AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice favori de Yuri.
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Voit et communique avec les esprits. Peut invoquer des esprits et a des visions de leurs derniers instants. Perçoit les auras. Mais se pense fou.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Staka, au starbuck...
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Hyperactif - Curieux - Sensible - Combattif


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 158

†


MessageSujet: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Lun 30 Oct 2017 - 0:26



Few Weeks later…

Cette histoire n’était pas totalement derrière lui. A vrai dire, Yoric était terriblement hanté par les événements passé. Le medium avait fini par toucher le fond avant de revenir d’entre les morts. Il avait reprit le travail, à temps partiel et sous surveillance, il le savait. Qu’importe, cela lui avait fait du bien de reprendre son rôle social, d’oublier un peu la magie… En raison de sa fatigue les apparitions se faisaient assez rares. Pourtant, Yoric ne cessait de penser à ce qu’il s’était passé dans cette ruelle, alors c’est assez naturellement qu’il y est retourné… Il portait une tenue assez discrète, évitait le regard des gens et tentait de paraitre naturel. Yuri disait avoir fait le nécessaire, à vrai dire, il ne voulait pas vraiment savoir ce que cela voulait impliquer… Le médium espérait que rien de tragique n’était arrivé au garou… Bien que celui-ci soit un meurtrier. Yoric connaissait bien trop la mort pour ne vouloir la souhaiter à personne. Alors il ne remarqua pas qu’il fut suivit, non… A vrai dire, personne ne devrait avoir à se soucier de lui, à moins de l’avoir déjà vu… Comme ce garou, n’est-ce pas… Qu’importe, Yoric était plongé dans ses pensées, comme trop souvent, lugubres. Il se fraya un chemin jusqu’à l’endroit du massacre… Il n’y avait aucune trace, rien… Pourtant, lorsqu’il fermait les yeux, il pouvait tout revoir, sentir à nouveau le contact glacé de la lame contre sa peau… C’est lui… Il aurait du mourir ce jour là. La mort le rejetait, c’était comme ça.

Il savait qu’il ne devrait pas être là, que Yuri serait certainement mécontent de l’apprendre. Pourtant, il avait besoin de se trouver précisément à cet endroit, pour essayer de passer à autre chose. Le jeune médium s’agenouilla au sol et déposa une petite bougie qu’il alluma. C’était si bête, il soupira d’ailleurs, lassé de lui-même et de sa manière de fonctionner. « Si seulement j’étais persuadé que ça servait à quelque chose… » En réalité, il aurait juste voulu prouver à ce garou qu’il avait tord, que quelqu’un aurait de la peine pour la mort de ces ‘déchets de la société’, mais le calme de cet endroit disait le contraire… Quelqu’un s’en était-il seulement aperçut ?

Il se releva, puis sursauta en entendant un bruit, il renversa la bougie qui s’éteignit quand il se retourna pour faire face… Au fameux garou. Yoric se figea littéralement, sa mine fatiguée se marqua d’une légère anxiété quant à la présence de cet individu. Le médium resserra dans son poing le briquet et prit la parole le premier d’une voix légèrement aigue traduisant une certaine crainte à peine masquée « Qu’est-ce que tu fais là ? » Il doutait que ce soit la culpabilité qui eut poussé celui-ci à venir sur les lieux du crime, non… Yoric se doutait que le Garou avait du le suivre, après tout, il était facile à pister pour ceux de son espèce, car Yoric portait sur lui une odeur persistante de vampire, surtout avec le nombre de morsures qu’il avait collectionnés ces dernières semaines, resserrant ce lien déjà si étroit avec Yuri. Ce lien si précieux qui le tenait en vie. Le medium ne se souvenait même pas qu’il avait manqué le rendez-vous avez le garou, il avait fait plus ou moins un black out et ce genre de détails lui avait échappé tandis que d’autres l’avaient profondément marqué. « Je n’ai parlé de toi à personne… » Du moins, pas à la police. Qui l’aurait cru ? « Mais je sais ce que tu as fait… Et ce que j’ai fais. » Il avait causé la mort de l’un de ces gars, indirectement certes, mais Yoric savait que tout ce qui c’était passé ici était de sa faute. « Je n’ai jamais voulu que ça se termine comme ça… » A présent, il espérait que ça n’allait pas mal se terminer ici pour lui… Non pas qu’il tenait à la vie au final ; mais il lui restait encore sa famille… Il s’était relevé pour celle-ci. Alors il était assez légitime de croire que le garou voudrait se débarrasser de lui, bien qu’il ait pu le faire avant… Yoric n’était pas spécialiste dans la cruauté, mais il avait une belle idée de ce que les gens sont capables de faire…



_________________

Sale Mioche à l'esprit torturé

I know a thing or two about pain and darkness...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou à La Clinique
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 125

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Sam 11 Nov 2017 - 18:41



Aujourd'hui était une journée habituelle, c'est-à-dire que je ne faisais rien de très productif. Pour la société, mais pour moi c'était toujours aussi productif que de sortir m'imprégner de la ville et de tous ce qui l'anime ou pas. Ma marche habituelle m'avait emmenée dans un quartier où j'avais tué. Hey oui ! J'avais beau changer de continent les problèmes étaient attirés par moi et mes violences. Pourtant je n'avais rien fait de mal pour m'attirer les foudres de ces idiots d'humains. Ils leur suffisaient d'une ruelle étroite pour vouloir prouver à leurs congénères qu'ils sont les plus forts. Dans la nature, il n'y avait pas d'endroit réserver pour cela, c'était partout.

