AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours !pink witch
Joyeuse Saint Valentin à tous les amoureux !! :rodeo:

Partagez | .
 

 Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Jeu 3 Mai 2018 - 17:35



Toujours en attente d'être accepté à un futur emploi, j'occupais mes journées du mieux que je le pouvais. Celle-ci se composait d'alcool, d'entraide, de réflexion et de sport. Beaucoup de sport, ce soir j'allais faire des exercices nocturnes en compagnie d'une charmante demoiselle tout aussi emballée. Équipée d'un jean propre, d'une chemise en flanelle, d'une veste assortit et d'EPI, j'allais à mon lieu de rendez-vous. C'était assez calme en ce moment, je commençais même à me faire de nouvelles connaissances au sein de la horde. La météo chargée de nuage ne me découragea en aucun cas. J'allais avec entrain trouver quelqu'un qui désirait s'éclater et se défouler en ma compagnie. Maintenant que j'étais revenu dans le circuit depuis déjà plusieurs mois je me sentais nettement mieux et ma confiance en soi était redevenu celle d'origine. Enfin presque. Mais cela ne m'empêchait pas d'être de nouveau performant.

Ce genre de sortit me permettait de ne penser à rien d'autre que le moment présent. Donner du plaisir aux femmes, ce n'était pas si mal comme passe-temps. Pendant ce temps je ne ruminais pas sur l'attente d'un avenir meilleur. J'avais également des problèmes avec mes connaissances, elles disparaissaient toutes au fur et à mesure que je les rencontrais. Il y avait pas mal de problèmes du côté des êtres surnaturels depuis quelque temps mais ça ne m'empêchait pas de sortir. Ça ne m'inquiétait guère, au contraire, cela agiterait un peu plus ma petite vie.

Je marchais du camp gitan jusqu'au centre-ville, pour aller dans un bar que j'avais conquis depuis un moment. Il y en avait où j'avais fait plus d'effet que d'autres, celui-là n'était pas trop mal. À l'intérieur les demoiselles étaient déjà là, néanmoins il ne fallait pas y aller trop vite. Rien de tel qu'un bon verre de whisky pour s'échauffer. Positionner stratégiquement dans un angle du comptoir du bar j'épiais les alentours. Certaines m'avaient déjà repéré, d'autres avaient mieux à faire. Le choix pouvait sembler long pour certain, mais il était agréable de pouvoir prendre son temps quand la situation le permettait. Rien ne servait d'aller trop vite, au contraire, on pouvait passer à côté de beaucoup de choses.

L'heureuse élue fut une fausse blonde qui n'avait rien de spécial et tout pour plaire. Je m'approchais d'elle doucement, même si elle savait déjà que j'allais venir. Je commençais par des politesses puis, en fonction de ses réponses, je m'orientais vers des choses plus intéressantes. Au bout d'un moment elle voulait danser, pas de problème. C'était quelque chose que j'aimais faire et je m'y sentais très à l'aise. Après plusieurs danses madame parti aux toilettes, pendant ce temps je me dirigeais au comptoir pour nous commander deux bières passe-partout.


_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Forest Williams
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 149

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Lun 7 Mai 2018 - 2:43

Elle n'avait rien à faire aujourd'hui, pas de répétition, pas de show rien. Alors que Lou si. Il était si populaire, si apprécié du public. Et pourtant si peu de son entourage. C'était fatiguant. Mais le pire restait qu'elle n'avait rien à faire aujourd'hui et ca la saoulait encore plus. Tellement plus. Elle détestait rester sans rien faire, ca la mettait en rogne. Il fallait qu'elle fasse toujours quelques chose de ses mains et aujourd'hui, elle n'avait rien à faire, rien de rien. Même pas aller au Rage, elle essayait de se calmer la dessus. Lou lui avait demandé et elle avait choisi que chaque mardi -jour auquel elle n'était finalement pas attaché- ce serait un jour sans Rage. Elle avait prit cette décision il y avait pas une semaine, elle allait pas tout foutre en l'air pour sa première fois. Alors elle s'était dit qu'elle irait boire ce soir. Une petite bière dans un bar quelconque juste pour observer les gens. Comme si rien ne se passera jamais. Comme tout les « vrais » travailleurs qui vont se pinter en fin de journée. Elle observera les autres, peut-être qu'elle aura de belles histoires. De belles histoires qui pourront lui calmer les nerfs parce qu'elle était à cran là. Une semaine qu'elle n'avait pas taper sur quelques choses parce que les entraînements étaient rigoureux, les représentations régulières. Tout va bien tant qu'on l'occupe mais quand on lui offre un jour de repos en pensant lui faire plaisir, c'était pas possible. Elle s'ennuyait. Beaucoup trop.

Elle avait mis un jean tout ce qu'il y a de plus normal, elle avait bandé sa poitrine aussi, comme d'habitude et enfin, elle avait prit un sweat shirt trop grand pour elle, ca cachait le peu de forme qu'elle avait, s'était parfait ! Un vrai garçon avec ses cheveux pas coiffés et son air renfrogné. Elle avait commandé une bière, fruit rouge... Boisson de tapette comme avait soufflé son voisin de table. Elle en avait rien à foutre, elle l'aurai bien frappé mais il était vieux et raciste. Et il quitta rapidement le bar aussi. Ca aida.

Forest jeta son dévolu sur un gars qui s'était approché comme un prédateur d'une proie. Vers une blondasse plantureuse qui n'attendait rien d'autre que son arrivé. Qu'est ce que s'était triste. Blasée, Forest les regarda danser en se disant que tout ça était bien ridicule. Et le vent tourna, le gars, plutôt bel homme, la trentaine bien passé, s'installa à côté de l'illusionniste. La poule était allé se repoudrer le nez. Elle écouta la commande du mec avant de hausser un sourcil.

-Tu n'as aucune estime de toi pour vouloir te faire une chaudasse pareille ? Y'a rien de vrai chez elle, ni ses cheveux, ni son sourire ni même sa poitrine. Et si tu as l'intention de la bourrer avec ça, franchement, te prend pas la tête et économise, elle est aussi désespérée que toi.

