AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Lancez vous dans le Bingo du rp ! :mauve:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours !pink witch
Suivez l'event de la Horde ! :ordi:
Nous recherchons un modérateur n'hésitez pas si vous êtes intéressé ! :equit:

Partagez
 

 Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amala Khan
→ ORDRE CLANIQUE : l'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'empathie. la capacité de ressentir les émotions des autres ou a leur imposer les siennes.
→ ERRANCE : Calice d'Arun donc souvent auprès de lui.
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste peintre
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rêveuse. Stoïque. Déterminée. Fragile. Égoïste. Imaginative. Diplomate. Sensible. Cruelle. Instable.
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Marina Laswick
→ CREDITS : Avengedinchains
→ MENSONGES : 103

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeLun 21 Mai 2018 - 17:15

Les ombres de la nuit jettent d'étranges arabesques sur les murs couverts de mes peintures. C'est un jeu subtil qui se met en place et que j'aime observer dans le silence. La nuit est encore jeune et demain sera mon jour. La dernière touche. Le dernier fil d'une tapisserie. Voilà ce que je fais. J'ai renvoyé les employés de la galerie, il ne reste plus que mes tableaux et moi. Machinalement, je tripote la soie de ma chemise, errant ici et là au milieu de mes œuvres, caressant certaines d'entre elles du bout des doigts.

Et puis je l'entendis. Résonnant dans le silence comme un coup de tonnerre. Le craquement du verre qui se brise. Je me fige dans la pénombre. Mais il est étrange le sourire qui erre sur mon visage. Ne devrais je pas être une petite chose terrifiée par un grand méchant loup ? Si, sans doute que cela serait normal, mais j'aime bien pire qu'un grand méchant loup. Je marche doucement vers mon sac et en retire lentement la dague qui ne me quitte que rarement. Fine et frêle, c'est ainsi que l'on me voit. Peu savent que je suis aussi solide que le marbre et aussi folle que la folie elle même. Le manche a été fait pour moi, il glisse si parfaitement dans ma paume. Arun s'est toujours assuré que je sache me défendre... Autant que l'attaque. La proie n'est pas toujours celle que l'on croit n'est ce pas.

Me fondre lentement dans la nuit, m'entourer d'ombres, les aimer comme jamais. Et j'attends. Sans un souffle ou un bruit. Je vis avec le prédateur le plus dangereux que la terre ait porté, il m'a bien appris. Mon sourire vibre doucement. L'excitation de la chasse. Ce cœur qui bat, qui pulse dans mes oreilles. L'étincelle qui flambe dans mes iris. Je savoure ces sensations, aussi malsaines et mauvaises soient elles, elles frissonnent en moi avec une étrange délectation. Le reste n'est qu'un rire délicat, le sang qui gicle, les soupirs étouffés et le croquis de la vie prise sur la soie de mon chemisier... Puis je soupire, agacée. Que faire maintenant ? Arracher des vies n'est rien, néanmoins, je connais les conséquences, même si ce n'est que deux hommes dont l'existence frôle sans doute les bas fonds. Personne ne le saura n'est ce pas ?  Je m'empare de mon téléphone, Arun sera sans aucun doute contrarié, j'ai agis avec trop d'impulsivité mais qu'y puis je ? Puis j'attends, comme un reflet de l'enfant que j'avais été, debout au milieu de cadavres et tout ce qui m'importe est l'énervement que je lirais sans doute dans la voix d'Arun.

_________________
i will not let him to hurt you.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1667-il-l-a-nommee-aube-amala-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2728-dans-l-ombre-d-un-prefet-amala http://dmthbegins.forumactif.org/t1770-une-esquisse-au-fusain-amala http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Arun Khan
→ ORDRE CLANIQUE : L'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 968 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lignée des Vénéneux, Quietus Niv4
→ TROMPE L'ENNUI : Patron du Dalton
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Egoïste, Sadique, Instable, Imprévisible, Possessif, Sournois, Astucieux, Psychotique, Séducteur
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Rohit Khandelwal
→ CREDITS : Acydic
→ MENSONGES : 209

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeLun 9 Juil 2018 - 11:30

Il vibrait avec insistance. C'était désagréable. Un bourdonnement agaçant et persistant qui vrillait les nerfs du vampire. Il n'avait pas vraiment le temps de se laisser distraire ainsi. Il y avait une recrudescence inquiétante de nouveaux-nés qui étaient en liberté et cela avait de quoi laisser songeur quant aux raisons. Un vampire s'amusait-il à lâcher ainsi ces semblables à peine transformés dans le coin ? Etait-il fou, inconscient ? Ou bien était-ce là l’œuvre d'un plan autrement plus travaillé et inquiétant ? Difficile de le savoir. Mais les vampires trop jeunes lâchés sans garde fou étaient une vraie plaie. Finalement, il jeta un regard à son téléphone et fronça les sourcils en voyant qui l'appelait. Amala n'était pas du genre à le déranger pour un oui ou un non. C'était étrange. Et c'était bien ce qui le poussa à décrocher finalement et à annoncer d'une voix peu amène : « Je t'écoute. » Qu'elle soit brève. Amala était habituée aux sautes d'humeur du vampire, il en fallait plus pour la démonter, aussi raconta-t-elle le plus rapidement possible ce qui était arrivé, avec une absence d'émotion qui le fit sourire. Il avait l'impression d'avoir là un agent qui faisait simplement un rapport. Et il sentait bien que sa médium était juste embarrassée parce qu'elle ne savait plus quoi faire des cadavres. « J'arrive. » Il n'ajouta rien de plus et raccrocha. Pas la peine de lui intimer de rester où elle était et de ne pas attirer l'attention, elle savait ce qu'elle avait à faire.

Et en chemin, son esprit vagabonda alors qu'il oscillait entre la fierté de constater qu'elle était totalement apte à se défendre, même si les adversaires n'étaient que de vulgaires voleurs sans talents et la contrariété de devoir gérer les cadavres. Les talents de son calice avaient leurs limites malheureusement. Et aussi douée soit-elle au combat, elle restait faible et frêle, trop pour pouvoir traîner des cadavres seule. Et les faire disparaître. Le sang ne se nettoyait pas si facilement. Il soupira, alors qu'il arrivait à la galerie et sentait déjà les effluves de sang, réveillant son appétit. Elle n'avait pas fait mention d'avoir été blessée. Il supposait qu'ils n'avaient même pas eu le temps de comprendre ce qui leur arrivait. Son regard se posa sur la scène macabre... Travail propre, même si le sang s'étalait sur le sol. Et au milieu, sa ravissante et délicate poupée blonde, tâchée de sang. Image choquante que cet ange blanc ainsi souillé d'écarlate. Et pourtant tellement réaliste finalement.

