AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 Everything is going to change... | Finn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


→ MENSONGES : 17

†


MessageSujet: Everything is going to change... | Finn   Mar 1 Mai 2018 - 21:43

Assise en tailleur, adossée contre le radiateur du van, elle mangeait distraitement un twinkie, les écouteurs sur les oreilles, alors qu’elle fronçait les sourcils en balayant les articles qu’elle avait sous les yeux. Une vraie mine d’or Bâton Rouge. Encore plus que ce qu’elle avait cru au premier abord. Alors oui, évidemment, la plupart des articles étaient tirés de revues totalement déjantées et pas franchement crédibles, mais on lui avait appris en cours que c’était toujours de bonnes bases, quoi qu’on en dise. Même si cette histoire de chien à deux têtes, elle se demandait vaguement si quelqu’un pouvait vraiment y croire. Enfin, c’était comme le truc sur des poissons garous, dans le genre totalement débile et improbable, ça se posait là.

Zoey secoua la tête, dépitée, avant de réaliser que le voyant de la batterie clignotait, indiquant qu’il ne restait que 10 minutes, soit 30 secondes en réalité. Sauf que Finn était en train de dormir à l’arrière du van depuis plusieurs heures et qu’elle n’avait pas la moindre envie de le réveiller. Il avait tellement de mal à dormir en temps normal, qu’un moment pareil, il ne fallait pas passer à côté. Elle avait même passé un petit moment à le regarder, sans oser bouger, avant de poser une couverture sur lui avec une grimace hésitante. Idiote. Elle était tellement idiote. Après tout, s’il avait voulu quelque chose, il aurait fait le premier pas non ? Et puis, la nuit de leur 21 ans ne comptait pas, c’était elle qui s’était jetée sur lui, elle s’en souvenait très bien. Comme du reste, même si elle aurait préféré qu’on lui arrache la langue plutôt que de l’admettre. Et c’était difficile, parce qu’elle n’avait jamais su gérer. L’ignorer était bien plus simple, il fallait être honnête.

L’ordinateur devint brusquement noir, la ramenant à la réalité. Elle détestait penser à tout ça, se sentir vulnérable pour rien. Et puis, elle commençait à avoir faim, c’était probablement pour ça qu’elle était morose. Sans compter que la nuit allait tomber et qu’ils n’avaient nulle part où dormir. Ils arriveraient trop tard à Bâton Rouge pour trouver un hôtel digne de ce nom et il faudrait encore se serrer dans le van. Même s’il fallait se l’avouer, elle aimait bien dormir dans ses bras. Il ne faisait même pas gaffe quand, en pleine nuit, il finissait par passer son bras autour de sa taille, comme si elle était une peluche géante. Rien plus, évidemment.

Se relevant d’un bond, elle ouvrit doucement la porte latérale du van en arquant un sourcil. « Oh, salut la Belle au bois dormant. T’as décidé de revenir parmi les vivants ? Ca tombe bien, je commençais à avoir grave la dalle. » Et, sans lui laisser vraiment le temps de réagir, elle grimpa dans le van, postant l’ordinateur dans un coin avant d’essayer d’attraper un paquet de chips. S’installant alors sur le matelas, elle le fixa un instant avant de souffler sur une de ses mèches de cheveux. « T’as une tête affreuse. T’as pris tes médocs ? T’avais une tête de cadavre quand tu dormais. » Parler c’était bien. Ca évitait les silences gênants et, encore mieux, ça éloignait ces moments idiots où elle voulait tout lui dire, lui demander pourquoi il n’avait jamais été intéressé, ce qui clochait chez elle depuis tout ce temps. Alors, elle continuait, même si ce voile dans ses yeux était toujours présent, quoi qu’elle en dise. « On va camper là je pense. On est encore à plus de cent bornes de notre premier point de chute et je veux découvrir la ville de jour. Enfin la redécouvrir. » Tout en parlant, elle avait froncé les sourcils, se focalisant sur le paquet de chips sans vraiment l’ouvrir. Elle s’était demandé durant des jours, des semaines même, ce qu’elle ressentirait en revenant dans sa ville natale. Et, maintenant qu’elle était tout près, voilà qu’elle se débinait, sans oser faire les derniers kilomètres alors que c’était pas du tout son genre en vérité. Laissant filer un soupir à peine audible, elle tendit le paquet de chips à Finn, avec une moue. « T’en veux ? Ouais, je sais, il va falloir qu’on se fasse un vrai repas mais… bref... » Elle était plus prolixe que ça en temps normal. Mais avec Finn, rien n’était jamais normal de toute façon.

_________________


Trust is a dangerous game...



Dernière édition par Zoey Hamilton le Jeu 3 Mai 2018 - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ TROMPE L'ENNUI : Chasseur de fantômes
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Enjoué, pragmatique, cartésien, têtu, astucieux, courageux, protecteur, cynique


→ AVATAR : Diego Barrueco
→ CREDITS : Scarface
→ MENSONGES : 39

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Jeu 3 Mai 2018 - 11:40

Je suis déjà en phase de réveil quand j'entends le bruit caractéristique de la porte du van qui coulisse. Je bouge à peine, bien conscient qu'il n'y a pas trente six personnes qui peuvent se glisser comme ça à l'arrière. C'est peut-être une erreur hein. Peut-être que Zoey s'est tirée avec Scoubi et qu'elle m'a laissé seul pendant que je pionçais, s'absentant pour aller chercher un truc à manger par exemple. Et en fait, la personne qui est en train de pénétrer dans mon espace vital est totalement inconnue et mal intentionnée et je regarde beaucoup trop de films et les informations moi. Surtout que la voix familière de Zoey résonne presque aussitôt, me faisant grimacer. Elle est beaucoup trop pleine d'énergie. J'allais dire dés le réveil, mais en fait, ce n'est pas du tout l'heure de dormir. Je suis tombé comme une masse. Je dors un peu n'importe comment et Zoey s'y est habituée. « La Belle au Bois dormant elle sort du sommeil par un baiser, pas au doux son d'une vieille porte qui couine. L'arnaque. » Ce lance ça comme ça, comme je parlerai de la pluie et du beau temps. Sans réfléchir. Mais je ne vais quand même pas faire gaffe à tout ce que je dis avec elle, juste parce qu'on a couché ensemble il y a 4 ans quand même. On était bourrés, on était heureux, et voilà, fin de l'histoire, pas besoin d'en faire tout un plat.