Elle but une gorgé de sa bière.

-Elle a juste envie de s'envoyer en l'air et toi, comme un con, tu as répondu aux signaux.

Elle était pas, douce, elle avait pas envie … Peut-être qu'elle voulait juste foutre la merde en fait.

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Mer 16 Mai 2018 - 17:04



Pendant que j'attendais tranquillement les boissons arriver, mon voisin de comptoir m'agressa ouvertement. Je ne comprenais pas pourquoi il se prenait la peine de m'informer de ce que je savais déjà. J'étais justement là pour faire plaisir à une femme, peu importe qui elle était là et comment elle était. Certes j'allais pas me taper des malades ou des sales, mais sinon j'avais l'esprit très ouvert. J'allais pas non plus m'embêter à jeter mon argent par les fenêtres, c'était juste de quoi nous désaltérer après avoir dansé. Mais pourquoi je me cassais la tête à me justifier. C'était encore un petit trou du cul qui savait pas quoi faire de sa vie et qui était jaloux car il allait rentrer tous seuls ce soir sans la moindre compagnie. Puis ce n'est pas avec ce qu'il buvait qu'il allait attirer qui que ce soit.

Fallait encore que je tombe sur un emmerdeur, au plus grand plaisir de Toutou, qui n'attendait que ça pour se dégourdir les muscles. Je le visualisais très bien la queue battante, aux abois, prêts à le réduire en carpette. Ça faisait toujours plaisir de le voir comme ça. Comment le lui refuser...

- C'est sûre que ce n'est pas à toi qu'elle en aurait envoyé.

Je vis mes bières arriver du coin de l'œil mais je préférais rester concentré sur ce misérable humain. Je restais là, à le fixer droit dans les yeux, quelque chose me semblait louche. Il sentait comme les Gitans mais également la femme. J'approchais rapidement ma main, grâce à mes capacités de garou, pour palper l'endroit où il devrait y avoir une poitrine. J'étais suffisamment proche pour ne pas avoir besoin de tendre entièrement mon bras. Il me semblait qu'il y avait quelque chose mais c'était comme si elle avait placé un tissu pour les écraser... C'était vraiment très bizarre, mais je n'allais pas m'arrêter maintenant, loin de là. Peu importe la petite blonde, je venais de trouver quelque chose de nettement plus intéressant. Un grand sourire se dessina sur mon visage, j'étais tout excité de cette découverte et une vilaine amertume s'insinua ne moi.

- Tu s jalouse parce que 'as pas les couilles d'avouer que tu veux qu'on te baise ! Lâchais-je

Elle voulait de la méchanceté, eh bien elle serait servie. Elle voulait jouer aux garçons en roulant des mécaniques, pas de problèmes.

Comme je l'ai pensé il y a quelques minutes j'étais quelqu'un de très ouvert et si cette femme avait besoin de quelque chose ce soir je serais là. J'étais prêt, j'en avais marre de ses petites merdes qui pleurnichaient sur leurs sorts d'être humain sans faire le moindre effort. Ils foutaient la merde partout où ils allaient et après ils se plaignaient de si et de ça sans se préoccuper de tout ce qu'ils venaient de détruire.

Ils n'avaient aucun mérite à être ici, aucun mérite à contrôler cette planète et à la foutre en l'air juste pour le confort de leurs petits culs. Peur importe leurs couleurs et le nombre de poils qu'ils y avaient dessus. Ils ne méritaient rien d'autre que de la haine.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Forest Williams
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 149

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Sam 26 Mai 2018 - 2:13

Elle observait les réactions de l'autre, plutôt contente de son coup. Elle avait trouvé des mots qui lui avait plu, elle avait frappé dans l'ego et maintenant elle n'avait plus qu'a savourer et au pire, échanger quelques coups. Il avait l'air musclé, plutôt bien bâtie mais pas impossible à faire mettre genou à terre. Et aujourd'hui, c'est l'idée de se défouler plutôt que celle de gagner qui était importante. E fait, c'était même souvent comme ça. Forest est quelqu'un de fière mais la victoire entrait rarement dans ses préoccupations. Seule comptait l'évacuation de sa colère permanente. Et elle s'en sortait bien en général. Le Rage était son terrain de jeu. Elle y avait gagné du muscle et de l'endurance. La vitesse elle l'avait toujours eu de part sa taille poids plume et l'obligation d'être agile pour ses spectacles. Elle avait confiance en ses capacités et savait très ien qu'elle ne gagnera pas face à lui. Mais encore une fois ce n'était pas le but.

Elle posa son menton dans le creux de sa main et le coude vint reposer sur le bar, elle n'eut pu s'empêcher de sourire ; L'appat avait mordu. Elle s'afficha un sourire moqueur et un brin condescendant avec juste un petit «  Pauvre petite chose, tu es tombé dans le panneau ». Les mots avec lesquels ont l'insultait n'avait plus d'effet sur elle quand elle était celle qui engageait la bataille. Non, c'était sûr que ce n'était pas elle à qui on enverrait des signes, elle ne laissait personne essayer et si quelqu'un si aventurait, il pourrait être surprit. Dans tout les sens du terme. Elle adorait ce jeu.

Elle regardait donc l'homme en face d'elle en souriant. Et son sourire se crispa avant se se faner complètement. Comment est ce qu'il avait pu toucher sans pression sa poitrine ? Sa poitrine bandée à l'extrême, indétectable à l’œil nu, surtout coincée comme elle l'était sous son pull bien trop grand. Elle vit rouge d'un coup. A peine elle entendit sa phrase condescendante et sexiste à souhait, à peine elle vu son sourire moqueur s'installer sur son visage que son poing partit comme une balle. Il vint tout naturellement prendre place dans la mâchoire du garou qui lui faisait face. Aucun problème de jouer avec les mots, se faire rabaissé pour son air de minet ou quoi que ce soit d'autre mais jamais, ô grand jamais on ne la touche intimement sans son accord.