Je me baladais donc tranquillement dans un vilain quartier avec l'espoir de trouver une distraction. Par ma plus grande surprise, ma distraction fut la même que la dernière fois, sauf qu'à présent c'était moi qui suivais l'autre. En effet, je venais de repérer Yoric. Une espèce de gamin complètement déglingué qui m'avait suivi mystérieusement dans une ruelle pour aller se faire agresser. Et après il m'avait accusé que c'était de ma faute. Or moi je voulais juste suivre un chat !

Breff, je n'allais pas le perdre de vue. J'entrepris donc de le suivre discrètement pour savoir où il allait. Car comme promis je m'étais rendu au rendez-vous dans le musée à la date et à l'heure convenue. Voyant qu'il n'arrivait pas j'avais soupçonné à en piège, une embuscade. Mais rien ne se produisit, cela avait été un beau lapin. J'avais failli retourné devant la résidence huppé, mais ça sentait beaucoup trop le vampire. Ils pourraient avoir des gardes postés prêts à tuer tout ce qui approchait de la baraque et qui n'était point convié.

Bizarrement je n'étais pas surpris de me retrouver dans la même ruelle que la dernière fois. Par contre je l'étais davantage à la vue de sa petite bougie. Si surpris que je shootais dans un bout de verre. Mister froussard renversa sa bougie pour me faire volte-face avant de me déblatérer de jolis bobards.

- Je fais ce que je veux et je vais où je veux.

Quoi que je dise ou fasse il aura toujours autant les chocottes. C'était comme une espèce de victime de l'Alzheimer, butée dans ses propos et rien ne pouvait renter dans sa petite caboche. Je n'aurais pas dû le suivre, il allait encore m'énerver. Il avait le don de me faire passer à une étape où mes nerfs ne retenaient plus rien.

- Si tu n'allais pas dans des coins comme celui-là il ne se passerait pas ce genre de chose et tu pourrais réussir à être un peu plus normal. C'est toi qui cherches les problèmes ! Le pire c'est que tu ne t'en rend même pas compte... Tu as déjà pensé à voir un psychologue ?

Ayez, il n'était rien passer que j'étais déjà énervé. C'était peut-être moi qui devrais aller voir un psychologue. Gestion de la colère, des moyens "saint" pour évacuer la violence ou pour ne plus y penser. Pff.... Hormis mes semblables ils ne sont bons qu'à droguer les personnes instables qui ne peuvent, ou ne veulent, pas tuer.

Je me rapprochais de Yoric avec le désir d'essayer de comprendre pourquoi il n'était pas venue. Mon visage était fermé et mes mains commençaient à être à l'affut du moindre geste vif.

- Je tiens à te rappeler que tu as oublié de venir au musée. J'aimerais avoir une explication.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice favori de Yuri.
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Voit et communique avec les esprits. Peut invoquer des esprits et a des visions de leurs derniers instants. Perçoit les auras. Mais se pense fou.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Staka, au starbuck...
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Hyperactif - Curieux - Sensible - Combattif


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 158

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Sam 11 Nov 2017 - 23:40

Yoric était encore particulièrement fragile émotionnellement parlant, physiquement il était relativement requinqué. La réponse du garou ne manque pas d’être sèche, Yoric sentait déjà les pulsations de son cœur fatigué s’accélérer. Quelque chose lui tordait les boyaux plus les mots sortaient de la bouche de cet homme qui lui jetait au visage toute la culpabilité qui rongeait déjà le médium. La douleur de se voir renvoyer en pleine face toute sa bizarrerie, replongé dans les démons de ses souffrances psychiques. Il ne se contrôlait plus, le tourbillon de ses émotions était à un niveau de violence qui lui fracassait le crâne. Il ne pouvait pas lutter, il ne pouvait pas résister. Il regrettait d’être sorti si tôt, cette excursion ne l’aidait aucunement à avoir les idées plus claires… Au contraire, sa vue s’embrumait, des larmes qu’il retenait au point de ne plus respirer quand le mot psychologue le frappa à nouveau. Malgré cet écran lacrymal, il le vit bien s’approcher de lui, son instinct lui hurlait qu’il était en danger, sa gorge était si nouée qu’il sentait que ses cordes vocales étaient toutes ratatinées, impossible de répondre, de lui demander de partir… De le laisser partir…

Il y eut une larme qui s’évada de ses paupières, roula le long de sa joue. Il réalisait qu’il était vain pour lui d’essayer d’avoir le contrôle, c’était trop tôt. La peur, la culpabilité, la rage… Le fou… Ce flou terrible qui planait sur sa vie, sur sa propre… Identité. Lui, un médium ?

