AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
YOU WANNA BE MY DOG.


→ MENSONGES : 303
MAÎTRE DU JEU † BE BRAVE
MAÎTRE DU JEU † BE BRAVE


MessageSujet: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   Jeu 22 Fév 2018 - 13:26

@Annalisa Flores & @"Amadeo Gallen Kallela"
La muse de Saint Valentin


love is everything ou pas


Cette nuit, vous avez fait un étrange rêve. Vous vous êtes éveillés en sursaut pour voir une femme à la peau noire, et aux yeux luisants dans l'obscurité vous parler d'amour, de passion. Et vous vous êtes rendormis. Qu'un rêve étrange, à votre réveil vous en étiez convaincu ! Jusqu'à ce que vous croisiez l'autre, dans la rue, comme par hasard devant cette boutique vaudou. Là, soudainement, l'autre, votre partenaire de jeu, vous paraît beau, vous paraît charmant, vous paraît tout à fait à votre goût. Et sans que vous vous en rendiez compte, quelqu'un vous encourage. Ce petit talisman qu'on vous a donné quand vous passiez devant la boutique, offert prétendument, s'active. Votre âme devient soudainement romantique…

La vendeuse de la boutique vaudou n'est autre qu'Erzulie, la déesse de l'amour, l'Iowa de la fertilité et de la passion amoureuse. Elle a décidé de redonner de l'amour dans ce monde sauvage et brut. Vous avez été ses victimes du jour, consentantes ou pas, peu importe, l'effet reste le même. L'objet que vous tenez en main, que vous avez peut-être passé à votre bras (c'est un ruban fort joli d'ailleurs), fait déjà effet. Il vous libère de votre timidité, de vos inhibitions, et réveille en vous le désir amoureux. Celui-ci fait effet sur la première personne que vous avez vu et bien sûr l'autre, c'est votre partenaire de jeu !

Instuction MJ
Le ruban est bien sûr responsable de votre état, mais justement, dans votre état vous ne songez nullement au fait que la situation soit anormale ou qu'un simple ruban puisse en être le responsable. Tout ce que vous songez c'est à l'autre et comment le séduire ! Le MJ interviendra que s'il sent que vous en avez besoin, mais sera moins présent que pour un event plus orienté action. C'est le moment de vous laisser aller et de vous amuser !

Toutefois, puisqu'il s'agit d'une animation et d'un jeu, il y a un défi que vous pouvez remplir ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t125-demande-d-intervention-du-green-devil http://dmthbegins.forumactif.org/t125-demande-d-intervention-du-green-devil http://dmthbegins.forumactif.org/t125-demande-d-intervention-du-green-devil
avatar
Influenceur
→ ORDRE CLANIQUE : Consortium
→ NUISANCE DEPUIS : 29 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sirène
→ ERRANCE : ça dépend des jours
→ TROMPE L'ENNUI : escort-girl
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Calculatrice. Tacticienne. Attentive. Obsessionnelle. Excentrique. Séductrice. Ordonnée. Secrète. Joueuse.

→ AVATAR : Camila Flores
→ MENSONGES : 73

†


MessageSujet: Re: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   Sam 3 Mar 2018 - 1:43

Quelle nuit ! Je m’en souviendrai de celle-là. C’est bien la première fois que je me réveille en sursaut et en sueur à côté de l’un de mes clients. Heureusement, c’est un régulier qui sait que je ne suis pas sujette aux cauchemars de manière habituelle. Sinon, j’aurais sans doute droit à une réputation souillée et taper mon CV ne fait pas parti des envies et besoins que j’ai actuellement. Pourtant cela fait quelques heures que j’ai quitté ce client, toujours aussi aimable et taquin qu’habituellement, mais je ne sais pas pourquoi, tout cela me trotte dans la tête. Peut-être le rêve, qui me semble assez curieux. La notion d’amour me dépasse-t-elle tellement que j’en viens à en faire des rêves bizarres ? J’en doute sérieusement. Mais bon, c’est fait, j’essaie de ne plus y penser. Et pour cela, quoi de mieux que d’aller faire une virer au centre ville ?