Ce n'était même plus de la colère, c'était de la rage pure. Forest avait explosé comme un volcan. Elle s'était levée, sa chaise était tombée au sol et elle avait la respiration lourde, comme si elle essayait encore de se retenir. Que le joli-cœur approche d'un centimètre, elle mettait fin à sa ligné d'un grand coup de genou dans la fabrique à progéniture.

Derrière son bar, le bartender reprenait les bières. Il devait être habitué.

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Dim 3 Juin 2018 - 9:16



Elle pouvait faire ce qu'elle voulait de son corps, dans sa tête ça restait une femme ! Quasiment aucun gars ne se serait offusqué de la sorte pour s'être fait tripoter à peine quelques secondes. Ils pouvaient être mécontents mais pas enrager comme tel. Franchement les femmes... Les hommes aussi avaient des défauts, je n'échappais pas à la règle. Mais elles, qu'est-ce qu'elles pouvaient être conne quand elles s'y mettaient.

Je ais beau me douter de ce qui arriverait après l'avoir touché, je m'étais tout de même pris un joli poing dans la face. Déséquilibré je me retiens d'une main au bar pendant qu'elle se mettait debout. La situation m'aurait beaucoup amusé si je ne m'étais pas focalisé sur son humanité. On ne pouvait même plus les baiser tranquillement, ils étaient tellement nombreux qu'ils y en avaient, comme elle, qui n'avait rien de me à faire que faire chier les autres.

J'entendais intérieurement Toutou aboyer rageusement contre cette gueuse, néanmoins il resta derrière en spectateur. Mais je n'étais pas dupe, il allait venir lui faire ses grands yeux de chien méchant, lorsqu'il trouverait le moment opportun. Je sentis un goût de sang dans ma bouche, les lèvres étaient si faciles à ouvrir, y avait pas de quoi s'enflammer. Néanmoins, si on continuait à cette vitesse on devra rendre des comptes au bar et je n'avais pas envie de balancer mon argent là-dedans. le mieux était de passer dehors, pour cela je n'allais pas demander l'avis de ma partenaire.

À ce stade de la stupidité elle ne comprendrait même pas ce que je lui dirais même en prenant le temps de bien articuler. J'étais bien décidé à la foutre dehors par la force. Il fallait juste que je fasse attention à ne pas lui donner l'occasion d'amplifier les choses à l'intérieur. Je devais donc être rapide et efficace, rien de plus simple face à un humain. Je me précipitais sur elle, penché vers l'avant afin de l'attraper par les jambes, dans l'idée de la mettre par-dessus mon épaule afin de l'embarquer pour sortir d'ici pour que l'on puisse avoir plus de place pour régler nos histoires tout en évitant les frais matériels. Peut-être qu'on en perdra nos vêtements, mais ça ce n'était franchement pas ce qui allait me ruiner. Hélas notre corps-à-corps n'allait pas lui faire changer de penchant sexuel, mais je pourrais au moins avoir la satisfaction de la remettre à sa place. Je devais tout même garder à l'esprit qu'elle devait faire partie des Gitans. Donc, ne pas trop l'amocher pour ne pas avoir des répercussions sur ma sociabilité avec eux plus tard.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Forest Williams
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 149

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Sam 23 Juin 2018 - 20:35


Elle ne pensait à rien, elle avait le regard planté dans le vert de son interlocuteur. Il l'avait touché. Et là, oui, là, dans ces moments là, elle étaait une femme. Jamais son secret devait être su, jamais comme ça ! Elle repassait la scene dans sa tête, encore et encore. Et a chaque fois elle trouvait que le poing dans le visage de l'homme n'était pas assez ; Elle se retenait vraiment de ne pas lui envoyer la jambe dans les roubignoles mais quand elle vit la lèvre fendue et le sang qui s'écoulait doucement, une sombre fierté l'envahi. Elle avait envie de plus de bien plus. L'appel du sang ce soir. Elle ne s'était pas énervé comme ça depuis que Lou l'avait abandonné après l'avoir plantée. Elle ne retiendrait pas ses coups, pas que ce soit vraiment possible en fait mais elle allait se défouler et la carrure de son adversaire du soir le lui permettrait sans problème. Elle, se prendre des coups, elle n'en avait pas grand chose à faire. Elle avait même l'habitude et elle était devenue pro dans l'art de maquiller ses plaies et ses bleus. Une pro !

Elle n'attendait maintenant qu'il réponde, qu'il s’énerve ! Elle n'attendait que ça. Qu'il réponde ! Qu'importe si elle est une fille, elle a ce qu'il faut pour résister, elle a besoin de se défouler. Il ne pouvait pas juste la considérer, comme tout les autres, comme un homme ? Merde. Elle tait salement énervée et la suite ne l'aida pas du tout. Pas quand elle se senti soulever et jeter comme un sac à patate sur l'épaule de l'autre abruti. Sérieusement ? Il avait fait quoi pour que ca se passe aussi vite ? Elle l'avait même pas vu venir, bien trop rapide. Elle eut un moment d'incompréhension et se retrouva dehors, dans une ruelle encombrée de poubelles. Bah tiens.

Mais il avait encore posé ses sales pattes sur elle là, non ? Elle n'avait pas rêvé ! Personne n'a le droit de la toucher, que ce soit le bras ou une partie bien plus intime, elle détestait ça si ca ne venait pas d'elle ! Et si c'était possible, ca l’énerva encore plus.

Elle n'allait pas laissé passer ca et ce gars avait fait une erreur en lui présentant son dos, mieux, en lui présentant l'arrière de son crâne. Il allait le regretter. Elle sentit les muscles de son dos se contracté et celui-ci se tordre pour qu'elle puisse se redresser. Sa carrure finement musclée était un réelle avantage dans ce genre de situation.

Elle envoya son coude dans la tempe du garou sans autre forme de procès, sans rien. Elle voulait faire mal, elle voulait se venger, elle voulait se défouler.

Elle y avait mit toutes ses forces.