Au musée ? Yoric tenta de reconstruire ce jour atroce, de se remémorer les paroles insensée qu’il aurait pu dire à ce garou. Mais le jeune homme ne voulu s’y plonger davantage, il opta pour déduire qu’il avait manqué à leur rencontre. Il aurait voulu que cela perdure. Il pensa enfin à prendre de l’air, ce fut terriblement douloureux. Sa voix était faible lorsqu’il parvint à répondre « Je ne pouvais pas sortir… J’étais… Trop instable. » Oh ça oui, il n’avait pas pu quitter le nid, ensuite, il ne l’avait pas voulu.

Le jeune homme recula d’un pas, mais il ne pouvait guère aller bien loin dans cette ruelle. Ses doigts sont venus cueillir cette larme qui s’était étalée sur sa peau « C’est vrai… Quelque chose cloche chez moi. » Oh ça oui, mais il n’était pas fou… Plus vraiment. Les mots de Yuri ondulaient dans son esprit sans jamais parvenir à trouver de sens véritable. Pourquoi refuser ce qu’il était ? « C’était de ma faute, je me suis laissé distraire par ce halo de lumière autour de toi… » Oui, la raison pour laquelle il l’avait suivit après tout… Cette foutu lumière hypnotisant, captivante et désormais à ses yeux, repoussante. « Maintenant je dois croire que ça existe… Que cette lumière est réelle… Autant que ces cauchemars qui errent… Rien de tout cela n’est dans ma tête, tout comme ces gars qui sont morts ici… C’était réel, j’ai causé tout ça parce que je suis un… médium. » Ce dernier mot eut bien du mal à sortir de sa bouche, comme si cela lui coutait cher de le prononcer. C’était le renoncement à tout ce qu’il avait cru savoir sur lui-même que de prononcer ce grand inconnu. « J’ai lu quelque part… Qu’il fallait allumer une bougie, je… J’ai pas compris pourquoi… » La peur encore, celle d’être hanté… Des informations erronées, idiotes, piochées au mauvais endroit, mais le désespoir vous conduit à essayer des choses absurdes pour soulager votre peine. C’était tellement plus simple d’être simplement fou, à présent il se sentait étouffé à l’idée de l’aspect si réel de tous ces morts autour de lui, de ses spectres qui grignotent son esprit. « C’est de la folie… » Qu’il souffle d'une ironie involontaire en lâchant le briquet qu’il avait serré au creux de sa main, il aurait voulut se terrer dans un trou de souris, disparaitre, se soustraire à son âme ensanglantée…

_________________

Sale Mioche à l'esprit torturé

I know a thing or two about pain and darkness...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou à La Clinique
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 125

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Dim 12 Nov 2017 - 13:03



Yoric réagissait très mal à mes paroles, je ne voyais pas trop ce que j'avais dit de mal hormis le psychologue. Breff, le gamin avait l'air malade et une larme apparue sur sa joue. Je poussais un soupir désespéré par sa faiblesse. Je me demandais comment s'occupaient les gens qui habitaient dans cette grande maison pour qu'il soit aussi fragile et qu'il ait le droit de sortir seul en pleine ville.

Il mit un temps fou à me parler, mais au moins il ne s'enfuyait pas alors j'étais plutôt content de cette évolution positive. Je comprenais qu'il n'était pas sorti pour instabilité, mais si aujourd'hui il était stable, il fallait vraiment s'inquiéter de son état mental.

- T'en fais pas pour ça, j'attire pas mal de personnes. Avant c'était surtout de charmantes femmes mais plus le temps passe et plus ça se dégrade.

Je pris plusieurs respirations calmes pour faire descendre cette "colère" inexpliqué. Je ne me reconnaissais même plus à être méchant si vite pour des raisons vraiment grotesques. Ce n'était pas de sa faute s'il était stupide et rachitique à ce point. Dans le passé j'avais réussi à atteindre des degrés de compassions que je n'avais pas eus depuis mon enfance. Je n'étais pas quelqu'un de mauvais, pourtant il m'arrivait de mauvaises choses que je déclenchais assez aisément. Je relevais la tête et essayais de prendre un regard gentil. Ça aurait été beaucoup plus simple si ça avait été une femme. D'autant plus si elle avait été jolie.

- C'est très bien d'être médium, c'est pas plus dangereux que d'être un garou. Mais c'est pas en réagissant comme ça que tu vas avancer dans la vie.

Je m'approchais de lui et me penchais pour récupérer le briquet et la bougie renversée. J'allumais ensuite la flamme et me relevais pour tendre la bougie à Yoric.

