AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 Et paf le chien ! | Evann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Et paf le chien ! | Evann   Mar 20 Mar 2018 - 18:32

Assise sur le rebord d’un muret, à deux bons mètres de hauteur, je fais des bulles avec mon chewing-gum entre deux couplets d’une chanson … comment on dit déjà ? Ah ouais, une chanson populaire, je crois que c’est comme ça qu’on dit. J’ai entendu ça à la télé y a deux jours et depuis, impossible de me la sortir de la tête. C’est genre la catastrophe quoi. Le pire ? C’est que j’ai retenu genre 10 mots sur toute la chanson. Donc je fais plus souvent « mmmmhmhmh » qu’autre chose en vrai. Mais on s’en fout, y a personne pour m’écouter. Je laisse mes jambes se balancer dans le vide, me demandant vaguement si Kael ferait la gueule en voyant ma tenue. J’ai certes un mini-short mais j’ai aussi un gros collants en laine , des baskets un peu élimées et un t-shirt que je lui ai piqué. Avec la grosse veste et le bonnet qui va avec quoi. C’est qu’il fait encore un peu frais mine de rien. Après, je suis pas spécialement frileuse, mais je suis pas sûre que ce soit ce genre de détails qui soit vraiment pertinent là, de suite.

Donc, du coup, qu’est-ce que je fous là hein ? Et bah j’attends. Si je me plante pas, ma cible ne devrait pas tarder à arriver. Je me rends compte que je suis pas si mauvaise que ça pour pister les gens sans vraiment me faire repérer et que ça n’a fait que s’accentuer depuis que je suis devenue louve. Peut-être que c’est un gêne qu’on partage avec Gillian tiens. C’est d’ailleurs pour elle que je suis perché sur ce muret d’ailleurs. J’aurais bien dit à cause d’elle mais en fait, j’aime bien l’idée de jouer à la sœur protectrice. C’est ce qu’on fait quand on est une famille non ? Et elle a l’air tellement à fond sur ce mec que je suis obligée de savoir de quoi il a l’air, comment il est et s’il est assez bien pour elle. Ça, de toute façon, me faudra un moment avant que je m’en assure. Oui, parce que j’ai décrété que j’étais capable de deviner ce genre de choses aussi.

Je fais éclater une bulle quand la silhouette que j’attendais se dessine enfin au loin. Bon, il est tout seul, c’est une bonne chose, surtout vu ce que je veux faire. Ca aurait fait tâche que Gillian soit avec lui. Mais à cette heure-ci, elle bosse normalement, sauf si j’ai raté un épisode. J’inspire longuement alors que je sais que je dois calculer mon coup au millimètre près si je veux pas m’écraser comme une crêpe. Et je prends appui sur le rebord pour me laisser tomber sur lui pile au moment où arrive à mes pieds. Pour lui tomber dessus, sans le moindre ménagement.

Et paf.

Là, normalement, je dois balancer un truc comme quoi je suis confuse, désolée, et tenter de faire la conversation.



Non, je déconne, j’allais pas faire ça, dans le genre totalement ridicule, ça ce serait posé là. Sauf que ce que j’avais en tête s’évapore en un clin d’oeil alors que je prends une inspiration et qu’une odeur beaucoup trop familière m’enveloppe. Du coup, ça fait tilt dans ma tête et je me relève d’un bond pour le plaquer contre le mur aussi sec. « Pourquoi tu sens Kael toi ? » Je fronce les sourcils alors que mon cerveau se met imaginer un tas de trucs aussi improbables les uns que les autres. Parce que bon, la probabilité pour que mon mec connaisse celui de ma sœur, elle est quand même pas bien élevée. Alors ça veut dire quoi ? Y a une arnaque quelque part là non ? Et j’aime pas ça du tout. Que ce soit pour elle ou pour moi. Je me rends compte que j’ai laissé échapper un grondement à la pensée que toute cette histoire, que ce soit la mienne ou celle de Gillian, ne soit qu’une vaste machination. Ouais, j’ai appris ce mot en regardant un film hier. Du coup, je disais quoi ? Ah oui. Je suis contrariée donc. Et je fixe le petit copain de ma sœur avec ma tête des mauvais jours. Tiens, je me demande si je fais aussi peur qu’Aodh ou si je suis juste ridicule en vrai. Faudra que je demande à … euh à qui en fait… hum. Bref.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Ven 23 Mar 2018 - 18:46

Gillian quittait tard aujourd'hui et j'avais encore deux bonnes heures à tuer avant de passer la chercher. Je ne savais pas encore ce que j'allais lui proposer ce soir. Peut-être du repos ? On en avait besoin tous les deux, même si mes journées n'étaient pas aussi crevantes que les siennes. Quoique... Ce matin, j'avais été filé un coup de main sur les docks. Et je m'étais senti ridiculement chétif à côté des dockers habitués à charrier des charges lourdes et qui devaient peser le double de mon poids. Bon, j'exagérais un peu, ils n'étaient pas si bodybuildés que ça, mais j'en avais quand même bien chié de l'aube jusqu'au début d'après midi. Je n'avais eu que le temps de me doucher avant de retrouver Kaël pour une paire d'heure à filmer mes exploits quelque peu améliorés par les capacités du sorcier. N'empêche que cela avait été utile à Halloween de bosser ensemble pour le fun. On faisait un duo pas trop mauvais. Je n'étais clairement pas un combattant. Bagarreur quand il le fallait ou qu'on me cherchait des noises, mais j'étais loin d'être un guerrier doué hein, fallait pas se leurrer. Et prisonnier de feys qui semblaient en vouloir à notre essence, à part me barrer, je n'avais pas été bon à grand chose. Ma connaissance du Voile avait juste permis de nous guider et mes dons médiumniques de trouver une sortie. C'était pas mal, mais sans les autres, je ne savais pas si j'aurai pu m'en sortir...

Je frissonnai en songeant au lycan qui avait déchiqueté la créature ancestrale. C'était dégueulasse. Et terrifiant. J'étais pas un trouillard, mais là, c'était quand même à gerber et je n'étais pas prêt d'oublier les horribles bruits de chair qui se fait dévorer... Je ralentis le pas malgré moi, alors que... quelque chose m'alertait. Sans que je ne comprenne quoi. Et mon cerveau fut trop lent à intégrer ce que mes sens me hurlaient alors que je me faisais percuter violemment et tombai au sol sous le poids d'un objet non identifié... Ah non, d'une personne non identifiée. Putain, mais elle venait d'où celle-là ? Je sentis mon poignet craquer alors que je chutai au sol, désorienté. Je vis un éclair roux, ou plutôt une masse de cheveux, avant que je ne me retrouve saisi par le col et plaqué contre le mur, ma tête cognant et le choc se répercutant dans ma cage thoracique. Machinalement, je saisis posai mes mains sur les poignets de la jeune femme pour l'amener à me lâcher et me rendis compte que mes pieds ne touchaient plus le sol. Son aura verte m'explosait à la figure. Lycane.

Il me fallut quelques secondes pour intégrer sa question. Je sentais le quoi ? Kaël ? Merde... j'eus un fou rire nerveux alors que je me rappelais de la façon dont le lycan avait plaqué Kaël au mur à Halloween en lui demandant pourquoi il sentait Sasha... Je ne voulais pas me retrouver à sa place alors... Ben j'y étais. Et plaqué ainsi par une nana qui devait faire 45 kilos toute mouillée en plus. La loose. Mais je devais m'y faire, j'étais plus faible que les garous femelles. J'étais plus faible que ma copine écureuil garou quoi... « Peut-être parce que j'étais avec lui il y a une heure et que je ne suis pas allé me doucher ensuite pour effacer les traces de nos méfaits ? » Euh... C'était de la provocation ça ou bien elle allait capter l'humour ? Elle en avait au moins ? « Et c'est pour ça que tu m'agresses ? Parce que j'étais avec Kaël ? Putain, qu'est-ce qu'il a encore fait ? Faudrait qu'il arrête de s'attirer la colère des lycans. » Je pédalais un peu dans le vide, avant de la regarder dans les yeux : « Tu peux me lâcher s'te plaît ? Ce serait bien qu'on attire pas l'attention. » C'était qui cette nana au juste ? Pourquoi est-ce que je me retrouvais dans cette situation au juste ? En plus, j'avais mal au poignet et dans le dos avec ces conneries. J'avais l'habitude qu'on me tabasse mais quand même... Je n'étais pas aussi solide que les garous et les vampires !