« Beau boulot. » Il croisa les bras sur la poitrine, stoïque, alors que l'odeur de sang lui chatouillait les narines, que les traces écarlates sur la chemise de son calice lui donnaient envie de se saisir d'elle et de boire à même sa chair tendre et entièrement dévouée à son bon plaisir. « Et maintenant, comment te débarrasserais-tu des cadavres si je n'étais pas là ? » Parce que s'il aimait avoir les pleins pouvoirs sur elle, il se devait aussi de lui laisser une certaine indépendance afin de savoir se débrouiller seule dans tous les cas de figure. Il fit la grimace en regardant les morts. « Tu aurais pu simplement les assommer. » Amala savait se servir de ses poings et frapper aux endroits stratégiques. Même si son peu de force pouvait rendre la chose plus aléatoire que de trancher une gorge, effectivement. Son regard se posa sur une toile à côté de la scène et il commenta simplement : « Tu avais presque terminé... » Et voilà l’œuvre souillée de sang. Bonne à jeter.

_________________
Sweet Darkness
When a man hurries, the devil smiles.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1689-arun-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2726-mais-que-cache-le-prefet http://dmthbegins.forumactif.org/t1766-rencontres-et-parcours-d-un-vampire#36910 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Amala Khan
→ ORDRE CLANIQUE : l'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'empathie. la capacité de ressentir les émotions des autres ou a leur imposer les siennes.
→ ERRANCE : Calice d'Arun donc souvent auprès de lui.
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste peintre
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rêveuse. Stoïque. Déterminée. Fragile. Égoïste. Imaginative. Diplomate. Sensible. Cruelle. Instable.
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Marina Laswick
→ CREDITS : Avengedinchains
→ MENSONGES : 103

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeMer 1 Aoû 2018 - 15:20

Une moue plisse mes lèvres vierges de gloss. Une lueur de contentement se mêle a une flamme plus contrariée dans mes iris. Je sais que je lai dérangé. D'ordinaire, je ne le fais guère, il semble toujours deviner mes désirs avant même que je ne les énonce, présent lorsque je le veux, absent lorsqu'il vaque a ses occupations, toujours là lorsqu'une pensée vole vers lui. Il n'est pas télépathe pourtant... « J'aime les lames pour leur silence et leur venin mais cela tâche toujours beaucoup trop. » Murmure délicat de mots cruels et fous sans doute,  mais c'est cela qui anime mes pensées maintenant. Je croise les yeux sombres de mon amour et je lis son amusement cruel, son agacement léger comme un soupçon de nuit, sa fierté aussi. Je souris, ingénue, angélique. « Je me ferais demoiselle en détresse, pétrie d'un traumatisme bien trop violent pour son âme délicate ? » A ses côtés, j'avais appris l'art de la dissimulation, du paraître, de la comédie, de la tragédie. Mes humeurs pouvaient parfois être aussi changeantes que les siennes et quand bien même, je les adaptais toujours a ce qu'il était.

Suivant le regard du vampire, je posai à mon tour mes yeux sur les corps encore chaud et cette fois, ma moue se fit franchement colérique. « Oui. Mais l'idée de leur mains crasseuses sur mes œuvres...Etait insupportable. » un soupire s'échappe d'entre mes lèvres. « J'ai été irréfléchie. » Je le regrette. Un peu. Sans toutefois réussir a l'être vraiment. Ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient. Ma propre justice, pervertie dans son essence même par mon éducation entre les mains blanches et meurtrières d'Arun. Avais je une once de remords ? Non, totalement aucune...Juste un regret alors qu'il souligne nonchalamment l'état déplorable de ma nouvelle œuvre.  Je ne peux retenir un coup de pieds rageurs dans le ventre désormais sans vie de l'humain le plus proche...Puis, j'observe les dessins du sang, ses entrelacs tracés en traits violents, écarlates et un lent sourire naît sur mes lèvres... « Elle le sera mais d'une autre manière... »

Puis je m'approche de lui, perdue encore une fois dans la fascination qu'il exerçait sur moi, entourai sa taille de mes bras frêle, posant ma joue sur une poitrine dont le cœur ne battait plus depuis des siècles. « Je suis désolée, je sais que je t'ai dérangé mais je ne sais qu'aller vers toi. » Yuri m'aurait sans doute un peu sermonner et je n'étais pas si proche des autres vampires de l'Essaim. Seules les ténèbres d'Arun m'intéressait.

_________________
i will not let him to hurt you.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1667-il-l-a-nommee-aube-amala-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2728-dans-l-ombre-d-un-prefet-amala http://dmthbegins.forumactif.org/t1770-une-esquisse-au-fusain-amala http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Arun Khan
→ ORDRE CLANIQUE : L'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 968 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lignée des Vénéneux, Quietus Niv4
→ TROMPE L'ENNUI : Patron du Dalton
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Egoïste, Sadique, Instable, Imprévisible, Possessif, Sournois, Astucieux, Psychotique, Séducteur
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Rohit Khandelwal
→ CREDITS : Acydic
→ MENSONGES : 209

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeLun 20 Aoû 2018 - 11:34

Il ne pouvait qu'être d'accord concernant les lames. Il concevait lui aussi un amour tout particulier pour ces dernières, les trouvant élégantes et mortellement efficaces, faciles à dissimuler et nobles. Savoir les utiliser habilement revenait à savoir exécuter une danse mortellement belle. Sans doute avait-il communiqué son amour des armes blanches à Amala. Il lui avait transmis beaucoup de lui finalement, façonnant l'enfant à son image, comme on jouait avec de la pâte à modeler. Et il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même concernant ses déviances et ses manquements. Cela ne devait pas l'empêcher de la punir quand il le fallait et il ne s'était jamais privé, même s'il était bien moins sévère avec elle qu'il ne l'aurait été avec une autre. Il s'était laissé attendrir par cette petite blonde aux yeux de glace, pour la première fois depuis des siècles. Elle était sa faiblesse, il le savait bien. Il pouvait perdre tout sens de la mesure pour elle. Et découvrir ce qu'était le véritable sens du vide si elle disparaissait. Et parce qu'elle était sa faiblesse, il avait décidé de l'entraîner, de lui donner le moyen de se défendre et de ne pas avoir besoin de lui, de ne pas entièrement dépendre de lui, même si elle restait toujours dans son ombre.

A sa question, elle répondit avec un angélisme qui fit jouer un sourire sur les lèvres du vampire. « Tu es douée pour ça, mais je ne suis pas certain que cela suffise à te sortir des griffes de la justice. » Et il serait fortement contrarié que son calice préféré se fasse arrêter et mettre en prison pour meurtre, surtout alors que c'était de la légitime défense... même si les voleurs n'étaient pas armés. Il soupira intérieurement, réfléchissant à la situation, avant qu'il ne s'inquiète des toiles ainsi tâchées. Sa colère subite et irrationnelle révélait les troubles qu'elle abritait derrière son apparence innocente, son instabilité psychique et émotionnelle à avoir grandi parmi les monstres, sans définition du bien et du mal... « Oui, totalement. » Il était réprobateur, tandis qu'elle passait sa colère sur la dépouille sans vie avant de trouver une consolation dans le souillage de son œuvre. « Alors on a intérêt à ce que ces corps disparaissent et que jamais personne ne se pose la question de la provenance de cette encre couleur rouille... » Elle était réellement dérangée pour envisager d'exploiter le sang de ses victimes pour ses toiles. Mais cela ne manquait pas de sel aux yeux du vampire. Même si l'air était saturé de sang et réveillait ses appétits.