Je ne sais pas pourquoi je choisis du rouge, aujourd’hui. Ce n’est pas une couleur que je porte beaucoup, je me contente d’être assez élégante mais sobre, en général. Pas aujourd’hui. J’ai envie d’un peu d’extravagance. Et cette robe fera très bien l’affaire. Tombant sur les genoux, petit décolleté en V, elle met en valeur chacune des courbes de mon corps. Dans certains milieux, je suis même certaine qu’elle serait indécente. Mais je m’en moque, je ne vais pas à l’église, que je sache. Nul part de bien particulier en fait. j’ai juste envie de me promener, histoire de me changer les idées… Et de m’ôter ce rêve de la tête. Si seulement c’était aussi simple.

Je remonte mes cheveux en chignons, me maquille légèrement, sauf les lèvres, que j’accorde avec la robe, un rouge bien vif, avant de me regarder dans le miroir. Je suis assez surprise qu’elle m’aille aussi bien, moi qui la pensais vulgaire, elle est en fait parfaite et très habillée, en plus d’être sexy, bien entendu. Mais pas trop, c’est l’avantage. Je peux quand même la porter pour sortir.

Je sors et pars, sans même regarder où je vais et les personnes que je croise. Je pourrais passer à côté de mes parents sans même les reconnaître tant j’ai la tête perdue dans mes pensées. Et je suis un chemin que je ne connais guère, me laissant guider par ce qu’on appelle sans doute l’instinct, sans voir quoi que ce soit autour de moi.

Bonjour belle demoiselle.

Je sursaute, une main posée sur le cœur et avise la jeune femme noire près de moi, tout sourire. Elle me dit quelque chose, mais sincèrement, je ne saurais dire où je l’ai croisée. Je lui souris poliment, mon cœur se calmant un peu de la frayeur que je venais d’avoir.

Désolée de vous avoir fait peur, jeune demoiselle. Tenez, pour me faire pardonner, un petit cadeau de la maison.

Elle me tend un ruban magnifique, rouge, légèrement brillant, qui va parfaitement avec ma tenue du jour. Avec son aide, je l’attache autour de mon bras et le contemple, avec un léger sourire, le premier vrai sourire de la journée.

Merci beaucoup, Madame.

Elle me fait un petit signe de tête et je pars, plus guillerette. Je m’arrête devant un fleuriste, juste à côté, et contemple les violettes, mes fleurs préférées. Elles sont fraîches, belles, j’hésite même à en acheter pour en mettre dans mon appartement. En pleine réflexion, je me retourne, quand soudain, je le vois. Lui ! J’en suis certaine. Je l’ai vu en rêve, cette nuit. Rien ne pourrait me faire oublier ses yeux magnifiques et ce sourire. Je ne peux que le regarder… Il est si beau… Mon cœur rate un battement, je sens comme des petits papillons dans le creux de mon estomac. j’ai la bouche sèche. Serait-ce possible ? Je le suis du coin de l’œil tout en réajustant ma tenue… Il faut que je sois absolument parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2770-une-sirene-au-consortium-annalisa-finie#60994 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2779-la-sociabilite-d-une-espagnole-annalisa#61004 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
WEIRDO.

Mr Cat eyed


→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 22 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Circé, son œil se transforme en œil de félin lui offrant les capacités visuelles d'un chat et celles de l'homme par son œil gauche, ce phénomène lui donne un visage tout à fait effrayant.
→ ERRANCE : Partout et nulle part
→ TROMPE L'ENNUI : Cambrioleur et pickpocket, fait des vacations nocturnes à la Mandragore
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Particulièrement perturbé, souffre de symptomes de troubles autistiques


→ AVATAR : Andy Biersack
→ CREDITS : Yourdesigndiary
→ MENSONGES : 358

†


MessageSujet: Re: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   Lun 5 Mar 2018 - 23:17




En ouvrant les yeux, il ne voulait pas en croire son cerveau. Non pas qu’il soit étranger à des songes saugrenus, mais cette femme noire et ses yeux luisants comme un chat lui prononça des choses merveilleuses sur l’amour. Il aurait voulu répondre quelque chose, mais il s’était contenté d’écouter avant de s’endormir à nouveau. Au réveil, il ne voulait toujours pas croire son cerveau ! L’amour pour lui ? Il n’était pas même capable de trouver quelqu’un ne serait-ce qu’attirant… A moins de recouvrir cette dite personne de nourriture, dans ce cas il pourrait être tenté. Sur ces douces pensées, il prit un bon petit déjeuner. Il fouilla dans les placards du studio de Faith qu’il occupait de temps à autre, il y trouva du lait, des pétales chocolatés et des céréales en forme d’étoiles. Ces dernières n’ont pas vraiment de gout mais croustillent diablement, il décide de les mixer aux pétales pour l’effet sonore.