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Lun 26 Mar 2018 - 12:07

Ouais alors, qu’on soit bien d’accord. La subtilité c’est pas mon truc. Je sais pas faire et surtout, c’est une perte de temps sèche, surtout quand la personne en face est pas réceptive. Je me doute bien que si je faisais des efforts, si je prenais sur moi ou je sais pas quelle connerie du genre, je verrais peut-être les choses différemment. Sauf que c’est pas le cas. Et que c’est pas Aodh qui m’aide à changer de comportement en tout cas. Foncer tête baissée, ça marche pas trop mal au final. La plupart du temps en tout cas.

Sauf que là, j’avais pas prévu qu’il sente mon sorcier. Oui, bon, on repassera sur le possessif, surtout que j’ai du mal à me faire à l’idée d’une simple coïncidence. J’ai pas assez confiance en moi pour pas penser à une arnaque. Et forcément, ça m’énerve. Du coup, je plisse des yeux à la réplique du petit medium, esquissant sourire mauvais plein de dents alors qu’il me répond. « Des méfaits ? Vous avez fait quoi comme connerie ? Et essaie pas de me baratiner, je sens le mensonge à des kilomètres. » Ou pas si je me rends compte là, de suite, que Kael me prend pour une conne depuis des mois. Autant dire que c’est tout aussi vexant que blessant mais je préfère me focaliser sur un truc à la fois. « C’est pas pour ça que je t’agresse… enfin, je t’agresse pas. Si c’était le cas, t’aurais déjà volé par-dessus le mur chéri. » Je gronde doucement, incapable de m’en empêcher avant de continuer, toujours sur le même ton. « Lui, je vais m’occuper de son cas après. Quand je saurais ce qu’il en est. »

Mais je finis quand même par le relâcher. Pas parce que je veux pas attirer l’attention des gens, mais parce que je veux pas trop le casser non plus vu que Gillian a l’air de bien l’aimer. « Tu crois que j’ai choisi cette rue pourquoi ? Y a jamais personne dans le coin. Et au pire, les gens verront que tu te fais mettre KO par une nana au gabarit de fillette, c’est pas moi que ça va déranger. » Je souffle sur une mèche qui s’est échappée de mon bonnet et je recule d’un bas, les bras croisés. « Essaie pas de te tirer, je retrouverais toujours, je préfère te prévenir de suite. Surtout si t’as pas senti ma présence ces derniers jours. Imagine ce que je peux savoir sur toi. » Oh, comment je fais trop bien la fille menaçante. Je m’impressionne tiens. Je suis sure qu’Aodh serait fier de moi. Et que l’abruti de sorcier qui me sert de mec, jusqu’à preuve du contraire, serait en train de s’arracher les cheveux. Je soupire longuement avant de reprendre, ma voix se faisant plus hésitante, plus inquiète même. « Vous trafiquez quoi avec Kael ? » Je veux pas qu’il y ait d’arnaque avec nous en fait. Je me rends compte que ça ferait trop mal. Pour Gillian, qui a l’air sacrément accro et pour moi. Parce que je le suis aussi en fait, même si je veux pas le reconnaitre, encore moins maintenant. Je me mordille la lèvre, essayant de garder un air que je suppose menaçant, lui jetant toujours un regard noir en attendant d’en savoir plus. Et puis, il avait qu’à me reconnaitre. On se ressemble avec ma sœur non ? … bon, okay, pas vraiment. Mais je veux pas le savoir !

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Lun 2 Avr 2018 - 21:05

Ah OK. Madame n'avait donc aucun sens de l'humour. Cela allait être coton si elle prenait tout au premier degrés, moi qui avais tendance à déconner tout le temps ou à ironiser. « T'as jamais entendu parler de second degrés ? » Bon alors, normalement, face à une louve qui pouvait me briser la nuque en une seconde, j'avais plutôt intérêt à faire profil bas, mais je détestais être agressé gratuitement. Et là, désolé, mais c'était exactement le cas, parce que je n'avais strictement rien à me reprocher pour une fois. « Je suis pas assez stupide pour essayer de mentir à un lycan. » Parce que je savais bien qu'ils étaient doués pour déceler le mensonge hein. Ce qui était d'ailleurs chiant pour moi. Mais ils servaient de bon test pour améliorer mes talents d'embobineur cela dit. Parce que tous les lycans et garous n'étaient pas aussi doués pour deviner le mensonge. C'était un talent inné. « Joue pas sur les mots, tu m'es tombée dessus et tu me colles au mur sans raisons. » Oui, c'était une agression. Et je sentis son grondement vibrer, raisonner dans sa poitrine et dans la mienne. Elle était vraiment en colère en fait. J'allais peut-être devoir revoir ma méthode histoire de pas aller l'exciter davantage. Je n'avais pas spécialement envie de voler par dessus le mur comme elle disait.

Elle me relâcha quand même quand je lui demandai, arguant le fait qu'on allait attirer l'attention. Je haussai un sourcil à sa réplique, souriant en coin. « Oh, alors c'était un guet-apens en plus d'une agression. » Comment appeler autrement le fait qu'elle ai délibérément choisi de me choper ici, hein ? Sauf que si c'était pas pour Kaël, c'était pourquoi alors ? Qu'est-ce que j'avais fait ? Je ronchonnai pourtant quand elle ajouta qu'au pire j'aurai l'air d'une mauviette quoi. « Ça fait un moment que j'ai du m'asseoir sur mon ego. » J'avais un gabarit de crevette. Je compensai par mon agilité. Enfin là, elle n'allait pas me servir à grand chose en fait, je n'étais pas trop en position de me sauver sans me faire rattraper et aggraver mon cas. Je ne pouvais pas battre un lycan à la course. Je pouvais la semer dans la ville, mais elle me retrouverait à l'odeur de toutes façons. Et d'ailleurs, c'était à se demander si elle ne lisait pas dans mes pensées alors qu'elle me menaçait si je me tirais. « C'est censé me faire flipper ? » Je n'avais pas grand chose à cacher. Après, tout dépendait de ce qu'elle me voulait... Je détesterais qu'elle s'en prenne à mes proches surtout. Le reste... je m'en fichais.

« Tu veux savoir ce qu'on trafique ? » Vraiment ? J'étais soudain super calme. « Je vais te montrer. » Et je me saisis de sa main sans crier gare. C'était une jeune louve, pas vraiment immunisée contre mon don. J'aurai eu l'air con si cela avait été le cas tiens. Je comptais sur l'effet de surprise pour que cela fonctionne et bingo ! Je lui laissais voir notre petite séance de parkour de toute à l'heure, Kaël filmant et me boostant avec sa télékinésie et moi, filant dans la ville. Penser à Kaël me rappela aussi quand le lycan l'avait agressé comme je venais de me faire agresser au bal des faes à Halloween. Mon esprit dérivait sur Gigi aussi. Quant à celui de la louve... Elle pensait au même lycan. Y'avait bien un lien donc. Et je captais aussi des pensées sur... Gillian ? Wow, attendez, c'était quoi ce bordel... C'était quand même pas sa frangine... Si ?

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Jeu 12 Avr 2018 - 19:01

Il m’énerve. Là. Voilà. Et quand je suis énervée, j’ai envie de taper. Je sais, c’est pas hyper intelligent comme façon de faire, surtout que ça me retombe toujours dessus, d’une façon ou d’une autre. Et puis, c’est le mec de ma sœur, ça se fait pas trop de le cogner hein, on est d’accord. « T’as jamais appris à savoir quand la fermer toi hein... » Il est pire que Kael sérieux. Je pensais même pas que c’était possible en fait. Et j’ai le sens de l’humour. Des fois. Pas maintenant. Oh et puis merde !