Je me redresse avec précaution, parce que je sens que j'ai intérêt à limiter mes mouvements. J'ai vraiment l'impression d'avoir 80 ans des fois, alors que je ne peux pas exactement faire comme je voudrai à certains moments. « Merci, je bosse le maquillage pour être raccord avec les croyances locales. » Je m'étire doucement, avant de soupirer : « Ouais, juste avant de m'écrouler comme une merde justement. » Et c'est bien pour ça que je me suis endormi. Cela reste fort. Il suffit que j'ai accumulé une dette de sommeil et c'est gagné. Mais ils font effet moins longtemps. Et voyager dans un van pas hyper confortable, ce n'est vraiment pas génial pour moi. Alors j'alterne les périodes où ça va plutôt bien et d'autres où la douleur ne me lâche jamais vraiment, avec plus ou moins d'intensité. Le pied total quoi. Mais ça passera. C'est encore récent, c'est ce que disent les médecins. Et j'essaie de ne pas prendre de cachetons trop souvent. Pas envie de finir comme un Dr House hein.

« Cent ? » La déception est clairement visible. Mince, moi qui espérais pouvoir me poser tranquille ce soir. Raté. Et évidemment, je n'ai plus du tout sommeil là. Je vais tourner en rond et laisser Zoey dormir cette nuit et je la rejoindrai quand j'en aurai assez en prenant garde de ne pas trop bouger pour ne pas la déranger. Ce ne serait pas la première fois et ce ne sera pas la dernière. On dort ensemble comme des potes. Sauf que... Aucun pote ne m'a jamais troublé comme elle peut le faire. Clairement, elle n'est pas du tout asexuée à mes yeux et j'ai bien remarqué tout ce qui fait d'elle une femme. Une très belle femme. La copine d'enfance est devenue une partenaire de charme. Partenaire professionnelle seulement. Dommage. Mais je suis son meilleur pote, son confident, rien d'autre, cela me semble assez clair alors que jamais elle n'a sous entendu autre chose. « J'aurai mieux fait de lutter contre le sommeil, la nuit va être longue. » J'irai faire du rien pendant qu'elle dormira. Je l'observe un instant, avant de regarder mon téléphone. Les cent bornes sont faisables aujourd'hui, mais elle ne verra pas la ville de jour en arrivant, c'est certain. Elle ne s'est jamais souciée de ce détail et cela ne lui ressemble pas, mais je n'insiste pas. Ce sont ses souvenirs et son passé, je la laisse s'y confronter quand elle se sentira prête. Je plonge la main dans le paquet de chips, avant de ricaner : « On a une hygiène de vie déplorable quand même. Tu sais où y'a un fast food dans le coin ? » Parce que clairement, j'ai besoin d'un peu plus qu'un paquet de chips pour me nourrir. « Il est où Scoubi ? » ouais, notre van, c'est la Mystery Machine (enfin, sans les couleurs criardes des années 60, juste le nom sur l'arrière, discrètement, mais la référence est fun et notre chien, un chien loup noir, s'appelle Scoubidou. Mais il est beaucoup plus intelligent. Dommage qu'il ne parle pas.

_________________
Ghosthunter
“Il est bien peu de monstres qui méritent la peur que nous en avons.”
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3015-finn-chasseur-de-fantomes#64820 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t3029-finn-donovan-ghosthunter#65145 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar


→ MENSONGES : 17

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Jeu 3 Mai 2018 - 21:10

Zoey se vantait depuis toujours ou presque d’être particulièrement pragmatique. Pourtant, avec Finn, les choses ne se passaient que rarement comme elle les imaginait. Pour ne pas dire jamais. Quand elle était plus jeune, elle avait inventé à peu près une centaine de scènes où il lui avouait son amour, où ils finissaient ensemble et, dans aucune de ces situations, ils étaient à l’arrière d’un van au milieu de nulle part ou peu s’en fallait. C’était probablement ce qui l’aidait d’ailleurs le plus à ne pas craquer et à ne pas lui dire toutes ces idioties. Cette part de réalité pas forcément très glamour, pas forcément idyllique, qui lui rappelait qu’il ne la voyait que comme une partenaire de travail ou une amie, dans le meilleur des cas. Alors, toute pensée qui aurait pu l’attendrir disparue à la minute où il avait ouvert la bouche, elle s’était contentée de souffler, avec un sourire en coin. « Je te laisse juste imaginer l’haleine de la Belle au Bois Dormant après avoir passé des années la bouche fermée. Ca devrait juste être le baiser le plus dégueu de l’histoire de la création. Et je parle même pas du mec qui a voulu rouler une pelle à un cadavre. »

Arquant un sourcil, la mine dubitative, elle le fixa un instant avant de hausser une épaule. « T’as déjà fait pire, si ça peut te rassurer. Oublie pas de prendre les autres non plus. » Il y en avait tellement que parfois elle avait peur qu’il ne puisse jamais s’en passer. Enfin, ce n’était qu’une peur parmi la flopée qui ne cessaient de se bousculer quand elle repensait à cet accident. Et elle laissa échapper une grimace devant sa mine déçue, hésitant un instant avant de souffler, un peu contrite. « … tu dormais tellement bien. La route devenait super chaotique et je voulais que tu te reposes… et… ça m’arrange de pas arriver tout de suite. Désolée. » Se mordillant nerveusement ce qui lui restait d’ongle du pouce droit, Zoey lui jeta un regard en coin, se demandant s’il allait réagir ou s’il était encore trop vaseux pour ça. Autant être honnête, elle préférait de loin la seconde option. Pour autant, il la connaissait mieux que n’importe qui d’autre sur cette terre, ce qui ne faisait d’ailleurs que la conforter dans le fait qu’il ne la voyait que comme une amie soit dit en passant. Il savait tout d’elle, à quelques détails près évidemment. Esquissant un sourire désolé lorsqu’il reprit, elle laissa filer un silence avant de souffler doucement. « … si tu me racontes des histoires, je m’endormirais pas tout de suite. J’ai vraiment pas sommeil. » Ou pas envie de dormir. Elle avait du mal à se décider pour l’un ou l’autre en réalité, un peu angoissée par ce qui l’attendait à Bâton Rouge.