Est ce qu'il allait arrivé à s'énerver maintenant ?

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Mer 27 Juin 2018 - 17:24



Je trouvais madame plutôt sage le temps de sortir du bâtiment, ça n’évoquait rien de bon. Elles étaient si vicieuses lorsqu’elles prenaient la peine de se venger. Je me permis tout de même d’aller jusqu’à une ruelle, afin d’éviter d’attirer l’attention des personnes extérieures. Je n’avais pas besoin de me faire embarquer par la police ou d’engager d’autres gens dans cette histoire. J’avais déjà accumulé assez de problèmes comme ça, je préférais réduire les mauvais retours au minimum.

Malgré les mouvements qu’elle effectuait, je ne réagis pas, la belle erreur… Elle me percuta en plein de la tempe à l’aide de son coude. Cela m’envahit comme une onde qui s’étendait à l’aide de vibrations. Même si elle n’était qu’une simple humaine, c’était douloureux et aussi très désagréable. Pour éviter de me recevoir une seconde frappe facile je me permis de jeter ma patate en plein dans les poubelles. Je ne jouais jamais au bowling, mais de cette façon je pourrais y prendre goût. Toutou remuait la queue d’approbation, c’était une soirée divertissante même s’il n’y aurait sans doute aucun acte sexuel. Néanmoins, ce passe-temps aussi était stimulant.

J’étais en colère, mais je commençais à me demander si cela en valait vraiment la peine. Ces monstres étaient tellement pathétiques que je me fatiguais vainement à pester contre eux. Je devrais dépenser mon énergie autrement car j’accélérais mon vieillissement sans me laisse la possibilité de réaliser des choses bien. Des actes qui auraient un réel impact sur le monde. Améliorer l’avenir pour le rendre meilleur et pérenne. Cela me semblait impossible, pourtant je devais y croire parce que je ne voyais pas ce qui me ferait plus avancé que ce rêve utopique.

Je rapportais mon attention sur ma partenaire. C’était trop simple de s’en prendre à un adversaire en moment de faiblesse. Mais vu notre différence de race, il y aurait toujours ce décalage. Pour ne pas lui infliger un coup direct, je décidais de prendre un poteau triangulaire de signalétique de travaux et de le lui jeter violemment dessus. Maintenant qu’on avait commencé, autant continuer pour en finir. Elle avait l’air sacrément butée, il sera impossible de l’arrêter sans la mettre K.O. C’était franchement pitoyable de sa part si elle se battait aveuglement sur n’importe qui juste pour… Enfaite ça me rappelait beaucoup quelqu’un. Peut-être nos motivations respectives étaient différentes. Ou alors nous étions pareils. Sauf une chose, j’étais très loin de me déguiser en femme. Et je ne pensais pas que cela arriverait un jour.


_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Forest Williams
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 149

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Mer 11 Juil 2018 - 0:35

Elle avait senti le choc se répercuter dans son bras au travers de son coude. Elle avait fait mal, elle en était persuadée. Elle connaissait se mouvement en voyant les petits gabarit sur le ring au Rage, elle ne l'avait encore jamais utilisé parce que personne n'avait fait l'erreur de la porter comme un sac à patate après lui avoir touché la poitrine. Personne n'était assez con aussi. Jusqu'à aujourd'hui quand ce pauvre draguer du dimanche se sentit assez zélé pour le toucher et lui montrer une zone aussi sensible.

La réponse ne se fit pas attendre pour autant, elle vola comme si elle ne pesait rien dans les poubelles du bar et s'y écrasa lamentablement avec un grognement discret qui signifiant qu'une bouteille cassée venait de détruire sa chemise … Et son dos mais ce n'était qu'un détail. Elle se releva sur un coude pour apprécier, enfin, la colère qui prenait peu à peu place sur le visage de son interlocuteur. Et bien, il lui aura fallu le temps. Mais maintenant, peut-être que les choses pourraient devenir sérieuses ?

Forest s’apprêtait à se remettre debout, droite surs ses jambes, elle se releva d'abord sur un coude puis sur les poignets mais avant qu'elle n'ai put faire la moindre impulsion, une vive douleur vint la frapper au visage, juste à la naissance du nez, la petite séparation entre le front et le nez. Elle eut un grognement de douleur et rejeta violemment le panneau jaune qui venait de rencontrer son visage. Le bruit du métal sur le bitume résonna trop longtemps aux oreilles de Forest. Elle avait mal et là, énervé était un mot bien trop faible pour décrire la rage qui bouillonnait en elle. Elle en avait vécu des combats intenses, elle avait eu mal, souvent, elle avait d'ailleurs, grâce à ça, une tolérance élevé à la douleur mais le nez comme ça, ca l'avait foutu en boule. C'est sensible le nez !

Elle ne se releva pas de suite finalement, elle se contente de planter son regard bleu dans le vert de son interlocuteur. Un regard brûlant de colère. Elle attrapa le premier sac poubelle bien remplie qui lui tomba sous la main et le lança de toute ses forces sur son adversaire. Par chance, il était éventré et laissa échapper son contenu, principalement des journaux déchirés et du composte. C'était parfait. Forest en profita, elle se releva immédiatement et profita de l'aveuglement temporaire pour se jeter en avant. Elle arma son poing et l'écrasa à son tour sur le visage de l'autre. Tout du moins, elle espérait. Elle ne le sentait pas ce gars mais elle était tellement aveuglé par la douleur et la colère qu'en fait, elle s'en fichait. Elle voulait frapper, se défouler et il était là, point barre.

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Dim 15 Juil 2018 - 21:44



Elle se prit le panneau en pleine face, super ! Mais ça ne suffisait pas à l'arrêter, hélas. Moi qui pensais prendre plus de plaisir à danser avec cette garçonne. L'ennui commençait déjà à rattraper la colère qui s'éteignait de plus en plus. Je restais là à regarder son visage colérique. Ses yeux bleus lui donnaient un petit regard plutôt mignon. J'étais très éclectique en matière de femme, même si j'avais mes préférences. J'avais passé des nuits avec de nombreux êtres différents, mais pas avec ce qui me semblait être une lesbienne pure et dure.

