AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ SOUS L'EMPRISE DE : 138 ans
→ ERRANCE : Vampirique(s)
→ TROMPE L'ENNUI : Centre ville
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Artiste du spectacle vivant

→ AVATAR : Naomi Watts
→ CREDITS : Pinterest et moi
→ MENSONGES : 64

†


MessageSujet: Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth   Sam 1 Sep 2018 - 22:47

AMBIANCE MUSICALE.
— Oh Sorry ! Really ! I am sorry! —


Une certaine douceur de vivre régnait sur les nuits de Caroline Balatta depuis peu. Elle se faisait peu à peu à la vie de l'Essaim. Elle, qui avait si longtemps été en compagnie d'un seul individu, reprenait goût à la vie communautaire. C'était comme faire un retour à la source pour cette vieille fille de dompteur. Elle apprenait ainsi à connaître ses frères et sœurs vampires, qu'elle avait si longtemps évité. La belle en venait à se demander pourquoi Zacharie les avaient ainsi tenu à l'écart de cet univers. Les raisons du Sire, mort, lui apparaissaient caduques à présent qu'elle m'épanouissait au sein d'un groupe de sa race.

A présent que Caro se sentait plus à son aise dans Bâton-Rouge Elle commençait à s'en approprier certains lieux. C'était par exemple le cas, du marché de nuit, installé dans le sud du quartier de Parc Vallée. Un endroit animé, plein de vie, de cris, de chaos. Elle s'y était tout de suite sentit comme chez elle. Aussi venait-elle s'y promener, qu'elle ait ou non, des emplettes à faire. Elle profitait simplement de l'animation, des odeurs, des couleurs, avec un plaisir simple. D'autres fois, elle fouillait chaque étables avec une fascination presque enfantine, comme en cette soirée d'été.

Une petite idée avait germé dans sa tête alors qu'elle installait sa chambrette à l'hôtel. Voilà, la blonde avait eu envie de bougies. Elle aurait pu aller dans le magasin le plus proche et en obtenir sans effort. Mais la Balatta n'achetait jamais ce qu'elle pouvait faire elle-même. C'était quelque-chose, qu'elle avait gardé de sa première éducation, celle au milieu des lions et des chapiteaux. Comme en plus, Caro détestait les produits artificiels, elle prenait le temps de rassembler les éléments de ses ambitions, dans la nature et dans les petits commerces cachés. Ce qui correspondait plus à ses idéaux.

Ce soir l'Accillas était arrivée juste après la fin du Crépuscule... L'esprit encore un peu enrubanné dans les lambeaux d'un étrange rêve. Elle s'était habillée, à la hâte, pour ne pas perdre une minute de la nuit. La robe à fleurs, les vieilles bottes de terre et le gilet de grosse laine, lui redonnaient cette allure de Gitane, dont Germain lui avait parfois donné honte. Caroline s'en moquait bien à présent, retrouvant en même temps que ses racines, toute une liberté dont elle avait jusqu'alors oublié la chaleur.

Le panier, qu'elle tenait contre sa hanche était déjà bien rempli, quand ses yeux dorés s'étaient arrêtés sur le stand d'un vendeur de meubles en bois brute. Caro s'était précipitée vers un coffret en bois en poussant une exclamation de joie. Elle avait glissé à genou sur le sol poussièreux, posant son panier derrière elle, pour avoir les mains libres. Ses mains avaient parcourus la surface du couvercle comme elles auraient caressé la peau d'un amant. Elles en découvraient les aspérités, pendant que ses yeux s'abreuvaient des dessins peints sur la matière.

Sentant le regard du vendeur, la blonde avait finalement relevé ses yeux brillants sur sa haute stature. Elle s'excusait d'un petit sourire timide avant de se remettre sur ses pieds.

- « Il est vraiment magnifique... » Soufflait-elle complètement séduite. Elle n'avait pas encore osé regarder le prix. Il serait de toutes les façons hors de ses moyens de vagabonde. Il fallait avant qu'elle retrouve une source de revenu stable. Pour cela elle devait avoir un travail. Se souvenant de son panier, Caro faisait volte-face pour le récupérer. Elle tombait alors nez à nez avec une barbe et des épaules de bûcheron.