Ce fut le moment que choisit Amala pour venir se lover contre lui et avouer ne pas avoir eu d'autre idée que de venir quérir son aide. « T'aurais-je donc rendu si dépendante de moi ? » Probablement. Ses narines frémirent, alors que sa main venait caresser la gorge de son calice. « L'air est saturé de sang, Ama. » Il saisit les cheveux blonds dans sa main et tira rudement en arrière afin de l'obliger à incliner la tête vers l'arrière exposant ainsi sa gorge déjà mordue bien des fois.

_________________
Sweet Darkness
When a man hurries, the devil smiles.
code: @DMTH


Dernière édition par Arun Khan le Dim 30 Sep 2018 - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1689-arun-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2726-mais-que-cache-le-prefet http://dmthbegins.forumactif.org/t1766-rencontres-et-parcours-d-un-vampire#36910 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Amala Khan
→ ORDRE CLANIQUE : l'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'empathie. la capacité de ressentir les émotions des autres ou a leur imposer les siennes.
→ ERRANCE : Calice d'Arun donc souvent auprès de lui.
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste peintre
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rêveuse. Stoïque. Déterminée. Fragile. Égoïste. Imaginative. Diplomate. Sensible. Cruelle. Instable.
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Marina Laswick
→ CREDITS : Avengedinchains
→ MENSONGES : 103

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeMar 25 Sep 2018 - 19:53

Je fis un sourire, ombre sournoise qui se dessine avec un grain d'amusement. « Un chemisier déchiré, un bleu bien placé...Parfois, il ne suffit d'un rien pour réécrire une histoire...Ne me l'as-tu pas appris voilà des années ? » Mesquine parfois, je n'hésitais pas a plonger dans les affres de notre histoire commune. Il saurait de quel souvenir j'effleurais les bribes. Maintenant qu'il est là, je me laisse aller aux soubresauts parfois incohérents de mon esprit, de mon cœur. Néanmoins, ma colère est très réelle. Mon art, mes œuvres, mes enfants, ma psyché jetée en pâture sous couvert d'image, tachés irrémédiablement par l'avidité de ces...déchets. Je sais que je l'ai contrarié, mon bel amour, il m'a armé et éduquée pour vivre sans lui et même si cela me demeure inconcevable, il est vrai que j'aurais sans doute pu me débrouiller autrement...Peut être...

Le reste provoque un rire perlée, me pense-t-il folle ? Oui sans doute. L'étais je ? Encore une fois oui, sans aucun doute. Mais ma folie était née de la sienne après tout. « Personne ne demandera. » assurais je lentement, d'une voix traînante mais convaincue. Non personne ne demanderait, la couleur...un peintre pouvait dévoiler une telle palette de teinte, qu'importe que l'une ressemble a du sang, sec ou non. Non, nul ne posera une question si triviale. On me demanderait ce que m'inspirait mon propre travail, ce que j'avais caché dans cette œuvre, le message invisible...Mais personne ne hurlera au sang. Son regard provoque un frisson le long de mon corps...Ah ce pouvoir terrible qu'il a sur moi...Cela me conduira-t-il un jour au trépas ? Qu'importe...

Je me blottis contre lui, délicate petite chose nichée contre un roc, et je lève mon regard saphir sur son visage, un sourire dévoile la perle nacrée de mes dents. « Le contraire te satisferait il ? » mais en vérité, oui, c'est un fait. Je n'imagine mes pas hors de son ombre, ni même ma vie et ma mort sans sa présence. Mais, capricieuse, j'aime à attirer son attention, comme maintenant...En vérité, aurais je téléphoné a Yuri qu'il aurait fait tout aussi bien n'est ce pas ? Mais je ne voulais attiser la jalousie d'Arun. Mon regard, si clair, s'assombrit subitement. Anticipation ? Délectation ? Désir ? Sans doute un peu de tout cela et mon sourire s'affine, félin endormi. « T'ai je jamais empêché de prendre ce que tu désirais de moi ? » Un murmure langoureux et un frémissement au creux de mon ventre. Qu'importe qu'il soit un monstre, j'étais a lui.

_________________
i will not let him to hurt you.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1667-il-l-a-nommee-aube-amala-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2728-dans-l-ombre-d-un-prefet-amala http://dmthbegins.forumactif.org/t1770-une-esquisse-au-fusain-amala http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Arun Khan
→ ORDRE CLANIQUE : L'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 968 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lignée des Vénéneux, Quietus Niv4
→ TROMPE L'ENNUI : Patron du Dalton
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Egoïste, Sadique, Instable, Imprévisible, Possessif, Sournois, Astucieux, Psychotique, Séducteur
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Rohit Khandelwal
→ CREDITS : Acydic
→ MENSONGES : 209

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeDim 30 Sep 2018 - 14:53

Quelque chose vibra en Arun alors qu'Amala lui répondait sur le même ton sournois. S'il avait été humain, cela aurait pu s'appeler de l'amour. Mais après des siècles à chasser les humains, à se débarrasser de toute humanité, c'était bien là un sentiment dont il ne connaissait plus le sens. Il restait la possessivité, l'admiration, le besoin d'elle. Il ne concevait plus son éternité sans Amala pour y apporter sa lumière et sa folie. Pour le moment, elle était humaine, il se délectait de son sang, mais cela ne pouvait qu'être temporaire. Aussi vrai qu'il l'avait vue grandir et devenir une femme magnifique, le temps continuerait son ouvrage impitoyablement, et des rides viendraient s'incruster sur ce beau visage, le poids des ans courber son dos, jusqu'à ce que la mort ne la fauche. Et alors, la vie du vampire n'aurait plus vraiment de sens. Plus de but. Elle ferait une superbe vampire. Il l'avait élevée dans ce sens. "Je suis ravi de constater que tu as écouté mes leçons." Ce n'étaient là que des paroles vides de sens. Évidemment qu'elle l'avait écouté. Amala avait toujours bu ses paroles. Elle était d'une intelligence redoutable et pourvue d'une excellente mémoire. Sans compter son adaptabilité, alors que l'enfant s'était retrouvée plongée dans un repère de monstres. Et elle avait appris à aimer le monstre qui lui avait arraché sa famille, qui l'avait arrachée au monde normal...

