AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 506

†


MessageSujet: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Dim 4 Fév 2018 - 17:51

Ca fait combien de temps que suis là ? A guetter leur réaction, me retenant tant bien que mal de me ronger les ongles. Bon, en vrai, je suis déjà en train de me mordiller les doigts, à attendre de voir ce qu'ils comptent faire tous les deux. Faut dire que bon, j'ai déboulé avec une carte dans les mains, puant le sorcier à des kilomètres, pour leur dire que là où y a la croix, c'était l'endroit où on allait trouver la medium qui emmerde Cillian. J'ai bien vu dans leurs yeux que la façon dont je me suis procuré l'information leur pose problème alors, je souffle, ignorant les regards qu'ils se lancent depuis que j'ai déboulé sous le  nez de Ciàran, après avoir demandé à Aodh de nous rejoindre aussi vite que possible. "Si vous attendez trop longtemps, la piste sera trop froide et elle se sera tirée. Et faudra tout recommencer. C'est le moment où jamais." Je sais, je pousse un peu la chance et je dois probablement être à deux doigts de me faire envoyer chier.

Mais c'est de Cillian dont il s'agit alors, les détails du genre comment j'ai obtenu les informations, c'est un détail qui prendra bien trop de temps à expliquer de toute façon. Surtout qu'en fait, je suis allée demander de l'aide à Kael et Jess. Il m'avait dit qu'il pouvait repérer les gens alors, forcément, avec l'histoire de notre petit louveteau, j'ai directement pensé à lui pour m'aider. Je sais qu'ils aiment pas la magie, je sais qu'ils vont pas aimer et j'aimerais autant ne pas aborder le sujet relationnel de sorcier pour le moment. C'est carrément pas le moment. On a d'autres priorités. Alors, j'inspire longuement, serrant la carte du poing avant de reprendre, d'un ton plus assuré, relevant le menton. "J'ai bien repéré où c'était de toute façon. Alors si vous sentez pas le truc, moi j'irais toute seule. Je suis sure de mon coup." Bon, j'espère qu'ils vont pas prendre ça comme un provocation, parce que je vais finir par m'aplatir devant et par me retrouver consignée pendant trois semaines à pas avoir le droit de sortir ou de je sais pas quoi dans le même genre. Parce qu'ils en seraient capables en plus ces deux-là. Et je sais pas lequel serait le pire, l'Ulfric ou le jumeau. Enfin bref, je sais que je vais un peu loin alors je reprends, d'une voix un peu moins assurée. "Je veux faire quelque chose pour Cillian. Cette medium est en train de lui rendre la vie infernale et si ça continue, il va craquer. C'est notre devoir de protéger les plus faibles non ? Et votre devoir de m'apprendre comment faire."

Bon, je crois que là, je peux pas faire ou dire grand-chose d'autre non plus. C'est à eux de décider, je sais bien et, en vrai, je pourrais pas vraiment m'opposer à leur verdict. Même si je trépigne sur place, prête à découdre, sans même savoir ce qu'il y aura à affronter. Mais ça, dans le fond, je m'en moque totalement. Tout ce que je veux, c'est protéger Cillian et tous les gens qui me sont importants. Et c'est la meilleure façon de le faire non ?

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup-Garou, sous l'Auspice du Guerrier, Rahu
→ ERRANCE : Le Caern, Jefferson Place
→ TROMPE L'ENNUI : Lieutenant de police & Ulfric de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Bagarreur, Belliqueux, Impitoyable, Sociable, Charmeur, Drôle, Loyal, Mélomane, Franc, Entier, Attentionné


→ AVATAR : Ben Barnes
→ CREDITS : endlessly epic/Pando
→ MENSONGES : 909

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Ven 9 Fév 2018 - 12:12

Ciàran est partagé alors qu'il observe la petite rouquine. Partagé entre l'amusement, la fierté, l'irritation et l'inquiétude. La concernant. Amusement de la voir trépigner et préparer ses arguments envers les deux dominants pour gagner le droit de faire partie de la chasse, fierté, parce qu'elle a à cœur de protéger son ami et a mis tous les moyens en œuvre pour y parvenir, mettant en échec Ciàran qui n'a pas réussi à localiser cette foutue medium. Irrité donc, à cause de ça et parce qu'elle a eu recours à la magie, ce qui lui déplaît fortement, mais moins qu'à Aodh très probablement. Et enfin, inquiétude, parce que si Sasha prend part à la chasse, elle s'expose aux risques. Cela fait des mois qu'il sait que Cillian est harcelé par une détective privée, mais elle demeure aussi glissante qu'une anguille, brouillant les pistes habilement. Pas étonnant venant d'une détective, elle a apprit la discrétion et à ne pas exister s'il le faut. Et autant dire qu'en l'occurrence, mieux vaut pour elle n'avoir aucune existence alors qu'elle ose s'en prendre à un membre de la Meute. Cillian semble un peu moins apeuré par elle, mais passe énormément de temps au sein du Caern où elle ne peut pas l'atteindre. Il est perplexe concernant le sort de localisation et souffle : « Fais-toi rembourser. Tu aurais au moins pu avoir une carte du maraudeur. » Mais si, la carte de Harry Potter qui permet de voir tout le monde dans Poudlard. Bon Bâton-Rouge, c'est un peu plus gros, mais ce serait génial de pouvoir voir les déplacements de qui on voulait, non ? Mais cela signifiait qu'ils devaient y aller rapidement.

Et voilà que Sasha joue sa petite dominante assurée, fanfaronnant qu'elle va y aller toute seule s'ils ne l'accompagnent pas. Cette fois, un sourire amusé recourbe les lèvres de l'Ulfric. « Ah ouais ? Qu'est-ce qui te fait croire que tu es plus douée que Cillian pour résister à son pouvoir, hum ? Ou que tu as les capacités de mener une chasse toute seule ? » Parce qu'il ne fallait pas se mentir, Sasha était loin d'être au point, sa louve encore jeune et fofolle. S'il se réfère aux nuits de pleine lune, ce n'est pas gagné. « Mais vas-y, nous aurons deux louveteaux traumatisés au lieu d'un. » Il soupire. « C'est bien de faire preuve d'autorité Sasha, ou d'assurance, mais que cela ne frôle pas l'arrogance, ça pourrait te coûter cher. Ce n'est qu'une medium, mais qui a de l'expérience et si elle est détective privée, elle doit bien connaître les autres races et savoir se défendre. Sans doute avoir quelques balles d'argent avec elle. » Et il n'a clairement pas envie de perdre la petite louve. Il se décolle alors du mur où il est adossé. Il fronce cependant les sourcils quand Sasha plaide une dernière fois sa cause, tiquant sur les mots employés. « Es-tu en train de nous dire ce qu'il faut faire ? De nous donner des ordres ? » Il a grondé, moins amusé pour le coup, même s'il sait qu'elle est désespérée, qu'elle veut aider et ne pas être laissée sur le banc de touche. Il la foudroie du regard « Et c'est notre devoir de te protéger, toi. » avant de la lâcher pour Aodh, échangeant un regard avec son jumeau.

Il est évident qu'ils vont y aller, cela leur fera du bien et montrera qu'on n'attaque pas un membre de la Meute impunément. L'idéal serait de pouvoir faire passer le message au père de Cillian qui a osé embaucher cette harceleuse. Ils verront plus tard. Peut-être pourront-ils extorquer cette info à la medium avant de s'en débarrasser. « Tu sais, si on la prend pas, elle va être infernale et c'est notre meilleure chance. On pourrait la forcer à rester ici, mais ce ne serait pas une bonne idée... » Il jette un regard à Sasha qui attend le verdict. « Cela lui fera une bonne leçon. Si elle écoute et suit les ordres. » Regard d'avertissement vers la louve. Elle n'a pas intérêt à broncher ou partir en live toute seule, ou ça risque de mal aller. Et elle ne voudrait pas perdre la confiance des jumeaux n'est-ce pas ? Il sait qu'Aodh a à cœur de la protéger, mais ils doivent aussi lui donner les armes pour apprendre à se protéger seule. C'est leur devoir effectivement, comme elle l'a rappelé sans aucune subtilité et maladroitement.

_________________
For the strenght of the Pack is the Wolf, and the strenght of the Wolf is the Pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t384-ciaran-brady-skoll-de-la-meute#2814 http://dmthbegins.forumactif.org/t1636-ciaran-brady-ulfrik-de-la-meute#33119 http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, sous l'auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Propriétaire du Rage Fight Club
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Imprévisible. Audacieux. Rusé. Séducteur. Arrogant. Amer. Sauvage.


