AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez les mésaventures d'Halloween dans l'Event bouh !
Soyez à la page et découvrez l'intrigue en cours. :olala:

Partagez | .
 

 Type de sorcellerie † le chamanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DON'T PLAY WITH ME.


→ MENSONGES : 644
COMPTE ADMIN † NE PAS MP
COMPTE ADMIN † NE PAS MP


MessageSujet: Type de sorcellerie † le chamanisme   Sam 25 Juin 2016 - 23:13

élévation spirituelle
Les Chamans

Le chaman est un être humain (plus souvent homme, mais les femmes sont également bien présentes) qui se présente comme l'intermédiaire entre les hommes et les esprits de la nature. C'est à la fois un sage, un thérapeute, un conseiller, un guérisseur, mais aussi un voyant. Il est initié à une culture, à des croyances et pratiques, et une forme de secret culturel. Généralement, il vit dans des sociétés traditionnelles ancestrales où il arbore des parures et pratique dans le secret. C'est du Chaman que découle directement les Vargamors. Ainsi un chaman peut devenir le ou la Vargamor d'une meute à condition d'être proche des bêtes et particulièrement des hommes prenant la forme d'une bête.

Voyager dans le monde éthéré.
Le chaman développe plusieurs dons et capacités, mais la principale est celle lui permettant de communiquer avec les esprits. Se mettant en transe, il accède au monde éthéré mais par cette voie, il peut aussi pénétrer des esprits vivants dans un corps humain, accéder au monde des songes et à celui de l'imaginaire, des visions du passé et du futur. Quand il en revient, le souvenir est identique à celui d'un rêve, le chaman doit transcrire les informations souhaitées le plus vite possible ou en parler à une tierce personne afin d'éviter qu'ils lui échappent.

On reconnait ainsi un futur chaman chez les personnes capables d'élever leur esprit, de s'extirper de leur corps, bien souvent de manière involontaire, qui s'exprime à travers un évanouissement ou un état très proche de la transe où la personne a les yeux ouverts, mais vides, comme si l'âme à l'intérieur s'était absentée.

Le voyage dans le monde éthéré peut prendre plusieurs formes :
- Soit par le haut, une élévation spirituelle, vers le monde des divinités, celui lui permettant d'accéder aux âmes vivantes, de percevoir l'avenir, de voir les potentiels de chacun.
- Soit par le bas, celui aux enfers, dans le monde des morts, des ancêtres, d'accéder au passé, certains évoquent même la naissance du monde qui serait purement effrayante, comme aller à la fin du monde, c'est un voyage risqué, car l'âme du chaman peut se perdre en route, revenir emprunte de folie, et peut aussi ramener quelque chose avec lui.

Communiquer avec la nature
Maîtriser les forces de la nature signifie être en harmonie avec elle. Il ne s'agit pas de faire comme les mages, les chamans sont incapables de créer du feu mais ils peuvent sentir une source souterraine, ils peuvent faire tomber la pluie ou éloigner les nuages, l'influence qu'ils ont sur la nature est minime et ne provient que d'une prière faite à la nature. Cela veut dire qu'il peut aussi calmer une tempête ou la faire éclater, mais un chaman ne voudra jamais contrôler la nature, il sait que ce qu'il demande est un service. En échange, il protège du mieux qu'il peut la nature et l'écoute. Parfois, il se charge de sa magie, durant un court laps de temps.

Grâce à elle et à ses décoctions, il peut soigner toutes les blessures (même les plus mortelles) et parfois même éloigner la mort. Il sait qu'il ne faut pas en abuser, car la mort est exigeante et vorace, elle n'aime pas qu'on tente de la manipuler. Notez qu'il peut aussi empoisonner la chair, la faire putréfier ou même rendre malade par un simple contact venimeux. Pour manipuler ainsi la mort, il doit en échange faire des offrandes, sacrifier des animaux ou personnes, sauver des vies aussi quand il en prend d'autres.

Communiquer avec la nature peut s'étendre aux animaux. Certains pourraient même se transformer eux-mêmes en animal, selon les légendes, mais cela est excessivement rare et pas sans danger. En revanche parler aux animaux ne signifie pas les contrôler. Ceux-ci ne sont pas obligés de répondre, mais si on est gentil et qu'on leur donne quelque chose en échange, ils peuvent agir pour vous, espionner ou bien vous dévoiler des réponses.