Il balaya la pièce du regard, incommodé par l'odeur de sang, conscient de la colère d'Amala à avoir été ainsi dérangée, à avoir vu ses précieuses œuvres souillées. Il aimait bien ses colères, sa fougue, sa passion artistique. Il était heureux que son pouvoir n'ai pas d'effet sur lui. Il aurait probablement détesté ressentir de nouveau des émotions humaines. Et pourtant, il en ressentait davantage avec elle qu'avec n'importe qui d'autre alors qu'il l'attirait à lui et sentait le désir monter, alimenté par l'odeur de sang et par la proximité de celle qu'il chérissait avec avidité. "Je ne pense pas." Il appréciait cette dépendance, alors même qu'elle aurait pu s'en affranchir. Il était bien trop égoïste pour souhaiter qu'elle vole de ses propres ailes et s'épanouisse loin de lui. "Non. Tu pourrais essayer, cela pourrait s'avérer amusant." Comme si elle, fragile petite médium, pouvait empêcher un vampire de cet acabit de prendre ce dont il avait besoin... Rien que d'y penser le faisait rire. Et ce fut sur ce rire grave qu'il planta ses crocs dans la gorge de son calice. Il aurait pu lui faire mal pour la punir d'avoir été aussi impulsive et inconséquente, mais il n'en éprouvait pas l'envie. Aussi instilla-t-il du plaisir dans sa morsure, alors que lui-même le ressentait, se laissait enivré par ce sang délicat qui n'appartenait qu'à lui, alors qu'il buvait avec avidité, prélevant sans doute davantage que ce qu'elle était prête à donner d'ordinaire. Sa prise se raffermit sur le corps frêle alors qu'il la sentait faiblir, partagée entre l'orgasme et le malaise d'un corps privé de sang.

Il poussa un soupir et cessa, embrassant les traces de morsure, y passant une langue langoureuse, alors qu'Amala était totalement abandonnée dans ses bras, affaiblie, trop pour tenir debout pour le moment. Elle demeurait consciente cependant, alors qu'il la portait dans ses bras et s'éloignait un peu de la scène de crime pour s'asseoir au sol avec son précieux fardeau, dont il dégagea le visage des mèches blondes. Elle semblait si petite et frêle dans ses bras, pas loin de l'enfant qu'elle avait été, plus pâle qu'à son arrivée, naturellement. La laisser aussi fragile et dépendante de lui était-il sa punition finalement ? Ou juste le besoin de la protéger et veiller sur elle ? Ou un instant d'égarement, alors que le sang lui avait fait perdre, l'espace de quelques instants, ce précieux contrôle acquis au fil des siècles ? "J'ai pris ce que je désirais. Et te voilà totalement vulnérable." Il l'avait dit avec une douceur dérangeante.

_________________
Sweet Darkness
When a man hurries, the devil smiles.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1689-arun-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2726-mais-que-cache-le-prefet http://dmthbegins.forumactif.org/t1766-rencontres-et-parcours-d-un-vampire#36910 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Amala Khan
→ ORDRE CLANIQUE : l'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'empathie. la capacité de ressentir les émotions des autres ou a leur imposer les siennes.
→ ERRANCE : Calice d'Arun donc souvent auprès de lui.
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste peintre
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rêveuse. Stoïque. Déterminée. Fragile. Égoïste. Imaginative. Diplomate. Sensible. Cruelle. Instable.
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Marina Laswick
→ CREDITS : Avengedinchains
→ MENSONGES : 103

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeDim 4 Nov 2018 - 14:09

La volupté erre entre mes cils, reflets délicats de sa morsure. Mes doigts effleurent ce sourire terrifiant pour certain, cruellement amoureux pour moi. Personne ne pourrait deviner ce qui me lie a lui, personne ne pouvait le concevoir, ni même l'imaginer. Il n'y avait pas de mots, pas d'images, rien de ces choses matérielles, rien pour décrire ce que nous étions ensemble. Nous nous en fichions de toute façon, il n'avait de compte a rendre à personne, marchant sur la ligne de l'éternité avec une arrogance et une cruauté certaines et moi, moi je vivais selon mes désirs, mes envies, aucune limite ne m'avait été donnée, rien. « Je ne le suis jamais entre tes bras et tu le sais. Tu m'interdis même la mort. » Non, il ne me laisserait jamais le quitter, et je n'en avais pas envie d'ailleurs, mais jamais il ne me laisserait lui échapper. Il ne laisserait pas la mort m'emmener, que cela soit par vieillesse, accident ou de par son avidité. Ma vie lui appartenait depuis les premiers temps de mon existence et je savais qu'il n'y mettrait pas fin.

Pâle, affaiblie, là sont les limites de mon corps mortel, cela m'importe peu car j'ai sa force et sa présence tout autour de moi. Mon front se niche contre son cou, ma bouche effleure la peau froide et fine de cet endroit, ma langue joueuse y goûte la mort qu'il incarne. « Crains tu encore de me lier a toi ? » il sait de quoi je parle, la crainte qu'il l'étreint et dont il m'a murmuré les tenants. Oui, je serais toujours la faille, le flanc exposé, mais je n'étais pas si faible que cela, il s'en était assuré. Je connaissais chaque faiblesse de l'immortel, chaque fêlure, je ne possédais ni la puissance ni la vitesse, mais il m'avait doté de la ruse et la cruauté. Je pouvais me perdre dans mes rêveries, mes songes, devenir une délicate fleur, mais il s'était assuré que cette fleur si frêle possède des épines d'airain. « Laisses moi passer l'éternité avec toi, Arun. »  il y a comme une prière dans ma voix, une supplique née de mes craintes de mes peurs. Aussi forte et rusée que je sois, je ne pourrais lutter contre la mort et il le savait Las, il avait ses propres démons a combattre.

Puissant, cruel, il était cela et bien plus encore, mais je savais ce qu'il cachait, ce qu'il ne disait pas, ce qu'il n'avouerait pas. Je savais ma propre vie en balance constante, laisser exister une faille dans sa muraille ou la tuer à jamais, quitte a errer a jamais dans le néant. Il était capable de cela. Il m'aimait assez pour me tuer ou me laisser vivre, tout n'était que décision, que peurs ridicules et de songes dévoyés par la folie qui errait dans ses veines. J'aimais ma vie, mais seulement parce qu'elle s'écoulait a ses cotés, dans son ombre étendue sur mon âme. Je ne saurais lui en vouloir si il décidait de ma mort, jamais, pas si cela pouvait garantir sa propre existence

_________________
i will not let him to hurt you.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1667-il-l-a-nommee-aube-amala-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2728-dans-l-ombre-d-un-prefet-amala http://dmthbegins.forumactif.org/t1770-une-esquisse-au-fusain-amala http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Arun Khan
→ ORDRE CLANIQUE : L'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 968 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lignée des Vénéneux, Quietus Niv4
→ TROMPE L'ENNUI : Patron du Dalton
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Egoïste, Sadique, Instable, Imprévisible, Possessif, Sournois, Astucieux, Psychotique, Séducteur
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Rohit Khandelwal
→ CREDITS : Acydic
→ MENSONGES : 209

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeMar 20 Nov 2018 - 16:47

Elle n'avait que trop raison. C'était agaçant qu'elle soit si lucide. Mais elle le connaissait depuis trop longtemps pour se laisser duper. C'était lui qui était vulnérable en sa présence en réalité. Qui baissait sa garde et lui laissait voir ce qu'il masquait. Heureusement qu'il savait qu'elle ne pouvait utiliser ses talents d'empathe sur lui, parce qu'il se demandait parfois si elle ne déteignait pas sur lui. Bien que l'humanité d'Amala soit quelque peu biaisée par le milieu dans lequel elle avait grandi, elle n'en demeurait pas moins sujette à bien des émotions qu'il ne ressentait plus... Vraiment ? Il y avait bien quelques réminiscences en sa présence. Cela aurait été un carnage si elle avait pu lui imposer son don. Voir en ses émotions, mais aussi les influencer. Il ne pouvait pas vivre aussi longtemps, composer avec la bête assoiffée qu'il abritait, en conservant des émotions humaines. Il se fendit d'un sourire sauvage alors qu'elle disait qu'il lui interdisait la mort. Elle avait raison... Parce que sa mort signifierait la fin de tout. La perte d'intérêt pour cette vie déjà trop longue. Ce serait une perte terrible. Il n'était pas aveugle ni naïf, il savait très bien ce que représentait Amala pour lui et la place qu'elle avait dans sa vie, même si cela le dérangeait d'accorder autant de pouvoir à quelqu'un d'autre.

