AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 Make Russia great again | Lucian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Doctor Zak

→ ORDRE CLANIQUE : Allégeance depuis longtemps offerte à la Podolskaïa ici il est solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 54 balles tirées
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sa magie et ses vieux démons
→ ERRANCE : Quelque part à Baton-Rouge (actuel) Le monde (flashback)
→ TROMPE L'ENNUI : L'officiel lui offre un doctorat en crimologie. Amusant pour un mafieux en cherche d'alliés
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Perfectioniste - Méticuleux - Observateur - Solitaire - Glaçant et glacé - Calculateur


→ AVATAR : Mads Mikkelsen
→ CREDITS : dandelion ♥ (ava) , FRIMELDA (signa), Linkin Park - Crawling (song)
→ MENSONGES : 223

†


MessageSujet: Make Russia great again | Lucian   Lun 2 Juil 2018 - 16:48


Make Russia great again
Lucian & Lev

« La première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club. La seconde règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club. »
Un mois que le sorcier était arrivé à Baton Rouge. Un mois qu'il se glissait, lentement, entre les corps et les âmes, qu'il découvrait la facette Sud de l'Amérique qu'on lui avait survendue durant toute sa jeunesse. Le russe s'était lentement glissé entre les hommes pour mieux implanter sa petite flamme. Il avait déjà fait commettre quelque crime, s'était offert un morceau de trottoir et attendait la suite avec l'impatience du félin. C'était bien une chose qui avait permis à Lev de se hisser si haut. La manière et la capacité qu'il avait de patienter, de regarder chaque détail pour en sortir le meilleur. Il se taisait, observait et, au moment où il frappait, il ne laissait derrière lui que des corps dont le sang tapissait les murs. Ancien assassin, il avait gardé une force que peut comprenaient. Trop le pensaient humain. Mais celui qu'il allait rencontrer ce soir savait parfaitement que dans les veines du russe roulait la magie d'une famille aussi ancienne que les plus vieux vampires.

Lev attendait, son garde du corps à sa droite. Comme d'habitude, l'homme était silencieux. Il regardait la pièce joliment décorée, s'attardait sur quelques détails insignifiants et surtout, tentait de faire taire le mauvais pressentiment qui s'attachait à son coeur. Son père, et par lui le reste de la mafia russe, voulait le possible lien qu'il allait tisser avec l'un de parrain de Batôn Rouge. Lev aurait pourtant préféré qu'on envoie n'importe qui d'autre que lui. S'il était devenu un très bon diplomate avec les années, le simple accent italien qui s'accrocherait sûrement aux crocs du vampire lui donnerait envie d'enfoncer tout ce qui lui passait sous la main dans le coeur de l'immortel. Non pas qu'il déteste les vampires. Sa haine se portait bien plus sur les italiens qui, s'ils l'avaient accueilli pendant de longues années au creux de leur plus belle ville, lui avaient également ôté l'amour de sa vie et la véracité de l'alliance qui cernait pourtant toujours son annulaire.

Lev poussa un léger soupir qui fit sursauter son garde du corps. Pas l'ombre d'un sourire amusé sur les lèvres du russe, quand bien même ses pensées l'étaient. Ils n'étaient pas ici en territoire conquis et il pouvait parfaitement comprendre l'inquiétude qui hurlait du moindre pore de peau du jeune homme à ses côtés. Le gamin ne payait pas de mine mais, pour l'avoir vu mettre au tapis bien des colosses, Lev le gardait à ses côtés, préférant son allure frêle qui empêchait les hommes de se méfier de lui. Aujourd'hui, c'était inutile. Ils avaient face à eu un vampire et pas le moindre petit humain pouvait lutter contre eux. Le garde du corps était juste là pour faire joli.... Et surtout pour rendre Lev plus "impressionnant". Technique de son père que le russe trouvait ridicule.

Ce dernier se releva pourtant alors que la porte s'ouvrait sur une jolie secrétaire. L'italien et le russe devaient se rencontrer depuis quelques semaines déjà, sans qu'ils ne parviennent à accorder leur emploi du temps. S'était maintenant chose faite et Lev attendait avec une impatience invisible de rencontrer celui qui pouvait ouvrir un chemin à la Russie au sein même de Baton Rouge.

Lucian l'attendait.

Et un leger sourire apparu sur les lèvres de Lev alors que la secrétaire frappait à la porte de son patron. Le jour était enfin venu. Et les enjeux étaient bien plus importants que ce que ce simple rendez-vous banal pouvait laisser penser.