Je relâche quand même un peu mon étreinte, histoire de pas l’étouffer, ça ferait désordre et je suis pas sure que Ciàran me sortirait de prison si je venais à me faire choper. « … je suis pas juste un lycan. Enfin si mais… bref. Je sens mieux le mensonge que la moyenne. Mais au moins, t’as les bases, c’est déjà ça. » Je gronde légèrement au reste de ses propos avant de souffler, avec ma mine toujours aussi amène. « J’ai des raisons ! » Bon, de mauvaises raisons, c’est de plus en plus probable. Mais je veux pas le savoir. Je me frotte le nez, finissant quand même par le relâcher pour de bon, histoire de pas en rajouter une couche et j’arque un sourcil. « … j’aime bien le mot guet-apens. Il est rigolo. » Même si je savais pas ce que ça veut dire jusqu’à… euh bah maintenant en fait. Je dois demander ou pas ? Je me rends pas compte.

Surtout que bon, le fait de me dire que Kael et lui font des conneries ensemble, que ça peut impacter sur Gillian, ça me plait pas, mais alors pas du tout. Moi c’est pas grave, je m’y ferais, tant pis. Mais on touche pas à ma sœur. Je plisse des yeux quand il ronchonne et je hausse les épaules. « C’est pas mon problème. Déjà, à trainer avec Kael, t’as effectivement dû t’assoir sur ton égo, je confirme. » Et moi ? Ouais okay, c’est pas pareil. Encore que, s’il me prend pour une conne, c’est que j’ai plus aucun amour-propre non plus. C’est pas l’idée ? Le pire ? C’est que je me rends compte des sentiments que je commence à éprouver pour lui alors que l’idée même que ce soit que du vent pour lui m’effleure. Pourtant, je l’aurais senti s’il me mentait non ? Et ça continue de tourner en boucle dans ma tête, alors que je me rends vaguement compte qu’il me parle. « Quoi ? Nan. Enfin j’en sais rien. J’ai entendu ça dans un film. Je me disais que ça rendrait bien. »

Et, d’un coup, quand il se fait plus calme, je sens une vague d’inquiétude qui me submerge. Oh j’aime pas ça, j’aime pas ça du tout. Je sais pas si j’ai envie de savoir pour de vrai en fait, si je préfère pas faire marche arrière et oublier tout ce qui vient de se passer. Bon, je sais que cette option n’est pas envisageable, surtout qu’il attrape brusquement ma main. Et je pousse un cri, me figeant alors que je me sens submergée par un tas de souvenirs, de sensations… qui ne sont pas les miennes. Je vois Kael qui fait des conneries avec sa magie et lui qui en profite. Quelle bande d’idiots. Et le reste… Aodh qui… qui lui fait quoi ? Pourquoi il pense à lui ? Et il a l’air de bien aimer Gillian s’il pense à elle non ? J’en sais rien, c’est trop… bizarre tout ça. Et surtout, ça me fait peur. Je commence à trembler sans même m’en rendre compte alors que les pensées se bousculent dans mon propre esprit. Ma peur de me faire avoir par Kael, malgré ce que je peux ressentir, la peur de perdre Gillian, qu’on lui fasse du mal… Et je retire brusquement ma main d’un geste, reculant pour m’adosser contre le mur. Pour le fixer, les yeux écarquillés avant de souffler un « putain de magie de merde. C’est quoi ça bordel ? »

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Sam 28 Avr 2018 - 17:03

Malgré la situation, un sourire flotta sur mes lèvres quand elle fit remarquer que je n'avais jamais apprit quand la fermer. Mince, déjà démasqué ? Et beh... « On dirait bien. » Et c'était un peu le drame de ma vie de continuer à la ramener quand je ferai mieux de me taire et de faire profil bas. J'essayais, mais c'était plus fort que moi. Cela dit, j'avais aussi conscience que j'avais en face de moi une louve pas vraiment de bon poil, pour une raison que j'ignorais. Ah si, juste parce que je sentais Kaël en fait. Qu'est-ce qu'il lui avait fait, je n'en avais pas la moindre idée, mais elle semblait chatouilleuse au sujet de boucle d'or. « Je suis gitan, donc légèrement familier des Garous. J'ai un peu plus que les bases. » OK, donc en plus, elle était exceptionnellement prédisposée à sentir le mensonge. Merveilleux. Elle se défendit de m'agresser gratuitement et je haussai un sourcil moqueur alors qu'elle grognait qu'elle avait des raisons. « Ah ouais ? Ben je suis curieux de les connaître. » Genre vraiment. Non parce que c'était cool d'entretenir le mystère, ça faisait un genre, mais moi, ça me prenait légèrement la tête là. Et quand je parlais de guet-apens, elle se fendit d'une remarque qui me fit halluciner tant elle était inattendue. « Toujours ravi d'aider à l'apprentissage de vocabulaire. » Ce qui était assez ironique étant donné que je n'étais pas vraiment le plus lettré de la famille. Mais plus qu'elle... Qui avait d'ailleurs un accent étranger.

Mais au moins, elle m'avait lâché. Et si j'étais tenté de me barrer en courant, je refrénai ce désir qui ne ferait qu'exciter le prédateur en elle. A sa répartie, je portai les mains à mon cœur en un geste théâtral en grimaçant : « Aïe. » Avant de sourire. « Je sais pas ce que tu as contre Kaël, mais t'es pas obligée de me mettre dans le même panier, hein. » Elle se fit aussi plaisir en me menaçant, avant de me prendre encore à contre-pied en répliquant qu'elle trouvait juste cette phrase classe après l'avoir entendue dans un film. Je dus la regarder bizarrement à cet aveu. Mais c'était qui cette fille en fait ? Elle voulait jouer au grand méchant loup, mais me sortait des phrases qui montraient un côté... gamine ? Franchement, je ne savais pas quoi penser d'elle et je ne savais toujours pas pourquoi elle me tombait dessus et ce qu'elle me voulait en fait. Mais elle me semblait de moins en moins menaçante. Et j'étais de plus en plus agacé par la situation. Si bien que je résolus d'aller chercher mes réponses tout seul et de lui apporter les siennes sans avoir à subir un interrogatoire.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que j'en pris plein la tête dans un tourbillon de pensées et de souvenirs. Elle pensait à Kaël et moi qui pensais qu'elle lui en voulait, je compris qu'en fait, elle l'aimait beaucoup et avait peur de ça, d'être trop attachée au moins d'être trompée et de souffrir. Il y avait aussi Gillian, à qui elle tenait, et pour laquelle elle s'inquiétait. Le contact prit fin alors qu'elle reculait, se campait contre le mur, encore plus blanche qu'elle ne l'était d'ordinaire, presque affolée par ce contact. De mon côté, je posai mes mains sur mes cuisses, fermant un instant les yeux, avant de me redresser en faisant craquer ma nuque. « Je suis médium, pas sorcier. C'est mon don. Ce que tu as vu, ce sont mes souvenirs et mes pensées. Et j'ai vu les tiens... Sasha. » La Sasha de Kaël. La Sasha de Gillian. Celle dont l'odeur sur le sorcier avait déclenché l'ire du lycan à Halloween. « Primo, Kaël est un copain, OK ? Deuxio, j'aime Gillian. Vraiment. Et j'ai compris que si je lui fais du mal, tu me casseras les jambes et tout. »

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Jeu 3 Mai 2018 - 11:11

Je plisse les yeux alors qu’il sourit. Non mais il se fout de moi là en fait non ? Ah ouais, totalement. Je me contente de lui grogner dessus quand il confirme qu’il ne sait effectivement pas la fermer et je renifle, la mine un rien agacée, quand il continue de parler. « J’sais que t’es gitan. Donc tu sais ce que c’est les auspices ? Vu que tu sais plus que les bases ? » Je fronce les sourcils, guettant sa réaction, avant de continuer, toujours aussi énervée. Bon, et le fait qu’il semble quand même carrément moins dangereux que ce que j’aurais cru aide pas vraiment à ce que je sois plus zen. Vu que mes raisons, d’un coup, me semblent un peu moins en béton armé. Mais c’est pas ma faute ! Je m’attendais pas à ce qu’il sente Kael moi ! Et je sais pas encore bien me contrôler. Des fois. Souvent. Bref. Je me frotte le nez avant de secouer la tête. « J’en ai rien à foutre de ce que tu veux savoir. » Parfait, continue comme ça et vous allez devenir les meilleurs amis du monde. Au moins. Et je le fixe d’un air mauvais quand il reprend, avant de souffler, d’un ton sec. « Te fous pas de moi. Pas ma faute si vous avez des expressions cheloues. Pas la peine de faire genre t’es plus intelligent que moi. » Bon, c’est pas ce qu’il a fait, mais je m’en fous. Il a qu’à pas être aussi. Aussi quoi en fait ? En fait, ça m’agace qu’il ait l’air de se foutre totalement de ce que je raconte. De s’en amuser même. La preuve qu’il est pas net non ? Et j’aime pas l’idée que Gillian fréquente un type pas net. Là, voilà, c’est parfaitement cohérent.