- Tiens, pose là où tu veux si ça peut t'aider.

En voyant la flamme vaciller je me remémorais certaines choses du passé. et décidais donc de lui rajouter un petit conseil où un sourire sincère fleurisse aux coins de mes lèvres car cela me rappelait une époque vraiment très agréable où ce n'était pas moi qui avait mis fin à la relation.

- Il me semble que si tu fis un cercle de sel autour de la bougie ça éloigne les mauvais esprits ou quelque chose dans le genre.

Ces bons souvenirs me restaient en mémoire et me faisaient comprendre qu'à cet instant précis je n'avais rien à craindre de personne. J'avais passé une année relativement calme, j'étais même jusqu'à aller chercher les ennuis par manque d'occupation. J'avais vraiment fait beaucoup de choses stupides. Je pouffais de rire un instant car je me trouvais vraiment crétin. Puis je voyais les yeux humides du garçon face à moi. Je ne comprenais pas pourquoi les choses ne c'était pas améliorer. Tant de mois avaient passé depuis notre dernière rencontrée.

- Tu sais, j'ai décidé de devenir ce que je suis. Personne ne m'y a forcé. Et j'ai eu besoin de plusieurs années avant que mon désir soit exhaussé. Pour cela quelqu'un était là pour m'apprendre et m'aider. Mais quand je te vois comme ça. Soit la personne qui s'occupe de toi le fait très mal, soit tu as d'immense capacité. Si oui, il vaudrait mieux pour toi que tu les domines car sinon tu seras encore plus maigre qu'une brindille et un simple courant d'air te brisera.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice favori de Yuri.
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Voit et communique avec les esprits. Peut invoquer des esprits et a des visions de leurs derniers instants. Perçoit les auras. Mais se pense fou.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Staka, au starbuck...
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Hyperactif - Curieux - Sensible - Combattif


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 158

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Dim 12 Nov 2017 - 20:57

Ainsi l’homme ne contredisait pas cette histoire de lumière… Ces aura que le médium était capable de percevoir avaient à ses yeux semblé n’être que des hallucinations, qu’un problème peut-être neuronal relié à ses pupilles, il n’en savait rien… Mais voilà, voila que rien de ces lumières n’étaient du à un disfonctionnement de son cerveau. Oh certes, le cerveau de Yoric était loin de fonctionner comme celui des autres, il était très perturbé au niveau émotionnel… De manière irréversible. Yoric se sentait si mal, qu’il ne se sentait pas capable de rétorquer, de dire qu’il ne se sentait pas attiré par cet homme, peut-être cela l’aurait-il pu il y a quelques années, à l’époque où Yoric se laissait attirer par tout ce qui puisse avoir de la vie et un certain charme… Finalement le garou reprit sur le fait d’être médium, ce qui n’avança pas réellement le jeune homme à ce sujet… Il ne pensait pas qu’être médium était une bonne chose, que voir la mort, communique avec, la sentir au plus profond de ses entrailles soit une bonne chose. Les dons de Yoric s’étaient agrandis malgré lui, devenant de plus en plus pesant, plus présent… Les nuits devenaient des tourments, la qualité de ses visions était si atroce, insoutenable. Il ne pouvait imaginer que c’était une bonne chose… Jamais. « Quelque chose a changé ici… » Oui, ce jour là, tout avait basculé pour Yoric. « Je… Je pouvais accepter de souffrir… » Bien que l’on pouvait plutôt qualifier cette souffrance de torture psychique, mais Yoric n’était pas du genre à ce plaindre malgré son côté fleur bleue. « A présent, ils font mal aux autres… Ils tuent. » Il ne pouvait accepter cela, de mettre en danger les autres… C’était insoutenable, inenvisageable. Il n’était pas comme tous ces tueurs, il était faible à ce sujet, il ne cessait de le reconnaitre. Au moins un domaine dans lequel il n’était pas dans le déni. Cela a toujours été le cas, il en avait simplement jamais eu conscience, il n’avait jamais été l’instrument des esprits avant ce jour maudit. Ses émotions étaient un vrai délice pour ces esprits, c’était un tel pied pour eux, dans la réalité…

Yoric hésita avant de tendre la main pour prendre la bougie. Une petite chaleur s’en dégageait, c’était agréable… Il ne comprit pas pourquoi le garou agissait de la sorte envers lui soudainement… Pourquoi vouloir l’aider à se sentir mieux, ça ne lui apporterai rien, à ce cœur égoïste. Le médium ne dit cependant rien, se contentant de choisir l’emplacement de la bougie, s’agenouillant, toujours frêle et craintif. Yuri serait furieux s’il les voyait ensemble, voilà ce qu’il pensa quand son regard ripa sur la bague qu’il portait désormais au doigt. Il se redressa quand le garou parla d’un cercle de sel, malheureusement, le medium n’en avait pas… Yoric fut légèrement contrarié par ce pouffement de la part de l’autre, pensant que celui-ci se moquait de lui, puis il songea qu’il était risible après tout.