Mon petit sourire d'homme intéressé disparu aussi vite qu'un chat apeuré lorsque, sans aucune réaction de ma part, une poubelle immonde vint se vider sur moi. L'odeur due compostée m'indiqua très rapidement l'état dans lequel je devais être avant que je puisse retrouver la vue en retirant le journal qui m'aveuglait. À peine eus-je le temps de faire ceci, que le poing de mon adversaire s'impacta sur mon œil gauche. Une douleur grave s'empara de presque la moitié de mon visage. Cette garce n'avait vraiment aucune limite. Elle n'hésiterait pas à m'arracher les boules avec les dents si la possibilité le lui permettait.

Malgré tout, je gardais mon équilibre en prenant bien appui sur mes jambes, avec un tel élan elle finit presque dans mes bras. C'était une occasion parfaite malgré la douleur. Je passais derrière son dos et glissai mes bras devant son buste, juste en dessous de ses "seins invisibles" en passant par-dessus ses bras. Je lui mordais le cou à pleine dent pour ne pas me prendre un coup de tête. Pour finir ma prise, je l'ai fauché avec mes jambes et posant tout mon poids sur son corps pour la foutre à terre.

Je ne savais pas trop ce que j'avais envie de lui faire. Mais tabasser bêtement une fille mal lunée qui n'avait aucune chance de réussite me semblait extrêmement puéril. Toutou avait l'esprit joueur et avait envie de s'amuser un peu avec elle s'en aller au-delà des limites du détraqué. Il était vrai que sans elle, on aurait pu avoir une partie de jambe en l'air divertissante. Après très peu de réflexion j'étais entièrement d'accord avec lui.

Avec ma force supérieure de garou un bras me semblait suffisant pour l'empêcher de bouger, je me libérais donc une main pour faire rebondir joyeusement mon index sur sa "poitrine cachée". Je ne voulais rien de sexuel, nous étions très loin d'être ce genre de rustre. Mais pourquoi ne pas énerver encore plus cette petite boule déjà bien rouge. Qui sait, le résultat pourrait peut-être nous plaire davantage.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Forest Williams
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 149

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Dim 29 Juil 2018 - 17:42


Elle sentit son poing s’écraser sur le visage de son adversaire. Quelle douce sensation cet impact. Peut-être qu'elle laissera un œil au beurre noir. Au moins ça. Oh oui, elle voulait qu'il ai un petit souvenir. Est ce qu'elle faisait tout ca parce qu'il lui avait touché la poitrine ? Ca ou parce qu'il avait découvert en un rien de temps son secret, son illusion ? Son ego en avait prit un coup, c'était indéniable mais assez pour s'énerver comme ça ? Elle se posait sérieusement la question alors qu'elle sentait la peau du jeune homme caresser avec violence ses phalanges.

Elle s’apprêtait à se régaler de son coup mais le temps lui fut prit immédiatement. Les ordure n'avaient pas fini de tomber qu'elle sentait une présence dans son dos et ses yeux ne voyaient rien. Plus rien que quelques épluchures de pommes qui tombaient doucement. Elle senti immédiatement comme un étaut se refermer sur elle, autour de sa poitrine. La force qu'il y avait dans les bras la glaça, comme s'était possible ? Elle s'était frotté à quoi concrètement là ? Elle se débattit comme elle pu mais pas bien longtemps, pas avant qu'elle sente une vive douleur dans le cou. Il était sérieux ? Il la mordait ? Mais c'est quoi ces techniques de baston ?

Forest n'avait pas l'habitude de se faire blesser à cet endroit, la chair était tendre et ne subissait que rarement des coups dans le cou comme ça. Elle hurla. De douleur mais pas longtemps. Elle se retrouva fauchée et la chut fut aussi rapide que dure. Le béton n'était pas un truc qu'elle aimait en général. En tombant, son coude tapa directement sur le sol, un petit crac bien douloureux lui coupa la respiration, la laissant silencieuse alors que l'autre jouait tranquillement avec ses seins bandés. Elle ne savait plus trop si elle devait se rebeller ou pleurer de honte et de douleur. Sa colère était planquée derrière un trop plein difficilement gérable.

-A... Arrête.

Finalement la douleur prit le dessus... Un petit peu, embuant son regard bleu, le laissant brillant. Elle détesta immédiatement ca et se reprit vite, fronçant les sourcil elle remua comme elle put pour se libérer, au moins les bras.

-Arrête !!

Elle avait crier cette fois, puisant dans ses forces, faisant confiance à ses abdos régulièrement entraînés pour aller, à son tour, mordre l'autre. L'avant bras, c'est tout ce qu'elle avait réussi à choper. Mais elle y était allé de toute ses forces. Il avait commencé ! No rules ! Pire que sur le ring du Rage. Elle senti le goût du sang de l'autre et ne lâcha pas. Elle ne le lâcherait pas avant que lui le fasse !

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Lun 24 Sep 2018 - 20:30



Des bruits de craquement allèrent jusqu'à nos oreilles, mais ça n'était pas une excuse pour être plus tendre. Tout le monde avait besoin d'une claque de quelqu'un de plus fort pour comprendre où est sa place. Je lui rendais service en faisant cela. Elle le comprendrait un jour, peut-être dans très longtemps, mais ça viendra. Pour ma part ce n'est pas ça qui m'arrêtait, je recommençais et tombais encore et encore. Mais c'était si excitant de se frotter au rang du dessus. C'était extrêmement difficile de se retenir.

Sous le choc de l'atterrissage notre mâchoire humaine avait tout de même passé au stade du sang. Un goût métallique, si agréable, se rependit dans notre bouche. C'était toujours un animal, cette fois l'espèce était juste moins comestible. Aller savoir où elle pouvait bien traîner, surtout avec ce genre de dégaine.