→ AVATAR : Ben Barnes
→ MENSONGES : 857

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Dim 18 Fév 2018 - 18:00

Mon Loup gronde, peu amène, à la frontière de ma conscience. Je le verrais presque dévoiler les crocs, les oreilles basses. Mon expression ne doit pas être bien différente de ce que nous ressentons, profondément. Je me contiens avec peine, alors qu’elle croit pouvoir nous dicter notre conduite. Je vais pour la remettre à sa place, mais Ciàran me prend de vitesse. Je lui rends un regard mauvais… Comme si c’était le moment de plaisanter ! « Tu te fous de ma gueule, Sasha ? Tu crois pouvoir nous ordonner quoi que ce soit, en prime ? Je m’en balance que le temps presse, tu l’as bien fait exprès pour ne pas avoir à rendre de compte, hein ? Et surtout pas avoir à demander l’autorisation pour frayer avec de la putain de sorcellerie. » Le coup part sans prévenir, dans un grondement rageur. La gifle est méritée, et la force dosée pour la remettre à sa place, proprement à terre. Elle aurait été humaine qu’un coup pareil lui aurait rompu le cou. Elle voulait faire vite ? Là voilà servie.

Ciàran cherche à la rappeler à la raison, en lui rappelant ses propres limites. Je ne m’encombre pas de tenter de la convaincre, ni de la sermonner davantage, et certainement pas de l’encourager sur ses élans d’assurance et d’autorité qui sont de plus en plus fréquents. Si je m’étais rendu compte que de la former au combat l’inciterait à tester les limites de sa propre dominance… Ce n’est qu’un jeu, pour ces louveteaux, et autant qu’elle comprenne immédiatement qu’elle est sa place dans la hiérarchie, pas au-dessus de nous. « On est une meute, Sasha. Tu sais ce que ça signifie ? Pas d’initiatives personnelles. On s’attaque à l’un des nôtres, c’est toute la meute qui est concernée, pas seulement ta petite personne. T’as déjà oublié tout ce que je t’ai appris, en plus de faire preuve de respect ? Et de te tenir éloignée de ces putains de sorcier ! »

Ciàran, la voix de la raison. Je soupire profondément. Mais quand il se décolle du mur pour approcher d’elle, c’est d’un ton plus grondant, pour la remettre sagement à sa place. Je croise son regard et acquiesce silencieusement. Je puise un semblant de calme en lui, jusqu’à ce qu’il tente de me convaincre de la prendre avec nous, et la colère afflue dans une lueur dorée. « C’est qu’une petite conne, inconsciente. » Je lance un regard dans la direction de Sasha, fronçant les sourcils. « … Et qui a effectivement besoin d’une nouvelle leçon. Ce n’est pas un jeu, Sasha. Si tu te fais influencer par cette medium… Enfin on dirait que tu as besoin de voir par toi-même. » Je suis moins rassuré à l’idée de la laisser venir avec nous. Elle n’est pas encore prête… Le sera-t-elle jamais à mes yeux ? Elle fréquente des foutus sorciers, à se croire au-dessus de tout. Elle me fait une crise d’adolescence de louveteau, et si elle en est à jauger ses propres limites… Elle va bien vite les apprendre. « Alors, c’est où ? Dépêche. »

_________________

To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t411-aodh-brady-l-envers-du-miroir http://dmthbegins.forumactif.org/t3069-aodh-brady#65832 http://dmthbegins.forumactif.org/t477-aodh-brady-l-envers-du-miroir
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 506

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Lun 19 Fév 2018 - 10:50

Je sais que je pousse le bouchon loin. Très loin même. Mais au moins, ils se focalisent sur moi et évitent de me demander comment j’ai eu ces informations. Enfin, j’essaie de m’en convaincre en tout cas. Et si j’ai un sourire à la réplique de Ciàran, autant dire que ça dure pas longtemps, surtout quand je m’en prends une et que je me retrouve au sol. Je me frotte la joue, sourcils froncés alors que j’essaie tant bien que mal de reprendre mes esprits. Je sais, je l’ai bien cherchée celle-là. Mais si ma louve est totalement calmée, faut dire que c’est pas elle qui pose vraiment problème dans l’histoire, moi je jette un regard mauvais à Aodh. Et je suis partagée entre répliquer un truc ou me taire. La raison voudrait que je ferme ma gueule, évidemment, surtout vu la tête d’Aodh, mais je peux quand même pas m’empêcher de répliquer, sur un ton quand même vachement moins bravache. « J’ai pas… fait exprès pour les délais. C’était pas pour me foutre de vous ou pas avoir à demander l’autorisation. J’ai fait comme j’ai pu. »

Je pique du nez quand ils en rajoutent une couche tous les deux, me rappelant mes limites et le fait que je pourrais pas résister vraiment plus que Cillian si la médium décidait de s’en prendre à moi. Si c’est un peu vexant, je sais pourtant qu’ils ont raison. Je croise les bras, encore un peu sonnée du coup que je viens de prendre et la mine plus boudeuse que je le voudrais. C’est bon, ça va aller le sermon en stéréo là. « Je sais qu’elle est balèze et tout la médium, sinon ça aurait pas duré aussi longtemps… et que je suis pas capable de gérer toute seule mais… ça fait des semaines que Cillian se terre au Caern, qu’il ose plus rien faire tout seul à cause d’elle. Et je déteste le voir comme ça… » Je baisse les yeux et je soupire avant de me replier un peu sur moi-même quand Ciàran se met à gronder. Ouais alors le combo des deux énervés là, ça va pas le faire. J’ai un peu envie de me planquer sous la table et je m’y accroche à deux mains pour éviter de le faire, tout en murmurant. « …j’donne des ordres à personne… »

Et là, je sens bien qu’ils hésitent à m’embarquer avec eux. Aodh plus que Ciàran on dirait. Pour me protéger probablement et me rappeler quelle est ma place, au cas où j’aurais oublié. Avec eux, ça risque pas en tout cas. Je relâche la table pour me mordiller l’ongle de l’index alors que je les écoute. Et je réprime un sourire alors qu’ils semblent se mettre d’accord pour m’emmener avec eux. Pour me donner une leçon d’accord et pour que je finisse visiblement suffisamment traumatisée pour pas en redemander mais, dans le fond, c’est pas ce qui importe le plus. Je retiens qu’ils m’écoutent et ne me disent pas non. Même si je suis une petite conne inconsciente. Pour la forme quand même, je souffle, leur jetant un regard en coin. «… je veux juste aider mon meilleur ami. C’est comme mon petit frère. Je sais que c’est pas un jeu. Et j’écouterai. » Je me frotte les mains sur mon jeans, ne laissant pas de temps de latence quand Aodh finit par demander où c’est. Et j’étale la carte, inspirant sans m’en rendre compte alors que j’ai l’odeur familière de Kael et de Jess qui flotte. J’espère vaguement qu’ils s’en rendent pas compte et je désigne un croisement à deux rues d’où on est. « Normalement c’est là. Cet immeuble. C’est une espèce d’entrepôt désaffecté de ce que j’ai pu voir sur internet. Y a qu’une seule entrée, si on prend pas en compte les fenêtres mais elles sont super hautes. Et de ce que j’en sais, y a vraiment plus rien dedans. Même pas des machines abandonnées ni rien. Je pige pas pourquoi elle est là en fait. Ca fait soit QG top secret soit c’est un piège gros comme une maison. » Voilà, qu’au moins j’ai pas totalement l’air de la touriste qui débarque. Et je peux relever le museau ou je vais encore me faire engueuler ?

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup-Garou, sous l'Auspice du Guerrier, Rahu
→ ERRANCE : Le Caern, Jefferson Place
→ TROMPE L'ENNUI : Lieutenant de police & Ulfric de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Bagarreur, Belliqueux, Impitoyable, Sociable, Charmeur, Drôle, Loyal, Mélomane, Franc, Entier, Attentionné


→ AVATAR : Ben Barnes
→ CREDITS : endlessly epic/Pando
→ MENSONGES : 909

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Mar 27 Fév 2018 - 15:30

Aodh est un peu plus chatouilleux que Ciàran envers Sasha. Si l'Ulfric se permet une petite touche d'humour, ce n'est pas le cas de son frère qui ne semble pas du tout adhérer. Tant pis. Cependant, Aodh est bien plus virulent que ne l'est son jumeau avec le louveteau. C'était à prévoir. Qu'elle se permette de donner des ordres avec une assurance que Ciàran ne lui connaissait pas était déjà grave. Qu'il y ai en plus de la sorcellerie derrière tout ça et la coupe était pleine. L'Ulfric reste impassible alors que son jumeau assène une gifle sauvage à Sasha pour la remettre à sa place. Les dominants doivent protéger les soumis et les louveteaux, et si Aodh avait eu l'intention de tabasser gratuitement Sasha, il serait intervenu. Mais là, c'est le père loup qui corrige sa progéniture, même si Aodh se défend de ce genre de lien et déteste qu'on en parle en ces termes. Ciàran n'a pas à intervenir. Il sait son frère juste malgré sa violence. Et Sasha en sécurité, même si elle va être sonnée par cette gifle. Et la louve ne bronche pas, encaissant la punition sans se rebeller. Même si le regard noir de Sasha n'échappe à aucun des deux dominants. Elle a la sagesse de ravaler sa fierté, même si elle ne peut s'empêcher de se justifier, plus penaude.