Yoric serra la poing quand le garou osa dire que Yuri s’occupait mal de lui, cependant il resta immobile, sachant qu’il serait absolument exclu pour lui de se battre. A la dernière remarque du garou, il posa sa main sur son torse, il sentit ses côtes. Il ne s’était pas aperçu d’avoir perdu du poids depuis leur rencontre, lui qui était déjà si mince. « Je n’ai pas choisi… » Non, il ne voulait pas l’être d’ailleurs, s’il pouvait choisir, il voudrait être normal ! « Je pensais que tout ça était dans ma tête. » Oui, il s’était cru fou depuis des années entières ! « On ne m’a rien dit… Pour me protéger. » Il en était convaincue, quelle autre raison pourrait expliquer que Yuri ait tut cette vérité si importance ? Pourquoi Yuri l’aurait laissé dans l’ignorance sur lui-même, l’aurait livré à la tourmente d’ignorer qui il est, ce qu’il est, le sens de sa vie, de ses pensées… Avait-il besoin d’un guide ou d’une échappatoire ? Il n’avait pas besoin du vent, il était déjà brisé.

« A présent, je dois m’efforcer à oublier que je suis fou… Personne ne peut m’aider pour ça, personne ne peut m’aider à accepter ce que je suis ; ce que je refuse d’être… Je suis mort. Chaque nuit je meurs, je suis réellement… Mort. » Ces visions qu’il avait apparenté à des terreurs nocturnes, il devait accepter… Et a présent dormir était si douloureux, car il savait qu’il y avait une part de vérite à cela. A chaque vision morbide, à chaque cauchemar si réel. Les larmes encore logées sous ses paupières coulèrent sur ses joues lorsqu’il songea qu’il ne voulait plus se réveiller ; la culpabilité le dévora à nouveau… Son amour le sauve, mais dans cette période d’obscurité il était si difficile pour lui de continuer à s’accrocher. « Je suis venu demander pardon… » Son regard sur la bougie, il ne croyait pas en lui, en son pouvoir, il voulait demander pardon… A qui veut bien… Mais c’était inutile. Son regard se releva vers le garou et il demanda à nouveau « Et toi, pourquoi t’es là ? » Pourquoi espèrer partager ce sentiment de culpabilité avec quelqu’un ? Cet homme n’avait nul remord ça crevait les yeux, pourtant il était là… Dans cette ruelle maudite.

_________________

Sale Mioche à l'esprit torturé

I know a thing or two about pain and darkness...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou à La Clinique
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 125

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Mer 15 Nov 2017 - 20:50



Je l'écoutais, incapable de dire s'il délirait ou pas. Une seule chose de sur il ne me parlait pas, car je le faisais flipper et il ne me dirait pas ce genre de chose. Déjà il ne parlait pas non plus de moi, car j'étais un et pas plusieurs à moi qu'il parlait de moi et Toutou. Mais c'était depuis bien longtemps que je tuais, ou alors il ne l'avait pas encore vu, c'est vrai que c'était une première de l'avoir fait à Bâton-Rouge. Et je tiens à remarquer que je n'avais jamais eu aussi peu d'ennuis.

Il se décida enfin à prendre la bougie pour la mettre là où ça lui ferait le plus de bien. Malgré ses démences et sa froussardise je ne pouvais m'empêcher de voir ses poings se serrer de mécontentement. S'il arrivait à surpasser ce mur négatif il pouvait vraiment devenir quelqu'un de redoutable. À me voir réagir comme ça je me dis que je pourrais créer une troupe de pendard, c'était vraiment une horrible image. Mais je n'étais pas aveugle à mes pensées ainsi qu'à mes agissements. Néanmoins je restais persuadé que je pouvais développer ses facultés furtives pour faire le bien. Une des raisons pour lesquelles j'étais ici, à Bâton-Rouge.

- Si tu mangeais davantage, de façon riche et équilibrer ça irait beaucoup mieux.

C'était comme un petit garçon de 5 ans qui savait parfaitement parler. Ce que c'était agaçant... Puis je préférais les petites filles, même si je n'en ai côtoyé qu'une seule et que ça s'est vite terminé. Breff, je n'avais vraiment pas envie de parler de ça, ni même d'y penser. C'était il y a déjà plusieurs années mais ça me faisait toujours beaucoup de mal. Je m'efforçais donc de penser à autre chose et de me concentrer sur mon petit os torturé.

- Certains me traitent de fou car je tue des gens, mais ils ne voient pas les choses de la même façon que moi.

Nostalgique jusque sous les ongles je me projetais plus loin dans ma "jeunesse" et j'imaginais très bien passer des soirées complètement saoul en sa compagnie. C'était vraiment une vie très différente.

- Ahlala... Si l'alcool me faisait encore de l'effet j'aurais vraiment passé des moments inoubliables avec toi.