Bon, je vais quand même éviter de l’étrangler ou de lui faire trop mal et j’arque un sourcil à sa réaction. « … si t’es pote avec lui, c’est quand même que t’as un sérieux pet au casque. » Ca, au moins, je peux l’assumer. Je crois. Et puis tout ça, ça commence à m’agacer encore plus. C’était pas du tout prévu que ça se passe comme ça et j’ai l’impression que plus ça va, plus je m’embourbe dans un truc dont je suis incapable de sortir. Et c’est encore pire quand il se met à utiliser son don. Déjà, il a du bol, je l’envoie pas valdinguer par-dessus le mur. Pourtant, c’est pas l’envie qui manque. Mais peut-être pour ce que j’ai cru ressentir rapport à Gillian, je sais pas trop.

Je me sens totalement embrouillée et j’ai un peu envie d’aller me rouler en boule dans un coin en fait. Trop de sentiments, d’impressions. Et je sais pas ce qui m’appartient ou pas au final. Je me contente de souffler, la mine boudeuse, essayant vaguement de reprendre une contenance. « Je me fous que tu sois medium, sorcier ou président de la confrérie des mutants. C’est pareil…» Je tique quand il m’appelle par mon prénom, fronçant les sourcils sans me départir de ma tête de fâchée. « … t’as vu quoi au juste ? Et t’as pas le droit de faire ça ! Ca se fait pas d’entrer dans la tête des gens pour leur voler leurs souvenirs ou ce qu’ils ressentent. C’est… pas bien ! » Ouais, alors venant d’une nana qui vient de l’agresser, je sais, c’est un peu du foutage de gueule. Mais là, c’est pas pareil, on est au stade au-dessus un peu. Et j’aime pas que quelqu’un sache. Ce que je peux ressentir. Que ce soit pour Kael ou pour Gillian. C’est à moi.

Je croise les bras, la mine fermée, laissant filer un silence à ses propos. « … mouais. Tu l’aimes vraiment ? Tu… tu te fous pas d’elle hein ? Et ouais, si tu lui fais du mal, je te casses les jambes, exactement. » Je hoche la tête tout en parlant, éludant un peu la partie concernant Kael. Je suis pas vraiment prête à me confronter à ce qu’il m’a un peu obligée à voir au final, à ces sentiments encore plus confus que je le croyais. Et qui me donne envie de lui en coller une. D’où il croit pouvoir me mettre le nez là-dedans ? Foutue magie.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Ven 4 Mai 2018 - 21:41

Je hochai la tête à sa question. Elle était déjà de mauvais poil et je n'arrangeais carrément pas les choses. Mais qu'elle sache que je savais à qui j'avais à faire. Je n'étais pas néophyte dans la fréquentation de gonzesse poilue (et je parlais de garous, pas de portugaises). Sauf que plus on parlait, moins je comprenais pourquoi je me retrouvais menacé par cette fille, surtout alors qu'elle ne voulait pas me le dire. Je plissai les yeux de mécontentement quand elle m'envoya proprement balader à ce sujet. Elle commençait à me chauffer. Alors soit, je ne pouvais rien faire contre elle et ce serait suicidaire que de chercher à montrer physiquement qu'elle me gavait, mais j'avais beau être plutôt cool, au bout d'un moment, ma patience atteignait ses limites. Même si je me retranchais derrière l'humour pour faire bonne figure, même si elle n'en avait absolument aucun alors qu'elle s'émerveillait de découvrir des expressions. Cette situation était totalement surréaliste en fait. « T'aurais pas un petit complexe d'infériorité par hasard ? » Parce que je n'avais jamais dit que j'étais plus intelligent qu'elle. Juste, l'anglais était ma langue natale, alors forcément...

Le sujet Kaël semblait être sensible chez elle, alors qu'elle me reprochait de traîner avec lui et d'être amis. Mais... Sérieusement, qu'est-ce qu'il lui avait fait pour que sa simple mention l'agace ainsi hein ? Finalement, je cédai à l'irritation et l'envie de me débarrasser des malentendus, du problème et d'avoir des réponses et je lui imposai mon don, ce qui coupa net chez elle toute velléité d'être impressionnante, alors qu'elle subissait simplement, sans comprendre ce qu'il se passait. « T'es sérieuse ? Tu vas me faire la morale, alors que tu te sers de ta force pour m'impressionner ? Joue pas les offusquées, tu vaux pas mieux que moi. Je me défends avec les armes à ma disposition. Et si tu m'avais dit ce que tu voulais au lieu de jouer les gros durs, j'aurai pas eu besoin d'y avoir recours. » Fallait quand même pas déconner. Qu'elle se la joue victime, c'était franchement abusé et ça ne passait pas. Mais au moins, elle était calmée. Et plus apte au dialogue. « J'ai vu ta peur pour Gillian, ta peur de te planter avec Kaël, j'ai vu le lycan qui a chopé Kaël à Halloween en lui disant qu'il sentait la Sasha. Au moins, je comprends mieux pourquoi maintenant. » J'aurai pu sourire, mais... En fait, ses paroles résonnaient dans mon esprit et je ne me sentais vraiment pas fier d'avoir violé ainsi ses souvenirs et ses pensées, malgré la façon de m'en défendre juste avant.

J'assurai alors que concernant Gillian, j'étais sincère. Je ne savais pas grand chose des sentiments de Kaël pour elle et de leur relation et je n'avais pas à m'en mêlée. Cela dit, vue la réputation du blondinet et sa façon de se foutre de la gueule du monde, je ne pouvais pas blâmer Sasha de se méfier. Que lui et moi, on soit potes et qu'on fréquente les deux sœurs était un curieux hasard... Qui était vraiment une coïncidence pour le coup. « Pourquoi je me foutrais d'elle ? » Je soupirai. « Je sais pas ce que tu as vu de ton côté, parce que je ne contrôle absolument pas ce que je capte ou ce que les autres captent, mais j'apprécie vraiment Gillian. Enfin, non, c'est plus que l'apprécier à ce stade. » Je la regardai quand elle confirma que j'avais pas intérêt à blesser sa sœur et hochai la tête : « C'est une menace honnête en ces circonstances. Même si je te dirai bien que la vie privée de ta sœur ne te regarde pas à ce point. Mais c'est bien que tu t'inquiètes pour elle, c'est que tu tiens à elle. Tu devrais lui dire plus souvent. » A Gillian. Parce qu'elle doutait d'être importante pour Sasha. Et c'était bien dommage. Maintenant, au moins, je savais quoi lui répondre si le sujet revenait sur le tapis. Et je pouvais la rassurer à ce sujet.

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Dim 6 Mai 2018 - 22:24

Je fronce le nez, de plus en plus de mauvaise humeur. De mauvais poil la boule de poils dirait Kael s’il était là. Mais s’il était là, il serait aussi collé contre le mur et je lui aurais grogné dessus pour le principe. Là, voilà. Bref, j’en étais où moi ? Ah oui, il m’embrouille en plus ce mec alors, forcément, ça me plait pas. « Un complexe de quoi ? Qu’est-ce que ça peut te foutre ? » Ah, comme je suis aimable comme fille, y a pas à dire, je comprends pourquoi y a autant de monde qui m’aime. Ou pas donc.

Enfin, c’est pas comme si là, de suite, c’était vraiment important. Parce que j’aime pas ce qu’il me fait voir, ressentir. Je déteste ça. Et je me prive pas pour lui dire d’ailleurs. A sa répartie, je relève le museau et je souffle, sans cacher ma colère. « C’est PAS pareil ! La douleur physique, ça… ça passe ! C’est un coup, on se relève et on passe à autre chose. Et va pas me faire croire que t’es pas au courant, vu ta dégaine, t’as eu avoir à peu près autant d’emmerdes que moi si c’est pas plus. Mais là c’est... » Je secoue la têt, sourcils froncés, ma colère disparaissant d’un coup, plarf. « … ça se fait pas. T’as vu des trucs que personne a jamais vu. Et c’est… pas cool. » Pas cool du tout. Et là, d’un coup, j’ai juste envie de me tirer en fait, de le laisser en plan. J’hésite, alors qu’il continue, confirmant qu’il a bien vu des trucs qui le regardent pas.