Mais il ne pourrait pas tenir la mort éloignée d'elle indéfiniment. Il pouvait la protéger, mais pas contre l'usure du temps ou la maladie... Sa façon de se raccrocher à lui alors qu'elle était affaiblie, le lui rappela. Elle ne serait pas éternelle. Pas dans cet état. Pas en étant simplement son calice. S'il la voulait pour lui, à jamais, il devait franchir le pas, lui ôter sa condition de simple humaine... Et il avait deux options pour cela : la marquer, ou la transformer en vampire. Il hésitait encore sur la marche à suivre. Il serait plus proche d'elle en la marquant. Ils partageraient plus de choses. Mais un lien de sire et infant était encore plus puissant, bien que permettant moins d'échanges... Cependant, il préférait procéder par étapes, avant de totalement la plonger dans la folie de sa lignée. Il ne pouvait la perdre dans ce processus. Sa décision serait mûrement réfléchie. Il frissonna sous sa langue joueuse. "Oui. Et cette crainte ne disparaîtra jamais vraiment." Il ne l'avait pas tue à Amala, bien au contraire. Elle n'avait pas cherché à le forcer.

Et pourtant, cette nuit, elle le pria de passer outre ses réserves, de la laisser accéder à son monde. Une prière qui vibra profondément en lui... "Tu es certaine d'être prête ? Tu es encore jeune, en bonne santé, tu as quelques années devant toi, avant de basculer totalement dans ce monde... De partager mon immortalité. Mes pensées. Mes sensations. Tu seras dépendante de mon sang et tu me devras obéissance. C'est un énorme sacrifice pour toi." Puis il se fendit d'un petit rire, aussi sec qu'un aboiement. "En fait, c'est moi qui crains de plonger dans ton esprit et ton quotidien, de renouer avec l'humanité..." Un aveu de faiblesse, très rare chez lui, mais qui expliquait ses réserves. Finalement, il n'avait pas peur qu'elle soit sa faiblesse, pas seulement, il avait peur de rompre l'équilibre fragile qu'il avait réussi à établir pour conserver un semblant de santé mentale. un semblant seulement. Si la digue rompait, cela pouvait s'avérer dangereux... "Surtout avec ton don." Qui venait encore amplifier les émotions. "Je dois demander l'autorisation à Yuri."

_________________
Sweet Darkness
When a man hurries, the devil smiles.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1689-arun-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2726-mais-que-cache-le-prefet http://dmthbegins.forumactif.org/t1766-rencontres-et-parcours-d-un-vampire#36910 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Amala Khan
→ ORDRE CLANIQUE : l'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'empathie. la capacité de ressentir les émotions des autres ou a leur imposer les siennes.
→ ERRANCE : Calice d'Arun donc souvent auprès de lui.
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste peintre
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rêveuse. Stoïque. Déterminée. Fragile. Égoïste. Imaginative. Diplomate. Sensible. Cruelle. Instable.
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Marina Laswick
→ CREDITS : Avengedinchains
→ MENSONGES : 103

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeDim 23 Déc 2018 - 19:33

L'iris de mes yeux s'illumina un peu tandis que mes lèvres s'ourlaient dans un sourire amusé. Arun n'avait peur de rien, jamais. Sauf de moi parfois, c'était étrange de le savoir ou de l'entendre dire, mais il n'était pas naïf et ne l'avait jamais été. Ce que j'étais, je le lui devais, pour moi, il n'y avait pas d'autres chemins possibles que le sien, dans ses pas, dans son ombre avec sa voix en berceuse éternelle. Le temps agissait toujours sur moi, transformant lentement ma jeunesse en vieillesse, étais je pressée ? Trop ? Peut être me jugeait il encore bien trop faible pour supporter le poids de ce qu'il était. Je ne pouvais m'en remette qu'a son jugement parce qu'au final, la décision serait sienne. Elle l'avait toujours été.

« La décision te revient mais pour moi c'est inévitable, je le sais depuis que j'ai l'âge de comprendre ce qui se cache dans les ténèbres. J'ai voulu vivre en humaine, je l'ai fais. Je n'aime pas cette vie là et je ne suis pas faite pour...A quoi cela sert il de repousser l'évidence ? Je peux mourir demain ou jamais, cela c'est a toi de choisir . Je partage tout de toi depuis longtemps maintenant, tu m'as armée pour cela, peut être même sans le savoir parce que tu n'as jamais eu l'intention de tuer l'enfant que j'étais. » Mes cils battent un instant et mon sourire se teinte de souvenirs. J'ai pataugé dans le sang depuis l'enfance, j'ai appris a aimer sa couleur et son odeur, après tout il est ce qui lui permet de marcher et de vivre encore. Ma paume caresse sa joue froide. « Tu n'as pas fait de moi une humaine dès le départ Arun... » mais je ressentais, intensément, violemment parfois. Un rire silencieux traversa mon regard. « Craindrais tu ce que je ressens pour toi ? » Ce mélange abominable d'amour destructeur, de passion infernale, de désir impatient et cruel ? Peut être, parfois même moi je ne pouvais comprendre ce qu'il pensait.

Je repoussai une mèche de mes cheveux accrochée a son pull. « Tu t'es assuré que je contrôle parfaitement mon don, Arun, tu n'auras absolument rien a craindre de lui...Je ne ferais jamais rien qui risquerait de te blesser, autant m'ouvrir la poitrine moi même. » susurrais je dans un doux soupir avant que je ne me blottisse plus fort, plus prêt lorsqu'il évoque Yuri. Le Prince ne refusera pas n'est ce pas ? « Dois je craindre un refus ? » Lui que je connaissais depuis l'enfance, le seul ami, peut être, d'Arun. Il y eu un temps où la jalousie avait mordue mon cœur de les voir ensemble, égoïste petite humaine qui doit partager mais finalement...N'y avais je pas gagné moi aussi un être fabuleux ?