Au bout d'un moment, Yoric me demanda ce que je faisais également ici. Il devait être persuadé qu'un "monstre" comme moi n'avait aucun regret à tuer. Et pour ce genre de personne il avait entièrement raison. Je n'avais que faire qu'un humain idiot disparaisse. Un de plus ou un de moins, mieux valait que leur nombre diminue vu toutes les conneries qu'ils accumulaient !

- J'ai décidé de venir dans les parages parce que la dernière fois il y a eu de l'action, j'espérais donc qu'il m'arrive un truc. Et je suis tombé sur toi. Comme quoi, j'avais pas tort, terminais-je avec un clin d'œil amusé.

Ce garçon était tout de même très intriguant, je ne comprenais même pas comment il soit encore en vie et surtout qu'il est le droit de sortir dans dehors seul. C'était dangereux, il pourrait blesser quelqu'un de sympathique ou lui-même.

- Malgré ce qui c'est passé tu es revenu ici tout seul. C'est que tu réfléchis pas ou que t'es persuadé que ceux qui sont dans ta tête vont une fois de plus te protéger ?

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice favori de Yuri.
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Voit et communique avec les esprits. Peut invoquer des esprits et a des visions de leurs derniers instants. Perçoit les auras. Mais se pense fou.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Staka, au starbuck...
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Hyperactif - Curieux - Sensible - Combattif


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 158

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Ven 17 Nov 2017 - 14:14

Yoric ne répondit rien concernant son régime alimentaire, il mangeait plutôt sainement, mais ses derniers temps pas assez. Et puis, il avait toujours été du genre rachitique, il n’était plus vraiment touché par les railleries sur son physique. Car il doutait que cet homme se soucie sincèrement de son état de santé, mais ne trouvait là qu’un sujet de plus pour le tourner au ridicule. Cela ne le gênait pas d’être maigre, il n’avait nullement besoin de force, il n’était pas un combattant de l’essaim, juste un calice. Alors il devait se contenter de faire en sorte que son sang soit agréable  à son vampire pour remplir sa fonction et il ne doutait pas que Yuri lui ferait savoir si quelque chose clochait de ce côté-là. C’est là que le garou se qualifia de fou parce qu’il tuait des gens, enfin, pas lui, les autres. C’était quelque chose de sensé à ses yeux, un contre exemple qui n’allait certainement pas lui remonter le moral. La remarque au sujet de l’alcool le fit frissonner, il fallait dire que des moments oubliables il en avait beaucoup vécu à cause de l’alcool par le passé, mais il ne parvenait pas à oublier, il aurait tant voulu pourtant les effacer… Il s’interrogeait toujours sur les raisons de la présence de l’homme dans cette ruelle, la réponse ne lui plut pas… A vrai dire, il se demandait pourquoi il s’acharnait à vouloir trouver de l’humanité chez ce type. Il se demandait si Yuri se comportait ainsi avec les gens, ceux qui n’ont rien à voir avec leur cercle de privilégiés.

« Je n’ai pas l’intention de faire à nouveau des histoires. » Qu’il trouva la force de rétorquer. Il espérait bien que l’endroit resterait particulièrement calme ; il savait que l’odeur de Yuri était plus forte sur lui ces derniers temps, cela pourrait probablement rebuter la plupart des garous en tout genre, mis à part celui-là…  La question qui en suivit le piqua dans son orgueil, car aussi incroyable que ça puisse paraitre, il en avait tout de même un minimum. Personne n’est parfait, l’on possède un peu de chacun des péchés qui existent sur cette terre.

Yoric redressa ses épaules voutées par sa fatigue du jour et devenue quelque peu habituelle ces derniers temps. « J’ai peut-être pas besoin d’être protégé. » Pas dans le sens où il était capable de se défendre tout seul, mais dans le sens où il se moquait bien de ce qui peut arriver. Il regrettait cette phrase, repensant au lien qui  l’unissait à Yuri. Il n’avait pas le droit d’être à ce point égoïste. « Tu tue des gens, qu’est-ce qui me dit que tu ne vaut pas mieux qu’eux ? Peut-être que tu t’en prends à des types comme moi ? Si tu savais ce que ça fait de mourir… Peut-être que tu ne verras plus les choses de la même manière. » Il prenait des risques, mais Yoric ne voulait pas devenir un monstre… Même si ce qui c’était passé ici, faisait peut-être de cette volonté une chose vaine. « Je suis peut-être stupide pour toi, je suis peut-être vraiment le seul abruti de cette terre qui mène une guerre dans sa tête, je devrais faire quoi !? Me comporter comme un sauvage ? Hein ?! » Voilà, elle venait, sa foutue colère… Il l’avait enfermé quelque part au fond de lui, calfeutré pour ne jamais, jamais faire de mal à personne. Son poing serré tremblait, est-ce qu’il allait le faire ? Frapper cet espèce de colosse à coté de lui ? Il aurait presque aucune chance contre un gamin de dix ans. Non, il se retenait encore, il combattait sur sa petite ligne de logique démantibulée par ses émotions.