Ses yeux papillonnaient de surprise, pendant que son augure lui révélait brusquement une aura de lycan. Si le sang avait encore circulé dans ses joues Caroline aurait rougie de confusion. Il était grand, intimidant, il sentait bizarre. Elle était trop proche pour ignorer sa présence ou encore pour fuir. Elle affichait un sourire un peu blanc.

« PARDON ! Je ne vous avez pas vu. » Puisque le mal était déjà fait Caro ne vit rien de plus à faire que de s'adresser à son ennemi héréditaire. Elle n'avait elle-même rien contre les autres races protégées par la Mascarade. Mais, elle avait souvent subi les effets des véléhités ancestrales. Aussi était-elle consciente, que malgré son pacifisme, elle devait s'éloigner de la menace. « Je reprend ça. » S'excusait-elle de nouveau en attrapant le panier d'un geste vif en le bousculant un peu. L'odeur de la cire d'abeille et de la lavande remontait dans l'air nocturne. « Et je m'en vais ! » Promettait-elle en obliquant sur la droite, avec tellement d'empressement qu'elle se cognait dans une table. « Aie. Ouille. Non. C'est bon... je n'ai rien ! » Rassurait-elle l'assistance en se frottant la hanche.

Caro contournait l'angle traite, distraite par la présence lyacane, sans voir qu'un chien courrait dans l'allée. Un gros chien noir et fou qui fonçait droit devant lui. Une nouvelle fois ses yeux s'écarquillaient et elle eu tout juste le temps de faire une jolie pirouette sur elle-même, pour éviter le l'animal. Sa silhouette faisait un quart de tour pour suivre sa course. Elle riait, de le voir si emballé, pas fâchée contre ce furibond sur pattes.

- « Il est splendide ! N'est-ce pas ? » Interpellait-elle l'inconnu pour le simple plaisir de partager son admiration.


_________________
Sur les rives du Mississpipi...
Les feux de la fête étaient devenus son soleil. Et les étoiles les lanternes de cette nuit infinie.
code: @DRAG ME TO HELL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 80 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Manger?
→ ERRANCE : Chez Sia
→ TROMPE L'ENNUI : Garde-Chasse
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Casse-cou. Irrévérencieux. Instinctif. Brut. Végétarien. Libertin. Bagarreur. Protecteur. Je m'en foutiste. Indépendant.


→ AVATAR : Sullivan Stapleton
→ CREDITS : Me&Tumblr
→ MENSONGES : 85

†


MessageSujet: Re: Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth   Jeu 6 Sep 2018 - 9:31

Oh Sorry ! Really ! I am sorry!
‹ Seth Byrne & @Caroline Balatta


<<

Puisque la décision de s'installer avec la famille de la louve avait été prise, Seth reprenait gentiment ses marques à Bâton-Rouge. Il ne connaissait pas la ville sur le bout de ses doigts, mais il y avait fait suffisamment d'arrête pour au moins savoir où il pourrait trouver ce qui était nécessaire à sa survie. Comprendre par-là, où trouver de la bonne pitance et surtout, de la pitance en accord avec ses principes végétariens et de commerce équitable et bio. Pas le genre de truc ultra simple à trouver, surtout dans un pays comme les États-Unis, qui n'était pas encore à la pointe de ce genre de chose. Quand un légume coûtait presque dix fois le prix d'un Big Mac, il ne fallait pas s'étonner que les fast-foods aient la belle vie dans le coin.

Enfin, cette ville avait l'avantage d'avoir une communauté supernaturelle plutôt grande et hétéroclite, ce qui permettait de trouver des magasins, des marchés pleins de secrets, d'objets divers et variés, ainsi que de la bouffe parfois plus à sa portée. Le frigo devait être rempli, il n'était pas le seul morphale de la maison, Milan avait, lui aussi, parfois des fringales à cassée. Mais bon, ne nous leurrons pas, c'était clairement le glouton qui avait le plus besoin de pouvoir casser sa graine quand il le souhaitait.