Une fois fait, il décida de prendre une douche. Comme si un besoin d’hygiène s’était fait ressentir, il n’était pourtant que rarement dérangé par sa propre odeur. Peut-être fut-ce cette femme noire qui l’eut conseillé d’en prendre une ? A présent qu’il y pense : il se fit tout propre. Il s’habille, un jeans, un tee-shirt. Il remarqua que son tee-shirt était troué, il décida de l’ôter et se dirigea vers les placards de Faith, qui rappelons-le est une femme. Il tira du tiroir un soutien gorge rouge, il prit quelques instants pour l’examiner, d’après la femme noire de son rêve, cela pourrait lui être utile aujourd’hui. S’en suivit le string accordé, jamais il ne trouva le sens par lequel les femmes devaient l’enfiler. En cherchant bien, il trouva une chemise manches courtes à tartan rouge masculine, Faith n’était pas épaisse, il songea que cela ne devait pas être à elle. Il ajouta sa veste en jean noir bien usée mais fortement pratique avec toutes ces poches pour vider celles des autres !

Le voici en route, mais vers où ? Il ne sait pas pourquoi, mais il doit aller là bas. Là bas, c’est ici. Et il y a cette femme, lui qui n’avait pas plaisir à regarder droit dans les yeux en fit la désagréable expérience. Celle-ci lui couvrit les yeux avec sa main, tant de bienveillance. L’hérésie tenait entre ses doigts ce ruban quand la vendeuses disparue. Il observe ce petit morceau de tissu qu’elle lui avait offert. Il était si beau, il avait envie de le manger…

Ses yeux bleus se posèrent sans crainte sur elle. Il ignorait de quelle manière, mais il l’avait déjà rencontré ou juste affreusement espérée en secret. Magnifique comme une fleur, rayonnante comme le soleil sur la neige. Il aime son aura, cette illumination qu’elle dégage, ça avait l’air chaud, il avait envie de toucher. Il ne réfléchit pas, s’approche d’elle d’un pas plus léger qu’à l’ordinaire. Il doit y aller, pourquoi n’irait-il pas lui parler ? Il devait lui dire, pourquoi devrait-il garder secret ? Son âme renait, son manque de gout à la vie part comme reculent les cheveux sur le crâne d’un vieil homme.

Sa main sort de sa poche où il a glissé le ruban qui avait échappé de peu à sa gloutonnerie. Il la regarde droit dans les yeux, ce n’est pas lui et pourtant si. Il reste face à elle, il la contemple, il ne sourit pas, ce reflex ne vient pas encore. Il sait qu’il doit lui dire, seulement, il ne sait pas comment y faire avec les mots, il n’est pas poète ça non, pourtant avec une voix aussi grave il serait un merveilleux conteur, beau parleur même, mais pas lui non.
« Je ne suis pas quelqu'un d'intelligent... mais je sais ce qu'est l'amour. »
Ce Forrest Gump, toujours là pour les bons conseils ! Mamie avait toujours dit qu’il ressemblait à ce personnage, à vrai dire, s’il le rencontrait il le remerciera pour cette bonne histoire. Même s’il ne savait que partiellement ce qu’est l’amour, jamais que ce que lui a raconter la sorcière de son rêve. Mais elle, n’était-elle pas la femme de ses rêves ? Celle qu’il attendait pour ne plus jamais se sentir seul. Elle était si belle, cela lui faisait furieusement tourner la tête, comme si tout autour était difforme à côté d’elle. Il ne lui semblait n’avoir jamais vu aussi sublime créature.
Il en était sur, ce ne serait pas qu’une amourette, elle était plus ravissante qu’une raclette.