La garçonne donna un mot d'alerte, celui-ci nous paraissait insuffisant. On continua donc cette torture plus mentale que physique. La deuxième protestation fut davantage convaincante. Surtout avec ce qui s'en suivi. Quelques gigotements leur permi d'atteindre mon bras. La technique du cannibale n'avait pas l'air de la ragouter. Heureusement pour elle nous étions trois à aimer ça.

J'arrêtais de l'embêter avec sa poitrine et laissais Toutou prendre un peu le dessus, cette situation était très excitante. Il mordit davantage sa proie pour mieux sentir son sang. Si madame faisait de même cela ne nous dérangeait point. Rien de tel qu'un peu de douleur pour pimenter la situation.

Nous restions ainsi un petit moment, un pas de plus devenait un peu trop dangereux. Il ne fallait pas oublier que c'était un humain malgré tout. Pourtant ce n'était pas l'envie qui nous manquait. Une brise légère eut l'effet d'un léger retour à la raison. Nous ne pouvions pas continuer. Elle faisait partie du clan et cette morsure n'allait pas disparaître très rapidement, le reste de ces blessures non plus. Une question venait à se poser. Dans quel état on voulait la laisser ?Je pouvais essayer de l'arranger, ne plus rien faire ou réaliser un dernier acte.

Vu notre état la plus mauvaise des décisions nous parut la meilleure. Qu'est-ce qu'on pouvait bien lui infliger... Tout en cogitant, on ouvrit doucement la bouche et entreprit quelques coups de langue sur la blessure. Ce geste était plus par appétit qu'autre chose.

En manque d'imagination soudaine, c'est la douleur à notre œil qui nous rapporta à quelque chose d'un peu dangereux mais qui pourrait n'être que passager. Notre main n'étant plus occupée par ses atouts féminins, je la faisais passer derrière sa tête pour remonter jusqu'à sûr front et déposer un doigt sur sa paupière gauche et un autre doigt sur sa paupière droite. Doucement j'appuyais sur ses yeux, jusqu'à être sur de ne pas laisser de traces. Du moins si le contacte ne se prolongeait pas trop, car loin d'être médecin, peu habituer à cette zone pour la fragilité humaine, il m'était impossible d'être réellement certain du résultat final de ce geste.

Je préférais rester silencieux, connaissant son efficacité. Je laissais tout de même ma langue faire des va-et-vient sur son cou, tant que le sang coulait. Nous aurions tout le temps de ressasser et regretter cette nuit un peu hors du droit chemin. Sachant le mal déjà fait, il n'y avait rien qui puisse amoindrir les conséquences.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Forest Williams
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 149

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Dim 18 Nov 2018 - 23:26

Elle sentit le sang, son sang, perler, se déverser sous les coups de dents … De crocs ? De son adversaire. Mais comment est ce qu'elle s'était foutue dans cette merde ? Elle avait tellement mal partout qu'elle ne savait plus où donner de la tête. Son coude ou son cou ? Il ne lâchait rien lui non plus et ses dents à elle, pauvre incisive mirent un temps infini a percer la peau pour faire couler le sang qui se mit doucement à recouvrir ses lèvres fines. Se goût lui donna envie de vomir. Trop de fer, ce n'est pas son sang à elle, celui qu'elle connaît si bien pour l'avoir trop souvent goûter. C'était horrible. Mais elle avait dit qu'elle ne lâcherait pas. Pas avant lui.

Mais il ne la laissait pas, au contraire, la pression de ses dents sur sa peau se fit plus mordante, elle sentait son sang couler dans son t-shirt, tacher le tissu. Elle détestait ça. Ce n'était pas normal qu'il fasse ça ! Il avait des problèmes, non ? Les larmes lui montèrent aux yeux, dégoût, honte, douleur. Elle ne les laissa pas couler pour autant. Le temps lui parut tellement long. Affreusement long jusqu'à, qu'enfin, il relâche la pression et passa sa langue sur l'ouverture. Un lourd frisson vient la parcourir, une nausée hors du commun la prit. Est ce que c'était la douleur ? Ou la situation peut-être ? Ou encore sa faiblesse. Elle avait pourtant l'espoir que son cri soit entendu, qu'il se lève enfin et parte. Qu'il la laisse ici, tremblante, blessée et honteuse. Elle en rêvait.

Il passa une main dans ses cheveux court, presque tendrement alors que l'autre ne bougeait pas. Elle se demanda aun instant ce qu'il comptait faire... Il allait pas la tuer quand même... Tout ça pour une toute petit insulte de rien du tout ! Il était fou. Complètement fou.

Son idée se confirma quand elle senti les doigts glisser sur ses paupières pour s'appuyer dessus, s'enfonçant doucement dans ses orbites. Elle n'y tenait plus, pas alors que cette langue continuait de lécher son cou, que ces doigts appuyaient trop fort sur ses paupières, que son coude la lançait et que son sang coulait encore. Elle hurla, lâchant par la même occasion l'avant-bras de son assaillant.

Elle hurlait à s'en arracher les cordes vocales, laissant tout s'échapper, sa douleur, sa honte, sa peur et aussi, pour demander à l'aide. Si on l'entendait, quelqu'un allait bien finir par regarder, non ? Peut-être qu'il aurait peur et partirait ? Elle pourrait alors perdre connaissance sans soucis ?

Elle n'avait plus d'autre idée. Il était fou à lier, personne n'est assez inconscient pour faire ça, si ? Elle fini par arrêter, à bout de souffle. Son corps ne se détendit pas pour autant, elle était passée dans un état second, protégeant son esprit de la douleur qu'on lui infligeait.

Ses larmes se mirent finalement à couler.