L'avantage aussi des villes, encore plus dans ce pays, c'était bien les horaires dont tout le monde se foutait. Des magasins pouvaient rester ouverts jusqu'à des heures innommables, encore plus quand c'était les créatures de la nuit qui les tenaient. Et quel plaisir de trouver des marchés ouvert à la belle étoile.

Sac à dos pour porter ses courses, Seth se baladait entre les différentes étales, contrôlant la qualité des produits, marchandant avec les vendeurs pour obtenir des prix. Avec le temps, il avait appris à être un sacré négociateur et même si cela ne plaisait pas, qu'importe, il aimait le faire. Si son interlocuteur en face s'y montrait trop réfractaire et bien... il finissait par arrêter ou changer d'étale, ce qui était dommage, il pouvait se montrer très très bon client.

Alors qu'il était en train de ranger le fruit de ses achats dans son sac, quelqu'un manqua de lui rentrer dedans. Pas besoin d'un quelconque don pour savoir ce qu'il avait en face de lui. L'odeur de mort était suffisamment présente pour reconnaître un vampire à des kilomètres. Il n'avait pas peur d'eux, pas non plus d'avis définitif et carré sur eux. Il donnait toujours une chance.

- Ce n'est pas grave. Fit-il avec un petit sourire.

Elle avait l'air d'un coup extrêmement stressée, à croire que ses rencontres avec d'autres espèces ne s'était jamais réellement bien passée. Il la regardait faire avec un sourcil haussé, surpris de cette façon de faire. C'était rare qu'on fuie aussi rapidement sa présence. Une petite moue douloureuse marqua la rencontre de la hanche de la dame avec le coin de la table.

Le garou entendit le chien qui arrivait à toute bombe dans le coin et ne manqua pas de se dire que l'accident entre les deux êtres risquait d'être aussi cocasse qu'avec la table.

- 'Tention!

Mais les réflexes vampiriques étaient aussi présent et l'accident fût éviter de justesse, il garda un sourire en coin, tout en hochant de la tête.

- Ouais, et vous avez l'art et la manière d'éviter les collisions. D'un ton plutôt amical, qu'elle arrête de le fuir, il n'avait pas de raison de vouloir sa mort. Z'êtes acrobate?

Une pomme dans une main, il croquait à pleine dents dedans. Une petite pause sociabilisation avant de reprendre ses courses, y avait pas de mal à ça.
©️ Eden Memories

_________________
Tease me for fun
Glouton et garou, que pourrait-il arriver de mal?
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3464-seth-byrne-glouton-et-donc http://dmthbegins.forumactif.org/t3517-seth-byrne-j-aime-pas-les-pickpockets http://dmthbegins.forumactif.org/t3477-seth-byrne-garou-glouton-qui-a-parle-d-un-frigo-vide http://dmthbegins.forumactif.org/f37-louisiane-et-le-reste-du-mo
avatar
→ SOUS L'EMPRISE DE : 138 ans
→ ERRANCE : Vampirique(s)
→ TROMPE L'ENNUI : Centre ville
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Artiste du spectacle vivant

→ AVATAR : Naomi Watts
→ CREDITS : Pinterest et moi
→ MENSONGES : 64

†


MessageSujet: Re: Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth   Dim 9 Sep 2018 - 10:27

AMBIANCE MUSICALE.
— Oh Sorry ! Realy ! —



Caroline regardait encore un moment la silhouette canine, jusqu'à ce qu'elle soit emportée à l'horizon. Elle enviait un peu ces créatures de Dieu. Elles étaient libres, sans conscience pour leur rappeler les concepts de Bien et de Mal. Elles pouvaient vivre... sous le soleil, dans la lumière.

- « Merci Monsieur » Répondait-elle dans sa langue maternelle, le français, en esquissant une gracile révérence. Les pieds croisés à la mode des danseuses de classique elle exagérait la posture, pour lui donner un tour un peu plus léger, plus comique. Une vieille habitude qui lui venait de ses origines artistiques. Caroline n'était pas allée à l'école en tant qu'enfant. Ni même à des cours de quoique ce soit. C'était la troupe qui lui avait d'abord tout appris. Tout ce qu'elle avait besoin de savoir pour travailler sous le chapiteau. C'était Germain, son Sire, qui l'avait mise devant son ignorance... lui qui était si cultivé et si élégant. Elle l'avait profondément admiré pour ça.