+10:
 

_________________
Crise existentielle❞
Je rêve que je peux sourire à nouveau, je me réveille en larmes.
Tu sais, quand quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui arrive à me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même si tu n'es plus là, à chaque fois...
(icon sunkiss./code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t621-the-resurrectionist-or-an-existential-crisis http://dmthbegins.forumactif.org/t1424-contenu-d-une-coquille-vide-amadeo-gallen-kallela http://dmthbegins.forumactif.org/t639-stomachaches
avatar
Influenceur
→ ORDRE CLANIQUE : Consortium
→ NUISANCE DEPUIS : 29 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sirène
→ ERRANCE : ça dépend des jours
→ TROMPE L'ENNUI : escort-girl
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Calculatrice. Tacticienne. Attentive. Obsessionnelle. Excentrique. Séductrice. Ordonnée. Secrète. Joueuse.

→ AVATAR : Camila Flores
→ MENSONGES : 73

†


MessageSujet: Re: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   Mar 13 Mar 2018 - 22:02

Comment réagir ? Je n’en sais rien. Je ne sais pas ce qu’est l’amour, je ne sais pas comment on fait quand on subit son joug, quand on le laisse nous transporter. Et je suis dans cet état à la fois lourd et léger, comme sur un nuage de coton sur lequel je suis un poids qu’il arrive tout de même à porter. Alors, c’est ça, un coup de foudre ? C’est ça, l’amour véritable ? Voir un être, n’être focalisé que sur lui et ne rien pouvoir regarder autour ? Comme une obsession, comme si je ne pouvais voir que lui. Et comment ne le pourrais-je pas ? Il est si attrayant, si beau. Je me moque du reste, il est là, il est tout ce qui compte pour moi, maintenant et à jamais, je le sais, je le sens au fond de mon cœur.

Je m’approche de lui, au point que nos corps ne sont plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre. Au point où je sens son souffle contre ma peau mate d’hispanique. Au point où je pourrais presque entendre les battements de son coeur. Le mien tambourine fort dans ma poitrine, il explose même ma tête et mes entrailles. Tout tourne autour de moi, je ne sais plus où je suis, ni même ce que je fais là. Mais je m’en moque. Il est là, et c’est tout ce qui m’importe. Je lui souris. Pour la première fois, je ressens un peu de timidité, comme s’il pouvait lire en moi, me voir toute entière, lire en moi comme dans un livre ouvert. Oui, j’aimerais tellement ça, qu’il puisse me voir telle que je suis. Je l’aime tellement.  

Je pose sa main sur sa joue. Sa peau est si douce, elle me paraît si chaude, si souple. Mon dieu, comment ai-je fais pour vivre si loin de cet ange tombé du ciel aussi longtemps ? Il comble le vide de mon âme, ça aussi je peux le ressentir au fond de moi. Il est celui que j’attends depuis si longtemps.

Tu as de beaux yeux, tu sais.

Ce n’était qu’un souffle, qu’un murmure. Mes yeux noirs se plantent dans l’océan de son regard. Comment résister ? C’est impossible. Je ne le peux. Cela fait si longtemps que je t’attends, mon aimé. Mais que faire ? Je suis si excitée au simple fait de l’avoir en face de moi, mais j’ai si peur. Peur qu’il me repousse malgré ses dires. Alors, avec cette angoisse qui me tient au ventre, je me hisse sur la pointe des pieds et l’embrasse, sur la joue, avant de le regarder à nouveau, les yeux pétillants d’une lueur nouvelle… Une lueur que je n’ai jamais connue jusqu’à aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2770-une-sirene-au-consortium-annalisa-finie#60994 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2779-la-sociabilite-d-une-espagnole-annalisa#61004 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
WEIRDO.