Je baisse les yeux, la mine boudeuse avant de rétorquer, d’une voix sèche. « Parce que tous les mecs ou presque j’ai pu croiser sont des connards arrogants qui se foutent des filles qu’ils croisent. Et j’ai pas envie qu’elle… qu’elle vive les mêmes trucs que moi. C’est tout. » Je fronce les sourcils quand il me dit qu’il aime Gillian ou tout comme. Mais j’aime pas la suite de ses propos. « … alors j’ai le droit de m’inquiéter pour elle mais pas à ce point-là ? T’es sérieux ? Ce qui me regarde ou pas, ça, je le vois avec Gillian, pas avec toi. T’es… je te connais même pas de toute façon. Et… elle, je… comment je peux lui dire plus souvent ? Y a quelques mois, je savais même pas qu’elle existait ! C’est facile pour toi, tu peux savoir ce que les gens ressentent pour de vrai, mais c’est pas le cas de tout le monde. » Ah ouais, quand même, je pars sérieusement en vrille là non ? Mais c’est sa faute, il a pas à me dire ce que je dois faire ou pas. Surtout avec Gillian. Il sait rien de toute façon. Ou alors il sait plein de trucs parce qu’elle lui parle de moi ? Je sais pas trop et je sais pas si j’ai envie de savoir. Et j’avoue que l’envie de me tirer se fait quand même de plus en plus pressante. Parce que ça fait beaucoup trop d’un coup en fait. Et je m’embrouille encore plus que d’habitude, sans même le faire exprès, c’est dire.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Lun 7 Mai 2018 - 16:05

Cette fille était vraiment très différente de Gillian. Elles n'avaient rien à voir niveau caractère. Gillian était plutôt douce, parfois craintive, drôle, perfectionniste. Et Sasha... on voyait bien qu'elles n'avaient pas du tout eu la même éducation. Elle était plus cash, plus dure aussi. Cela venait aussi, peut-être, de leurs animaux respectifs, je n'en savais rien. Mais si Gillian avait été ébranlée par ma première intrusion, Sasha, elle, était offusquée. Il y avait des choses qu'elle voulait garder pour elle et n'appréciait pas du tout que je les ai découvertes ainsi. Je n'en étais pas spécialement fier d'ailleurs, mais je faisais comme je pouvais pour me tirer d'une situation compliquée. A savoir, me faire choper par la sœur de ma copine afin de savoir si j'étais quelqu'un de recommandable ou pas. On ajoutait à cela le fait que j'étais pote avec son propre mec et ça faisait un sacré bordel. Sauf que pour savoir tout cela, vu que madame refusait de parler, et bien, j'avais du aller le chercher directement dans son cerveau. Tant pis pour elle, elle n'avait qu'à me parler, au mieux de me menacer et me grogner dessus comme un clébard énervé. « Comment ça vu ma dégaine. Et oh, je te permets pas. » Bon, même si elle avait raison. Mais ce n'était pas une raison ! Je plissai les yeux en l'observant, me demandant ce qu'elle avait pu avoir comme emmerdes elle. Elle était blanche, rousse, mignonne... Pas vraiment le même type d'emmerdements que moi donc. « Bon d'accord, c'est devenu tendance de taper du gitan. J'ignorais que ça l'était pour les jolies rouquines mal embouchées à l'accent russe. Remarque, si tu abordes tout le monde de la même manière, faut pas s'étonner. » Zéro pointé en relations sociales la demoiselle. Sauf que suite à sa colère, il y eut une note de vulnérabilité qui me mit mal à l'aise. Saleté de culpabilité... « Non, c'est pas cool. Mais au moins, je sais à qui j'ai à faire. » Et elle s'était calmée aussi. On pouvait au moins discuter.

Je me demandais encore comment la convaincre que je n'étais pas un connard qui s'amusait avec sa sœur. Elle semblait avoir une piètre opinion des hommes. Mais je devinais que cela venait de son passé, comme elle l'avoua à demi-mots. « Ouais alors, si tu me connaissais un petit peu, tu saurais que j'ai pas vraiment collectionné les conquêtes. Et que je ne suis pas du genre à sortir avec une fille juste pour m'amuser. Je ne peux pas. » Parce qu'avec mon pouvoir incontrôlable, je ne pouvais pas avoir de relation intime avec la première nana venue, ce serait catastrophique. Avec Gillian, cela avait déjà été un peu compliqué, l'effrayant, même si elle avait compris et accepté finalement. Et je n'avais pas besoin de quelqu'un d'autre. Et je répondis du tac au tac à sa défense : « Et tu as vu avec elle pour me choper et me coller au mur pour m'interroger ? » Je me calmai cependant quand elle montra sa maladresse dans sa relation avec sa sœur. Ouais alors en fait, elles voulaient toutes les deux la même chose, mais n'étaient pas fichues de se le dire. Super. « Tu me connais pas et tu me fais direct mon procès... On aurait pu faire connaissance autour d'un verre, un truc classique et safe quoi. » Je me rembrunis quand elle rétorqua que c'était facile pour moi... « Ouais, c'est super facile. Et tellement agréable de se retrouver projeté dans la tête de quelqu'un qu'on ne connaît pas forcément. Et que la dite personne plonge dans la mienne... C'est pas correct ce que je fais et je le sais, mais à chaque fois que je le fais, j'y laisse aussi un bout de moi, tu vois ? Et je choisis pas ce que les autres voient, ni ce que je capte. Et je ne suis pas empathe... Je ne saisis pas les émotions des gens, juste les pensées et les souvenirs. C'est juste que je réagis à la situation... » Je soupirai en me passant une main dans les cheveux. « En vrai, j'évite de faire ça. Je dis ce que j'ai sur le cœur. On a passé ce contrat avec Gillian. Je n'utilise jamais mon pouvoir pour savoir ce qu'elle pense, pas sciemment du moins, et elle est honnête envers moi. Et je le suis envers elle. On n'ira nulle part sans confiance. » Et là, je n'avais pas besoin de toucher Sasha pour deviner le cours de ses pensées. « Mais tu es attachée à elle. Tu te soucies d'elle... Tu prends ton rôle de sœur au sérieux. Et elle aussi. Tu comptes pour elle. »

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Mar 15 Mai 2018 - 19:45

Alors oui, d’accord, j’avais pas du tout pensé que les choses se passeraient comme ça. Bon, on va être totalement franche, j’avais pensé à rien, d’accord. Mais ça, je suis pas obligée de le dire. D’autant que son pouvoir de merde là, il m’aide pas à garder les idées claires. Je lui gronde dessus, par principe, quand il me répond, avant de hausser une épaule. « Ouais, j’ai eu la belle vie moi. Et c’est pas du tout tendance de s’acharner sur des maigrichonnes orphelines qui sont incapables de se défendre. » Je lui jette un regard mauvais, croisant les bras, même si, en vrai, j’en mène pas large du tout. Il a vu trop de trucs que je garde cachés en un clin d’oeil et je sais pas comment me comporter en vrai. « Ah parce que ça t’a suffi pour me connaître ça peut-être ? Genre trois images et hop, tu sais tout ? Je crois pas non. »

Bon, quand même, j’essaie de rester calme. Un peu plus déjà. Je vais arrêter de vouloir le manger et peut-être que ça va s’arranger. Ou pas, on est bien d’accord. Mais tant pis, j’aurais de toute façon pas agi autrement vu mon caractère. J’arque un sourcil à ses propos avant de souffler, un peu indécise. « Du coup, ça veut dire que si t’étais un mec qui avait collectionné les conquêtes et que t’étais du genre à sortir avec une fille pour t’amuser, tu serais pas digne de confiance ? » Je croise les bras avant de renifler à sa réplique. « J’avais pas prévu de te coller contre un mur. C’est… ça devait pas se passer comme ça. » Et je murmure, d’un ton à peine audible. « … désolée. » Je pique du nez, la mine bougonne avant de me sentir encore plus mal à l’aise quand on parle de Gillian. Et de ma relation avec elle. « … nan. J’ai dit à Gillian que j’étais pas fréquentable. Je fais pas… ce genre de trucs. C’est pour les gens normaux et… bref. Tant pis, tu me prendras pour une connasse agressive maintenant, je ferais avec va. » Je hausse les épaules, faisant mine de m’en moquer, même si au fond, le fait qu’il me prenne pour une tarée qui sait pas se comporter l’obligera peut-être à bien se conduire avec Gillian d’une certaine façon. Et c’était un peu le but non ?