_________________

Sale Mioche à l'esprit torturé

I know a thing or two about pain and darkness...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou à La Clinique
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 125

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Sam 18 Nov 2017 - 17:17



Je l'écoutais s'exprimer, enfin des émotions plus téméraires. À la fin de ses belles paroles, auxquelles je souriais de plus en plus à force qu'elles s'émettent, j'explosais de rire. Un rire franc et réconfortant. Si je m'en prenais à des gens comme lui, je serais vraiment la plus faible des frappes ! Il était presque mignon comme ça, m'enfin, je n'allais pas changer de rails maintenant.

Est-ce qu'il pensait vraiment ce qu'il disait au sujet de se défendre ? À moins qu'à chaque merde qu'il rencontre des choses invisibles l'aident, je doute que ses osselets ne soient capables d'arrêter ou d'amortir le moindre coup.

- J'ai frôlé la mort plus d'une fois et ça ne m'a jamais fait changer d'avis.

Plus las qu'énervé par ses remarques de pauvres martyres rejeter de la société par ses problèmes mentaux je tentais de lui faire comprendre la plus banale des choses. Néanmoins, je savais très bien que cela était en vain, ces gens-là n'écoutaient que ce qui leur donnait raison.

- Il y en a plein comme toi qui a des problèmes dans leurs têtes ne te prend pas pour un désigné du destin !

Lui donner tort n'allait pas augmenter l'appréciassions qu'il eût de moi, mais je m'en foutais royalement. Il disait et pensait un tas de connerie qui l'empêchait de faire des milliards de choses beaucoup plus intéressante et productive pour son bien-être.

- Peut-être que si tu devenais un peu plus sauvage tu serais moins torturé !

Je n'avais eu aucun mal à le pister à travers les gens avec cette odeur si particulière que j'avais eu le temps d'enregistrer pendant ma convalescence en France. Bien-sûre celle-ci était différence car ce n'était pas la même personne, mais comme chaque race et espèce il y avait des degrés bien distincts. Et là dans cette ruelle sombre, il faisait tout de même jour. Donc, son maître, ou quoi que ce soit que son poste, ne pourrait point m'empêcher de lui faire du mal si j'en avais envie.

- Tu crois que l'odeur qui te colle va te protéger des humains ? Ils sont complètement atrophiés, ils ne captent rien à ce qui les entourent.

Je tentais toujours de lui faire ouvrir les yeux, mais ça ne servait à rien car il préférait sans doute s'en servir pour voir des choses que j'étais incapable de voir. Comme de grands draps où seul les plus paumées des perdus pouvait voir un intérêt autre que de l'indifférence.

- Tu auras sans doute du mal à me croire, mais je ne tues que les méchants.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice favori de Yuri.
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Voit et communique avec les esprits. Peut invoquer des esprits et a des visions de leurs derniers instants. Perçoit les auras. Mais se pense fou.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Staka, au starbuck...
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Hyperactif - Curieux - Sensible - Combattif


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 158

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Sam 18 Nov 2017 - 23:35

Frôler la mort ne voulait nullement dire y passer, mais Yoric n’avait aucune envie d’ouvrir le débat à ce sujet, parce qu’il ne voulait pas parler de ses propres expériences de mort. Après tout, s’il avait besoin de se faire plaindre, il n’irait certainement pas le faire auprès de ce garou, mais il n’était pas du genre à vouloir être volontairement prit en pitié. Il se débattait comme il le pouvait dans cette réalité qui se vrillait un peu plus chaque jour. Yoric ne compris pas pourquoi l’homme lui disait qu’il se prenait pour un désigné ou une sorte d’élu, il préférait ignorer cette remarque, essayant d’éteindre ses émotions trop vives. Il avait tord de croire pouvoir se contrôler, c’était trop tôt et ce n’était définitivement pas la bonne compagnie qui lui faisait face. Cette guerre il la menait pour survivre, pour garder un pied dans la réalité, il savait à quel point ils pouvaient venir nombreux à lui et désormais il était terrifié à l’idée de ce qu’ils pouvaient faire. Le jeune homme ne pouvait cependant pas résister à cette colère et son ton commençait à monter. Il était furieux envers lui-même, du danger qu’il représentait – surtout pour Yuri. Il ne savait pas comment il devait gérer ça, alors la présence du garou ne faisait rien pour calmer ses nerfs.
Il était le nerf d’ailleurs, de la plaie à vif de son cœur.

Il ne détestait pas foncièrement cet homme là, il ne l’aimait pas certes, parce qu’il n’aimait pas la violence. Quel naïf. Sa provocation de plus le fit serrer le poing si fort que les jointures de ses phalanges devinrent blanches, oui, plus blanc que sa peau d’ordinaire déjà bien livide. « Stop… » Qu’il soufflait, mais c’était trop demandé au roi de la provoc’.