Mr Cat eyed


→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 22 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Circé, son œil se transforme en œil de félin lui offrant les capacités visuelles d'un chat et celles de l'homme par son œil gauche, ce phénomène lui donne un visage tout à fait effrayant.
→ ERRANCE : Partout et nulle part
→ TROMPE L'ENNUI : Cambrioleur et pickpocket, fait des vacations nocturnes à la Mandragore
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Particulièrement perturbé, souffre de symptomes de troubles autistiques


→ AVATAR : Andy Biersack
→ CREDITS : Yourdesigndiary
→ MENSONGES : 358

†


MessageSujet: Re: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   Jeu 15 Mar 2018 - 14:28

En toute certitude, il ne savait pas mentir. Le sens même du principe du mensonge lui échappe. Amadeo avait apprit beaucoup de choses en une nuit et malgré sa triste condition, le cerveau du jeune homme cachait un talent insoupçonné. Il retenait tout. Alors certes, la plupart du temps, il n’avait aucun sens à ce qu’il retenait, parce qu’il ne comprenait rien à rien de ce monde étrange. Cependant, l’amour… Ce fut différent. L’ange de sa nuit lui avait parlé dans un langage qu’il pouvait comprendre, comme si elle lisait dans son cœur, ou plutôt dans son esprit et en connaissait les limites. L’amour, celui qui n’avait rien à voir avec celui qu’il eut porté autrefois pour sa grand-mère. L’amour, celui qui outrepasse toutes les limites de ses capacités. Etre vu, voir, toucher, être touché, sentir, parler… Gouter. Même si cette dernière partie, il n’avait pas compris, pas encore. Il n’a pas faibli lorsqu’elle approcha sa main de son visage. Ce n’était pas quelque chose dont il avait habitude, pas à cette douceur. Sa tête ne part pas, il ne voit pas trouble, non, il voit très distinctement. Il la voit elle, l’unique. Celle qui invente la douceur, la définition qu’il pourra s’en faire à l’avenir.

Cette main est délicate, il ne s’en offusque pas. L’hérésie la fixe, contemple cette perfection qui s’offre à son regard. Puis il peut entendre, cette voix incroyable, quelque chose qui caresse son tympan. Elle pourrait prononcer des choses insensées, cela en serait tout autant merveilleux. Amadeo comprend pourtant, c’était si simple. Ses yeux, pourquoi fallait-il toujours qu’ils reviennent sur le tapis ces deux là ? Uhm ? Lui et son œil maudit, il ne lui en fait cependant pas spectacle. L’œil de chat ne se manifeste pas, il ne se méfie pas d’elle. Il devait avoir peur, les yeux de cette femme sont plus sombres que tout autre œil qu’il aurait pu voir dans sa vie. C’était les ténèbres absolus, les yeux noirs de son aimée, voila le néant auquel il se livre finalement. Se laisse aspirer.

Il retient son souffle. Parce que les yeux s’approchent de plus en plus, il ne se contracte pas, mais il ne respire pas. Quelque chose va se produire, il en est persuadé. Il la voit monter vers lui, elle qui est petite à ses côtés. Puis il sent quelque chose d’humide, des lèvres douces sur sa joue. L’odeur des cheveux de cette dernière s’engouffre dans ses poumons qui reprennent respiration. Puis à nouveau se contemplent, c’est à peine s’il ose cligner. Il penche simplement la tête de côté, il remarque qu’il se voit dans les yeux de la médium. Sa propre réflexion, était-il désormais prisonnier de ses iris sombres ? Il le voulait bien. Il fit quelque chose sans y penser, un sourire. Très léger, une sorte de contraction au niveau de ses lèvres et lentement sa main vint attraper celle de la jeune femme. Les doigts emmêlés, il pensait même entortillés de manière que jamais ils ne puissent défaire les nœuds de leurs phalanges. « Je vais essayer. » Qu’il met en garde. Lui doit se courber, il n’a jamais embrassé qui que ce soit, alors quand ses lèvres frôlèrent la joue de la demoiselle, il tente d’imiter ce qu’il avait reçu un peu plus tôt. C’est drôle cette odeur qu’elle dégage, cela n’avait rien d’alimentaire, mais ça lui donnait faim. Il aurait voulu en prendre un bout, voir quel gout ça a. Alors il dépose un autre baiser, plus appuyé, sur les lèvres de la jeune femme, parce que c’était ce qu’il avait vu faire, parce que quelque chose dans sa tête lui disait que c’était ce qu’il devait faire. Et là, c’est délicieux. Nouveau, indescriptible. Il se demande comment ça se mange, parce qu’il avait l’étrange souci de ne pas lui faire de mal. Il recule, parce qu’il sait qu’il est glouton. Parce que le parfum sur ses lèvres est trop fort, il avait besoin de s’en remettre. De laisser son cerveau trier, pour comprendre qu’il en veut encore. Et une fois encore, il pense qu’il ne sera jamais rassasié.