(c) DΛNDELION

_________________

Tu compares, sans me connaître,
L’onde à l’homme, l’ombre au banni,
Ma lampe étoilant ma fenêtre
A l’astre étoilant l’infini !
Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3086-in-blood-i-draw-the-line-lev http://dmthbegins.forumactif.org/t3097-us-et-coutumes-de-la-podolskaia-ou-l-inventaire-de-lev http://dmthbegins.forumactif.org/t3098-l-envergure-de-la-russie-lev http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
SEULE LA FAMILLE COMPTE

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, primogène des moissonneurs
→ NUISANCE DEPUIS : 502 ans et des gouttes de sang
→ SOUS L'EMPRISE DE : Nécromancie, branche des ossements
→ ERRANCE : Brightside, son quartier.
→ TROMPE L'ENNUI : Mafieux, Moissoneur en chef.
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Calculateur, sadique, possessif, esthète, fasciné par la mort.


→ AVATAR : Alain Delon
→ CREDITS : Avatar: flotsαm ; Code signature: 2981 12289 0
→ MENSONGES : 340

†


MessageSujet: Re: Make Russia great again | Lucian   Mer 4 Juil 2018 - 22:54


Make Russia great again
Lucian & Lev

« Je suis un homme d'affaire, et l'sang ça coute trop cher... »
Cette invitation de courtoisie avait tout l’air d’une rencontre diplomatique entre deux chefs d’états prêt à se sauter à la gorge. Il faut souligner que l’invité est un sorcier, russe qui plus est, tout autant mafieux que son hôte quand à lui italien et vampire. N’importe qui était capable de sentir l’électricité dans l’air, et pourtant, de cette électricité il ne subsistait qu’un faible résidu, sans nul doute parce qu’il n’y avait aucune raison pour l’hôte de réserver à son inviter une soirée sanglante. Lev était réellement invité, et reçu comme tel. Tous les honneurs dû à un mafieux de passage lui était réservé. Lucian aimait mettre les petits plats dans les grands et rappeler à tous que les Corleone n’était pas aussi monstrueux qu’ils en avaient l’air quand on leur faisait confiance et qu’on les traitait avec respect. En vérité, Lucian aimait autant donner de grandes réceptions, et montrer tout le raffinement italien, mieux encore, sicilien, tout comme il aimait lâcher ses zombies sur un traitre ou un mécréant. C’était cela qui faisait tout le sel du caractère du vampire, cette dualité, cette facilité qu’il avait de basculé de l’homme charmant au monstre toutes dents dehors.

Pour le moment, il escomptait réserver à son invité les honneurs, aussi avait-il donné des instructions, des ordres que tout le monde suivait à la lettre peu importait le niveau de nervosité de certains de ses employés qui doutaient que la soirée soit aussi paisible qu’annoncer par leur patron. Tous craignaient ses colères, souvent à raison, parfois à tord. Lucian n’était pas toujours un monstre, uniquement lorsque Pia le voulait, lorsque son organisation en avait besoin, le dosage entre le monstre et l’homme raffiné et cultivé, cela était tout un art que l’ancien Prince avait excercé avec brio. Lucian l’avait apprécié pour cela, comme il devinait l’obscurité chez l’actuel. Mais cela allait de paire avec leur nature profonde. Un vampire pour survivre devait apprendre à canaliser la bête, à ne la laisser sortir que lorsque c’est utile, comme apprennent à le faire les garous. Pour les sorciers toutefois c’est différent. Certains aiment plonger tout entier dans l’obscurité, d’autres la tiennent en joue, il est rare de voir des nuances de gris chez eux. Lucian était bien placé pour le savoir, il était né nécromancien d’une sorcière rouge et d’un nécromancien à l’âme vagabonde. Il se demandait quel type de sorcier était son invité. C’était cela le but de cette visite, avec celui de savoir si son invité accepterait l’offre qu’il lui ferait, si bien sûr, il sentait bien le sorcier, ce qui était tout autre chose.

Installé dans son bureau à la décoration si… italienne, peinture de la renaissance plutôt dark voire glauque aux murs, sculptures plus moderne tous aussi sombres, dépaignant des créatures difformes, maudites, meubles en acajou, sombre, vénéneux, tenture rouge aux murs, et au centre, un bureau imposant, une tête de mort dans un coin, une dague dans un autre, le vampire au milieu dans un costume italien superbe, juché dans son imposant fauteuil en cuir qui n’était pas sans rappeler la scène d’ouverture du Parrain. La porte capitonnée s’ouvrit pour laisser entrer le sorcier, et le vampire se leva pour l’accueillir, allant jusqu’à faire l’effort de lui tendre la main, geste totalement inutile aux yeux d’un vampire dont la société avait d’autres codes et mœurs. « Lev Zakhraov, je vous souhaite la bienvenue. Votre visite m’a tardé. Je suis heureux de enfin mettre un visage sur un nom. » l’accueilla-t-il se montrant relativement chaleureux pour un vampire. Une chaleur qui ne reposait certes pas dans sa main, un peu plus dans son sourire qui ne semblait feint.