Louchant sur le paquet de chips, elle haussa les épaules au reste de ses propos. « T’avais encore des doutes ? Et... » Elle attrapa son téléphone, pianotant un instant, non sans gober une énorme poignée de chips. « … y a un diner’s à 10 minutes… on peut se garer sur le parking pour dormir après. En plus, y a pas de nuages. Tu me montreras la grande ourse comme ça. » Un clin d’oeil malicieux, alors qu’elle réalisait que jamais elle ne pourrait oublier cette nuit sous les étoiles. Qui s’était résumé à une dizaine de minutes en vérité, la mère de Finn les couvant tous les deux comme des oisillons pour ne pas qu’ils prennent froid. Mais un des rares moments de son enfance où elle s’était sentie heureuse, à sa place. Un moment fugace qu’elle n’avait jamais réussi à oublier. Secouant la tête pour revenir à la réalité, elle esquissa un sourire à sa question. « Je l’ai vendu contre ce paquet de chips à la dernière station service. Ca me paraissait un bon deal. » Ce fut, évidemment, le moment choisi par le traitre pour aboyer joyeusement de l’autre coté du métal. « … bon il a dormi à côté de moi sur le siège passager. Il est de meilleur compagnie que toi, il ronfle un peu moins fort. Mais il bave plus. Du coup… je sais pas trop en fait. » Scoubidou, la Mystery Machine… on aurait pu croire qu’ils ne prenaient rien de tout cela au sérieux et, pourtant, c’était tout leur vie. Et même plus encore. Sans ça, Zoey n’avait pas la moindre idée de quel sens pourrait avoir son existence. Déjà qu’elle avait des doutes...

_________________


Trust is a dangerous game...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ TROMPE L'ENNUI : Chasseur de fantômes
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Enjoué, pragmatique, cartésien, têtu, astucieux, courageux, protecteur, cynique


→ AVATAR : Diego Barrueco
→ CREDITS : Scarface
→ MENSONGES : 39

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Ven 4 Mai 2018 - 21:39

Je grimace alors que Zoey détruit totalement le mythe de la Belle au bois dormant avec un réalisme dont je me serai bien passé. Hey, oh, il se passe quoi là ? C'était moi qui casse les ambiances d'habitude ! C'est Zoey la romantique, mince. « Merci pour ce retour à la réalité totalement glamour. » Puis j'ajoute, pragmatique à mon tour : « Et ça se trouve, il a juste baisé ses lèvres closes, ça résout le problème. » Ben quoi ? Tous les baisers ne sont pas forcément de gros roulages de pelles hein. Surtout à une certaine époque et dans certaines cultures. Et à force de parler de baiser, mon regard dérive sur les lèvres pulpeuses de Zoey. Elle a une bouche immense, mais c'est une spécificité qui lui donne un charme fou. Même si elle parle beaucoup trop parfois. Et je me rappelle au moins que nos baisers, eux, étaient loin d'être chastes une fois imprégnés d'alcool... Je ferme les yeux et balaie ces pensées et souvenirs. Mon esprit digresse. Si j'ai parfois des pertes de mémoire, c'est plutôt sur un truc récent. La mémoire immédiate. Je peux très bien avoir deux courses à faire et totalement oublier ce que je suis venu chercher entre temps. J'ai pris l'habitude de noter. Même des trucs simples. C'est surtout compliqué quand je suis fatigué, ma concentration se relâchant totalement.

« Cela me rassure pas vraiment. » Je hausse une épaule à la suite de ses recommandations : « Oui maman. » Avant de faire une petite moue dubitative : « Tu veux que je finisse aussi cynique et con que le Dr House à force de me bourrer de médocs ? » Et là, combien on parie qu'elle va me dire que je suis déjà en bonne voie ? Saleté. Cependant, même si je le dis sous couvert d'humour, il y a quand même une réelle peur chez moi à ce sujet. Et elle le sait. Mais Zoey ne me laissera pas me fourvoyer à ce point, hein ? J'apprends avec déception que nous sommes encore loin de notre destination, parce qu'elle s'est arrêtée pour me laisser dormir. Et parce que cela l'arrange de repousser ce moment. « Pas de problèmes. J'avais effectivement besoin de dormir. » Si ce prétexte pour repousser l'inéluctable lui est propice alors j'accepte. Et je ne vais pas faire ma mauvaise tête en lui disant qu'elle n'avait pas à se soucier de moi non plus. Je me demande juste si elle aurait réagi ainsi en d'autres circonstances... Oui. Définitivement, même si on se chicane souvent, on prend soin l'un de l'autre et je la sais vraiment inquiète à mon sujet et aux petits soins, sans oser le montrer vraiment. « Zoey... Si tu veux qu'on abandonne, dis le. Il y a des dizaines d'autres destinations possibles après tout. » Même si la Louisiane est quand même une mine d'or, surtout au vu de tout ce qu'on trouve sur le net. Mais si c'est trop douloureux pour elle... Pas de problèmes. Elle passe avant le boulot.

Je regrette cependant d'avoir autant dormi, parce que je sais que ce soir, je ne dormirai probablement pas. Ou très tard. « Oh. On peut s'arranger ouais. » Cela me fait mal de la sentir... vulnérable ? Mais trop têtue pour rebrousser chemin et abandonner. Mon estomac crie famine et un paquet de chips ne suffira pas. J'apprends qu'il y a un dinner's pas très loin et hoche la tête à l'énoncé du programme à venir. Parfait. Et je souris comme un gosse à l'évocation des astres... Et de ce souvenir commun qui semble si important pour elle. Je m'en souviens bien. Cela avait été un moment presque magique. Cela l'avait sortie de son quotidien pas très folichon et je m'étais senti super intelligent de pouvoir lui faire découvrir des trucs. Pour une fois que c'était pas l'inverse. « J'espère que tu sauras la trouver sans que je n'ai à te l'indiquer. N'as-tu donc rien appris ? » Je me fais malicieux, mais le programme me paraît vraiment sympa. Je l'interroge alors concernant le chien et elle m'entourloupe, avant qu'il ne trahisse sa présence. « Ce clebs est trop intelligent. J'espère quand même que tu le troquerais contre un peu plus que des chips. » Je proteste à sa comparaison avec le chien : « Je ne ronfle pas, c'est faux ! Et ce n'est pas moi qui gémis dans mon sommeil hein. » Zoey fait des fois des petits bruits un peu bizarres et... mignons. Ou flippants aussi, ça dépend des nuits. Je me met en mouvements, passant à côté de Zoey pour sortir du van et m'étirer plus largement, non sans grimacer. Cela ne me convient vraiment pas de me plier dans des endroits exigus. « Tu veux que je conduise ? »