Ses élans de dominance sont vite douchés par les deux loups cependant et elle parvient même à agacer l'Ulfric, le plus posé des jumeaux, qui gronde sur elle et étrécit les yeux alors qu'elle se permet encore de répondre. « Parce que tu crois que cela m'amuse de le voir ainsi, Sasha ? Que tu es la seule à te préoccuper de lui ? » Il ne plaisante plus du tout le chef de Meute alors que son regard luit de doré, le loup fortement contrarié par ce qu'elle peut ainsi sous entendre. Et Aodh abonde en son sens en lui parlant des valeurs de la Meute... Ce qui, curieusement, apaise l'Ulfric, heureux d'entendre son frère parler ainsi. Il y a quelques mois, il disait n'en avoir cure et ne pas en avoir besoin, sans doute dans un élan de colère. Parce que malgré son sale caractère et sa façon de vivre un peu en marge, Aodh a besoin de la Meute, comme la Meute a besoin de lui. Qu'il en parle ainsi réchauffe le cœur de son frère.

Et après le sermon, il finit par capituler. Il ne cherche pas à imposer quoique ce soit à son frère. Il pourrait, techniquement, mais ce serait une bataille stérile qui gaspillerait leur temps et leur énergie. Aodh ne se laisserait pas dicter sa loi par son frère, quand bien même il userait de son autorité d'Ulfric. Cela ne ferait que hérisser le loup et les conduire à l'affrontement. Il se calme donc, interrogeant son frère du regard, avant de sourire en coin au commentaire d'Aodh sur Sasha. « Bah, c'pas ton louveteau pour rien hein. » Il s'attend à prendre un taquet de son jumeau, mais le sent aussi se ranger à ses arguments, alors que Sasha commente et promet d'écouter. « Tu as intérêt, ou tu n'es pas prête de pouvoir remettre un pied hors du Caern avant la prochaine décennie. » Que les choses soient claires : ceci est un test. Grandeur nature et dangereux. Mais si Sasha le loupe, elle sera sévèrement punie. Aodh capitule donc finalement, de mauvaise grâce et la louve s'empresse de leur dévoiler sa carte. Ciàran se concentre, étendant son aura apaisante sur les deux loups dans la pièce. La magie a tendance à faire perdre les pédales à Aodh. Il aimerait éviter que cela n'obscurcisse son jugement. Il écoute Sasha leur parler de l'endroit et il grimace. Un piège ? Mais une médium seule peut-être tendre un piège à trois loups, dont deux alphas ? Méfiance... L'argent peut terrasser même le plus puissant des loups. Il pose une main sur l'épaule de son frère. « Je te fais confiance pour renifler le danger. » C'est là un atout de son auspice... L'éclaireur. Et il a toute confiance en les capacités d'Aodh pour minimiser les risques et analyser au mieux la situation et le terrain. « Allons-y. » Ils pourront toujours réfléchir à un plan dans la voiture ou sur place, en ayant les lieux sous les yeux et en pouvant s'imprégner de l’atmosphère.

_________________
For the strenght of the Pack is the Wolf, and the strenght of the Wolf is the Pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t384-ciaran-brady-skoll-de-la-meute#2814 http://dmthbegins.forumactif.org/t1636-ciaran-brady-ulfrik-de-la-meute#33119 http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, sous l'auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Propriétaire du Rage Fight Club
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Imprévisible. Audacieux. Rusé. Séducteur. Arrogant. Amer. Sauvage.


→ AVATAR : Ben Barnes
→ MENSONGES : 857

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Jeu 1 Mar 2018 - 18:00

Le regard mauvais qu’elle me lance en représailles me donnerait presque l’envie de lui en coller une autre, pour bien enfoncer le clou. Il faut croire qu’elle n’a pas tellement envie de poursuivre dans sa lancée, parce qu’elle reste au sol et baisse d’un ton. Un grondement m’échappe, peu amène. Je ne réponds rien à sa maigre tentative de justifications, alors qu’elle se sent obligée de préciser que la provocation n’était pas volontaire à ce point.

Elle a cette mine boudeuse, le museau bas, les bras croisés… C’est précisément avec ce petit minois qu’elle arrive à acheter n’importe qui, mais ni Ciàran ni moi ne nous laissons attendrir. Je renifle, l’expression peu amène. Bien sûr que l’état de Cillian nous préoccupe aussi… Je ne prends même pas la peine de renchérir sur mon jumeau. Sasha a visiblement compris la leçon, ou au moins, elle est prête à écouter. « L’incident est clos. On aura une petite discussion toi et moi plus tard, Sasha. » Car le moment est mal choisi, en effet.

La perspective de l’emmener avec nous ne m’enchante pas, mais Ciàran parvient à me convaincre. Elle a besoin d’apprendre, et avec un peu de chance, cette traque lui inculquera un peu de réserve à défaut du respect. Il faut croire que, même maintenant, elle a besoin qu’on lui rappelle comment chasser en meute. Je me passe une main sur le visage, à pousser un profond soupir, exactement au même moment où mon frère se fend d’un petit commentaire pour tenter de détendre l’ambiance. Mon poing part sans prévenir, à heurter le haut de son bras. « ‘me cherche pas, toi. » Je contiens un sourire, et me détends quelque peu, alors qu’il rappelle les conditions de notre accord à Sasha. Ouais… C’est clair que si elle nous met en danger par ses conneries, elle en entendra parler encore longtemps.

Sasha étend la carte devant nous sans se faire prier. L’odeur du papier se mêle à d’autres, de sorcellerie… Et des odeurs qui m’a déjà été donné l’occasion de sentir sur elle. Je contiens une remarque bien sentie, quand ma colère change de cible en cours de route. Le loup s’agite sous la surface, alors que Ciàran tente d’user de son aura sur moi. J’apprécie bien dix fois moins que quand Lilsendria s’est permise la même manœuvre, précisément pour les mêmes raisons. Je lui rends un regard mauvais, avant de me pencher définitivement sur cette carte. . Je visualise l’immeuble. « Ca m’étonne pas, vu le quartier. C’est là où j’effectue quelques transactions, à l’occasion. » Je me tends, quand la main de Ciàran se pose sur mon épaule, mais ses paroles m’apaisent plus que ses petits jeux d’aura. J’hoche lentement la tête, quand il se fie à l’éclaireur, l’Irraka. Je suis plutôt doué pour ça. « Sasha a raison. Ça pue le piège, tu le sais ça ? Quel intérêt aurait-elle à retourner l’esprit du plus vulnérable d’entre nous, elle doit bien se douter qu’il y aurait des représailles non ? Ou elle se croit invincible ? J’ai l’impression qu’elle a prévu son coup. Elle sera pas la première à vouloir te faire la peau en cherchant à t’atteindre par d’autres biais. » Je m’inquiète, oui. Qui le fera pour lui, si ce n’est pas moi ?