_________________
i will not let him to hurt you.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1667-il-l-a-nommee-aube-amala-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2728-dans-l-ombre-d-un-prefet-amala http://dmthbegins.forumactif.org/t1770-une-esquisse-au-fusain-amala http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Arun Khan
→ ORDRE CLANIQUE : L'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 968 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lignée des Vénéneux, Quietus Niv4
→ TROMPE L'ENNUI : Patron du Dalton
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Egoïste, Sadique, Instable, Imprévisible, Possessif, Sournois, Astucieux, Psychotique, Séducteur
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Rohit Khandelwal
→ CREDITS : Acydic
→ MENSONGES : 209

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeDim 3 Fév 2019 - 11:29

Si elle n'avait été qu'un calice parmi d'autres, jamais il ne serait venu à l'esprit du vampire de lier sa destinée à la sienne. La marquer serait un acte intime, hautement symbolique de son engagement et de son affection envers elle. Cela pourrait surprendre bien des vampires de son entourage, surtout les plus anciens, qui ne l'avaient jamais vu créer d'infants ou avoir de marqué, durant ses nombreux siècles d'existence. Il n'était pas comme la plupart à vouloir gagner un statut ou une reconnaissance quelconque, à devoir se trimbaler un tas de servants, marqués, calices, pour démontrer sa puissance. Cela ne l'intéressait pas et cette puissance était également la plus grande faiblesse de bien de ses congénères. Mais Amala... C'était différent. Cela avait toujours été différent. Il aurait du plutôt désirer marquer un guerrier, quelqu'un qui serait apte à veiller sur ses repos diurnes. Mais aucun ne serait aussi zélé que la jeune femme pour le protéger, il en avait la certitude. Et si elle était frêle d'apparence, il lui avait donné les armes pour savoir se défendre. Son air angélique dissimulait une tueuse sans pitié. Elle trompait facilement l'ennemi, qui aurait tendance à la sous estimer. Et ce serait sa dernière erreur avant de rejoindre la grande faucheuse.

C'était un peu tard pour lui parler d'une vie humaine. Normale. Il avait manipulé sa psyché d'enfant, y avait causé des dégâts irréversibles. Après avoir connu cette vie là, jamais elle ne saurait en vivre une autre. Il avait piétiné toute son innocence dés sa plus tendre enfance. Elle était déjà plongée dans la folie, même si cela était discret chez elle. Elle n'était pas folle au sens commun du terme, elle n'avait pas de comportement incohérent, ni de paroles incompréhensibles. Elle n'entendait pas de voix, ne parlait pas à des hallucinations. Mais elle se moquait du bien et du mal. Il l'aurait même qualifiée de psychopathe, si, ironiquement, elle n'avait pas eu son don d'empathie qui la forçait à rester attachée aux émotions des autres. Sauf que, loin de la toucher, cela lui permettait de mieux manipuler les gens autour d'elle, s'emparant de leurs faiblesses pour mieux les tromper... Une ombre passa dans le regard du vampire à l'évocation d'une mort soudaine d'Amala... Cela était probablement jouer avec le feu que de lui laisser cette humanité si fragile... Elle pouvait être tuée si facilement. Tomber malade... Disparaître, balayée par le souffle glacial de la fatalité. Mais les vampires savaient déjouer le destin de tout être qui était de redevenir poussière. "L'as-tu toujours su ? Que je ne te tuerais pas ?" Qu'il était en fait incapable de le faire, malgré ses nombreuses menaces quand elle l'exaspérait ? l'avait-elle même su avant lui ?

Il attrapa soudainement le poignet délicat entre ses doigts d'airain alors qu'elle lui demandait s'il craignait ses sentiments à son égard. Elle ne faisait qu'approfondir ce qu'il venait de lui confier, mais il la fit cesser sa caresse enjôleuse sur sa joue. "Ce que tu ressens en général... Pour moi. Pour les autres. A cause des autres. Bien des sentiments auxquels je ne suis plus sensible et que je ne comprends plus depuis très longtemps." Il la relâcha alors qu'elle ajoutait contrôler son don, suffisamment pour ne rien lui imposer. "Ce n'est pas si simple. Que sais-tu des marques au juste ?" Et à sa question concernant un refus de Yuri, il haussa une épaule : "Je l'ignore. En théorie non. Il sait que cette demande de ma part est mûrement réfléchie. Et il te connaît. Mais je ne suis pas dans son esprit."

_________________
Sweet Darkness
When a man hurries, the devil smiles.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1689-arun-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2726-mais-que-cache-le-prefet http://dmthbegins.forumactif.org/t1766-rencontres-et-parcours-d-un-vampire#36910 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Amala Khan
→ ORDRE CLANIQUE : l'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'empathie. la capacité de ressentir les émotions des autres ou a leur imposer les siennes.
→ ERRANCE : Calice d'Arun donc souvent auprès de lui.
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste peintre
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rêveuse. Stoïque. Déterminée. Fragile. Égoïste. Imaginative. Diplomate. Sensible. Cruelle. Instable.
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Marina Laswick
→ CREDITS : Avengedinchains
→ MENSONGES : 103

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeDim 10 Mar 2019 - 14:14

Je m'abreuve a ses mots, quel qu’ils soient, je veux y entendre sa reddition même si celle ci n'est qu'illusion. Je ne suis que mortelle, aimée de lui a sa façon, mais je ne resterais qu'une mortelle a ses yeux. Après quoi courrais je sans même le savoir ? L'éternité ? La jeunesse ? Ou le désir affolant d'être a jamais attachée a ses pas, où qu'ils le mènent. « Quelque part, oui. Je l'ai toujours su. » Etrange n'est ce pas ? L'enfant que j'étais ne l'avait jamais craint, jamais fuit alors même qu'il était l'incarnation des pires cauchemars possibles. Cruel, immoral, sadique, il était tout cela et jamais je ne l'avais craint. Etait ce moi la folle ? Parfois je le pensais, je le croyais, mais je m'en moquais. Je n'étais pas faite pour la vie humaine, je ne pourrais jamais vivre ainsi, comme eux, craignant la mort a chaque pas...Pourtant, quelque part, j'étais comme eux, je vivais intensément, passionnément.

Ma tête se pencha légèrement et mon sourire vacilla un peu alors qu'il me repoussa, ma paume quittant contre son gré la fraîcheur de sa joue. « L'es tu réellement....insensible ? » demandais je doucement en lui laissant l'étreinte sur mon poignet. Ses doigts capables de me briser les os d'une seule pression avaient été aussi capable d'une telle magie sur ma peau que je ne pouvais les craindre. « Ce que tu m'en a appris...Est ce si terrifiant pour toi ? Que crains tu en vérité ? Ressentir, chaque être le fait, qu'il soit mortel ou non ne crois tu pas ? » Mon regard se voilà un instant, comme un souffle suspendu. « J'aime comme tu m'as appris a le faire, je ressens comme tu m'as appris a le faire... » C'était le provoquer et je le savais. Il ressentait, quoiqu'il en disait. La joie d'une mort annoncée, l'excitation d'une chasse lancée, la satisfaction de ses désirs assouvis. Il ressentait. Qu'importe avec quelle intensité, quelle violence, le fait était là...Lorsque le sang touchait sa langue, ses lèvres et s'écoulait dans sa gorge...il ressentait. Quoiqu'il pouvait en dire, il n'était pas la créature froide et sans âme qu'il aimait dépeindre en parlant de lui...peut être était ce pour cela qu'il haïssait les toiles que je faisais de lui...Si rares, si précieuses. Je les conservais pour moi seule

Puis je soupirai. « Il m'aime. Peut être assez pour accéder a ce désir là... » murmurais je en songeant a ma vie parsemée du passage du Prince. Il m'aimait comme un oncle, un frère bien plus agé, il ne m'avait jamais regardé comme une femme, mais comme une chose précieuse et délicate, une chose attendrissante, son refus, si jamais cela arrive...Arriverais je a le supporter ?