_________________
Ghosthunter
“Il est bien peu de monstres qui méritent la peur que nous en avons.”
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3015-finn-chasseur-de-fantomes#64820 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t3029-finn-donovan-ghosthunter#65145 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar


→ MENSONGES : 17

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Sam 5 Mai 2018 - 22:53

Zoey était une incurable romantique. En temps normal. Mais elle avait du mal à associer ce terme avec Finn, surtout lorsqu’elle voyait la façon dont il pouvait traiter ses conquête d’un soir. Alors, parfois, elle se forçait et le prenait à contre-pied, s’amusant de voir la tête qu’il pouvait faire alors qu’elle haussait une épaule, comme si de rien était. « A ton service. En même temps, j’ai raison non ? Et dans tous les cas, il a eu envie d’embrasser un cadavre, ça reste super glauque. » Enfin, de toute façon, c’était un sujet sur lequel elle n’avait probablement pas envie de s’appesantir de trop, ne serait-ce que pour éviter d’avoir à songer aux baisers qu’elle avait pu échanger avec Finn, il y a si longtemps et dont elle se souvenait parfaitement. Un peu trop même, alors qu’elle avait pourtant bu et avait juré ne se rappeler de rien. Se mordillant la lèvre sans même s’en rendre compte, elle finit par froncer les sourcils, ne voulant pas se plonger dans des souvenirs qui la plongeaient souvent dans la plus grande des confusions, vu qu’elle n’avait toujours pas décidé dans quelle catégorie les ranger. Et puis, de toute façon, ce n’était pas comme si les lèvres de Finn avaient embrassé un tas d’autres filles après elle. Zoey elle, n’avait eu que peu d’aventures depuis qu’ils étaient sur les routes. A bien y réfléchir, elle avait croisé deux garçons qui lui avait donné envie de découcher. Et la tête de Finn quand elle était revenue l’avait particulièrement agacée. Il couchait avec tout ce qui bougeait, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait de son côté non ?

Mais c’était un de ces sujets qu’ils évitaient soigneusement, Zoey s’appliquant à toujours parler d’autre chose quand ils s’en approchaient, avec une subtilité parfois inexistante. Grimaçant, elle fixa un instant son compagnon avant d’esquisser un sourire. « Je ne suis pas là pour te rassurer. Et tu sais pertinemment que tu ne finiras pas comme lui. Je t’en empêcherais, comme je t’ai empêché de toute envoyer balader quand t’arrivais toujours pas à gambader. Tu me connais non ? Et tu pourrais te mettre à l’homéopathie sinon. » C’était le moment où elle lui parlait des recherches sur la médecin alternative qu’il lui arrivait fréquemment de faire, de son inquiétude à ce qu’il finisse vraiment mal sans qu’elle puisse y faire quoi que ce soit ? Plus tard, ça aussi elle verrait plus tard. Elle préféra se focaliser sur le reste, comme le manque de sommeil de Finn et le fait qu’à choisir entre perdre des heures de route et le fatiguer d’avantage, le choix était vite fait. Même si, pour le coup, elle s’en était largement arrangée. Battant des cils, elle piqua du nez à ses propos avant de secouer la tête, sourcils froncés. « … non je… il faut qu’on y aille. C’est important. J’ai besoin d’avoir certaines réponses et j’ai trop repoussé le moment… »

Un soupir, à peine audible, alors qu’elle esquissait tout de même une ombre de sourire au reste de ses propos. « Tu peux finir le paquet de chips. Ca t’aidera à survivre jusqu’à ce qu’on arrive, même si ça devrait pas être long. » Elle n’avait pas vraiment faim de toute façon, son estomac s’était noué à mesure que les kilomètres avaient défilé sous ses yeux. Mais elle n’avait pas envie que Finn lui pose trop de questions, même si elle était parfaitement conscience qu’elle y aurait droit, tôt ou tard. Mieux valait tard alors, elle préféra hausser les épaules, à sa remarque, se faisant un brin malicieuse. « Peut-être que je veux pas me souvenir. Ou retenir. Pour que ce soit toujours toi qui me montre les étoiles. » Stupide. Elle était tellement stupide de sortir un truc comme ça. Pour un peu, elle se serait mis une claque mais, fort heureusement, Scoubidou détourna son attention. « Oh, deux paquets de chips ? Qu’il aurait mangé de toute façon. Et bien sûr que si tu ronfles. J’ai des preuves... » Au reste de ses propos, elle battit des cils, sentant le rouge lui monter aux joues. « … je quoi ? T’es sérieux ? » Fort bien, elle ne dormirait donc plus jamais, c’était bien mieux. Se relevant, elle secoua la tête et sauta du van juste derrière lui. « Nan, je vais le faire, t’es pas assez réveillé pour ça. Tu devras pousser Scoubi par contre. » Nouvel aboiement alors qu’elle montait côté conducteur, programmant l’adresse du dinner’s avec une habitude qui rappelait les mois, les années même, qu’ils passaient sur les routes. Elle ne jeta qu’un bref regard à Finn lorsqu’il remonta à ses côtés, poussant le chien qui se roula en boule à ses pieds, prenant évidemment presque toute la place.

Il ne leur fallut effectivement que dix petites minutes pour arriver. Et le parking était immense. Se garant tout au bout, Zoey laissa filer un silence alors qu’elle coupa le moteur, le regard perdu un peu dans le vide alors que ses doigts s’étaient un peu crispés sur le volant. Et puis, elle soupira, avant de jeter un regard en coin à Finn. « On va manger alors ? C’est ça le super plan ? »

_________________


Trust is a dangerous game...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ TROMPE L'ENNUI : Chasseur de fantômes
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Enjoué, pragmatique, cartésien, têtu, astucieux, courageux, protecteur, cynique