Les chamans d’Amérique - les amérindiens
Autrefois, ils portaient les attributs de leurs animaux totem. Aujourd’hui, ils portent le tatouage de ce dernier. Chaque animal est porteur d’un message en particulier, d'une qualité ou d'une capacité qui se transmet au chamane.
Ils vénèrent la nature et la terre nourricière, en l'esprit principal Wakan Tanka. Ce grand esprit habite toute plante, tout animal, tout herbe. Leur esprit doit communier avec la nature à travers ce grand esprit.
Le monde chez les amérindiens se sépare en deux, le Tonal est le monde matériel, des hommes, et le Nagual est le monde occulte de la magie, le monde des rêves, et des esprits, auquel on accède par la méditation, par la transe et par les rêves.
La volonté est magie, croire est pouvoir.
Chez les amérindiens tout a un sens et tout est connecté. Votre esprit doit se connecter à l'énergie de la terre.

Les Chamans d’Afrique - les marabouts
Vous entendez les osselets? On dit qu’ils n’utilisent que ceux d’enfants mort nés. Oui, ça vous fait grimacer. Mais pour eux, ce qui vient à la vie pour repartir directement à la mort est particulièrement sacré. C’est ainsi qu’ils sont avant tout aptes à travailler avec les viscères, avec le sang, car ils ne voient que la vie, là où d’autres verraient la mort.
En plus des osselets, ils vont utiliser l’art du conte pour transmettre leur enseignement. Ainsi, ils aiment être entourés des enfants et des plus grands et les faire voyager par l’esprit sans qu’ils ne s’en rendent compte.
On dit aussi, que le marabout ne délivre ses secrets que quand il ressent l’heure de sa mort approcher.
La particularité des marabouts : proches de la mort, du sang (ils y voient l’énergie vitale), utilisent les osselets pour prédire, utilisent souvent des parties des animaux pour soigner. Leur animal totem est empaillé et ils croient que leur force réside grâce à ce dernier (possède un rituel pour connaitre l’animal: ils le chassent, le tuent, l’empaillent eux-même).

Les chamans d’Europes - les druides
Dans la tradition celtique, le druide est un personnage très important qui conseillait en temps de guerre, mais procédait également aux cérémonies sacrées. C’est lui qui procédait aux célébrations (mariages, naissance…) mais aussi aux enterrements, défaites etc.
La particularité de ce chaman est d’être un érudit, en plus d’être proche de la nature. Le druide est garant de la tradition de son peuple, autant orale qu’écrite.
C’est pour cela que certains se retrouvent auprès de la Horde; à la fois pour subvenir aux guérisons, mais également pour maintenir les règles et pouvoir conseiller.
Les druides sont proches des forces géologiques et procèdent à une cérémonie où chaque apprenti reçoit un tatouage avec un symbole en particulier. Ce symbole le lie à un élément et par conséquent à un esprit de la nature en particulier (l’Air pour les fées, la terre pour les gnomes, le feu pour les farfadets et l’eau pour les ondines). Cela lui permet uniquement d’entrer en relation, en communication plus aisément avec ces esprits là de la nature, mais pas de les manipuler.

Les Chamans de chine - les Baopuzi
En chine, le chamanisme est originaire du nord où il s'est largement étendu chez les Mongols, les Bouriates, les Toungouses, les Evenkis ou les Mandchous et les minorités coréennes en Chine. Le prêtre, le Baopuzi, s'envole dans des voyages extatiques vers le ciel où il peut rencontre les dieux, les ancêtres et trouver des remèdes médicaux. il est aidé par des animaux totémiques (dragons, tigres, phenix, cerfs, quilins, singes, ...). Mais ils peuvent aussi se rendre en enfer. Ces notions infernales sont cependant récentes, liées à l'arrivée du catholicisme en Asie.
Il n'y avait qu'un seul temple au sein de la cité interdite, occupé par les chamankas, les chamanes au féminin qui s'occupaient des cérémonies pour l'impératrice mais aussi pratiquaient les sacrifices, et guidaient les héros sanctifiés vers le ciel. Seuls les eunuques pouvaient s'y rendre. Le chamanisme a résisté à la révolution rouge, restant très présent dans les campagnes et le nord de l'Asie. Dans sa version moderne, les chamanes combattent aussi bien les mauvais esprits que les démons et continuent de soigner les malades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Type de sorcellerie † le chamanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Type de sorcellerie † le chamanisme
» Type de sorcellerie † La magie élémentaire
» Type de sorcellerie † La magie tzigane
» Type de sorcellerie † L'alchimie
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: The Yellow Brick Road :: Annexes :: The Monster Book of Monsters :: Magic is our temple-