Je le fixe, suspicieuse, alors qu’il s’enflamme tout seul. Et je gronde doucement pendant qu’il parle, sans bien savoir pourquoi. Parce que ma louve sent une certaine détresse en vérité, même si j’ai du mal à mettre le doigt sur le pourquoi du comment. Je laisse filer un silence avant de reprendre, d’un ton un peu agacé. « Mais est-ce que tu te rends compte de tout ce que ça peut t’apporter de bien au lieu de balancer tout ce qui est pourri ? Tu peux savoir ce que les gens pensent vraiment ! Ce qu’ils ressentent  Même si c’est pas des sentiments, c’est encore plus important ! Les souvenirs qu’on a, c’est genre le truc le plus précieux merde ! Alors ouais, tu laisses ptet un bout de toi mais compte pas sur moi pour te plaindre. Ton truc-là, il est chelou, merdique et je sais pas quoi, ça pue tellement la magie que j’en connais qui t’auraient bouffé en un clin d’oeil… mais t’as… t’imagine, t’as réussi à piger ce qui noue lie Gillian et moi alors que même nous on patauge comme des connes depuis des mois ! » Je plisse les yeux, pas certaine d’avoir été claire mais, dans le fond, je suis même pas sûre d’avoir vraiment pigé son histoire en fait. Du coup, ça se vaut. Et je plisse les yeux de plus belle au reste de ses propos. « De toute façon, si tu la prends pour une conne, elle te grignotera à mort. Et je l’aiderai. Voilà. » Sauf que, pour le coup, je sais pas quoi dire quand il continue. Je soupire longuement avant de lâcher, sans même y réfléchir. « Je sais pas faire… j’ai jamais eu de sœur. J’ai aucune idée de la façon dont je peux lui dire qu’elle… qu’elle est devenue importante. » Je bats des cils avant de reprendre, relevant le museau. « Mais ça change rien. Pour le moment, tu restes le pote de Kael et ça joue pas en ta faveur. Et je me méfie. »

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Dim 20 Mai 2018 - 10:35

Je regardai la louve un court instant alors qu'elle me confiait qu'elle en avait bavé plus jeune. J'aurai pu compatir hein. Très fort. C'était moche d'être orpheline et ça l'était sûrement davantage en étant soviétique. Mais je n'avais pas super envie de me lancer dans une bataille pour voir lequel de nous deux avait le plus morflé. Cela ne servait à rien. Je constatais juste que maintenant, elle, elle avait les moyens de se défendre, ce qui n'était toujours pas mon cas. « Ben on dirait que tu t'es rattrapée. » Alors excuse-moi si je ne m’apitoie pas sur ton sort. J'esquissai un sourire alors qu'elle se renfrognait à l'idée que je puisse me faire une idée sur elle en si peu de temps. « Non pas qu'avec ça. » Mais aussi avec ce que Gillian avait pu me dire d'elle. Avec ce que je pouvais déceler chez elle. Mais la situation tournait un peu en ma faveur, alors que cela avait douché sa colère première, la laissant plutôt dubitative et mal à l'aise d'avoir été un livre ouvert durant quelques secondes. Ce n'était jamais agréable. Surtout quand on cherchait à se construire une image en cachant ses failles.

Je fronçai les sourcils quand elle reprit mes propos, en les déformant légèrement. Parce que j'avais dit que j'avais pas eu beaucoup de copines et donc que j'étais pas du genre à jouer avec les filles, elle me sortait l'exact opposé. « Si, mais je comprendrai qu'on se méfie davantage de moi avec ce passif, c'est tout. Après, même les séducteurs tombent amoureux... » Personne n'était vraiment à l'abri de tomber un jour sur la fille (ou le mec), qui viendrait chambouler toutes les habitudes et remettre en cause pas mal de trucs et... oh... merde, j'étais con. Kaël était exactement ce type de mec et j'avais bien vu sa trouille à ce sujet. « Et ça devait se passer comment ? Interrogatoire dans une petite ruelle sombre et déserte ? J'aurai adoré, c'est vachement mieux. C'est vrai qu'une discussion civilisée, c'est so 2017. » Je soupirai. « OK excuses acceptées. » Je l'avais encore mauvaise, mais ce n'était pas la peine de mettre de l'huile sur le feu avec la sœur de Gillian. « Ouais et tu me prends pour un salaud doublé d'un connard, donc bon... » Égalité partout. Même si je ne la prenais pas pour une connasse agressive. Enfin, agressive, si, elle avait encore quelques leçons de contrôle à revoir. Connasse par contre... Pas spécialement. Plus maintenant en tous les cas, alors que je n'étais plus collé au sol ou contre le mur. Même si mon poignet me lançait suite à l'attaque ninja.

Cependant, je m'agaçai quand elle parla de mon don, sans savoir. Elle ne le vivait pas au quotidien et sa façon de voir les choses m'irritait. Son grondement ne me fit pourtant pas peur pour le coup, mais je me tus. « Ouais, tous les dons possèdent des avantages et des inconvénients. Jusqu'à très récemment, je n'ai connu que le pire, tu vois. Savoir ce que les autres pensent, c'est pas forcément le pied. » Ma voix faiblit en songeant aux tarés en prison, mais je me raclai la gorge pour reprendre contenance, conscient qu'elle avait en partie raison. J'en étais déjà arrivé à la conclusion que ce n'était pas qu'une malédiction, qu'il me fallait apprendre à le maîtriser pour mieux m'en servir et cesser de subir. « Mais il n'y a pas besoin de mon don pour savoir ce qui lie les gens. Il suffit de se parler. » Sauf qu'elles étaient toutes les deux trop empêtrées dans leurs craintes pour y parvenir et se livrer totalement, au risque de souffrir. « Je n'en doute pas. » J'avais souri à sa menace de me faire grignoter à mort. « J'ai vu comment elle fait avec des noisettes, pas envie d'expérimenter. » Je penchai la tête alors qu'elle m'avouait ne pas savoir comment dire que Gillian comptait pour elle. « J'ai l'impression que tu ne sais pas le dire tout court. » Et elle revint à l'attaque avec Kaël. « Et toi, tu couches avec, me semble que c'est un degrés d'intimité supérieur. » Je soupirai. « Je te comprends pas pour le coup. Qu'est-ce que ça peut foutre que je sois pote avec lui au juste ? T'as pas confiance en lui, t'as pas confiance en moi en partie à cause de ça, mais t'es avec lui. »

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Dim 10 Juin 2018 - 17:34

Qu’on soit d’accord, je cherche pas à me faire plaindre, bien au contraire. Mais je déteste cette impression qu’il me donne que la vie pour moi est carrément plus facile que pour lui. Surtout que c’est loin d’être le cas et que supporte encore moins cette sensation qu’il a déjà décidé de qui je suis ou de comment je fonctionne. « … rattrapée ? Ouais, en manquant de me faire tuer et en étant devenue totalement bipolaire. Mais on dirait que c’est super simple en fait. » Je lève les yeux au ciel, de plus en plus agacée, lui jetant un regard noir quand il me dit qu’il a d’autres informations. Gillian. Evidemment. Je laisse filer un grognement, même si je me calme quand même un peu. De toute façon, c’est pas en le dévorant tout cru que les choses s’arrangeront. Encore que, ça reste une possibilité que je n’exclus pas totalement.