→ AVATAR : Diego Barrueco
→ CREDITS : Scarface
→ MENSONGES : 39

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Lun 7 Mai 2018 - 16:56

« Techniquement, elle était pas morte, c'était Blanche-Neige ça. Et en vrai, le prince a même pas réveillé la Belle au bois dormant. Il a juste abusé d'elle. C'est vraiment glauque les contes en fait. » Ouais, quand on lit la vraie version, c'est vraiment atroce et il est question de châtiments assez cruels. « OK on oublie le glamour, mauvais exemple en fait. » Quel acharnement à détruire le truc quand même. Cela ne ressemble pas à Zoey qui est un peu plus fleur bleue d'ordinaire. Elle est peut-être contrariée. Je l'ai abandonnée plusieurs heures cet après midi en m'endormant et nous n'atteindrons pas notre étape ce soir, même si cela n'a pas vraiment l'air de la déranger. Ce serait plutôt le contraire en fait. Elle me taquine sur la tronche que j'ai pu tirer (et que je dois encore avoir alors que je viens d'émerger), mais j'ai bien conscience qu'elle veille sur moi. Et qu'elle m'empêchera de faire des conneries. Je grimace quand même quand elle parle homéopathie. Je ne suis que moyennement convaincu. Je sais qu'elle ne croit pas aux conneries de magie et d'esprit, mais le pouvoir des plantes... Après, nos ancêtres se soignaient comme ça, il devait bien y avoir une raison. Et les médicaments sont parfois à base de plantes... « Oh je connais une excellente alternative. Mais c'est pas super légal comme plante qui détend. » Je lui adresse mon plus beau sourire pour parler de cannabis. Ou d'autre chose. Oui, j'ai déjà testé, bien sûr. J'ai fait quelques soirées étudiantes et je suis un curieux. Et c'est prouvé que ça a un bon effet antalgique...

Je remarque son malaise à l'idée d'aller à Bâton-Rouge, sa manière de repousser l'arrivée et je met les pieds dans le plat en pointant du doigt ses réticences, sans aucune diplomatie ou subtilité. Je hoche la tête alors qu'elle refuse ma proposition de repartir, ayant besoin de trouver des réponses. Je pince les lèvres alors qu'elle a détourné le regard. C'est vraiment moche ce qui lui est arrivé. L'agression de sa mère, qui a totalement fait péter un câble à son père... Mais le corps n'a jamais été retrouvé. Probablement morte et enterrée quelque part mais avec ça, il réside toujours un espoir, aussi infime soit-il, qu'elle soit vivante. Zoey a vécu une tragédie. Normal qu'elle ai besoin de revenir dessus pour mieux pouvoir tourner la page ensuite. Et elle ne sera pas seule pour affronter ça, je serai là. Et je ne perdrais pas la tête comme son père. « Oui c'est important. » Qu'elle avance. Qu'elle affronte ses démons. Quand elle se jugera prête, tout simplement. Et pour cette fois, je ne la brusque pas. Je sais être patient. Et surtout, attentif à elle.

Je change de sujet en parlant de la bouffe, récupérant le paquet quand elle me le propose. On va se trouver un dinner et caler nos estomacs. Surtout le mien d'ailleurs. Et la suite du programme me plaît, avant que je ne la taquine sur l'astronomie. Sa réponse me surprend et me touche en même temps. « Hum... C'est vrai que j'aime bien l'idée de rester le maître dans un domaine. De continuer à t'apprendre des trucs, de voir ton regard briller quand je te raconte l'histoire d'une constellation. Même si je sais que ton cerveau a déjà tout enregistré. » Je lui adresse un clin d’œil, bien conscient qu'elle est plus intelligente que moi et a une meilleure mémoire aussi. Mais ça, ce sont des connaissances anciennes chez moi, je ne les oublie pas. Le chien se manifeste alors subitement tandis qu'on parle de lui et je ris à la suite de la conversation, offusqué qu'elle dise que je ronfle, avant de lui renvoyer la balle en parlant de ses petits gémissements adorables ou terrifiants. « Je suis toujours sérieux. » Je dis cela avec gravité, avant de sourire en coin, lui laissant la joie de connaître le doute sur la véracité de mes propos. Puis, j'embraye sur la bouffe, proposant de conduire, proposition qu'elle décline alors. « Je suis totalement réveillé. » Mais OK. Je hausse les épaules et monte côté passager, poussant l'énorme animal qui nous sert de rien qui va se coucher sur le sol. Je lui caresse distraitement la tête, tandis que Zoey démarre. Le trajet se révèle effectivement court. Et Zoey apparaît tendue. Je la regarde bizarrement à sa question : « Oui. C'est moi qui oublie des trucs d'habitude... » Doucement, je me déplace vers elle, et prend son menton entre mes doigts pour qu'elle le regarde franchement. « Tu veux pas me dire ce que tu as sur le cœur et que tu rumines en silence ? Je t'ai rarement vue aussi nerveuse. » Je sais bien ce qu'elle rumine, mais j'aimerai qu'elle me le dise. Qu'elle me confie ses interrogations et ses peurs.

_________________
Ghosthunter
“Il est bien peu de monstres qui méritent la peur que nous en avons.”
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3015-finn-chasseur-de-fantomes#64820 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t3029-finn-donovan-ghosthunter#65145 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar


→ MENSONGES : 17

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Dim 13 Mai 2018 - 18:23

La jeune femme laissa filer un silence, le regard un rien perdu dans le vide, avant qu’un sourire étrange ne naisse sur ses lèvres. « Quand j’étais petite, ma mère adorait me raconter ces histoires. Mais la version d’Andersen, la vraie quoi. Pas celle des Disney. J’aimais bien du coup, de me dire qu’au final, même les princesses avaient leur lot de problèmes. Ça me donnait l’impression que je pourrais en être une. » Et elle laissa filer un rire en secouant la tête. Une idiotie de plus, rien d’autre. Mieux valait se focaliser sur le présent, sur Finn dont les douleurs ne s’estompaient pas vraiment avec le temps.

Elle grimaça à sa répartie avant de hausser les épaules. « Parce que la légalité est quelque chose qui nous arrête maintenant ? D’autant que paraît que c’est légal dans certains états. Les vertus thérapeutiques, tout ça. Tu sais que j’ai jamais essayé ? » La parfaite petite élève qui ne pouvait pas se permettre le moindre faux pas. Voilà ce qu’elle avait toujours été. Elle ne buvait que très rarement, sortait peu et n’avait jamais rien commis d’illégal. Jusqu’à ce qu’elle retrouve Finn. Et là, les choses avaient un peu dérapé. Mais ce n’était pas si grave. Après tout, son image de petite fille modèle n’avait jamais vraiment servi à rien, même si elle s’y raccrochait encore parfois, sans même s’en rendre compte.