(c) DΛNDELION

_________________
L’été : un éblouissement comme est la neige, Celle qui vient légère et ne dure pas, Et rien de nous n’en trouble la lumière D’eau qui s’est condensée puis s’évapore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
Doctor Zak

→ ORDRE CLANIQUE : Allégeance depuis longtemps offerte à la Podolskaïa ici il est solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 54 balles tirées
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sa magie et ses vieux démons
→ ERRANCE : Quelque part à Baton-Rouge (actuel) Le monde (flashback)
→ TROMPE L'ENNUI : L'officiel lui offre un doctorat en crimologie. Amusant pour un mafieux en cherche d'alliés
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Perfectioniste - Méticuleux - Observateur - Solitaire - Glaçant et glacé - Calculateur


→ AVATAR : Mads Mikkelsen
→ CREDITS : dandelion ♥ (ava) , FRIMELDA (signa), Linkin Park - Crawling (song)
→ MENSONGES : 223

†


MessageSujet: Re: Make Russia great again | Lucian   Mar 10 Juil 2018 - 21:54


Make Russia great again
Lucian & Lev

« La première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club. La seconde règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club. »
Lev ne pu empêcher un soupçon de sourire sur le bord de ses lèvres, une ombre à la commissure de son visage en voyant Lucian. Ainsi, c'était donc le fameux vampire italien, avec une tête de gamin, assit à un bureau dans une parodie trop frêle du Parrain. Comme dans le film, c'est derrière du chêne qu'on l'attendait. Le sourire disparu, comme par une magie que Lev me maîtrisait que trop bien. Il ne laissait jamais voir son sur visage une seule bride d'émotion. C'était trop facile de le comprendre s'il le faisait. Et il allait sans dire qu'il se méfiait de tout ce qu'aurait pu découvrir l'italien. Roulait dans les veines - ou avait roulé mais c'était pareil pour le russe - un sang qu'il avait maudit à l'instant même où Letizia était morte. L'âge était un allié non négligeable de l'immortel vampire. Si, pour les hommes, Lev était un être fait, il n'était qu'un enfant pour les surnaturels craignant le soleil. C'était bien leur seul faiblesse, qui laissait Lev bien plus précautionneux qu'il ne l'était normalement jamais.

Il serra pourtant la main qui lui était tendu, ne s'étonnant plus d'une quelconque froideur. Lucian n'était le premier vampire que le sorcier rencontrait, habitué qu'il était aux créatures surnaturelles de toute sorte. Ce n'était qu'un parmi tant d'autre.... du moins c'était ce que se forçait à penser le praticien. Car le nom de vampire du vampire voulait tout dire, tout comme son rang, tout comme ce bureau puant l'Italie. Si Lev voulait offrir une place de choix à la Russie ici bas, c'était ce soir que tout se jouait.

C'est un plaisir partagé. Nous n'avons que trop tardé avant de nous rencontrer.

Lev était honnête, comme à son habitude. Mentir ne servait à rien, surtout dans la situation présente. Il était en face d'un vampire et s'il connaissait bien cette race, il n'avait aucunes idées des pouvoirs que pouvait avoir développé Lucian.

C'était maintenant un jeu différent qui s'installait entre les deux hommes. Lev ne saurait dire s'il s'agissait de pouvoirs ou de non dits mais il savait qu'il jouait ce soir à quelque chose de bien plus intéressant que ces dernières semaines. Mais c'était Lucian qui ouvrait la danse, lui qui avait invité, lui qui avait le choixi de lancer le sujet sans vraiment que Lev ne puisse dire d'autre mots. Il ne frémissait pourtant pas. Pas même un tout petit peu. Il était là comme un dieu au milieu des mortels.... et comme un simple humain au milieu des vampires. Entré dans la bergerie sans vraiment être un agneau risque gros.

(c) DΛNDELION

_________________

Tu compares, sans me connaître,
L’onde à l’homme, l’ombre au banni,
Ma lampe étoilant ma fenêtre
A l’astre étoilant l’infini !
Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3086-in-blood-i-draw-the-line-lev http://dmthbegins.forumactif.org/t3097-us-et-coutumes-de-la-podolskaia-ou-l-inventaire-de-lev http://dmthbegins.forumactif.org/t3098-l-envergure-de-la-russie-lev http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Make Russia great again | Lucian   

Revenir en haut Aller en bas
 

Make Russia great again | Lucian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Downtown-