Mais une medium… Clairement, elle nous sous-estime. Je secoue lentement la tête. « Je prends le volant. T’as une arme à me passer ? Pas pour elle. Elle serait capable de se tirer dans le pied avec. » J’attrape Sasha par la nuque et l’entraîne au dehors. D’un geste autoritaire, je lui fais signe de passer à l’arrière. Je connais assez le coin pour savoir où me garer en sûreté, suffisamment loin pour ne pas éveiller les soupçons. Je démarre, dès que Ciàran monte côté passager. Je roule un certain temps dans le silence, avant de lâcher, alors qu'on se rapproche de la destination et que la tension monte à mesure. « Et on fait quoi, au juste, si elle nous attend avec tout le comité d’accueil ? On n’a pas vraiment le choix du lieu, non ? » Seulement des armes. « Je ferais bien exploser le bâtiment, tiens. » Plus sûr. « Ca rameuterait peut-être tous les flics en dix minutes, mais tu pourrais leur servir ton petit discours comme quoi tout est sous contrôle, et nous, on aura déjà fini le travail. Pas vrai Sasha ? » Je marque un silence et désigne du menton un renfoncement entre deux hauts bâtiments sans la moindre fenêtre. « Je vais me garer ici »

_________________

To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t411-aodh-brady-l-envers-du-miroir http://dmthbegins.forumactif.org/t3069-aodh-brady#65832 http://dmthbegins.forumactif.org/t477-aodh-brady-l-envers-du-miroir
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 506

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Dim 11 Mar 2018 - 21:51

Déjà qu’en temps normal, j’aime pas trop me faire remettre à ma place mais là, autant dire que c’est le combo ultime avec les deux frangins. Je me frotte la mâchoire encore douloureuse et je continue tant bien que mal à me remettre les idées en place alors que ma louve me souffle, elle, de rester aplatie autant que possible. Je l’écoute un minimum hein, j’ai quand même un semblant d’instinct de survie. Mais ça m’empêche pas d’avoir une moue boudeuse comme une gamine prise en faute. Je me mordille la lèvre à la question de Ciàran, qui n’en est pas vraiment une en vérité, et je souffle, sachant pertinemment que toute discussion est inutile. « … J’suis désolée. Je… je voulais pas dire ça. » J’inspire quand Aodh me dit que l’incident est clos, grimaçant quand il me dit qu’on parlera du reste plus tard. Alors, j’avoue que là, je m’en passerais volontiers. Parce que ça va pas me plaire. Le sujet est latent depuis quelques temps déjà et je suis déjà contente qu’on ait pu l’éviter aussi longtemps. Mais bon, je gagne déjà quelques heures de sursis, je vais pas m’en plaindre hein. Je me contente donc de hocher la tête, la mine penaude avant de battre des cils au reste de leurs échanges.

Et je peux pas m’empêcher de sourire, même si je garde le museau baissé. Son louveteau. Et ouais, c’est moi ça. Hum, du coup, va quand même falloir que je fasse vraiment gaffe, sinon je vais vraiment finir punie au Caern pour les 10 prochaines années. Ce qui serait carrément pas cool, on est bien d’accord. Déjà que c’est ce qui risque d’arriver quand ils sauront pour Kael, j’aimerais autant éviter de cumuler les peines. J’écoute sagement leurs échanges, hochant vigoureusement la tête quand il confirme mon idée de piège, même si j’avais pas pensé que ça pouvait viser Ciàran directement. Voilà pourquoi je dois pas décider des trucs toute seule en vérité, mais ça je vais éviter de leur dire hein. Je lève un index quand Aodh dit que je risque de me tirer dans le pied avant de froncer le nez et de bougonner, à mi-voix. « … pas ma faute si je sais pas me servir d’un flingue. Vous avez tous peur que je fasse des conneries avec on dirait... »

Je relève les épaules quand il m’attrape par la nuque, me demandant si c’est ce que ressentent les gamins quand ils ont fait une connerie et qu’ils se sont fait choper par leur père. Si c’est ça, c’est carrément pas marrant. Je m’assois à l’arrière, les bras croisés et incapable de me défaire de ma moue boudeuse mais je continue de rien dire. On sait jamais, qu’ils changent d’avis en cours de route. Aux propos d’Aodh, je tousse un rire et je hoche la tête. « Ça serait radical. Mais vous voulez pas savoir pourquoi elle a fait ça ? Ou on s’en fout et tout ce qui compte, c’est qu’elle disparaisse de la circulation ? Non parce que, si elle est pas toute seule, ce serait bon à savoir. Je crois. » Je me frotte le nez avant de laisser filer un silence et de reprendre, pensive. « Et si on met le feu ? Genre via une fenêtre, y a moyen de grimper sans trop de problème je pense. Ça les obligerait à sortir par l’entrée principale et on saurait combien ils sont. » Je vais vraiment par me faire engueuler pour de bon et par finir au Caern sans même pouvoir respirer s’ils me prennent pour une petite pyromane. « Parce que l’option de m’agiter comme un appât est exclue hein je suppose. » Je préfère m’en assurer, avant qu’ils se mettent à me grogner dessus parce que je dis des conneries.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup-Garou, sous l'Auspice du Guerrier, Rahu
→ ERRANCE : Le Caern, Jefferson Place
→ TROMPE L'ENNUI : Lieutenant de police & Ulfric de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Bagarreur, Belliqueux, Impitoyable, Sociable, Charmeur, Drôle, Loyal, Mélomane, Franc, Entier, Attentionné


→ AVATAR : Ben Barnes
→ CREDITS : endlessly epic/Pando
→ MENSONGES : 909

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Mar 13 Mar 2018 - 17:29

Il espère vraiment que cette petite mise au point saura remettre Sasha à se place et lui apprendre à refréner ses envies de dominance et d'indépendance malvenues. Il sait qu'elle n'est pas soumise et sera probablement une dominante avec laquelle compter, mais de là à se permettre de donner des directives aux jumeaux, bien plus dominants qu'elle, il y a un gouffre. Et chacun lui rappelle où est sa place de façon appuyée, par les mots et l'intimidation pour Ciàran, par les coups pour Aodh... Et en jouant sur leur lien de loup/louveteau en mettant fin à l'incident mais en promettant que cela sera abordé plus tard. Sasha va passer un sale quart d'heure et elle en a conscience, mais se garde de moufter. Incapable de résister à la tentation d'emmerder son frère, Ciàran glisse une petite pique à ce dernier, qui lui cogne l'épaule dans une répartie faussement colérique. Il sent son frère amusé et un peu plus détendu malgré son air grognon. Mais il a tout le temps cette tronche là, alors...

Ils se concentrent donc sur la carte désormais, réfléchissant à la meilleure façon d'aller déloger cette foutue medium. Il essaie d'apaiser son frère et écope d'un regard noir en retour. Tsss, quel susceptible celui-là... très bien. Ciàran replie son aura et laisse donc son frangin dans son état de colère rentrée. Il n'est pas étonné qu'Aodh connaisse le coin. Tant mieux, c'est toujours utile de connaître un lieu, ça évite les mauvaises surprises. Il laisse totalement la main à son frère concernant la façon d'approcher, se fiant à ses sens et son auspice. Il hausse une épaule quand Aodh confirme les craintes de Sasha. C'est probablement un piège, mais que faire d'autre que de prendre le risque hein ? Un des leurs et en péril, la Meute se doit d'intervenir et ils n'auront probablement pas de meilleure occasion. Mais Aodh n'est-il pas un poil paranoïaque en pensant qu'elle pourrait vouloir s'en prendre à l'Ulfric par le biais de Cillian ? « Si c'est le cas, je compte sur toi pour assurer mes arrières. » Il le dit tranquillement, faisant allusion à une discussion qu'ils ont eu quand ils se sont officiellement rabibochés, après le mini coma d'Aodh... « C'est une détective privée, elle a été payée pour harceler Cillian et le pousser à quitter la Meute pour rejoindre son père biologique qui le cherche. Tant qu'elle est insaisissable, elle peut tenter de le manipuler et le torturer mentalement comme elle veut, en toute impunité. Son but, c'est de forcer le petit à partir. Si elle lui met en tête qu'il est inutile, dangereux pour nous... Elle peut y parvenir. C'est une bonne tactique. Mais Cillian est moins facile à approcher maintenant, son travail de sape a faibli. Est-ce qu'elle a décidé de se débarrasser de moi pour continuer tranquillement ? J'en doute. Si je disparais, d'autres protégeront Cillian de toutes façons. Et elle a intérêt à être vraiment bien payée pour risquer ainsi sa vie pour son contrat... » Il se fend d'un sourire lugubre, résumant donc la situation entre la medium et Cillian.

