AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 Look at the stars instead of the dark... | Mina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 26 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Capacité de créer des armes psychiques et un bouclier physique
→ ERRANCE : Sur les bords du Mississippi
→ TROMPE L'ENNUI : Ecrivain
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Baratineur. Bordélique. Enjoué. Secret. Imaginatif. Patient. Tourmenté. Cynique. Attentif. Intelligent.


→ AVATAR : Liam Hemsworth
→ CREDITS : Maquizz
→ MENSONGES : 382

†


MessageSujet: Look at the stars instead of the dark... | Mina    Ven 11 Mai 2018 - 10:38

Installé devant la télé, un peu vautré dans le lit, je zappe sans regarder sur les différents chaines, incapable de fixer mon attention sur quoi que ce soit. J’entends le bruit de la douche et je me demande si elle aurait envie que je la rejoigne. Sauf que j’ai plutôt l’impression de lui porter sur les nerfs en ce moment. Je grimace à cette idée avant de me frotter le visage en soupirant. La journée s’est bien passée pourtant et on a passé de supers bons moments.

C’était une bonne idée de prendre ces quelques jours loin de tout, d’utiliser le cadeau de Sileas. Même s’il fait pas vraiment un temps à se baigner, on profite de la plage, du soleil et de la tranquillité, vu que les touristes ont pas encore envahi la côte. Et on est pas bien loin de Bâton-Rouge, on peut revenir en urgence si besoin. Même s’il y a pas besoin et que je m’inquiète probablement pour rien. Ils ont beau le répéter, le sous-entendre ou me le balancer cash, j’ai vraiment du mal à faire autrement, à ignorer cette angoisse sourde qui ne fait que grandir un peu plus tous les jours. J’essaie d’être serein, de profiter, de pas me prendre la tête. Mais j’y arrive pas.

Et je suppose que ça doit commencer à bien saouler ma sorcière soit dit en passant. Je me relève, grattouillant une Téquila endormie sur le dos qui réagit à peine. En voilà au moins une qui a profité à fond de la mer. J’ai un vague sourire dans sa direction avant de finir par me laisser retomber sur le bord du lit, le regard un peu perdu dans le vague. Parce que ça fait aussi deux jours que j’ai pas pris la potion de Nonna. Celle qui m’évitait de sentir les symptômes du manque dus à un sevrage un peu brusque d’alcool et que je devais baisser progressivement. Sauf que là, vu que je l’ai oubliée, la coupure est un peu brusque. Et me met un peu plus sur les nerfs que je l’aurais cru. Je pensais pourtant qu’après plus de six mois, ça irait. Mais visiblement, c’est pas gagné. Comme j’ai pas envie d’inquiéter Mina, j’ai préféré rien dire mais du coup, ça doit me rendre un peu plus ronchon que d’habitude et j’ai presque pas dormi depuis qu’on est arrivés. Ça, elle a bien dû le voir malheureusement, même si elle a pas posé de questions. Je soupire, me traitant mentalement d’idiot, avant de lever les yeux quand la porte de la salle de bains finit par s’ouvrir.

J’attrape quand même le premier truc qui me tombe sous la main, en l’occurrence le script de mon bouquin remanié pour un film, histoire de pas donner l’impression que je suis en train de regarder le mur comme un crétin. Mais, quand elle entre dans la chambre, je peux pas m’empêcher de la fixer un peu trop longtemps, m’attardant sur chaque courbe de son corps que, même si je connais par cœur, j’apprécie toujours autant, si ce n’est pas encore plus à chaque fois que je peux poser mes mains dessus. J’ai une ombre de sourire quand je vois l’arrondi de son ventre, de plus en plus marqué, avant de relever la tête vers son visage. Elle me regarde, les sourcils un peu froncés et j’ai du mal à savoir si elle est agacée ou s’il y a autre chose. Alors, pour la peine, je lâche, d’un ton léger, même si elle ne sera pas aussi dupe que j’aimerais. « Tu veux qu’on aille au resto ce soir ou tu préfères qu’on fusionne avec ce lit gigantesque ? Et on ira se balader après pour sortir la boule de poils. Si elle se réveille un jour de sa sieste. » Téquila agite une patte, sans bouger d’un pouce et j’ai un sourire amusé avant de reporter mon attention sur ma jolie sorcière. « Ça va ? Pas trop fatiguée ? » Oui, je dois poser cette question beaucoup trop souvent. Mais j’y peux rien si je m’inquiète, d’accord ? C’est déjà moi qui ai proposé d’utiliser le cadeau de Sileas, donc ça prouve que j’ai pas totalement comme projet de l’enrouler dans du papier bulle. Je suppose.

_________________
Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us, and sometimes, they win...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/t2107-inventaire-d-un-ecrivain-medium#46990 http://dmthbegins.forumactif.org/t1151-nathan-hoffman-i-got-guns-in-my-head-and-the-won-t-go http://dmthbegins.forumactif.org/t1151-nathan-hoffman-i-got-guns-in-my-head-and-the-won-t-go
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : les tziganes
→ NUISANCE DEPUIS : 20 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : la Destinée : les rêves, l'astrologie, etc...
→ ERRANCE : Au clan sans aucun doute, avec Nathan certainement
→ TROMPE L'ENNUI : Vendeuse au Songe-Malice, et accessoirement étudiante en langue
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Intuitive – Étourdie - Extravertie – Secrète – Sens aiguë de la famille – Procrastinatrice – Passionnée : musique, danse, astrologie, cartomancie, j'en passe et des meilleurs – Naïve – Espiègle – Moralisatrice – A l'air sûre d'elle – Fragile –Directe – Opiniâtre – Attentionnée

