbolc
Fêté le 2 février. C’est la fête annonçant la venue du printemps. Sabbat de purification après la réclusion de l’hiver grâce au pouvoir régénérateur du soleil, c’est aussi une célébration de la fertilité et de la lumière. Jadis on allumait de grands feux afin de fêter la lumière. Cette fête marque généralement le début des initiations, mais aussi le moment des engagements et des vœux. On célèbre des unions consacrées, mais aussi l’engagement auprès de sa communauté. Des rituels de purifications ont lieu sous la forme de bains consacrés où l’on mêle à l’eau du vinaigre, du jus de citron, du laurier et du pin. Cette période est aussi indiquée pour les rituels de divination.

Ostara - correspond à l’équinoxe du printemps
Fêté vers le 21 mars. Sortant précipitamment du sommeil léthargique hivernale, la déesse mère de toute création, Dame nature, couvre la terre de fertilité pendant que Dieu Soleil gagne en virilité et en force. Le jour et la nuit ont la même durée. C’est la célébration de la lumière l’emportant sur les ténèbres. Jour de réjouissance, il donne lieu à de grandes fêtes où l’on boit du vin en quantité, on danse, on rit. Ostara est l’époque des commencements, le temps d’agir et de semer, le temps des incantations et des enchantements durable, où l’on prie les esprits de nous guider dans nos quêtes, l’époque où l’on planifie le reste de l’année, et où l’on conçoit les projets à venir. On profite aussi de cette célébration pour bannir les mauvaises influences, les mauvais esprits mais aussi les mauvaises personnes. Moment clé de bannissement qui rend l’équinoxe moins festif.

Beltane
Célébré le 30 avril. Beltane est également appelé la fête du premier mai. Jadis les arbres de mai, symbole phallique, étaient au centre des célébrations rituelles. Plusieurs se levaient à l’aube pour cueillir des fleurs pour décorer l’arbre. Beltane signifie le retour de la vitalité, de l’union et de la sensualité. L’arbre de mai est intégré au rituel entourant la journée de Beltane, et la célébration se déroule autour du chaudron, signe de la déesse mère, l’essence de la fertilité et aboutissement de tout désir. C’est la fête de la fertilité où les couples s’unissent. Cette fête est le moment où les Inquisitrices se mettent en quête d’un père pour leur progéniture. Pour les communautés, il s’agit de bénir les personnes ayant été unis à Imbolc afin que leur semence soit fertile. Dans l’ancien temps, on avait l’habitude d’unir une vierge choisie au hasard à un homme riche et puissant, pensant que l’enfant né de cette union serait un redoutable éveillé. Cette fête est propice aux rituels d’amour et à la conception de filtre d’amour.

Litha - correspond au solstice de l’été
Cette célébration ayant lieu le 21 juin marque la journée la plus longue de l’année. C’est l’apothéose des cycles lunaires (voir les Esbats), moment donc de l’année où la magie est la plus forte. Moment idéal pour réaliser des rituels complexes difficiles à obtenir le reste de l’année. De grandes fêtes ont lieu cette journée là, pleine de joie et de chaleur, où l’on célèbre aussi l’abondance de la nature. C’est un moment de réjouissance et de légèreté. Les rituels quand à eux commenceront à la tombée de la nuit et peuvent durer jusqu’au lever du jour.

Lughnasadh
Fêté le premier août. Célébration plutôt triste où le Dieu soleil commence à décliner, montrant des signes de vieillesse. Durant cette fête, on cherche à puiser des forces avant la rudesse de l’hiver. C’est l’occasion de grands festins, et de véritables orgies pour ceux pratiquant la magie rouge. On se réjouit une dernière fois avant que l’hiver n’arrive. C’est aussi le moment où l’on fait les rituels de protections autour des maisons, des foyers et des lieux sacrés. On prépare l’hiver arrivant, et ses influences négatives. Fête également des potions, on cueille alors et l’on récolte les ingrédients dont on aura besoin durant l’hiver pour nos potions. Généralement la fête débute avec des danses, et finit très alcoolisée puisqu’on fête aussi les vendanges. Dans un pays aussi alcoolisé que la Louisiane cette fête est présente partout, surtout dans les bars.

Mabon - correspond à l’équinoxe de l’automne
Fêté le 21 septembre, cette célébration marque l’achèvement des récoltes. Dieu soleil se prépare à quitter son corps physique pour entreprendre la grande aventure dans l’invisible pour se régénérer et renaître à la Déesse mère qui quand à elle sur son déclin retire ses dons et se prépare au repos hivernal. Durant cette célébration sont pratiqués des rituels de santé et de vitalité afin de garder des forces pour l’hiver à venir. Dans certaines traditions le dieu père de toute chose cherche à reprendre possession de la déesse, et il faut le bannir afin qu’il revienne à temps pour Samhain dans le monde des songes. Notez que le Dieu sacrificiel (commun à toutes les religions païennes) meure en trois phases. La mort physique a lieu à Lughnasadh, l’esprit errant à Mabon et finalement disparaît de ce monde à Samhain.

Samhain
Fête des morts, c’est le moment de l’année où le voile entre le monde matériel et celui des songes est le plus fin. Les éveillés célèbrent cette nuit là les esprits de leurs ancêtres et de ceux les ayant précédés. On fête les tous premiers éveillés, et les plus grands éveillés dont le nom a marqué la magie d’une pierre blanche. C’est aussi une fête où l’on se protège des mauvais esprits. Dans les temps anciens un sacrifice était requis afin de satisfaire les esprits errants et de les empêcher de nous attaquer durant Samhain. Propice aux rituels d’incantation, et à la communication avec les esprits, cette fête est célébrée également chez les garous. Cette fête au nom celtique est pourtant pratiquée dans toutes les cultures et chez les prêtres vaudous autant que les indiens d’Amérique cette fête est d’une grande importance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les célébrations † sabbat et esbat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les célébrations † sabbat et esbat.
» Les mystérieuses créatures que sont les chats
» Boulettes et coquilles
» Top 5 des célébrations de buts les plus droles
» Premières Communions et Profession de Foi 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: The Yellow Brick Road :: Annexes :: The Monster Book of Monsters :: Magic is our temple-