_________________
i will not let him to hurt you.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1667-il-l-a-nommee-aube-amala-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2728-dans-l-ombre-d-un-prefet-amala http://dmthbegins.forumactif.org/t1770-une-esquisse-au-fusain-amala http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Arun Khan
→ ORDRE CLANIQUE : L'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 968 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lignée des Vénéneux, Quietus Niv4
→ TROMPE L'ENNUI : Patron du Dalton
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Egoïste, Sadique, Instable, Imprévisible, Possessif, Sournois, Astucieux, Psychotique, Séducteur
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Rohit Khandelwal
→ CREDITS : Acydic
→ MENSONGES : 209

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeMer 17 Avr 2019 - 11:24

Alors Amala avait su avant lui cela. Elle n'avait été qu'un instrument d'amusement à ses yeux. Le moyen de plonger dans le tourment une mourante. Il aurait pu se débarrasser d'Amala ensuite après tout. A quoi bon s'encombrer avec une gamine sans intérêt ? Et pourtant... Il l'avait menacée, il l'avait dédaignée, il l'avait rudoyée, mais il n'avait jamais mis ses menaces à exécution. Il s'était convaincu que c'était par pur sadisme, pour le simple plaisir de modeler un esprit innocent en un être perverti. Une sorte d'expérience. Que pourrait bien devenir un enfant plongé dans un tel univers ? Il avait sa réponse : une superbe jeune femme qu'il chérissait, à sa façon et qu'il voulait garder à ses côtés pour l'éternité. Il ne concevait pas une existence sans elle désormais. Il avait pourtant su se passer de compagnon pendant 900 ans. Mais pas cette fois... Et quand il voyait sa façon de se comporter en étant encore humaine, il n'avait guère de doute sur quel vampire elle serait susceptible d'être un jour. Mais pas maintenant... Il préférait procéder par étapes. Et expérimenter quelque chose d'inédit, qu'il n'avait proposé à personne, par manque de confiance en les autres, pas peur de dévoiler ses faiblesses, de les exposer au monde. Mais avec Amala, il était prêt à prendre ce risque. Tout en conservant quelques craintes. La marquer serait lui octroyer d'autres capacités, des nouvelles. Ce serait lier leurs âmes, leurs esprits. Il veillerait sur elle encore plus jalousement. Et elle ferait de même pendant ses repos diurnes. Il remettrait littéralement sa vie entre ses mains d'artiste. Des mains capable de manier aussi bien les pinceaux que les couteaux, elle venait d'en apporter la preuve. Et son visage innocent était sa meilleure arme, dissimulant la laideur de son âme, la folie de son être. Une parfaite couverture.

Ce qui l'angoissait était la nature même du don d'Amala. Foutue empathie. Il aimait la voir en jouer sur les autres. Pas sur lui. il ignorait ce que cela causerait comme changements chez lui. Cela risquait d'être... compliqué. Il lui jeta un regard d'incompréhension quand elle demanda s'il était réellement insensible à ces émotions humaines. Bien sûr qu'il l'était... Même si des choses remuaient en lui quand il était en contact avec son calice... Perverti sans aucun doute, mais bien réel pourtant. De l'amour ? De l'affection ? Sans doute. Et elle le poussait dans ses retranchements en continuant ainsi son raisonnement. Que répondre à cela ? Il était probablement capable d'encaisser ce genre de bouleversement. Et cela ajouterait du piment dans sa vie déjà trop longue. Un vent de fraîcheur, de nouveauté... Ou de nostalgie, de quand il était humain, ou marqué, encore jeune et sujet à ces émotions éprouvantes, mais qui le faisaient vibrer. Et elle lui rappela, non sans un certain bon sens, qu'Amala éprouvait des sentiments légèrement différents de la norme, puisqu'il y avait veillé en l'élevant parmi les monstres. Il ne s'était jamais posé la question sous cet angle, la voyant juste comme un être mortel, qui ressentait comme ses semblables. "Je n'avais pas envisagé les choses ainsi... J'avais oublié que tu n'étais pas comme les autres mortels... Et que les sentiments ne s'exprimaient pas tous de la même façon..." Un sourire lent naquit sur ses lèvres. "L'expérience est tentante, je dois l'avouer."

Et de son côté, Amala ne se posait aucune question. Elle était prête à devenir ce qu'il voulait qu'elle soit, à quitter son statut de simple mortelle, pour embrasser une destinée plus grande. Plus sombre également. Avait-elle conscience qu'il lui proposait un engagement sérieux ? Une fois totalement marquée... Ils seraient irrémédiablement liés. Mais encore fallait-il que Yuri accède à cette requête. Il avait beau apprécié Amala, il ne dirait pas oui simplement pour lui faire plaisir. "Peut-être... Rien ne m'empêche d'aborder le sujet avec lui à l'avenir. Nous avons encore un peu de temps devant nous. Tu a encore quelques années avant que ta jeunesse ne s'envole." Il caressa le coin de ses yeux du pouce, soulignant des rides encore inexistantes. Avant de poser ses lèvres sur celles de la jeune femme, l'une de ses canines écorchant la peau et faisant perler quelques gouttes de sang, qu'il lécha avec délectation. Elle avait probablement raison : il n'était pas si insensible qu'il le pensait aux autres. La preuve en était de l'excitation qu'il ressentait présentement, du désir même.