Encore quelque chose qu’il était difficile d’affronter. Comme tout le reste ces derniers temps. Zoey avait l’impression que tout ce qu’elle tentait de fuir, d’ignorer, semblait vouloir lui retomber dessus à mesure qu’elle se rapprochait de Bâton-Rouge. De là à faire des amalgames, il n’y avait qu’un pas qu’elle était prête à franchir les pieds joints, juste histoire de se persuader qu’elle n’y était pour rien. Mais elle ne put s’empêcher de soupirer quand Finn approuva, incapable d’ajouter quoi que ce soit. Parler de nourriture était plus simple. Quelque chose de concret, de tangible, qu’elle pouvait gérer sans la moindre difficulté. Même si la suite lui arracha un sourire plus franc et la détendit quelque peu, plus qu’elle ne l’aurais cru possible d’ailleurs. « Heureusement que je suis là alors. Et tu sais, mon cerveau n’enregistre pas tant de trucs que ça. D’autant que tu racontes ces histoires tellement bien, je m’en voudrais de te voler la vedette. » Elle se fendit d’un sourire en coin avant de se faire offusquée au reste des échanges. « … non t’es jamais sérieux ! Allez… je fais vraiment des bruits comme ça ? » Battant des cils, elle le fixait, indécise, sans savoir sur quel pied danser, comme bien souvent avec lui. C’était ce qu’elle avait toujours aimé chez Finn, cette capacité qu’il avait sans cesse à la rassurer et à la déstabiliser tout à la fois.

Lui tirant la langue, elle prit le volant, contente qu’il ne cherche pas à discuter. Et il ne fallut pas longtemps pour arriver, même si les pensées de Zoey virevoltaient dans tous les sens, sans qu’elle soit capable de les retenir. Évidemment, cela ne pouvait pas échapper à Finn, elle en avait parfaitement conscience. Et elle laissa filer un silence, gardant les yeux baissés même s’il avait attrapé son menton. Elle finit tout de même par lever les yeux dans sa direction avant de souffler, dans un murmure. « … peut-être que c’est pas important au final. Peut-être que ce sera juste une histoire sordide de plus. Peut-être que… tu sais, je me suis demandé ce qui se serait passé si elle n’était pas morte. Avant de me dire que, si ça se trouve, on va tomber sur elle et que les autres avaient raison, qu’elle s’est juste tirée parce que mon père était dingue et que je… suffisais pas. »  Secouant brusquement la tête, les sourcils froncés, elle ajouta, d’un ton plus sec. « Oublie, c’est ridicule. Oh ils font à emporter t’as vu ? On fait ça ? » Et, s’échappant littéralement, elle sauta hors du van, enfonçant ses poings dans ses poches.

_________________


Trust is a dangerous game...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ TROMPE L'ENNUI : Chasseur de fantômes
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Enjoué, pragmatique, cartésien, têtu, astucieux, courageux, protecteur, cynique


→ AVATAR : Diego Barrueco
→ CREDITS : Scarface
→ MENSONGES : 39

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Lun 14 Mai 2018 - 12:04

Je regarde un instant Zoey alors qu'elle parle de sa mère. Ce n'est pas si souvent. Le sujet est délicat et je sais qu'elle ne s'est pas vraiment remise de sa disparition. La façon dont elle a été élevée n'a pas aidé non plus,d 'ailleurs. Cela dit, je trouve quand même que sa mère a été vache de lui raconter les vraies histoires. Parce qu'elles sont particulièrement sordides et violentes, pour des enfants. Les méchants sont souvent punis de manière cruelle. On peut oublier la bonté des gentils qui pardonnent tout, là, on parle de vengeance. Genre, la reine de Blanche-Neige condamnée à danser avec des souliers chauffés à blanc jusqu'à la mort ou les sœurs de Cendrillon qui se font crever les yeux par les oiseaux. Sans parler de la petite sirène donc, qui meurt, tout simplement, pour être tombée amoureuse et avoir tout sacrifié pour un inconnu. Belle leçon. Enfin, maigre lot de consolation, elle a retrouvé une âme. « Ouais alors la petite sirène, elle avait tellement de problèmes qu'elle en est morte. C'est sûr que ça permet de relativiser. » Ça rendait vachement cynique en fait.

Et je ne sais pas trop comment, la discussion dévie vers moi et mes problèmes de santé. En théorie, je ne devrai pas me plaindre, j'ai eu de la chance dans mon malheur. J'aurai pu mourir ou finir paralysé. Les douleurs constantes sont un moindre mal. Même si cela m'use souvent, me rend parfois agressif ou mordant, sans aucune raison. Même si j'aimerai me passer des médocs pour ne pas finir totalement accroc. Sauf qu'il n'y a que ça qui me soulage vraiment. Je m'amuse des alternatives que Zoey me propose. Et je me moque en parlant de drogue pour que ce soit plus efficace. « Je n'en suis même pas étonné. » Zoey ne touche pas à tout ça. Elle est plus sage que moi à bien des niveaux. « Il est jamais trop tard pour tenter. » Ouais, c'est pas terrible de proposer comme ça de se droguer, mais ce n'est pas un petit joint qui va faire d'elle un junkie non plus. Et il ne faut pas mourir idiot, hein ?

Mais je note sa nervosité, comme son manque d'entrain à l'idée d'approcher de notre destination. Je sais le drame qui s'est joué ici et les séquelles qui en résultent. Qu'importe, si elle ne veut plus y aller, on fait demi-tour. Je ne la forcerai pas. Mais Zoey ne l'entend pas de cette oreille et j'approuve. J'espère qu'elle sait que je serai là et que je l'accompagnerai quoiqu'il arrive. Je la laisse parler d'autre chose, souriant alors qu'elle évoque le programme à venir et nous replonge dans le passé en parlant des étoiles. Je souris en coin quand elle me détrompe sur son intelligence et avoue aimer que je lui raconte ces histoires. Cela me fait plaisir, vraiment. Si ça peut la distraire un peu, la faire rêver, alors tout va bien. Même si elle doit connaître tout ça par cœur. « Trop aimable. » Je lui adresse un clin d’œil, avant de la taquiner sur les bruits qu'elle fait en dormant. Ce n'est que le juste retour des choses alors qu'elle dit que je ronfle. « Tu n'as qu'à laisser le micro tourner une nuit, tu verras. » Non je ne répond pas, la laissant dans le flou total. Et non, je n'ai aucun remord.