Même les séducteurs peuvent tomber amoureux. Tu parles. Je secoue la tête à cette pensée, avant de hausser les épaules. « Y a toujours des raisons de se méfier. Tu pourrais avoir envie de savoir comment ça se passe ailleurs et faire du mal à Gillian par exemple. » Ou un truc du genre. Je sais, dit à haute voix, c’est carrément plus un mec comme Kael qui craint en vrai. Et c’est clairement pas pour me rassurer. J’ai l’impression de voir un mur arriver sans être capable de l’éviter. Autant dire que ça me met pas en joie hein, on va pas se mentir. « Je sais pas comment ça aurait dû se passer et je… ouais laisse tomber va, c’est trop tard de toute façon... » Je pique du nez quand il accepte mes excuses avant de laisser filer un silence. « J’ai pas dit ça. Mais tu confirmes que tu me prends pour une connasse agressive, c’est bon à savoir. » Je m’en fous non ? Au pire, comme ça, il aura peur de la frangine sociopathe qui viendra lui casser la gueule pour rien. Je me raccroche à cette pensée, plutôt que de songer au reste.

Visiblement il aime pas ma vision de voir les choses et, si je pousse un nouveau grognement, je peux pas m’empêcher de souffler, d’un ton narquois. « C’est chiant hein, les gens qui pensent que t’as la belle vie alors que tout ce que t’as vécu ou presque jusque très récemment n’a été que merdique. » Ouais je sais, c’était petit et je suis même pas sûre qu’il fasse le lien avec ce qu’il m’a dit y a pas si longtemps mais on s’en fout. Et j’ajoute, d’un ton ronchon. « Suffit de savoir se parler, ça a l’air tellement simple ça aussi... » Si ça l’était vraiment, tout irait bien tout le temps non ? Sauf que c’est pas le cas et qu’en plus, les mots font mal, pour de vrai. Autant on peut se remettre d’un coup, autant parfois, on se remet pas des mots. Enfin bref, j’ai pas envie de repenser à ça et je peux quand même pas m’empêcher de sourire pour de vrai cette fois, quand il parle des noisettes. Avant de hocher vigoureusement la tête. « Tu l’as vue manger du maïs ? C’est super marrant… mais ça donne aussi une bonne idée. » Je fronce le nez au reste de ses propos avant de souffler, à mi-voix. « Je veux pas qu’elle… enfin mal dire les choses. Je veux pas que ça la blesse ou qu’elle se sente mal… t’as vu tout ce qu’elle a fait pour me retrouver ? Comment je peux être à la hauteur de ça moi ? » J’arque un sourcil quand il réplique sur Kael, retrouvant un ton plus assuré. « Qui te dit que je couche avec ? Et… y a des trucs qu’on maîtrise pas. Ce que je ressens pour lui par exemple. Même si c’est un sale con. » Et même si je me rend que, plus le temps passe, moins je serais capable de vivre sans lui. Et c’est encore plus flippant que le reste en fait.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Jeu 28 Juin 2018 - 11:44

On dirait bien que ce sujet là ne nous mènera à rien du tout. Et même si j'étais souvent inconscient, je savais aussi quand il ne fallait pas user les nerfs d'un garou. Ou d'un lycan. Ils étaient un peu chatouilleux quand ils étaient énervés. Et elle l'était, c'était évident. Et trop jeune pour savoir repousser ses instincts bien trop longtemps, surtout face au mec de sa sœur. Et quoique je puisse dire, elle avait tendance à retourner mes propos contre moi ou les déformer, faisant ainsi parler ses propres incertitudes surtout. Parce que c'était elle qui avait peur que son mec se foute de sa gueule, très clairement. Elle n'avait pas tort hein, Kaël était du genre dilettante quand même et jusqu'à très récemment, ça ne le gênait pas de coucher avec la première nana venue qui lui plaisait. Sauf qu'il avait rencontré Sasha et depuis, il se tenait vachement à carreaux. Remarque, avec une nana capable de m'arracher la tête sans effort, je me tiendrai aussi à carreaux. Bon, Gillian en était capable techniquement, mais elle n'avait pas du tout le même caractère que sa demi-sœur. Elle était moins susceptible et agressive. Même si je savais Gillian assez possessive et jalouse et que je ne doutais pas qu'elle soit capable de frapper une nana qui me tournerait autour de façon trop appuyée avant de me frapper à mon tour si je regardais ailleurs. « Je pourrais ouais. Mais si tu pars de là, ben condamne ta sœur à une vie en solitaire, parce qu'on ne peut jamais être sûr de rien. » Je haussais les épaules. « J'ai aucun moyen de t'assurer que je serais réglo de toutes façons. Comme je n'en ai aucun pour le prouver à Gillian. C'est ce qu'on appelle la confiance, tu vois. Et sans vouloir t'offenser, les garous ne sont pas forcément des modèles de fidélité. Gillian pourrait bien se lasser de moi avant que je ne me lasse d'elle. Je ne suis qu'un humain. » Je ne continuais pas dans cette voie, elle n'avait pas à savoir que je flippais réellement qu'elle s'ennuie avec moi, aux capacités physiques limitées comparées aux garous. Même si Gigi m'avait rassuré à ce sujet, c'était toujours source d'insécurité.

J'essayais de me montrer un peu plus conciliant alors qu'elle avouait que notre rencontre n'était pas censée se passer comme ça, même si je ne pus éviter le sarcasme. « Connasse, j'en sais rien. Agressive, ouais, c'est clair. » Et agressive qui avait du mal à se montrer un peu plus sympa, alors même qu'elle était en tort. Elle s'était emportée pour rien, mais elle campait sur ses positions et n'était pas prête à s'excuser platement. En même temps, j'étais face à une louve, probablement dominante alors... il ne fallait pas s'attendre à autre chose de sa part. Et même en parlant de mes dons, elle arrivait encore à me sentir morveux. Genre le gamin qui se plaignait pour rien. J'ignorais ce qu'elle avait vraiment vécu, mais cela n'avait sans doute pas été tout rose. Et elle n'était pas du genre à se montrer compatissante avec un quasi inconnu, surtout qui lorgnait sur sa sœur adorée qu'elle voulait protéger, mais avec laquelle elle manquait de communication. Super. Je marmonnai donc un simple : « Je te le fais pas dire. » avant que ce soit à elle de ronchonner face à mon conseil. « Ça l'est, à partir du moment où on s'affranchit de ses propres doutes et angoisses. Où on accepte de s'exposer un peu, quitte à prendre des coups. Ce qui est difficile, c'est de baisser ses défenses et accepter d'être vulnérable face aux autres. Surtout face à quelqu'un qui compte. » Et je savais que c'était difficile. Vraiment difficile.

La discussion semblait pourtant s'alléger un peu et Sasha se détendre alors que je commentais le régime alimentaire de sa sœur et sa façon adorable de grignoter les noisettes. « Non, je n'ai pas eu ce plaisir. Je lui en rapporterai un épi donc. » Pourtant, elle se montra un peu plus ouverte quand elle me confia ne pas savoir comment être à la hauteur des recherches de sa sœur, de son envie d'être avec elle. « Et si tu lui dis simplement que sa démarche est incroyable et que tu es touchée de tous ses efforts ? Que tu adores l'idée d'avoir une sœur mais que tu ne sais pas comment être à la hauteur avec elle ? » Je penchai la tête : « Et je suis pas sûr qu'il y ai besoin de comparaison dans une relation fraternelle... il n'y a pas de preuves d'affection ou d'amour plus importantes. » En tous les cas, c'était comme ça avec Nathan. Il n'était pas mon frère, mais c'était tout comme. Et on ne mesurait pas nos bonheurs ou nos malheurs, les cadeaux qu'on se faisait, ou la façon dont on s'appréciait. Chacun prenait l'autre comme il était. Cependant, à mes remarques concernant Kaël, elle reprit du poil de la bête. « C'est un sale con, mais c'est un pote sur lequel on peut compter, c'est tout. L'amitié non plus ne se maîtrise pas. Pas plus que le feeling entre les gens. » Je souris en coin en la regardant : « Ou l'alchimie. »

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 471

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Lun 9 Juil 2018 - 16:00

Ouais j’aurais probablement aimé que les choses se passent autrement. Même si j’aurais jamais fait les choses dans les règles, on va pas se mentir. Au moins, s’il m’aime pas, il se tiendra à carreaux avec Gillian. C’est toujours ça de pris. Je peux au moins me raccrocher à ça vu qu’on risque clairement pas de devenir les meilleurs amis du monde. Mais tant pis, j’assume. Autant que je peux le faire quoi. Je lâche alors, à mi-voix. « Elle a été trop longtemps toute seule, je veux pas qu’elle souffre de nouveau. » Je fronce les sourcils au reste de ses propos et je souffle, un peu sèchement. « Tu connais beaucoup de garous en couple qui vont voir ailleurs ? Quand ils le sont pas, je dis pas… on va se mentir ils aiment bien s’envoyer en l’air juste pour le plaisir. Mais tout le monde est pas comme ça déjà et… ça le fait plus quand l’animal est accroché à quelqu’un. » De là à parler des foutues histoires d’âme sœur il y a qu’un pas que je suis pas prête à franchir. C’est déjà plus que suffisant là.