Qu'importe qu'il soit la cible ou non, ils y vont. Il hoche la tête à la question de son frère, souriant en jetant un regard à Sasha quand Aodh se moque d'elle et récupère son deuxième flingue qu'il tend à son jumeau. « Prudence est mère de sûreté, Sasha. » Il emboîte le pas à Aodh qui s'est saisi de son louveteau et le suite jusqu'à la voiture. Il prend place côté passager et regarde la route et parfois, Sasha qui fait la gueule derrière. « Arrête de bouder, Sasha, c'est puéril... Tu veux qu'on passe au mac do te prendre un happy meal avec un jouet pour t'occuper ? » Ce n'est probablement pas le moment de faire de l'humour, mais la tension grimpe en flèche. Il tourne la tête vers Aodh qui doit réfléchir à la façon d'attaquer depuis toute à l'heure. Sa proposition de tout faire exploser ne manque pas d'être... radicale. Ce que souligne Sasha. « On sait pourquoi. Je ne crois pas qu'il y en ai d'autres... Il faudrait envoyer un message fort au père de Cillian. Genre... La tête de son larbin ? » Et voilà que la russe propose de foutre le feu, faisant soupirer l'Ulfric. « Vous ne connaissez pas la discrétion ? » Quels bourrins ces deux là. Aodh a vraiment une mauvaise influence sur elle. A moins qu'ils ne s'entendent parce qu'ils sont pareils. « Enfumer le terrier pour forcer les renards à sortir. Basique mais efficace, effectivement. J'ignore si les fenêtres sont atteignables... Ou même s'il y en a. Aodh ? » Il connaît lui après tout. Certains entrepôts n'ont que des lucarnes minuscules ou des velux. Et quand elle propose de servir d'appât, Ciàran ne répond pas alors qu'Aodh se gare... C'est tentant... Laisser penser que la petite veut régler le problème elle-même et leur tomber dessus par surprise. Ce serait leur meilleure chance de profiter de l'effet de surprise sans avoir l'avantage du terrain. Mais cela sous entend d’approcher sans se faire repérer. Donc qu'il n'y ai personne qui fasse le guet. Ça, c'est dans les cordes des Irrakas de le sentir. « Il faudrait s'assurer que tu les distrais assez pour qu'on puisse leur tomber dessus et les éliminer sans que tu ne deviennes un otage Sasha... Pour cela, il faudrait savoir si elle est seule ou a des petits copains avec elle et de quels bois ils sont faits. Cela fait beaucoup d'hypothèses. »

_________________
For the strenght of the Pack is the Wolf, and the strenght of the Wolf is the Pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t384-ciaran-brady-skoll-de-la-meute#2814 http://dmthbegins.forumactif.org/t1636-ciaran-brady-ulfrik-de-la-meute#33119 http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, sous l'auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Propriétaire du Rage Fight Club
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Imprévisible. Audacieux. Rusé. Séducteur. Arrogant. Amer. Sauvage.


→ AVATAR : Ben Barnes
→ MENSONGES : 857

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Sam 21 Avr 2018 - 14:59

« Depuis quand les détectives privés s’impliquent dans des histoires familiales ? Je croyais que leur principale mission était de résoudre des enquêtes, pas de créer des problèmes supplémentaires. On devrait la bouffer, et le père aussi, ce serait bien vite plié, réglé. » Cillian nous en voudrait peut-être un peu, va savoir. Avec ces détails en plus, il paraît plus improbable que Ciàran soit la cible au travers de Cillian. Cette affaire concerne bien uniquement le louveteau, et le connaissant, il doit s’en vouloir de poser autant de problèmes. Ce qui tombe bien, c’est qu’on est précisément réuni pour lui retirer cette épine du pied. « Tu veux juste lui faire peur ou je peux la tuer ? » C’est une vraie question. Ca ne tiendrait qu’à moi… Mais difficile d’oublier le passé. Tuer un sorcier ou un medium, et une dizaine d’autres vous tombe ensuite dessus sans crier gare.

Le louveteau se tient tranquille, au moins durant un temps. Je la voyais bien, avec son index levé et sa mine bougonne, prête à protester. « Tu fais tout le temps des conneries, avec ou sans flingue. On va éviter de forcer le trait. » Je récupère l’arme que me tend Ciàran, avec un hochement de tête sec. Conduire m’a toujours calmé. Je ne les écoute que d’une oreille, un sourire en coin quand Ciàran se fend d’une moquerie envers Sasha, qui a toujours l’art de bouder quand elle se fait reprendre. Il permet de clarifier la situation pour elle. Je note la remarque très pertinente de Sasha qui a davantage de prudence envers les sorciers que je n’en avais à son âge. Ciàran a toujours été doué pour trouver des solutions… Plutôt satisfaisantes. On la tue, donc. Un message d’avertissement pour le père de Cillian. « Ca me va. »

J’hausse un sourcil perplexe, quand mon frère parle subitement de faire preuve de discrétion. « Il y a des fenêtres sur ces vieux entrepôts, mais elles sont extrêmement hautes, au niveau du toit. Je pense que le temps qu’on les atteigne, ils seront déjà avertis de notre présence. » Non, ce n’est pas la bonne solution. Et voilà que Sasha se propose de jouer les appâts… Je n’aime pas ça. Je lance un regard de biais à Ciàran qui semble réfléchir réellement à la question. Non, je n’aime pas du tout ça en effet. Je gronde bassement, et m’écarte d’eux, pour me rapprocher du lieu incriminé.

Je viens seulement de quitter les alentours proches du précédent entrepôt que je le sens aussitôt. Mes poils s’hérissent sur ma nuque. Le loup s’agite immédiatement sous la surface, sur le qui vive. Je me fige, comme pris en faute. « On est déjà sur leur territoire. Ca pue la magie à plein nez… Elle n’est pas seule, sans doute un sorcier ou deux doivent collaborer avec elle, et ils ont piégés le lieu. » Je me retourne vivement vers mon frère et Sasha, les pupilles dorées, mes deux mains refermées sur mon arme. « Ils ne vont pas tarder à se rendre compte que nous sommes là. » J’hésite. L’idée même de laisser Sasha aller en première ligne me dérange fortement. Pourtant, ils ont raison, c’est sans doute notre meilleure option, et la plus formatrice pour elle. J’ai seulement peur de la perdre, en l’entraînant dans quelque chose qui la dépasse. « On part sur ce plan. On n’aura pas le temps d’en élaborer un autre plus abouti. Sasha, tu fais l’appât. Force-les à sortir de leur zone protégée, on te couvre. »

_________________

To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t411-aodh-brady-l-envers-du-miroir http://dmthbegins.forumactif.org/t3069-aodh-brady#65832 http://dmthbegins.forumactif.org/t477-aodh-brady-l-envers-du-miroir
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 506

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Dim 22 Avr 2018 - 17:20

Bon, je m’en sors pas si mal quand même. Une petite taloche, un… deux sermons et j’ai quand même le droit de participer. Mais bon, je sais que je dois faire profil bas d’autant que je sais que la suite va carrément moins me plaire quand je serais en tête à tête avec Aodh. Mais chaque chose en son temps et je vais profiter du moment présent avant de commencer à paniquer pour le reste. J’écoute avec attention les échanges, attendant de voir la réponse de Ciàran quand son frère lui demande s’il veut la tuer ou juste lui faire peur. Faut dire que la tactique sera pas tout à fait la même. Je suppose en tout cas. Je fronce les sourcils avant d’ajouter, pensive. « Vous vous êtes pas dit que c’est peut-être pas une question d’argent ? Pour la médium j’veux dire. Elle a ptet son intérêt perso à tout ça. Parce que bon, elle joue gros quand même dans l’histoire, je pense qu’elle doit en avoir conscience. » Enfin je dis ça, je dis rien.

Je me retrouve de toute façon à bouder à l’arrière de la voiture, les bras croisés, plissant des yeux en direction des jumeaux qui se foutent clairement de moi. « Genre, je fais pas tout le temps des conneries. Et me faudra au moins 47 happy meals en apéro. » Et j’écoute le reste de leurs échanges, oubliant même d’être contrariée. Pas le temps pour ces conneries de toute façon. J’écarquille un peu les yeux quand ils confirment qu’ils vont la tuer. Parce que ça fait bizarre de me dire que je vais participer à un meurtre. Enfin, je sais pas si c’est le terme approprié en fait, vu qu’ils ont pas vraiment de scrupules à ce sujet. Mais ça fait bizarre. Bon, je verrais de toute façon plus tard pour les questionnements existentiels et j’attends leur réaction quand je propose de jouer l’appât. Sauf qu’étonnamment, ils ne disent pas non. Faut dire que bon, ils ont pas d’autres options qui leur vient là, de suite, donc forcément, ils vont pas vraiment m’envoyer bouler sans me proposer autre chose à la place.

Je sens leur regard peser sur moi et ma mine se fait bien plus sérieuse que d’habitude. Et je souffle, d’un ton plus assuré que je l’aurais cru. « Je ferais pas de conneries. Je sais que… ça craint. Et qu’on est pas là pour jouer. » J’inspire longuement et je pose ma main sur la poignée de la porte. « Bon, c’est à moi d’enter en scène. On va pas tergiverser 100 ans de toute façon hein... » Je me frotte le nez et je leur adresse une ombre de sourire avant de sortir de là en refermant doucement la portière. Et j’avance dans l’ombre, me fiant à ma louve pour détecter les dangers autour de nous. Je la sens qui commence à s’agiter dans tous les sens. Elle sent la magie qui semble vouloir s’infiltrer partout autour de nous et, surtout, qu’on est pas du tout en sécurité. Merci pour l’évidence. Non mais, vraiment. Je murmure, pour moi-même, « Tu vas pas aimer, désolée... » alors que je prends un tesson de bouteille qui traîne par terre pour m’entailler le bras et la joue. Ca picote putain. Je sautille sur place pour éviter de couiner de douleur avant de le caler dans la poche de ma veste.