_________________
Sweet Darkness
When a man hurries, the devil smiles.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1689-arun-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2726-mais-que-cache-le-prefet http://dmthbegins.forumactif.org/t1766-rencontres-et-parcours-d-un-vampire#36910 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Amala Khan
→ ORDRE CLANIQUE : l'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 25 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'empathie. la capacité de ressentir les émotions des autres ou a leur imposer les siennes.
→ ERRANCE : Calice d'Arun donc souvent auprès de lui.
→ TROMPE L'ENNUI : Artiste peintre
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rêveuse. Stoïque. Déterminée. Fragile. Égoïste. Imaginative. Diplomate. Sensible. Cruelle. Instable.
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Marina Laswick
→ CREDITS : Avengedinchains
→ MENSONGES : 103

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 10:42

Je scrute les traits qu'il porte. Aussi beaux que terrifiants d'ailleurs, ils respiraient l'orient et les temps anciens, j'avais toujours été fascinée par la dualité qui y errait. Insensible, non, il ne l'était pas, peut être pouvait il s'en persuader et sans doute était ce ce qu'il faisait. Cela ne me gênait pas, il m'avait façonnée a sa manière, me tromper ? Peut être le pouvait il encore, mais cela serait toujours plus dur qu'une âme qui n'avait la sienne en reflet. Doucement, ma nuque ploie tandis qu'un lent sourire fleurit sur la rose de mes lèvres. « Aurais je été comme les autres qu'il y a longtemps que tu m'aurais tuée. Tu ne mérite pas la normalité ni le fade, cela ne te sied guère. » Et je n'étais rien de tout cela. J'avais essayé, par curiosité pour vivre durant un souffle la vie d'une mortelle. Mais j'aimais la nuit, aussi froide et terrible qu'elle soit. J'adorais ses ombres qui dissimulaient tant de vice et de sang. Mais par dessus tout, la nuit...C'était lui tout simplement. Comment aurais je pu alors me contenter d'une vie dans la lumière ?

Alors je n'ai aucune honte a espérer, a vouloir cette place auprès de lui. Une place qu'il n'avait jamais donné, qu'il n'avait jamais confié a qui que ce soit. Les calices l'aimaient pour la plupart, tous espérait un jour accéder a l'immortalité que je convoitais pourtant, tous savait quel être il était. Pétri de méfiance et de cruauté. Mais il était a moi, cette place que tous désirait serait la mienne, parce que nul autre ne veillera sur lui avec autant d'ardeur que moi. Il le savait. Un doux soupir m'enivra. «  Alors il ne nous reste que la patience. » Mais je ne doutais pas. Yuri était juste, Arun le servait depuis quelques temps dorénavant, lui qui était si indomptable et sauvage. Le Prince avait quelque mérite et récompenser l'un de ses suivants n'était pas quelque chose d'étrange non ? Qu'importe, d'une manière ou d'une autre, j'obtiendrais ce que je désirais. Cela avait toujours été et cela serait encore.

Mon sang sur ses lèvres me fait frémir. Non de peur. Non d’anxiété, mais de quelque chose de plus sombre. Lui appartenir, encore et encore, rien ne me lassait jamais. Néanmoins... « Que faisons nous pour ceux là ? » mon regard glisse sur sa bouche pour se poser sur les deux humains raide d'une mort rapide. Yuri me pardonnerait il ce petit écart ? J'espérais que cela ne me porterait pas préjudice...Ah, l'impulsivité qui était la mienne me désolait bien trop souvent.

_________________
i will not let him to hurt you.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1667-il-l-a-nommee-aube-amala-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2728-dans-l-ombre-d-un-prefet-amala http://dmthbegins.forumactif.org/t1770-une-esquisse-au-fusain-amala http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Arun Khan
→ ORDRE CLANIQUE : L'Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 968 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Lignée des Vénéneux, Quietus Niv4
→ TROMPE L'ENNUI : Patron du Dalton
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Egoïste, Sadique, Instable, Imprévisible, Possessif, Sournois, Astucieux, Psychotique, Séducteur
Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun SzR0PCZA

→ AVATAR : Rohit Khandelwal
→ CREDITS : Acydic
→ MENSONGES : 209

†


Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitimeSam 8 Juin 2019 - 14:45

Amala savait toujours comment le flatter. Et comment le décrypter, de façon plus limpide qu'il ne le faisait lui-même. Comme si elle le connaissait mieux qu'il ne se connaissait. Se berçait-il d'illusions le concernant ? Mais elle avait raison, elle était différente, il l'avait senti dés qu'il avait posé les yeux sur cette petite fille blonde avec son ours en peluche et si il s'était convaincu qu'il la tuerait sitôt ses parents morts en leur ayant promis qu'elle souffrirait avec lui, il n'avait jamais réellement eu de pulsion meurtrière envers elle. Sans doute avait-il senti, malgré son âge tendre, qu'elle serait quelqu'un d'important dans sa vie immortelle. Cette âme sœur qu'il ne rencontrerait qu'une seule et unique fois dans sa longue existence. Alors pas question de la laisser filer, ni se flétrir. Amala le rejoindrait dans l'éternité à un moment donné, c'était une évidence, même s'ils avaient encore le temps. Un temps qui semblait trop long à la jeune femme, qui était prête à tester un avant goût d'éternité en devenant sa marquée. Mais cette décision là, n'appartenait pas à Arun. Il y avait des règles et il se devait de les respecter... En passant par le bon vouloir du Prince. Il appréciait Amala, certes, mais Yuri était un vampire juste et objectif, qui ne laisserait pas ses sentiments guider son jugement. En tant que marquée, Amala serait la gardienne de son vampire, veillerait sur ses jours et devrait se prémunir de toute attaque sur sa personne, devenant ainsi le point faible de celui qu'elle chérissait tant.

"Effectivement. Et j'en ai à revendre." Il fallait bien l'être pour vivre aussi longtemps. Le temps n'avait plus de prise sur les vampires. Il n'y avait jamais vraiment d'urgence pour eux. Ce qui pouvait être énervant pour les mortels qui couraient toujours après le temps qui leur filait entre les doigts et les menait vers leur vieillesse et leur trépas. Il en avait presque oublié ce qu'il était venu faire ici, appelé par son calice. Ah les cadavres... Il fallait s'en débarrasser. "Je vais me débarrasser d'eux." Et personne ne les retrouverait jamais. Encore fallait-il que quelqu'un se soucis de la disparition de ces deux petites frappes... "A ta charge de nettoyer ce foutoir." Après tout, c'était sa responsabilité. Sa punition également. Qu'elle passe le reste de la nuit à nettoyer le sang et à faire disparaître tout trace de leur passage en ces lieux. Il prit alors le premier cadavre sous le bras, puis le second, les corps ne pesant rien pour sa puissance vampirique. "Encore des fringues fichues." Il ne cherchait même plus à nettoyer les traces de sang sur ses vêtements. Il y en avait bien trop souvent pour perdre son temps à vouloir les nettoyer. Il s'en débarrassait tout simplement et le feu était la meilleure façon de se faire sans laisser traîner quelques preuves embarrassantes dans les poubelles.

"Je compte sur toi pour que tout soit impeccable à mon retour, Amala. Je peux passer tes écarts, mais pas la négligence." Cela sonnait comme un menace et un avertissement. Il était relativement coulant avec elle, mais elle n'accéderait pas à cette place à ses côtés si elle commettait des erreurs qu'elle ne savait pas promptement réparer. Il partit sur ces paroles, les deux cadavres sous le bras, à la fois contrarié et... ravi.

_________________
Sweet Darkness
When a man hurries, the devil smiles.
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1689-arun-khan http://dmthbegins.forumactif.org/t2726-mais-que-cache-le-prefet http://dmthbegins.forumactif.org/t1766-rencontres-et-parcours-d-un-vampire#36910 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé



Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun   Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle couleur versée sur la pureté... | Arun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» Stargate Loto : 22 au 26/03 (Nouvelle règle ! )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Downtown-