- « Je le suis oui ! » Parler de sa passion rendait toujours la Balatta plus « lumineuse » et aussi plus sûre d'elle. Ses yeux dorés se mettaient à scintiller. Elle replaçait le panier contre sa hanche et traversait l'allée pour revenir du côté où se trouvait le Garou. Bien qu'elle conservait une légère distance entre eux elle ne le fuyait plus. « Vous avez l’œil. Je sais faire toutes sortes de choses... comme hum. »

Caro posait le panier à leurs pieds. Elle jetait un regard de droite à gauche pour chercher quelque-chose. « Ah voilà, ça ce sera parfait ! » Dit-elle en attrapant un jeu de quilles en bois sur l'étable juste à leur droite. Elle se reculait d'un pas, arborant sourire charmant de comédienne avant de jongler. Les six morceaux de bois se retrouvaient dans les airs. La belle augmentait le défi en entamant un tour sur elle-même. Un rire frais s'envolait avec les quilles alors qu'elle sentait la présence de quelques curieux. Elle achevait le numéro dans une charmante pirouette, adressant un clin d’œil complice au Bûcheron.

- « Oh oui, pardon, les voilà. » Rendant précipitamment le jeu en bois à l'artisan. Il reniflait de mépris, en marmonnant quelque-chose à propos de suceur de sang. Le sourire de la blonde s'estompait un peu. Mais, le nuage passait aussi vite qu'un éclair dans son regard. Elle retrouvait son sourire léger et revenait vers le mangeur de pommes. « Je sais chanter aussi... et danser ! » Elle se penchait pour parler plus bas. « Mais je ne suis pas certaine que le vieux monsieur là-bas apprécie. » Et elle rirait doucement.

- « Si vous aimez les fruits... Je connais une dame qui tient un verger. Elle ne jure que par le naturel. Ça faisait des années que je n'avais pas vu des pommes aussi saines. Je ne l'ai pas vue ce soir. Mais je peux vous donner son nom. Marie... De ... De Santis ! Oui c'est ça ! » Caroline et Mary s'étaient rencontrées un soir de pleine lune. Alors que la mortelle parcourait les bois à la recherche de plantes. Elle le faisait la nuit pour ne pas être déranger, lui avait-elle dit. La Balatta avait bien aimé discuté avec elle. Elles avaient beaucoup parlé... Surtout de Dieu, du Diable et des âmes perdues. Mais ça, elle ne le dirait pas au Garou. Ça risquait de gâcher la soirée ! « Elle est très gentille, vous verrez ! » Pour que Caro dise d'une mortelle qu'elle était « gentille » sans avoir eu envie de la croquer, c'était qu'il y avait sans doute un fond de vérité.

- « Je peux vous poser une question... ? » La malice qui se dessinait dans le sourire de Caroline s'apparentait plus à l'enfant, qu'à la manipulatrice. La transformation avait probablement renforcé des traits de personnalité. Germain les avaient d'ailleurs cultivés pour en faire une tueuse en or. Ce n'était cependant pas du tout l'optique de l'adolescente ce soir. Elle était devenue curieuse, plus depuis qu'elle savait qu'une vieille amie était elle aussi de ces créatures transformistes. « En quoi vous transformez-vous ? » Une curiosité mal placée peut-être... Personne ne lui avait encore clairement expliqué les règles de bienséance à l'encontre des autres races de la nuit.


_________________
Sur les rives du Mississpipi...
Les feux de la fête étaient devenus son soleil. Et les étoiles les lanternes de cette nuit infinie.
code: @DRAG ME TO HELL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 80 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Manger?
→ ERRANCE : Chez Sia
→ TROMPE L'ENNUI : Garde-Chasse
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Casse-cou. Irrévérencieux. Instinctif. Brut. Végétarien. Libertin. Bagarreur. Protecteur. Je m'en foutiste. Indépendant.


