AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 il y a des nuits comme celle là... | Sienna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 35 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : L'humanité
→ TROMPE L'ENNUI : Agent du NCIS
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Taiseux – Renfermé – Tacticien – Froid – Attentionné – Protecteur – Faux calme – Passionné – Intuitif - Observateur

→ AVATAR : Gaspard Ulliel
→ CREDITS : Shiya
→ MENSONGES : 38

†


MessageSujet: il y a des nuits comme celle là... | Sienna   Mer 4 Juil 2018 - 9:41

Son rapport avançait bien, même si, en toute objectivité, il était plutôt maigre. Connor n'avançait pas vraiment dans son enquête, mais au moins avait il les coudées franches. Il mentionna son intention de prendre contact avec la force policière locale avant que son téléphone ne le déconcentre. Habitué a répondre sèchement, il le fit une nouvelle fois. «  Mason j'écoute. » Seulement ce ne fut pas la voix de son supérieur qui retentit dans l'appareil mais plutôt celle ennuyée d'un barman du centre ville. Fronçant les sourcils, Connor mit un certain temps a comprendre ce que l'autre lui voulait et il raccrocha dans un juron. Dans quel guêpier s'était mise Sienna ?! Apparemment, mademoiselle était totalement soûle et tenait des propos plutôt incohérents. Pourquoi l'avait on appelé lui ? Tout simplement parce qu'il était le premier dans son répertoire.

Connor se passa la main sur le visage avant de se lever et d'enfiler sa veste. L'idée de ne pas y aller ne l'effleura même pas, mais Sienna allait entendre parler de lui longtemps. Pourtant ce n'était pas dans les habitudes de la jeune femme de boire a outrance...bon c'était déjà arrivée bien sûr mais pas au point qu'on lui téléphone pour venir la récupérer parce qu'elle embêtait les autres clients. Il se demanda un instant les raisons de ce comportement avant qu'une pointe de culpabilité ne vienne le piquer au cœur. Etait ce de sa faute ? Peut être, il n'en savait rien, bien trop occupé a la repousser il en oubliait parfois de prendre des gants et les souvenirs de leur dernière rencontre venaient parfois encore le hanter. Avait il était trop dur ? Trop direct ? Sans doute. Etait ce réellement la bonne manière de faire ? Ca il n'en savait strictement rien. Il était dur oui, désireux qu'il était qu'elle perde ses oeillières et vive enfin pour elle. Trop sec parce qu'il avait peur de lui même parfois surtout lorsque cela la concernait. Parce qu'il savait, au fond de lui, qu'il suffirait d'un rien pour qu'il cueille ce qu'elle désirait si fort lui offrir et ça, sans doute ne se le pardonnerait il pas.

Une demie heure plus tard, il pénétrait l'ambiance enfumée et musicale du Street Vaudou, un bar à thème fréquenté majoritairement par les touristes. A voir les poupées vaudou qui traînaient partout, c'était clairement un piège a touristes friqués et pas un véritable établissement vaudou. Le barman le vit arriver avec un soulagement évident et, du menton, lui indiqua la table où était Sienna...pas seule. Connor serra un peu les mâchoires. La jeune femme était presque avachie sur les genoux d'un type qui semblait fortement apprécier la situation d'ailleurs. Il s'approcha rapidement. « Pose ta main là et il va te manquer quelques dents. » fit il d'un ton tranquille mais le sourire vibrant d'une menace très explicite, interrompant le geste du type qui allait tranquillement poser sa paume a un endroit charnue du corps de Sienna. « Quoi ? Kestuveux ?! » Connor leva les yeux au ciel. Parfait. Tout ce dont il avait besoin. Un type bourré qui se prenait pour un lion. Rapide comme l'éclair, il agrippa fermement la masse de cheveux gras du gars et lui renversa brutalement la tête en arrière, le forçant a croiser son regard froid, meurtrier. « Si y a un truc que tu n'as pas compris, je peux me faire un plaisir de répéter.» susurra l'ex militaire d'une voix dure comme le granit. L'autre le jaugea du regard durant quelques secondes, partagé sans doute entre l'envie de lui exploser la tronche et celle de fuir la queue entre les jambes mais entier...Apparemment, la seconde remporta la manche, se dégageant de la poigne du militaire, il glissa sur le banc recouvert de vinyle et partir en espérant avoir l'air classe. Connor esquissa un sourire méprisant avant de poser les yeux sur Sienna. « Lèves toi. » Il savait que sa colère était légèrement exagérée mais il ne sentait pas d'être tolérant en la voyant là, dans cette tenue et aussi éméché qu'une vieille coupe de porcelaine. « Ne me force pas a te sortir d'ici en sac sur mon épaule. » ajouta-t-il en vrillant ses iris de glace sur la jeune vaudou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2768-connor-mason http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
 

il y a des nuits comme celle là... | Sienna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Une amie dans une situation comme celle là ?
» tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Bernard Terrace-