Finalement, nous reprenons la route, pour aller manger. Je laisse Zoey conduire de bonne grâce, m'installant aussi confortablement que possible en regardant le paysage qui défile, jusqu'au dinner's où elle se gare, à distance du reste des voitures. Je la sens songeuse, un peu perdue. Et je n'aime pas ça. Je la force à me regarder et à me parler. Et ce qu'elle dit me touche en pleine cœur. Comme sa détresse face à autant de questions qui sont demeurées sans réponse tout ce temps. Mais je n'ai pas le temps de réponse qu'elle s'échappe déjà. Je pince les lèvres et sors du van moi aussi. « Scouby, reste sage. » Le chien lève la tête et gémit, avant de se recoucher. Ce chien est trop obéissant, c'est affolant. Je passe un bras autour des épaules de Zoey, naturellement et souffle : « Arrête de penser ça. Que tu ne suffis pas, que tu n'étais pas importante... Je sais pas ce qui est arrivé à ta mère, à quel point le récit de ton père est proche de la vérité ou non, mais tu n'es absolument pas en cause là dedans. » Il y a des drames familiaux tous les jours. Quelque part, j'espère que sa mère a été assassinée. Ainsi, Zoey ne se demandera pas pourquoi elle l'a abandonné. « On va chercher des réponses. » Si elle est prête à les affronter. Je souris, pour essayer d'alléger l'atmosphère et l'entraîne vers le dinner's afin de passer commande. Manger à la belle étoile, c'est un bon plan.

_________________
Ghosthunter
“Il est bien peu de monstres qui méritent la peur que nous en avons.”
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3015-finn-chasseur-de-fantomes#64820 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t3029-finn-donovan-ghosthunter#65145 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar


→ MENSONGES : 17

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Ven 18 Mai 2018 - 12:01

Elle n’aurait pas dû parler de sa mère. Parce que, malgré les années, c’était toujours aussi difficile. Mais parfois, elle oubliait. En vérité, elle oubliait même à quoi pouvait ressembler sa mère et les rares anecdotes qu’elle pouvait encore raconter à son sujet lui semblait parfois appartenir à une autre. C’était pour ça qu’elle n’en distillait pas souvent. Déjà qu’elle n’en avait pas beaucoup, autant les garder précieusement pour elle non ? Même si, avec Finn, c’était différent, malgré tout ce qui avait pu se passer, malgré la colère qu’elle avait pu ressentir contre lui. Si elle pouvait raconter ça à quelqu’un, c’était bien à lui. Quand bien même il s’agissait de contes de fée pas vraiment féeriques. Elle esquissa pourtant un sourire amusé, jetant un regard en direction de son ami de toujours. « Je savais pas que tu connaissais la véritable histoire de la petite sirène. Je pensais que, comme tout le monde, tu t’étais contenté du Disney. Mais… c’est pas inintéressant. Ca montre que tout n’est pas si rose. » Fronçant les sourcils, elle ajouta, d’un ton rêveur. « Et j’essaie de m’en rappeler de temps en temps, pour me souvenir que le romantisme est probablement le pire de mes défauts. »

Plutôt que se focaliser sur elle, Zoey préféra évoquer la santé de Finn. Même si ce n’était pas vraiment son sujet préféré. Jamais elle n’oublierait les heures passées à son chevet, à attendre qu’il ouvre les yeux, à sentir son cœur se serrer un peu plus à chaque minute qui était passée. Elle ne lui avait rien dit, se contentant de sourire quand son regard embrumé avait enfin croisé le sien, avant d’aller pleurer de soulagement loin de sa chambre. Et maintenant il allait mieux, même si tout était loin d’être réglé. Mais elle serait là pour ça aussi, comme depuis le début. Arquant un sourcil, elle le fixa un instant avant de souffler, curieuse. « Et pourquoi tu n’es pas étonné ? Pour ce qui est de tenter… tu veux vraiment qu’on risque de finir en prison juste pour voir ma tête si on essaie ? » Une part d’elle était tentée, juste pour voir. Mais l’idée de perdre de nouveau le contrôle l’effrayait. Une seule fois avait suffi pour qu’elle se jette sur Finn alors autant éviter de le reproduire non ?

Et voilà que, de nouveau, elle songeait à leur arrivée prochaine à Bâton-Rouge. Là où tout avait basculé, il y avait des années de cela. Elle s’était souvent demandé ce qu’aurait pu être sa vie sans cela, mais l’idée de n’avoir jamais rencontré Finn était tellement improbable qu’elle avait du mal à l’imaginer. Et puis, parler des étoiles était plus agréable, beaucoup plus. Cela la replongeait dans des souvenirs qu’elle gardait enfouis précieusement, presque autant que ceux de sa mère. « Mais je suis trop aimable, tu avais encore des doutes ? » Il ne lui fallut quand même pas longtemps pour frapper Finn au niveau de l’épaule. « Mais ça suffit oui ! Et tu devrais dire que je suis une princesse qui ne fait pas de bruits bizarres d’abord. Aucune éducation pfff… » Sauf que maintenant, elle se posait vraiment la question.

Mais c’était toujours mieux que de penser au reste après tout. Même si, comme toujours, les mauvais souvenirs, les pensées désagréables, tout cela revenait de plus belle, alors qu’elle essayait de les repousser de toutes ses forces à chaque fois. Sans succès. A peine le temps de s’épancher un peu qu’elle préférait fuir le van, histoire de reprendre une contenance ou quelque chose dans ce genre. Ca ne marchait pas vraiment non plus, mais ça ne coûtait rien d’essayer non ? Ne réagissant même pas quand Finn passa son bras autour d’elle, Zoey laissa filer un silence, le regard perdu dans le vide. Avant de souffler, dans un murmure. « Et pourquoi pas ? J’ai pas été suffisante pour éviter que mon père pète un câble, je l’ai pas été non plus pour avoir des amies au lycée, je… » Et il y avait lui, bien évidemment, sauf qu’elle se refusait à mettre des mots là-dessus. Pas suffisante pour lui non plus visiblement. « Mes interrogations ne sont pas stupides, elles ont un sens, elles sont fondées. Mais t’as raison sur un point, on va chercher des réponses, quoi qu’il m’en coûte. » Inspirant longuement, elle s’éloigna, ravie de pouvoir se focaliser sur sa commande. Il ne leur fallut pas longtemps pour ressortir les bras chargés et, après quelques instants de silence, elle planta son sac entre les bras de Finn pour sortir deux couvertures du van et libérer Scouby. « On s’installe là ? Il fait pas froid et y a personne. » Tout en parlant, elle en avait déjà étalé une au sol, sans vraiment attendre son assentiment. Comme toujours.