→ AVATAR : Ellie Bamber
→ CREDITS : Shereen
→ MENSONGES : 435

†


MessageSujet: Re: Look at the stars instead of the dark... | Mina    Sam 19 Mai 2018 - 21:41

Me vider la tête et laisser mes soucis de côté. Arrêter de m’énerver toute seule, arrêter de me prendre la tête. Ça a l’air facile à dire. Mais j’y arrive pas. Je devrais pas en avoir pourtant, des problèmes. Enfin, pas tant, pas vraiment. Je suis mariée à l’homme que j’aime, on manque de rien loin de là, et on va avoir un bébé. Bon, en fait, ça résume bien mes problèmes. L’homme de ma vie, qui attend dans la chambre à côté sans oser venir, devient de plus en plus chiant alors que le temps passe, à cause du bébé. Je sais qu’il m’aime, et qu’il aime ce bébé, je sais qu’il ne fait que s’inquiéter et qu’il essaie juste de me protéger, de nous protéger. Ou du moins, j’essaie de m’en convaincre, ce qui ne marche pas vraiment. Déjà, parce que je me demande comment il peut encore me trouver attirante ou jolie avec ce qui ressemble de plus en plus à un ballon à la place du ventre. Et puis parce que je suis pas en sucre, je suis pas soudainement devenue une pauvre petite chose fragile à protéger.

Quand il a proposé de partir, de profiter de ces quelques jours loin de tout, j’étais heureuse, ravie de me retrouver seule avec lui, de pouvoir profiter de sa présence et d’être un peu coupée du monde. Façon de parler évidemment, il n’a pas pris le risque de partir au milieu de nulle part avec sa femme et son énorme ventre donc. Et ce n’est pas non plus comme si je ne pouvais pas profiter de lui en temps normal, loin de là, j’ai encore et toujours peur de le saouler d’ailleurs, en étant trop présente et envahissante. Mais je pensais qu’en nous éloignant et en nous retrouvant seuls, ça améliorerait le reste… sauf que non.

Je flippe toujours d’être enceinte, je flippe toujours de le voir s’éloigner de moi, et paradoxalement, son comportement de futur papa superprotecteur me gave de plus en plus. En plus, il dort encore moins qu’avant, ce qui fait qu’il est encore plus grognon qu’avant, ce qui fait que forcément, j’en deviens plus sensible aussi. Je suis à fleur de peau, encore plus que ces derniers temps avec ces fichues hormones, et la tension monte, même s’il essaie de passer outre. Le serpent qui se mord la queue. Et je tente aussi, de passer outre, de ne pas tenir compte de ses beaucoup trop nombreuses marques d’attentions, mais quand tu pleures parce qu’il manque une sucette dans le paquet, t’es pas hyper crédible…

Je me fixe dans le miroir et soupire. Epanouie mes fesses oui. Je sais que le second semestre est fatiguant, mais quand même, je devrais pas avoir une si sale tête… J’ai un mini sourire alors que je pose les mains sur mon ventre qui s’est bien trop arrondi pour que je puisse encore faire semblant. Je secoue la tête et enfile un short et un t-shirt trop grand, sans doute à lui d’ailleurs, avant de commencer à me sécher les cheveux en sortant de la salle de bain. Je le fixe et mon coeur s’accélère quand il me déshabille du regard, avant de s’arrêter sur mon ventre. Ça le fait sourire, c’est cool, ouais, évidemment. Et je fronce les sourcils en le dévisageant, avant d’esquisser un sourire en l’entendant. Je regarde Téquila en secouant la tête, et mon sourire vacille quand il reprend. Je m’approche de lui et lui prend le script des mains, avant de le retourner et de lui redonner.

« Si tu veux faire genre que t’es pas en train de tendre l’oreille pour être sûr que je ne me cogne pas le petit orteil ou que je ne m’assomme pas toute seule avec le pommeau de douche , fais au moins gaffe aux détails... » Je me mordille la lèvre et je l’embrasse sur le front. « Ca va. Et toi ? Pas trop fatigué ? »

Et je me retiens de lui demander s’il compte battre son record d’heures sans sommeil, je m’impressionne moi-même. Je vais récupérer la brosse que j’ai posé sur un meuble et je commence à me démêler les cheveux, haussant les épaules sans trop le regarder.

« On a déjà fusionnés avec hier soir, on pourrait sortir du coup. Aller faire un tour et visiter un peu, manger dehors... » Je me tourne vers lui et le fixe en grimaçant un sourire. « Si t’as pas trop peur que je me fasse écraser par une météorite ou dévorer par un T-rex… » Je souris un peu plus. « J’aimerais bien aller me baigner… l’eau est pas si froide… et on a pas pris de bain de minuit encore… On pourrait, après le diner non ? Ce serait cool. »

Enfin, entre les risques, de noyades, de méduses, de crocodiles, de crampes, d’enlèvements par les extras-terrestres, de courant est-australien, d’être renvoyé, j’essaie de me faire une raison, parce que j’ai pas  envie de me prendre la tête avec lui… pas vraiment.

_________________


Il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1119-wilhelmina-balatta-mais-mina-c-est-plus-simple-on-est-d-accord#23919 http://dmthbegins.forumactif.org/t1425-wilhelmina-balatta http://dmthbegins.forumactif.org/t1143-wilhelmina-balatta-les-hommes-ont-ce-don-davoir-des-yeux-et-doublier-de-sen-servir http://dmthbegins.forumactif.org/t1143-wilhelmina-balatta-les-hommes-ont-ce-don-davoir-des-yeux-et-doublier-de-sen-servir#23942
 

Look at the stars instead of the dark... | Mina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Louisiane et le reste du monde-