→ AVATAR : Sullivan Stapleton
→ CREDITS : Me&Tumblr
→ MENSONGES : 85

†


MessageSujet: Re: Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth   Ven 14 Sep 2018 - 10:06

Oh Sorry ! Really ! I am sorry!
‹ Seth Byrne & @Caroline Balatta

Le choix de la langue de son interlocutrice ne surpris pas plus que cela notre garou. Déjà parce qu'ils étaient en Louisiane et que c'était l'un des langages de l'Etat, ensuite parce qu'ayant pas mal vécu en France, il le comprenait sans trop de problème. Ce fût donc avec un sourire qu'il prit les remerciements. Un sourire assez amusé finalement, en la voyant faire la révérence. Tous les vampires n'étaient pas des gens sérieux sans humour, c'était ça qui pouvait être surprenant, découvrir qu'ils ne collaient pas à l'image que l'on pouvait se faire d'eux.

Bon observateur, ou juste un mec qui était bon en devinette allez savoir. Il restait plutôt amusé et surpris de la voir lui faire une démonstration en pleine rue, se moquant bien des regards qu'on lui lançait. Il riait un peu, applaudissant pour le fun. Après tout, pourquoi s'en priver? La dextérité qu'elle démontrait était impressionnante, était-ce quelque chose qu'elle avait appris au fil du temps, ou le savait-elle déjà avant de se faire mordre? En tous les cas, l'expérience parlait pour elle.

- Wahou! Quel talent! Bravo!

Faisant un petit signe à l'artisan pour lui faire comprendre que ce n'était pas si grave, qu'il ferait même mieux d'en profiter, ça attirait les curieux près de son échoppe. A croire que certains ne savaient pas voir les possibilités qui se présentaient à eux. Bien dommage. Il baissa un peu la tête pour mieux entendre les chuchotements de son interlocutrice.

- Et vous n'avez pas encore ouvert un cabaret? Vous pourriez faire fureur, non?

Chez les humains, en tous les cas. Mais les vampires et autres créatures aimaient aussi se divertir. Certains, pas tous, mais la plupart quand même.

Croquant à nouveau dans sa pomme qui était déjà presque terminée, vu les morceaux qu'il prenait à chaque coup de dent, il écouta avec intérêt la "jeune femme" - parce qu'il se doutait qu'elle ne faisait clairement pas son âge - quand elle parla de verger et de pommes qui en valaient la peine. Honnêtement, s'il pouvait faire affaire avec des marchands et des paysans qui prenaient soin de la Terre et de ce qu'elle pouvait leur offrir, il était preneur. Direct, sans poser plus de question. Ça devenait tellement rare, que c'était plus que précieux de pouvoir rencontrer ce genre de personne.

- Vous venez tout juste de piquer ma curiosité, je serai ravi de rencontrer une telle personne!

Byrne ne s'embarrassait pas de timidité mal placée et cette vampire non plus d'ailleurs. Il hochait de la tête à sa première demande, qu'elle lui pose sa question, il verrait bien s'il y répondra ou pas. Et bam, direct les pieds dans le plat, un nouveau rire, il aimait bien cette spontanéité. Peut-être que d'autres auraient été offusqués, mais pas lui.

- Oh, curieuse en plus de cela. Tu me demandes mon animal, avant même qu'on se soit présenté. Tttt... avec sa petite mine taquine. Se moquant de rester plus longtemps au vousoiement, c'était pas trop dans ses habitudes, à part quand c'était nécessaire, mais entre eux... mon animal totem c'est le glouton. Tout sourire, avant de terminer sa pomme. Il n'en restait rien, même pas un trognon. Il la mangeait en entière, toujours et trouvait presque hérétique que les gens ne fassent pas de même. Moi c'est Seth, au fait, tendant sa main. Fais longtemps que t'es dans le coin?

Lui venant de s'installer depuis peu, il ne pouvait clairement pas savoir qui étaient les habitués et qui ne l'étaient pas. Il découvrait, peu à peu, comme le lui avait dit Sia, il ne fallait pas qu'il reste H24 à la plantation, cela ne leur apporterait rien.