_________________


Trust is a dangerous game...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ TROMPE L'ENNUI : Chasseur de fantômes
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Enjoué, pragmatique, cartésien, têtu, astucieux, courageux, protecteur, cynique


→ AVATAR : Diego Barrueco
→ CREDITS : Scarface
→ MENSONGES : 39

†


MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   Dim 20 Mai 2018 - 11:14

« Oh, je ne chasse pas les fantômes pour rien, j'aime bien creuser un peu et découvrir ce qui se cache sous la surface. Suis pas fan des versions édulcorées. » Je souris, ajoutant avec espièglerie : « Et j'ai passé beaucoup de temps à procrastiner sur YouTube surtout. » Cependant, je hoche la tête quand elle ajoute qu'elle essaie de se rappeler de tout ça pour ne pas sombrer dans le romantisme, au risque de vraiment se brûler les ailes, comme ces princesses malmenées dans les contes d'antan. Même si, la plupart du temps, elles gagnent leur happy end, mais pas sans traverser de terribles épreuves. Mais ce serait dommage que Zoey devienne trop terre à terre. Je l'aime son côté romantique moi. Et elle ne s'est pas trop faite avoir avec les mecs jusqu'à maintenant, donc elle reste prudente et lucide et c'est bien. Mais la conversation dévie très vite sur moi. Je le prends plutôt à la légère. Maintenant, il est rare que je me plaigne à elle, ou que je lui confie vraiment ce que je ressens niveau douleur et inconfort. Je minimise et j’apprends à vivre avec. Elle m'a suffisamment vu mal et en détresse. Même si nous sommes amis, mon ego en a pris un coup de lui hurler dessus ou de pleurer dans ses bras. Ce n'est pas l'image que je veux donner aux autres. Ni à elle. Je ne veux pas rester le mec qui a failli mourir, rester paralysé, diminué et qui a besoin d'aide. C'est ça aussi qui m'a donné envie de me battre, de serrer les dents, d'endurer et de reprendre ma vie en mains. Ça et les encouragement de Zoey.

Alors quand on parle de manière illégale de soulager la douleur, je saisis la perche et plaisante à ce sujet, en sachant qu'elle n'y a jamais touché. Petite élève modèle, qui n'avait que ses études pour faire quelque chose de sa vie, pour sortir de son milieu familial défaillant, pour s'éloigner de son père, que tout le monde considère comme taré. Elle a trop souffert des quolibets des autres, des regards, des moqueries... Elle a pris sa revanche, tout simplement. En devenant, une belle jeune femme, en s'attirant les faveurs des nanas qui la méprisaient autrefois, quitte à se perdre dans toute cette superficialité... Et pourtant, elle n'a pas cédé aux modes de faire tout comme les autres pour être tendance... De fumer un joint, de finir ivre morte dans un coin à une fête. Toujours dans la retenue et le contrôle. « Parce que je te connais. » Mon sourire s'accentue : « J'ai pas spécialement envie de finir en taule, mais tu n'as jamais été tentée par le frisson de l'interdit ? » Faire des trucs illégaux, même mineurs, ça a quelque chose de grisant quand même.

Et alors qu'elle flippe d'aller à Bâton-Rouge, pour se confronter à son passé, je me fais la réflexion qu'un petit joint ne lui ferait pas de mal pour se détendre là. Mais Zoey n'est pas une trouillarde et elle est prête à faire face. Je n'ajoute plus rien, jusqu'à ce qu'elle me taquine sur mes ronflements et que je lui rende la pareille. « C'est toi qui veux éloigner ton romantisme, donc je t'aide, parce que je suis super serviable, en te rappelant que les princesses peuvent baver en dormant, ronfler, couiner et qu'elles pètent aussi comme tout le monde. Et pas des paillettes, désolé, ça, c'est une mythe. Ça va aller ? » Je suis cruel en la laissant comme ça dans l'expectative, mais tant pis, il ne fallait pas commencer. Cela dit, ce petit intermède touche à sa fin quand on se met en route pour aller commander à manger, non sans une petite halte sur le parking, où les interrogations de Zoey ne manquent pas de me toucher. « Mais tu as été suffisante pour moi... » J'ai soufflé ces paroles, la tenant toujours contre moi. « T'as été là... Quand j'en avais besoin, tu étais là. Tu as tout supporté. J'pense pas que j'en serai là maintenant sans toi. » Et ce n'est pas un aveu juste pour lui faire plaisir. C'est vrai. Tout trace de légèreté a disparu de ma voix alors que je lui confie cela. Avant d'affirmer que nous allons trouver des réponses, ce qui lui permet de rebondir dessus et de s'échapper. Je la laissai faire à contrecœur, lui emboîtant le pas, pour aller passer commande.

Quand nous revenons au van, elle me colle son paquet dans les bras et établit le campement (c'est à dire qu'elle étale deux couvertures sur le sol, alors que Scouby peut enfin se dépenser autour de nous), avant de me demander si ça me va. Je m'accroupis et dépose les sac au sol, j'ai bien du apprendre à plier les jambes plutôt que le dos, puisque cela est devenu plus compliqué. Puis je m'installe et commence à déballer la nourriture. Je récupère un steak et siffle le chien qui vient vers nous et s'arrête net, s'asseyant en lorgnant sur la viande. « Bon chien. Allez attrape ! » Je lui lance la viande qu'il attrape au vol et de met à manger goulûment. En levant la tête, j'aperçois les étoiles et souris : « La nuit est claire, on a de la chance. » Je m'attaque à mon hamburger avec une réelle faim, l'engloutissant rapidement, alors que Zoey chipote davantage, toujours tourmentée. Quand je termine, je m'allonge, passant mes bras derrière ma tête et pliant une jambe, avant de regarder la jeune fille et de l'inviter à s'installer à côté de moi d'un geste.

_________________
Ghosthunter
“Il est bien peu de monstres qui méritent la peur que nous en avons.”
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3015-finn-chasseur-de-fantomes#64820 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t3029-finn-donovan-ghosthunter#65145 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Everything is going to change... | Finn   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everything is going to change... | Finn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Louisiane et le reste du monde-