Je laisse échapper un grognement involontaire au reste de ses propos. « Je te confirme aussi que je suis une connasse. Le combo parfait. » Voilà, autant assumer jusqu’au bout donc. Je renifle mais j’ai quand même une ombre de sourire quand il marmonne. Avant de grimacer de nouveau au reste de ses propos. « Ouais, le truc hyper facile donc. Bien ce que je disais, c’est mission impossible… surtout quand t’as jamais eu personne qui comptait dans ta vie avant tes 20 ans. Je suis pas Gillian, je peux pas faire confiance comme elle le fait. Je peux pas me lancer dans des quêtes totalement insensées juste parce que peut-être, éventuellement, ça finira bien. Je … je sais pas comment elle fait pour accepter de prendre autant de risques surtout après en avoir autant pris dans la gueule. » Je secoue la tête, les yeux perdus dans le vague l’espace d’un instant.

Et pourtant, elle est bien là Gillian, à avoir cru que sa sœur voudrait bien d’elle, à avoir travers la moitié du monde, juste pour moi. Oh je sais bien que sa vie ne se limite pas du tout à moi, bien au contraire. Et peut-être que je suis un peu jalouse qu’elle passe autant de temps avec lui, que j’aurais aimé l’avoir plus à moi. Mais ça se fait pas hein, de penser ça. Je sais bien. Je me contente d’un vague sourire quand il parle de l’épi de maïs à son tour. Je finis alors par lâcher, d’un ton boudeur. « … je serais jamais à la hauteur. Je pourrais pas faire comme elle a fait. Et en plus, j’arrive à être jalouse parce qu’elle passe tout son temps avec toi. C’est pas cool ça. Encore moins que le reste. Mais elle est heureuse, c’est tout ce qui compte. Même si elle préfère être avec toi et… ‘fin voilà quoi. » Je regarde mes pieds en me mordillant la lèvre avant d’esquisser un sourire bien malgré moi quand il parle d’alchimie. « Ouais, ça donne une excuse pour être amoureuse d’un sale con. C’est pas ma faute, c’est chimique. Ca me va. » Ou pas, d’accord, mais c’est pas comme si j’avais bien le choix. Oui, je viens de dire que j’étais amoureuse, non, je compte pas réfléchir à ça, surtout pas maintenant.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Medium au don d'omnipathie
→ ERRANCE : Le clan gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste de rue, enchaine les petits jobs, freerunner
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Tête brûlée, trompe-la-mort, hyper sensible, débrouillard, émotif, arrogant, romantique, baratineur, arnaqueur, menteur, enjôleur, prêt à relever n'importe quel défi, irréfléchi, naïf, phobique des endroits confinés


→ AVATAR : Zayn Malik
→ CREDITS : Moi
→ MENSONGES : 1137

†


MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   Lun 9 Juil 2018 - 20:11

Un peu paradoxale la miss. Elle avait peur que sa sœur tombe sur un connard qui se foutrait d'elle, mais ne voulait pas non plus qu'elle soit toute seule parce qu'elle l'avait suffisamment été comme ça. Sauf que personne ne pouvait prévoir sur qui il allait tomber, ni si cela allait bien se passer. Ou pas. C'était malheureusement la roulette russe de la vie. J'étais le premier à ne pas aimer me prendre des coups du destin. Cela faisait mal. Et il était parfois difficile de s'en relever. Voire impossible. Je ne savais toujours pas comment j'avais pu garder ma santé mentale après ce que j'avais traversé. Enfin, était-je seulement sain d'esprit, hum ? Des fois, la question se posait. Et j'avais peur de faire confiance aussi. Après avoir été trahi comme ça... même si on ne s'était pas promis l'amour éternel non plus. On nous avait forcé à nous unir, sans que nous éprouvions quoique ce soit l'un pour l'autre. Là, c'était différent. J'avais choisi Gillian. Et elle était dénuée de la moindre duplicité. « Non, c'est vrai, quand un garou se met en couple, c'est solide. » Et souvent pour la vie. Mais je ne souhaitais pas vraiment m'étendre sur ce versant là du contrat. Parce que j'ignorais vraiment à quel point nous étions liés avec Gillian. Nous étions en couple oui, mais... au point de faire notre vie ensemble ? Nous n'avions jamais évoqué l'avenir, plus ou moins proche. Parce qu'il était effrayant. Parce qu'il y avait des composants qui ne feraient que nous séparer. Le temps qui passait était le pire.

Mais pour le moment, j'avais surtout la sœur de ma copine à gérer. Une sœur un peu sur les nerfs d'ailleurs. Je voulais bien faire un effort pour qu'on s'entende un minimum, ne serait-ce que parce que Gigi détesterait sûrement que son mec et sa sœur ne puissent pas se piffrer, mais elle ne m'aidait pas vraiment. Je m'abstins cependant de tout commentaire quand elle me confirma qu'elle était une connasse. Je savais être sage des fois. Même si elle semblait totalement réfractaire à mes conseils. Ou mon point de vue à défaut. « Je sais pas si on peut dire que Gillian fait confiance... J'aime croire qu'elle a confiance en moi, mais... C'est possible qu'au fond, elle ai vraiment la trouille. Comme elle a sans doute la trouille te concernant. C'est juste qu'elle se relève des coups, qu'elle aime croire qu'il y a toujours un mieux. La vie ne peut pas être faite que de bas, Sasha. » Il y avait forcément des moments où ça allait mieux. Mais je notais que quelque part, la louve admirait sa sœur pour ce qu'elle était et ce qu'elle avait fait. Ce qui n'était pas gagné alors que c'était un écureuil.

Et là, les paroles de Sasha me plombèrent totalement le moral. Je n'étais pas empathe, ni télépathe. J'aurai pu avoir accès à davantage en la touchant... Quoique, ce n'était même pas sûr que ça fonctionne. Mais je n'avais pas besoin de ça pour comprendre son sentiment d'être abandonnée. Que Gillian avait trouvé mieux qu'elle. Qu'elle se désintéressait d'elle... « Peut-être qu'elle ne sait pas plus que toi comment gérer votre relation tu sais... Laissez-vous du temps. » J'avais dit cela d'une voix douce et basse, ne sachant pas trop comment me positionner avec cet aveu. Je n'avais rien à me reprocher, je ne volais pas Gillian à sa sœur. Elle était capable de gérer son temps personnel seule. Cependant, je me fis la remarque que j'allais peut-être devoir la laisser respirer un peu et lui souffler de passer un peu de temps avec sa sœur. Tout en subtilité. Et je retins difficilement un sourire quand elle s'accrocha à mon explication pour justifier sa relation avec Kaël le sale con, donc. Bah, une connasse, un sale con, ils faisaient la paire non ? « Écoute Sasha, je ne peux pas te forcer à m'apprécier. Mais laisse-moi au moins une chance. On peut peut-être repartir sur de bonnes bases et voir ce que ça donnera, non ? T'as des a priori sur moi et je vais pas mentir, je te trouve pas super sympa non plus pour le coup. Mais tu comptes pour Gillian et j'pense pas qu'elle apprécie de voir sa sœur et son mec se regarder en chien de faïence... Parce que je ne compte pas sortir de sa vie si facilement et qu'on sera forcément amenés à se côtoyer en sa présence... Deal ? »

_________________
I see dead people
Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2145-evann-nunez#47493 http://dmthbegins.forumactif.org/t2134-evann-music-is-memory#47412 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et paf le chien ! | Evann   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et paf le chien ! | Evann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin
» autres gifs de chien de race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Bernard Terrace-