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Mar 27 Nov 2018 - 19:06



Nous étions dans une sorte d'autres monde, comme si un épais manteau recouvrait notre duo. Cela ressemblait fortement à un rêve, une sorte d'événement éphémère complètement surréaliste. Ce genre de chose ou lorsqu'on se réveille il n'y a plus que des questionnements surtout sur le bien et le mal. Néanmoins, tout ceci était loin d'être normal pourtant c'était vrai. Il y avait un son, comme une voix lointaine dans la brume. Elle se rapprochait de plus en plus près, de plus en plus vite. Ce fut le choc, telle une bulle qui éclate ou un réveil en sursaut. Nous étions vraiment en train de faire ce que nous faisions. Une humaine sans la moindre chance de gagnée complètement à notre merci. Son crie d'impuissance ne pouvait pas nous empêcher de faire ce qu'on voulait d'elle. Et pourtant, ça ne pouvait pas continuer. Je retirais lentement mes doigts de ses paupières. Le corps de la jeune femme me semblait tout à coup silencieux, pourtant ses muscles contractés m'informaient de sa parfaite conscience. Ce qui devait être une petite bagarre excitante avait dérapé en une sorte d'agression malsaine. C'était presque du viol. Heureusement que ce genre de chose n'allait pas de nos principes à tous les deux. De toute façon il n'y avait aucun remords à avoir, pas de quoi s'excuser. Il fallait bien que quelque chose de ce genre lui arrive. Elle avait même eu de la chance de tomber sur un type comme moi ! Qui sait quel malade mental déséquilibré aurait pu lui infliger.

- Une personne mal intentionnée aurait pu te faire bien pire. Pense-y. Me défendis-je mécontent sans pour autant la lâcher.

Je ne sais pas du tout ce qui pouvait arriver à présent. Si je la libérais maintenant qu'allait-il se passer ? Je savais très bien que si quelque chose allait me retomber dessus ce serait du côté de la horde. J'étais à peu près sûre qu'elle n'irait raconter cela à personne d'autre. Le mal était fait de toute façon, je ne pouvais rien rattraper en lui disant je ne sais quoi. Et puis j'assumais totalement. Cette vie me rendait dingue et cette abrutie était venue me titiller. Je ne pouvais pas repousser mes envies de violences, ni m'enfermer comme un fou en cage. Et puis j'avais décidé de faire plaisir à une femme ce soir. Le destin en a voulu autrement. Peut-être qu'en y repensant elle comprendra que c'était pour son bien. Ou pas. Il y en avait qui n'apprenait jamais rien. J'étais sans doute de ce genre-là.

Allonger en pleine ruelle serrant une femme démunie contre moi. Nous étions recouverts d'ordures et de sang, surtout le sien. Ses jours n'étaient pas comptés, du moins physiquement. Mentalement je n'en savais rien, j'étais loin d'être psy. Incapable de dire l'heure qu'il était, de savoir comment tout cela allait finir. Ma tête posée contre la sienne, je ne savais pas quoi faire. Comme après la crise hystérique d'un enfant, je me sentais vidé. Quand nous partions dans ce genre de connerie extrême, notre cerveau semblait ensuite refléter une immense perplexité. Beaucoup trop complexe pour comprendre, cela se résumait donc à un silence profond.

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Forest Williams
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 149

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Dim 3 Fév 2019 - 9:31


Elle se demanda, avant de les sentir sur ses joues, si ses larmes ne resteront pas coincées sous ses paupières clauses, fermées par les doigts de cet inconnu qui lui faisait la misère. Il était fou à lier ! Elle en avait vécue des combat sans foi ni loi, des combats de rues sans règles. Elle avait savouré la morsures de l'arme blanche, elle avait vu les armes à feu mais jamais encore on ne s'était attaqué à ses yeux. Jamais on ne les avait écrasé comme ça, jamais ca lui était venu à l'esprit de le faire. Ce n'est même pas lâche, c'est insensé. Il faut qu'il la lâche ! Qu'il la laisse tranquille ! Elle veut bien frôler la mort mais pas l'aveuglement. Pourtant, elle ne trouva pas la force de se dégager, d'un coup, elle le trouvait lourd sur elle. Elle n'avait plus la force de le chasser, elle avait mal partout et respirer au travers de ses sanglots devenait compliqué. Il devait partir, se relever. Mais non, il relâcha d'abord la pression sur ses paupières. Elle eu alors l'impression de sortir enfin la tête de l'eau, de pouvoir respirer à nouveau. Mais à nouveau, ses mots lui coupe le souffle.

Il n'était pas fou à lier, il était complètement taré. Est ce qu'il se rendait compte de ce qu'il disait ? Bien pire ? Mais, il avait pas essayer de lui éclater les globes oculaires à l'instant ? Il fallait qu'elle s'éloigne ! Vite ! Mais lui ne la laissait pas, il était là, elle sentait son souffle contre son cou plein de sang, elle sentait sa tête reposer contre la sienne et il ne bougeait pas ! Il ne disait plus rien non plus et elle n'avait plus de larmes. Seulement la honte. Et la colère. Elle ne pouvait pas rester comme ça mais elle n'avait pas la force non plus de se débattre. Est ce qu'elle allait mourir dans cette allée, tuée par une psychopathe qu'elle a eu la malchance de titiller ce soir. Elle devait partir, quoi qu'il arrive, elle devait s'éloigner. Elle commença par se dandiner faiblement puis avec cette énergie dévastatrice qu'on appelle communément « énergie du désespoir ». La main sur le coude, des gémissements essoufflés et quelques grognements de douleurs, elle repousse du pied celui qui avait ruiné sa chemise autrefois blanche. Elle n'y mit pas beaucoup de force, elle n'en avait plus. Elle se traîna lamentablement jusqu'au mur le plus proche sur lequel elle s'appuya aussi essoufflée que si elle avait couru un marathon. Des étoiles noires dansaient devant ses yeux et la tête lui tournait. Tout ça à cause de la douleur sûrement. Elle trouva cependant le courage d'accrocher son regard au vert de son « cavalier » et de se dire que, si elle ne préférait pas les femmes, elle aurait trouvé ce gars mignon... De visage tout du moins.

-Pars.

Un souffle, un ordre ? Un conseil peut-être ? Elle n'ira pas plus loin, elle le sait pertinemment. Mais, par fierté, par ego, elle aimerait être seule pour tomber dans les pommes.