Et je tambourine à la porte de l’entrepôt de toutes mes forces. Elle s’ouvre rapidement sur deux humains armés qui me regardent d’un air sceptique. Et je me précipite dans les bras de l’un d’eux, en pleurant. « Aidez-moi ! Je vous en supplie ! Ils sont là ! Juste derrière ! Ils courent super vite ! Trop vite ! C’est pas normal, ils sont pas normaux ! Ils ont essayé de bouffer mon pote ! Je sais même pas si c’est pas déjà fait ! » Ma louve me souffle que la médium est pas loin et je devine sa silhouette alors qu’elle descend les escaliers, fixant les deux types un peu désemparés. Et je reprends de plus belle, ma voix tremblant. « Mon copain Cillian ! Aidez-moi je vous en supplie ! On doit le sauver ! Ils vont… » Je sursaute en la regardant, battant des cils alors que je crie presque, dans sa direction. « Vous savez vous ! C’est… vous savez ! Des vampires ! Ils veulent manger mon copain ! » Je tire la manche du mec, les larmes coulant sur mes joues alors que je commence à respirer trop vite. Et je vois bien qu’elle a tiqué au nom de Cillian. Par contre, ma louve me souffle qu’il y a encore des gens derrière elle. Des sorciers ? Des médiums ? Autre chose ? Impossible à savoir. Et je dois rester focalisée sur mon petit numéro.

Je la vois faire un mouvement du menton en direction des deux types qui se laissent entraîner dehors avec moi. Et elle suit, les sourcils froncés, non sans tapoter sur son téléphone portable. Fait chier, j’espère qu’elle a pas un mec qui surveille Cillian, sinon je vais me faire découper à coup de mitraillette. Et ça doit piquer.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup-Garou, sous l'Auspice du Guerrier, Rahu
→ ERRANCE : Le Caern, Jefferson Place
→ TROMPE L'ENNUI : Lieutenant de police & Ulfric de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Bagarreur, Belliqueux, Impitoyable, Sociable, Charmeur, Drôle, Loyal, Mélomane, Franc, Entier, Attentionné


→ AVATAR : Ben Barnes
→ CREDITS : endlessly epic/Pando
→ MENSONGES : 909

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Mar 1 Mai 2018 - 10:55

Aodh a une approche très radicale de la situation, mais pour une fois, son frère partage son avis. Tout ce cirque n'a que trop duré, il est temps d'y mettre un terme de façon radicale. Tant pis pour la détective. On pourrait penser qu'elle n'a fait que son boulot, mais à harceler ainsi un membre de la Meute, elle savait s'exposer à de lourdes représailles. La question d'Aodh fait sourire sombrement son frère : « Tout dépend de sa... hum... coopération. » Mais il est plutôt enclin à la tuer au final. Sasha intervient, plutôt judicieusement et Ciàran la regarde avec une lueur de respect dans le regard, malgré les remontrances précédentes. Elle sait faire fonctionner sa tête quand elle ne décide pas de jouer les francs tireurs, il le reconnaît. Elle sera peut-être une réelle alliée dans cette mission, et pas juste un louveteau à éduquer. « Si on peut l'interroger, ce n'en sera que mieux. Dans l'idéal, il faut l'avoir vivante. » Dans l'idéal.

Durant le trajet, Sasha boude à l'arrière, amusant Ciàran, alors qu'Aodh est bien plus intransigeant. L'Ulfric se retient très fortement de lancer une pique bien sentie à son frère qui se permet de donner des leçons alors qu'il a été jeune et est loin d'être un exemple dans ce domaine. Mais bon, c'est sans doute pour cela qu'il est légitime pour faire la morale probablement. Et puis, Sasha est son louveteau, tant qu'il la tient bien en mains, Cià n'a pas à intervenir vraiment. Ils discutent du sort de la médium et s'il a prôné un peu plus tôt de la garder en vie pour l'interroger, il n'a aucune intention à ce qu'elle reste en vie quand ils en auront fini avec elle. Des réponses. Et la mort. Sasha est-elle prête pour cela ? Ils chassent oui. Mais ensuite... s'ils arrivent à avoir cette sorcière et qu'elle résiste, ils risquent de se montrer violents et sans pitié. Et là, ce sera moche. La petite louve est-elle apte à gérer cela ? Il n'y aura qu'une façon de le savoir. Et quand l'Ulfric annonce qu'il souhaite envoyer la tête de la détective au géniteur, il peut sentir l'assentiment de son jumeau. Il lui lance un regard complice, ravi de pouvoir partager ce temps avec lui après leur éloignement, aussi sanglant cela soit-il.

Arrivés sur les lieux, ils parlent stratégie. Ciàran est davantage partisan de la discrétion, écoute les remarques de son frère concernant la possibilité d'entrer sans se faire repérer, grimace en hochant la tête à sa conclusion. Ce sont des loups, ils ont des capacités hors normes, mais ce ne sont pas des grimpeurs exceptionnels. Cela aurait été bon pour un félin. Et voilà que Sasha propose de faire diversion. Il pèse vraiment le pour et le contre, avant de s'apercevoir que c'est leur meilleur plan. Aodh n'est pas vraiment d'accord, son instinct protecteur luttant contre la logique, mais ont-ils le choix ? « S'ils sont intelligents, et je pense qu'elle l'est, le lieu doit effectivement empêcher les infractions. » Et si ils ne peuvent entrer... Il faut qu'ils sortent. Il faut simplement qu'ils ne se doutent pas que les deux dominants accompagnent la petite louve. Il hoche sombrement la tête quand Aodh donne son feu vert. « A toi de jouer miss. » Et courageusement, Sasha se jette dans la gueule du loup, sous les regards sombres et naturellement angoissés des deux loups. « Comme au bon vieux temps. » Il sourit, avant de sortir de la voiture à son tour, laissant son loup prendre davantage les commandes. L'odeur du sang de Sasha affole l'animal, mais il le dompte promptement. Ce n'est rien. Il se tend quand Sasha fait du bruit et attire l'attention en pleurant. Il faudra qu'il pense à lui décerner un oscar. Elle est bluffante.

Les deux frères n'ont pas besoin de se parler pour agir de concert. Sasha n'a qu'à se guider à leur odeur. A l'abri des regards de l'entrepôt, elle conduit les deux gardes. Il faut agir avec discrétion, éviter le bruit, les coups de feu. Il ignore combien ils sont encore là dedans, mais si la médium se doute d'une attaque, elle peut prendre la fuite et leur échapper. Il faut lui retirer ses protections, lui éviter toute retraite. Se débarrasser de ses sbires. Il laisse à Aodh et Sasha le soin de neutraliser les deux gardes, lui, il va couper toute retraite à cette sorcière. Il a une confiance aveugle en Aodh pour assurer ses arrières. Et il bondit sur elle, la faisant chuter à terre et roulant avec elle, avant de l'immobiliser et de serrer sa gorge d'une main pourvue de griffes acérées, son attention partagée entre elle et les deux gardes dont Aodh et Sasha s'occupent. La garce sourit, avec du cran. « Vous en avez mis du temps. » Un signal d'alarme s'allume dans l'esprit du loup à cette remarque anodine et narquoise alors que l'assurance de la sorcière l'ébranle quelque peu. Il grogne. Et elle reste imperturbable.

_________________
For the strenght of the Pack is the Wolf, and the strenght of the Wolf is the Pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t384-ciaran-brady-skoll-de-la-meute#2814 http://dmthbegins.forumactif.org/t1636-ciaran-brady-ulfrik-de-la-meute#33119 http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, sous l'auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Propriétaire du Rage Fight Club
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Imprévisible. Audacieux. Rusé. Séducteur. Arrogant. Amer. Sauvage.


→ AVATAR : Ben Barnes
→ MENSONGES : 857

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Sam 5 Mai 2018 - 23:11

Les poils s’hérissent sur ma nuque, quand Sasha adopte une prise de position très franche. Mais qu’est-ce qu’elle fait ? La panique du loup en moi ne m’aidait pas à me concentrer, à voir la petite louve s’avancer comme en territoire conquis. Il rôdait, au seuil de ma conscience, prêt à l’extirper de là au premier signe d’agressivité. Difficile de rester en place, dissimulé, à côté de Ciàran. Je devais me convaincre qu’elle savait ce qu’elle faisait, et qu’elle n’aurait pas agi aussi ouvertement si elle n’avait pas une idée derrière la tête. L’odeur du sang me le confirmait, son sang. Mon loup grondait bassement, peu amène.