_________________
Crise existentielle❞
Je rêve que je peux sourire à nouveau, je me réveille en larmes.
Tu sais, quand quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui arrive à me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même si tu n'es plus là, à chaque fois...
(icon sunkiss./code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t621-the-resurrectionist-or-an-existential-crisis http://dmthbegins.forumactif.org/t1424-contenu-d-une-coquille-vide-amadeo-gallen-kallela http://dmthbegins.forumactif.org/t639-stomachaches
avatar
Influenceur
→ ORDRE CLANIQUE : Consortium
→ NUISANCE DEPUIS : 29 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sirène
→ ERRANCE : ça dépend des jours
→ TROMPE L'ENNUI : escort-girl
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Calculatrice. Tacticienne. Attentive. Obsessionnelle. Excentrique. Séductrice. Ordonnée. Secrète. Joueuse.

→ AVATAR : Camila Flores
→ MENSONGES : 73

†


MessageSujet: Re: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   Mer 4 Avr 2018 - 21:24

Ce baiser qu’il dépose sur ma joue. Ce frisson lorsque je le reçois. Je n’ai jamais rien ressenti de tel. Je regarde nos mains entrelacées. Est-ce que je rêve ? Non, je sais que tout cela est bien réel, je le ressens au fond de moi comme une évidence. Alors tout cette vague d’émotions pures est possible. Je n’en ai jamais ressenti de tel. Moi qui n’ai jamais ressenti l’amour pour un homme ou une femme autre que mes parents… Mais cela est si différent ! Je me sens à la fois lourde et légère. J’ai envie de hurler, de crier, de sauter partout, mais une retenue me tient stable sur mes jambes et m’empêche de bouger. Mes jambes … Elles pourraient me lâcher à chaque instant tant je les sens cotonneuse. Mais non, je ne me sens pas faillir, au contraire. Son regard me tient debout, et l’éclat que je vois dans ses yeux me ravit.

Ce n’est que lorsqu’il se détache de moi que je me rends compte qu’il y a un monde à l’extérieur. Un eux qui existe subitement. Ce n’est pas simplement nous deux. Et je perçois les regards appuyés, les sourires enthousiastes comme les jugements et les moues dégoûtées. Et le simple fait de me sentir exposer me gêne. Non, je n’ai pas honte de lui. Je n’ai pas honte de l’amour que je ressens et qui envahi mon être comme une traînée de poudre prête à exploser sous la chaleur de mon cœur. Mais ce moment, cet instant que j’ai toujours profondément souhaité, enfouie en moi comme un renard tapi dans son terrier, je ne veux pas le partager. Pas avec Eux. Seulement avec lui. Rien que lui et moi.

Je déglutis et me mords la lèvre. J’ai la gorge sèche, j’ai soif, j’ai chaud, mais rien ne pourrait m’enlever cette sensation. Je serre délicatement sa main dans la mienne et lui souris. Je me sens si timide face à lui. Il n’est ni le premier homme que je rencontre ni le premier qui me courtise. Mais c’est différent cette fois. Franc, honnête, beau et délicat. Et je ne veux gâcher ce moment pour rien au monde. Plutôt me jeter dans un volcan en éruption et me laisser consumer. Je penche la tête légèrement sur le côté, un peu rose, un peu gênée. Après tout, je ne le connais pas… Mais j’ai l’impression que mon cœur le cherche depuis toujours.

On pourrait trouver un endroit plus… intime ?

J’ose briser ce silence, mais pour une bonne raison. Pour qu’on se retrouve enfin seuls, dans un cocon à nous, libres de toutes les fantaisies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2770-une-sirene-au-consortium-annalisa-finie#60994 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2779-la-sociabilite-d-une-espagnole-annalisa#61004 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
WEIRDO.