HRP:
 

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
Jasper Lernak
→ ORDRE CLANIQUE : La Horde
→ NUISANCE DEPUIS : 47 ans
→ ERRANCE : Dans la rue ou chez les gitans
→ TROMPE L'ENNUI : Vagabonder, suivre les chats et rencontrer du monde
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Prudent, attirant, impulsif, débrouillard, galant, bagarreur, réfléchi, habile, tactile, dépendant.


→ AVATAR : Jensen Ackles
→ MENSONGES : 237

†


MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   Dim 3 Fév 2019 - 12:17



Au bout d'un moment, qui me semblait indéchiffrable, je l'ai senti remué et se dégager doucement de mon corps. Je l'ai laissé sortir, qu'est-ce que je pouvais bien faire de plus ? J'avais gagné. Aucun sentiment positif ne m'enveloppait, il n'y avait rien à envier à cette situation. Je restais là, prostré, j'écoutais et je regardais cette femme se lever à bout de souffle. Physiquement je me sentais plutôt bien, je n'avais plus de douleur à la tempe, mon œil allait déjà mieux et je ne saignais plus de l'avant-bras. Sa dentition ne m'avait pas l'air bien droite, à en voir les marques. Mais qu'importe, je n'allais plus rien avoir une fois que ce serait refermé. Je regardais ma victime qui n'avait pas l'air aveugle, heureusement pour moi. Par contre, son cou n'avait pas l'air bien,  n'aurais pas dû mordre si fort. Mon autre moitié n'était pas du tout de cet avis, il en demandait encore. Il nous releva plus rapidement que je l'aurais fait. Pour lui, si elle tenait encore debout c'est qu'elle en voulait encore. Les chiens fonctionnaient par dominance, plus comme les loups que comme les vaches. Avec elles, c'étaient la première qui détournait la tête qui perdait. Mais avec les canidés ça pouvait aller jusqu'à la mort. Il n'y avait pas de mot pour décrire cet être devant nous osant se relever malgré tout. Toutou l'a vu presque comme ces personnes qui n'avait qu'une demi-vie. Sauf que les humains c'était aussi fragile que des moineaux... Qu'est-ce que c'était agréable de sentir les os d'un lapin se rompre sous la puissance de notre mâchoire... On pouvait en débattre durant l'éternité, mais pour nous la chair humaine ce n'était pas génial, c'était beaucoup mieux d'aller chasser les lapins.

Elle venait de dire quelque chose la Suson ! Déjà qu'elle se relevait mais en plus elle pouvait encore faire l'effort de parler. Ça n'allait pas du tout. Pour moi on en avait assez fait, c'était moi qui étais à la barre, je contrôlais la situation. Et pourtant, je comprenais parfaitement cette situation frustrante d'être derrière cette place, de tout voir et de ne rien pouvoir faire. On s'enta d'est bien parce qu'on c'était fixé quelque compromis. Certaines choses n'étaient pas tolérées par chacun de nous. Néanmoins, par moments, j'avais envie de le laisser faire ce qu'il voulait pour ressentir ce petit plaisir malsain au fond de nous jouir d'une supériorité grisante. On s'avança jusqu'à l'humaine pour lui poser une main sur sa tête et la pousser au sol, qu'importent les obstacles qui s'y trouvaient.

- C'est ici que devrait être ta place chaque jour de ta misérable vie, parasite ! Dis-je haineux.

C'est la vérité que nous pensions tous deux au tréfonds de notre cervelle. Quand il n'y avait personne pour nous voir ni nous entendre on ne s'imaginait un monde parfait et à ce qu'il faudrait faire pour y arriver. Le problème c'était cette surpopulation humaine. Leur montrer qu'ils ne sont rien et qu'ils méritent de vivre au sol, apeurer par la colère de la nature. On savait pertinent qu'il y eût de bons humains, on les aimait bien, même trop. Mais parce qu'on c'était habitué à cette vie. Pourtant ils devraient être en infériorité et ne pas faire les malins devant plus fort qu'eux. Surtout que je ne lui aurais jamais rien fait si elle m'avait laissé tranquille.

J'ai toujours été un homme à femmes. Leur faire du plaisir suffisait à me satisfaire. Quand ma moitié me rejoignit elle apprécia également cela. Heureusement pour nous c'était un de nos grands points communs, avec la bagarre. Il y avait également autre chose qu'on avait aimée, cela nous était tombé dessus comme une averse et puis on l'avait mis à terre et on l'avait frappé avec notre pied. En ce moment, il y avait également une femme par terre, non loin de notre pied. Elle l'avait cherchée ? Un être humain sans défenses et sans arme, elle l'avait vraiment cherchée ? Oui, non... Quelle idée saugrenue. Oups ? Bon, maintenant il fallait se décider ? On l'aide ou on s'en va ?

Je l'ai relevé en lui empoignant un bras, on s'élança dans la ruelle d'un pas pressé. Les sens en alerte j'essayais de m'éloigner encore plus de la foule. C'était n'importe quoi, quelqu'un aurait pu nous prendre. Dans un lieu excentré, des toilettes publique, ça fera très bien l'affaire. Je la trainais de force et la laissais dans un élan vers la cuvette des toilettes.

- Tu vas te débrouiller ? Dis-je d'une voix sérieuse.

Après tout ce qu'on lui avait fait c'était vraiment une bonne blague. Au moins je l'avais pas laissé par terre dans cette ruelle crasseuse ; même si elle avait l'air dans son élément. Je faisais partie de la horde, jamais je n'aurais dû faire ça. Limite c'était à moi de la protéger et pas de la détériorer de la sorte. Au moins cela nous permettra de se rappeler qu'ils sont beaucoup plus fragiles qu'ils en ont l'air. En tout cas il ne suffisait que d'une parole pour que je me casse ou que je tente de recoller la poussière.


HRP:
 

_________________




Dialogue : [color=#cc3333]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t375-i-m-j-l-jasper-is-back
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore une soirée bar qui tourne mal [ Forest & Jaspouille ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Bernard Terrace-