J’aurais peut-être déjà bondi en avant si Ciàran n’était pas à mes côtés. « Comme au bon vieux temps, oui. » C’est étrange. Ca faisait deux fois, en peu de temps, que je me battais aux côtés de mon jumeau, et c’est comme si rien ne s’était brisé entre nous, quand nous rentrions en action. C’était aussi agréable que déroutant. J’étais soulagé qu’il soit là, pour affronter cette situation à mes côtés. Il avait bien souvent plus de sang-froid que moi, même si nous étions deux irrésistibles impulsifs, qui comptaient avant tout sur leur instinct. C’était différent, quand nous nous battions ensemble. Il me suffisait bien souvent de calquer mes mouvements sur ceux de mon frère, et il en faisait de même, avec un naturel déconcertant.

Je me déplace furtivement à ses côtés, pour accueillir les gardes que Sasha tente d’appâter. Je l’entends hurler à l’intérieur, en larmes, à retourner la situation comme ça lui chantait. Je me demande s’ils vont vraiment se laisser avoir aussi facilement… Ils devaient se douter qu’elle était une louve, mais elle en joue. Seulement… C’est trop gros, un pareil hasard. Avec un peu de chance, ils ne réfléchiront pas autant, et ils seront déjà morts quand ils auront compris.

Deux hommes armés sortent à sa suite. Je me tends, prêt à l’attaque. Un regard furtif vers Ciàran me certifie qu’il se prépare également, mais qu’il a une autre cible en tête… La medium, qui a cherché à suivre. On doit agir vite, car je crains qu’elle appelle déjà des renforts sur son portable, ou vérifie que les propos de Sasha sont véridiques. Et si elle pouvait, en un mot, demander à son contact de s’en prendre à Cillian ?

Pas le temps d’hésiter. Je fonds sur ma cible, désignant celle de Sasha d’un mouvement du menton et d’un regard entendu. Je prends celui de droite, sur lequel je m’abats à toute vitesse, si bien qu’il n’a pas le temps de riposter, le cou déjà rompu. Il n’en est pas de même pour le second, qui lève déjà son arme. Je marque un temps d’arrêt, alors que la situation ne paraît pas autant à notre avantage que je ne l’aurais cru. Et pourquoi cet air suffisant chez la medium ? « Attention ! » Je la sens. Elle me pique le museau, avant même que les runes ne s’activent de par notre présence. Je m’attends à tout, mais ce qui me terrasse n’est rien d’autre qu’une immense fatigue, si accablante qu’elle me force à poser un genou à terre. Il ne faut qu’une poignée de secondes avant que mon sang ne fasse qu’un tour – au sens propre du terme – quand les deux sorciers qui l’accompagnaient visiblement sortent à leur tour du repaire pour leur prêter main-forte. Là, on est dans de beaux draps. Mon loup se débat, acharné, contre cette magie impie. Ils pensent avoir ciblé la plus grosse menace, peut-être : Celui qui a tué le plus vite. « ...Sasha ! Fais vite ! »

_________________

To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t411-aodh-brady-l-envers-du-miroir http://dmthbegins.forumactif.org/t3069-aodh-brady#65832 http://dmthbegins.forumactif.org/t477-aodh-brady-l-envers-du-miroir
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 506

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Dim 6 Mai 2018 - 19:30

Ca va bien se passer. Je dois juste retenir tout ce que m’a appris Aodh. Si j’étais pas du tout capable de me défendre, ils ne nous auraient pas laissées venir non ? Ma louve approuve, même si elle est clairement focalisée sur tout ce qui nous entoure, à chercher les dangers, les menaces. Sauf qu’il y en a partout en fait. Du coup, quand je commence mon petit numéro devant les gardes, elle sait plus trop où donner de la tête. Mais on sait toutes les deux qu’ils sont là et que, quand ils sont ensemble, ils sont capables de tout. Du meilleur comme du pire, certes mais, dans ce cas-là, les deux me vont.

Je finis par attirer deux gardes vers la sortie et l’attention de la médium. On est pas trop mal. Je crois. Même si j’aime pas trop qu’elle commence à pianoter sur ton téléphone. Heureusement, les deux frangins déboulent et là, je fais ce qu’Aodh s’échine à me faire comprendre depuis des mois. J’arrête de réfléchir et j’écoute ma louve. Je comprends son regard et, quand il se jette sur celui de droite, je m’attaque à celui de gauche. Sauf qu’à la différence d’Aodh, je mets plus de temps à me défaire de ma cible. Il se débat, il arrive à m’asséner quelques coups alors que, de mon côté, je me répugne à le tuer. J’y arrive pas. Alors, forcément, je mets plus de temps à lui faire perdre conscience qu’Aodh à tuer son homologue.

Je me retrouve, essoufflée, à chercher les autres cibles, quand j’entends la voix d’Aodh. Et surtout, je sens la magie, devenue si familière ces derniers mois. Ils ne me voient pas comme une menace directe, tout occupés qu’ils sont à neutraliser Aodh. C’est ma chance et je dois pas la rater. Me rappelant ce qu’il me répète tous les jours, je joue de mon principal atout, la vitesse. Et je fonds sur eux, commençant à sentir l’attention du sorcier sur moi alors que j’y suis presque. Je me laisse tomber sur le dos, jambes en avant, glissant alors que la fatigue s’est posée sur mes épaules, espérant que mon élan sera suffisant.

Et ça marche. Je fais un joli strike, sentant la fatigue s’envoler avec le sorcier que j’ai touché de plein fouet et je réalise que je suis en train de l’étrangler qu’une fois ses yeux révulsés Il est mort ? Pour de vrai ? J’écarquille les yeux mais, avant que je comprenne vraiment ce qui se passe, je me sens m’élever dans les airs. Je connais ça. Et d’habitude, j’aime bien. Mais là, pas du tout. Non, non, non. Je sens ma louve paniquer alors que je lâche, d’une voix inquiète. « Oh putain, un télékiné... » Et blam ! Je m’éclate, ou plutôt, il m’éclate contre un mur. Je retombe lourdement au sol, sentant des trucs qui craquent un peu partout, avant de me retrouver de nouveau dans les airs alors que j’entends son rire je sais pas où. Pour me faire fracasser contre un autre mur. Ou peut-être le même. En vrai, j’en sais trop rien. Je sais juste que ça fait super mal.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Loup-Garou, sous l'Auspice du Guerrier, Rahu
→ ERRANCE : Le Caern, Jefferson Place
→ TROMPE L'ENNUI : Lieutenant de police & Ulfric de la Meute
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Bagarreur, Belliqueux, Impitoyable, Sociable, Charmeur, Drôle, Loyal, Mélomane, Franc, Entier, Attentionné


→ AVATAR : Ben Barnes
→ CREDITS : endlessly epic/Pando
→ MENSONGES : 909

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Jeu 28 Juin 2018 - 12:25

Le jeu auquel joue Sasha est risqué, mais la jeune louve n'a pas froid aux yeux. Ciàran craint pour elle, autant qu'il est fier de son courage et de son ingéniosité. Elle a l'esprit de la meute. Tout ça, elle le fait pour son frère de meute, son ami. Comme une vraie dominante, malgré son jeune âge et son inexpérience. Et même si les jumeaux ont envie de la couver et de la protéger, il faut aussi qu'elle vole de ses ailes et apprenne. Un apprentissage long et semé d'embûches, parfois douloureux. Dangereux. Il sent son frère tendu à ses côtés et attire son attention vers lui. Ce qui semble fonctionner. Ils avancent de concert, ils chassent ensemble. Ciàran a conscience que Sasha doit être sortie de là rapidement. Son jeu d'actrice a beau être très bon, il doute qu'elle leurre longtemps leurs ennemis. Si tant est que cela trompe la médium d'ailleurs. Elle est la cible prioritaire. Et l'Ulfric ne perd pas de temps avec le menu fretin, le laissant à Aodh et Sasha. Il bondit sur cette foutue détective et la menace. Mais son attitude trop détendue le déstabilisent alors qu'il flaire le danger.