Mr Cat eyed


→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 22 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Circé, son œil se transforme en œil de félin lui offrant les capacités visuelles d'un chat et celles de l'homme par son œil gauche, ce phénomène lui donne un visage tout à fait effrayant.
→ ERRANCE : Partout et nulle part
→ TROMPE L'ENNUI : Cambrioleur et pickpocket, fait des vacations nocturnes à la Mandragore
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Particulièrement perturbé, souffre de symptomes de troubles autistiques


→ AVATAR : Andy Biersack
→ CREDITS : Yourdesigndiary
→ MENSONGES : 358

†


MessageSujet: Re: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   Ven 20 Avr 2018 - 15:18

Les yeux dans les yeux, l’improbable embrassade de leurs pupilles. Leurs mains liées qui ne veulent se quitter, pourquoi faire ? Pour aller où ? D’ailleurs, il se penche pour l’embrasser, à présent il se sentait terriblement bien. Il n’avait jamais ressenti un tel plaisir. Oui, vraiment. Ce tout petit baiser était la chose la plus douce, la plus belle, la plus plaisante qui ne lui soit jamais arrivé. Ce qu’il avait gouté, ses lèvres là, la tendre perfection. Amadeo ne prête pas attention aux alentours, pas plus qu’à son habitude. La seule chose qui modifiait sa monotonie coutumière, c’était elle. L’hérésie capte son sourire, il en affiche un également, très léger. Il essaie de sortir de son aspect figé. Le jeune homme est subjugué par cette beauté, elle dégage quelque chose d’unique, quelque chose qui n’est qu’elle. Il penche aussi la tête de côté, par pur mimétisme. Il avait envie d’être avec elle, de faire comme elle. Elle lui demande de trouver un endroit plus intime. Il ignore ce que cela signifie, mais il ira où elle voudra bien évidement. Aucun prétexte ne pourra la séparer d’elle. L’hérésie approche sa seconde main d’elle pour caresser tendrement sa joue. C’était encore plus délicat cette peau, plus qu’il ne l’aurait jamais imaginé en ne caressant qu’avec ses yeux.

« On peut aller où tu veux. » Il n’était pas contraignant. Si elle voulait l’emmener quelque part ou aller chez lui… Chez lui hein, et bien… Il y a toujours ce studio miteux que Faith lui prêtait, c’était toujours mieux qu’un coin de rue ou un squatte quelconque. Même s’il était persuadé qu’elle comprendrait, il ne sait pas pourquoi, mais quelque chose d’inhabituel se produisait entre eux.

« Comment tu t’appelles ? » Demandait-il particulièrement curieux. Habituellement, il se fichait complètement des noms d’autrui, il se moquait surtout du sien. Le jeune homme avait cependant de savoir quel était l’appellation de ce diamant et étrangement, il avait le désir qu’elle sache son nom à lui, aussi misérable soit-il. « Moi, je suis Amadeo. » Elle pourrait lui donner un autre nom si elle le souhaite, il acceptera tout d’elle, peut-être même de mourir. Il retire doucement sa main de son visage, surpris de se faire bousculer par un passant inattentif, si l’hérésie a été bousculée, la jeune femme elle ne fut qu’effleurée. Il eut un léger froncement de sourcils. Personne ne devrait la bousculer elle, il pose jalousement sa main sur l’épaule effleurée. Non, personne ne doit lui faire du mal. Il serait bien trop furieux si une telle chose devait arriver.

_________________
Crise existentielle❞
Je rêve que je peux sourire à nouveau, je me réveille en larmes.
Tu sais, quand quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui arrive à me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même si tu n'es plus là, à chaque fois...
(icon sunkiss./code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t621-the-resurrectionist-or-an-existential-crisis http://dmthbegins.forumactif.org/t1424-contenu-d-une-coquille-vide-amadeo-gallen-kallela http://dmthbegins.forumactif.org/t639-stomachaches
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }   

Revenir en haut Aller en bas
 

La muse de Saint Valentin { Annalisa Flores & Amadeo Gallen Kallela }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un message d'amour pour la Saint Valentin...
» Bonne saint valentin
» Bonne Saint-Valentin à tous
» Hagiographie de Saint Valentin
» [FANFIC] Harry Potter et le Groupe de Saint-Valentin 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Event St Valentin-