Il avait envie de hurler, de lui hurle de la fermer ! Ouais, et maintenant… « Maintenant tu te prend pour la main de la justice ? » Celui qui tue les méchants, le Batman des temps modernes ou des temps réels ? Il n’y a pas de méchant ou de gentil, ce type ne comprenait rien à rien ! Le petit médium serrait la mâchoire, parce qu’il avait terriblement envie de foncer sur ce type pour lui arracher les yeux avec les dents. Cette envie violente faisait accélérer dangereusement son rythme cardiaque et son énergie négative commença à attirer le chaos. Les couvercles métalliques de quelques poubelles se mirent à frissonner, mais Yoric jeta son énergie quand quelque chose d’autre, quelque chose de tout à fait nouveau, qu’il allait fort probablement regretter, mais il le fit oui. Il envoya son poing vers le trop solide Jasper, ce même poing  qui avait déjà enfoncé le plâtre dans un mur du bar où ils s’étaient « réfugiés ». Pourquoi diable cet homme l’incitait ainsi à la haine ? Ou peut-être n’était-ce que celui qui parvenait à le pousser à libérer toute la rage qui l’habite… A force de subir la mort, sans rien dire, encore et encore…

_________________

Sale Mioche à l'esprit torturé

I know a thing or two about pain and darkness...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou à La Clinique
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 125

†


MessageSujet: Re: This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric   Dim 19 Nov 2017 - 16:00



Yoric n'avait pas l'air content, c'était très intéressant très distractif. Je réussissais à le pousser dans quelque chose que je n'avais pas encore vu et que je voulais voir. Ce gringalet a fort potentiel gâchait beaucoup de temps à se torturer pour des futilités.

Le poing serré il me souffla un mot inutile, je n'étais pas du genre docile et ce n'était surtout pas envers lui que je le serais. Mon sourire s'était élargi à cette intonation bien que faible, mais c'était un début prometteur. Une âme de leader pouvait peut-être se forger dans ce squelette spectral.

Par contre, je n'avais pas apprécié ça second réplique. Je ne voulais pas faire la justice, je ne me prenais pour personne de ce type-là. J'étais très loin de vouloir entendre ces phrases stupides me concernant. Je ne souriais plus du tout à cet instant. De toute façon je n'aurais pas été distrait pendant très longtemps avec un crétin pareil. Il avait du chemin à faire, beaucoup trop. Il se pourrait qu'il n'y arrive jamais avec cet esprit faible qui lui faisait obstacle.

Je sentais sa colère, son cœur battait davantage, il avait fait une bêtise, je le ressentais aussi clairement que lorsqu'on voit une ruelle étroite et isolée. Une atmosphère étrange commençait à apparaître, je ne savais pas si me battre avec ce type louche était une bonne idée. Il avait poignardé un homme sans vraiment le vouloir. Après c'était une toute nouvelle aventure.

C'était excitant, cela réveilla Toutou qui était encore plus enclin que moi à voir ce qui pouvait bien se passer. Deux casse-cou dans le même corps ça nous avait fait avoir de gros ennuis par moment, mais qu'est-ce qu'on s'amusait ! Son poing rageur arriva sur moi, sa brindille partit se planter vers mon corps. A cet instant beaucoup trop de possibilité s'offrait à moi.

J'attrapais son poing au vole et tirait dessus pour ramener l'intégralité de son corps contre moi afin de lui asséner avec force un coup de genou dans l'estomac. Plié en deux je le laissais tomber à terre et avec un peu d'élan j'envoyais un violent coup de pied dans une poubelle juste à côté de sa tête, cette dernière se plia en deux sous le choc et s'effondra.

J'avais refusé de le lui mettre car c'est ce que j'avais fait avec une femme qui ne le méritait pas, ça avait été une de mes plus grosses erreurs. Je le regretterais toute ma vie et je n'étais pas encore suffisamment passé à autre chose pour le faire à un être encore plus fragile. Un frisson de tristesse nous parcourut tout le corps, si je n'avais rien fait les choses auraient été bien différente. Ou pas, ça aurait pu arriver tôt ou tard, ça arrivait toujours avec moi.

Quand on est gamin on est plus stupide que le plus stupide des stupides. J'avais eu besoin de plusieurs raclées pour comprendre pas mal de chose, récemment encore j'en avais pris volontairement pour essayer d'en apprendre davantage. Mais bon au bout d'un moment les coups restent des coups.

Yoric allait vraiment me faire perdre la tête... Colérique, amusé, à nouveau de la colère et maintenant de la tristesse. Je regardais la poubelle agonisante sur le sol, plié en deux comme elle auparavant... Je revoyais encore distinctement la scène où la rage m'avait emporté jusqu'à l'impardonnable... Je n'étais plus vraiment là perdu dans mes souvenirs.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
 

This time there's no sound to hide behind - Jasper & Yoric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Bernard Terrace-