Et la magie. Cela touche Aodh. Il ne peut cependant pas se laisser distraire, au risque qu'elle lui échappe. Cela ne peut arriver. Il grogne sur elle, enfonce ses griffes dans sa gorge. Elle blêmit, mais garde pourtant cet air suffisant qui lui donne envie de lui arracher la tête, tout simplement. « Dis leur d'arrêter et de se rendre, ou tu meurs. » Elle soutient le regard, mais ne répond pas. Ce sourire... Ce foutu sourire. Le loup s'agite, demande à sortir pour lui régler son compte, trop conscient d'Aodh et de Sasha qui sont en péril. On dirait que les sorciers se moquent totalement de la mauvaise posture de leur employeuse. Et c'est la goutte d'eau alors que Sasha est prise pour cible et ballottée par magie. Dans un grondement de rage, il tranche la gorge de la médium qui a enfin un air surpris. Comme si elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'il la tue. Était-elle donc sûre qu'il la voulait vivante pour l'interroger ? Il n'avait pas prévu de la tuer si vite, mais ma foi...

Il se retourne avec une grimace de dégoût, saisit son arme et tire sur le sorcier qui s'amuse avec Sasha comme on s'amuse avec une marionnette, mettant fin à son petit jeu brutalement. Ils ont beau être des magiciens doués, ils sont aussi vulnérables aux balles que n'importe quel humain et ça, ils ne l'ont pas vu venir. Ciàran arrache alors la tête de la médium et pousse un hurlement de loup, avant de la balancer en direction des sorciers encore vivants. Ont-ils vraiment envie d'être pris en chasse par trois loups très en colère et avides de vengeance et de sang ? Tout est allé très vite. Trop vite au goût de Ciàran qui a très envie de les tuer tous. De leur arracher les membres, de les entendre hurler. Pour avoir osé user de magie sur son frère et Sasha. Pour leur apprendre une bonne leçon. On n'attaque pas la Meute. On ne soutient pas quelqu'un qui ose s'en prendre à un de ses membres. On dirait que cela les convainc alors qu'ils tournent les talons. A quoi bon continuer de se battre alors que leur employeuse est morte, hum ?

Et sans y faire plus attention, il se précipiter vers Sasha, inquiet. « Tu as été parfaite. » Son aura d'Ulfric s'étend sur elle pour l'apaiser alors que son corps est brisé. Elle guérira, évidemment. Davantage encore si elle se transforme. « Je peux t'aider à devenir louve pour que ce soit plus rapide si tu veux. » Il est tenté de lui imposer, mais il préfère y aller en douceur. Il regarde Aodh, qui aime encore moins que lui de voir le louveteau dans cet état et dans son regard, il l'encourage à avoir un petit mot de félicitations pour Sasha. Elle a écouté et a fait ce qu'on attendait d'elle. Elle est blessée, mais la chasse est une réussite. Et la tête de la médium sera envoyée au père de Cillian dans un joli paquet cadeau.

_________________
For the strenght of the Pack is the Wolf, and the strenght of the Wolf is the Pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t384-ciaran-brady-skoll-de-la-meute#2814 http://dmthbegins.forumactif.org/t1636-ciaran-brady-ulfrik-de-la-meute#33119 http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute http://dmthbegins.forumactif.org/t402-ciaran-skoll-de-la-meute
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 65 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lycanthrope, sous l'auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Propriétaire du Rage Fight Club
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Imprévisible. Audacieux. Rusé. Séducteur. Arrogant. Amer. Sauvage.


→ AVATAR : Ben Barnes
→ MENSONGES : 857

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Sam 14 Juil 2018 - 0:21

Elle perdait trop de temps. Un temps précieux, qu’elle utilisait à sauver la vie de son ennemi plutôt que préserver la sienne. « Tue-le, Sasha ! » Elle n’écoutait pas. Elle n’écoutait jamais rien. Et déjà, les sorciers entraient en action. Ce fut un coup de chance que Sasha parvint à temps à le déstabiliser pour rompre sa concentration. Je sentis le poids invisible sur mes épaules se retirer aussitôt, à nouveau libre de mes mouvements. Je grondai, mauvais, quand le second crut bon de se servir de Sasha comme une balle de flipper. Ciàran fut plus rapide que moi à réagir. Les coups de feu retentirent. Je me tendis sous le coup de l’appréhension, mais ce fut le télékinésiste qui s’écroula, criblé de balles. A ma grande surprise, Sasha avait tué l’autre, celui qui m’avait tenu en respect avec ses foutus maléfices.

Tout s’était passé très vite, et la rage du combat se substitua bien rapidement à un silence assourdissant, alors que l’avertissement clair de Ciàran mettait les autres en déroute. Déjà quatre morts, dont deux sorciers. Ils n’étaient pas assez fous pour se battre alors que la raison de leur présence venait de se faire arracher proprement la tête. Mon hurlement bestial se joignit à celui de mon frère, victorieux, et je me précipitai vers Sasha dès que le danger fut écarté. « Sasha… » Je croisai le regard de mon frère, qui m’incitait silencieusement à l’encourager. J’étais plutôt inquiet à voir ses blessures. Elle devait avoir plusieurs os brisés en plus de quelques estafilades. « Tu t’es bien battue. » C’était vrai. Elle avait donné le meilleur d’elle-même. « Et c’était une bonne diversion. Viens, rentrons maintenant. » Je la relevai pour la prendre par les épaules, la couvant d’une aura protectrice.

J’adressai un sourire, sans un mot, à mon frère. Nous avions menés cette chasse à bien, à nous trois. Cillian n’aurait plus à être inquiété, et l’avertissement serait clair pour son géniteur. Personne ne s’en prenait impunément à un membre de la Meute. S’il persistait, il serait le prochain à qui Ciàran et moi arracherions la tête. Et on se fichait bien de savoir tous les moyens qu’il avait à sa disposition quand il était question de protéger les louveteaux.

Mais en attendant… Nous allions pouvoir rentrer et déguster notre victoire. « Ca vous dit, une bonne bière ? »

_________________

To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t411-aodh-brady-l-envers-du-miroir http://dmthbegins.forumactif.org/t3069-aodh-brady#65832 http://dmthbegins.forumactif.org/t477-aodh-brady-l-envers-du-miroir
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 506

†


MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   Jeu 19 Juil 2018 - 9:03

Ca fait mal.

Beaucoup plus que quand je m’entraine avec Aodh. C’est là que je me rends compte à quel point il mesure ses coups, à quel point j’ai du chemin avant de me sentir vraiment capable de me battre, de blesser mon adversaire et de le tuer, sans hésitation. Parce que ouais, ça aussi j’ai du mal. Mais je dois le faire. Pour la Meute. Pour ma famille. J’ai de toute façon pas trop le temps de poser des questions à ce sujet que je vole dans tous les sens, sentant le bruit de quelques côtes qui se brisent. Ca aussi ça fait mal.

Mais, d’un coup, plus rien. Je m’éclate par terre joyeusement, ou un truc dans le genre, bien décidée à ne plus jamais me relever de ma vie. C’est un bon plan ça non ? Peut-être que j’aurais moins mal comme ça, même si je suis pas super convaincue vu que respirer est déjà douloureux. Je serre des poings pour me donner du courage et, à la voix de Ciàran, je me rends soudain compte que tout est devenu super calme autour de nous. Je me redresse tant bien que mal, crachant du sang avant de m’essuyer la bouche du revers de la main. Et je vois quelques cadavres ici et là, vaguement surprise de ne rien ressentir du tout.

Enfin si, je ressens des trucs. L’auras de mon ulfric, et celle d’Aodh. Ma louve se roule dedans alors que je grimace un sourire en secouant la tête en direction de Ciàran. « Ca va aller, j’ai connu pire. Les orphelins russes de 8 ans cognent plus fort qu’eux. » Bon, c’est pas vrai, mais j’ai le droit de faire genre tout va bien non ? Je l’ai mérité. J’ai un sourire indécis en direction d’Aodh, sans me rendre compte à quel point je cherche son assentiment. Et si ma louve est ravie, je me contente de hocher doucement la tête alors que je pose ma tête sur son épaule dans un soupir. « Ouais, j’ai encore du boulot pour éviter de rebondir contre les murs quand même. Mais on peut passer sur l’entrainement de demain matin dis ? » Mon sourire se fait plus large à sa question, sentant enfin la pression se relâcher alors que je me sens particulièrement bien entourée là, tout de suite. « Une bière c’est bien. Surtout si c’est toi qui régale. Et je veux un burger. Et des frites. Une demi-tonne de frites. » On verra plus tard pour tout ce que j’ai à apprendre hein. Là, tout va bien.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsque le loup sort, sonne l'hallali...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [0138] Junmai D. Daiginjo ─ Lorsque le loup se cache derrière l'agneau. [VOLTALI]
» Android/Kitkat. Bug lorsque l'on sort du jeu.
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Quand le malheur frappe une nouvelle fois [Loup]
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Brightside-