Et encore, Seth ne savait pas que la vampire et son amie la louve, se connaissaient, elles aussi.
©️ Eden Memories

_________________
Tease me for fun
Glouton et garou, que pourrait-il arriver de mal?
code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3464-seth-byrne-glouton-et-donc http://dmthbegins.forumactif.org/t3517-seth-byrne-j-aime-pas-les-pickpockets http://dmthbegins.forumactif.org/t3477-seth-byrne-garou-glouton-qui-a-parle-d-un-frigo-vide http://dmthbegins.forumactif.org/f37-louisiane-et-le-reste-du-mo
avatar
→ SOUS L'EMPRISE DE : 138 ans
→ ERRANCE : Vampirique(s)
→ TROMPE L'ENNUI : Centre ville
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Artiste du spectacle vivant

→ AVATAR : Naomi Watts
→ CREDITS : Pinterest et moi
→ MENSONGES : 64

†


MessageSujet: Re: Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth   Mer 19 Sep 2018 - 7:34

AMBIANCE MUSICALE.
— Oh Sorry ! Realy ! —


Caroline aurait continué à jouer toute la nuit si elle l'avait pu. Celle infime retour sur une scène, certes de rue, lui procurait un plaisir instantané. Le temps d'une seconde, l'idée du Garou, l'inspirait avec force. Les cabarets étaient des lieux de création perpétuels eux aussi. Même si le « menu » était moins varié qu'au cirque, une artiste comme elle aurait tout de suite trouvé du travail. Pourquoi n'y avait-elle pas pensé ?

- « Mais vous savez que vous avez raison ! » Avec une facilité, assez déconcertante, la belle se projetait devant le rideau rouge. Elle aurait été capable de lancer un numéro de claquette là sur le champ. Mais, elle sentait encore que leur petit spectacle indisposait les commerçants alentour. « Si je trouve une scène vous devrez venir me donner votre avis ! Puisque vous êtes à la source. » D'autant, qu'il y avait une chose que devait cultiver une artiste, c'était bien le sens de la critique et la modestie.

Quant à l'idée des emplettes biologique elle avait parue naturelle. Caro observait la façon dont ce Garou achevait sa pomme. Il avait un très bon appétit. On lui avait toujours dit que l'espèce était carnivore, de part son métabolisme et sa culture. Mais celui-ci semblait sortir du lot. Se pouvait-il que certains se soucis de diététique et d'équilibre alimentaire ?

- « Très bien ! Tentez, elle est souvent sur le marché central le matin. Dites-lui que vous venez de la part de Caroline. Elle vous fera un bon prix. » Vendre bio n'était pas facile à Bâton-Rouge. Ça ne faisait pas partie de la culture locale. Un nouveau client était toujours une très bonne nouvelle pour l'ancienne nonne. Oui, Mary ne parlait pas des Saintes Écritures par hasard. Elle avait rencontré le Seigneur tout Puissant sur son chemin. « Je suis une habituée maintenant. C'est chez elle que j'achète toutes mes plantes. Vous voyez ! » La Balatta penchait le panier pour en montrer le contenu. Une fois de plus les effluves remontaient.

- « C'est déplacé ? Oh pardon ! Je ne veux pas... haha. Parfois je suis bien trop directe. » Le Sire de Caroline l'associait toujours à un feu. Une flamme toute haute, toute vive et toute crépitante. Une métaphore qui ne s'était jamais faite contredire. Même la mort de ce dernier n'avait pas éteint les braises. Aussi on associait la jeune vampire à aux femmes enfants. Elle en riait beaucoup et elle en jouait encore plus. Ne dévoilant son véritable charme vampirique que quand elle en avait réellement besoin. Une image mentale de cet homme avec une énorme gueule et des ongles en acier, lui faisait perdre tout son sérieux. Elle se mettait à rire, aux éclats, fort. Au point qu'elle sentait ses côtes agitées. « Oh pardon ! Ce n'est pas contre toi. Je viens de t'imaginer en Wolverine poilus. C'est quelque-chose ! Pardon ! Vraiment ce soir je manque totalement de savoir-vivre. » Le rire passé Caro gardait son grand sourire. « Le glouton. C'est un animal dangereux ça... » Disait-elle avec un vague souvenir de documentaire animalier sur les animaux « les plus dangereux du monde ». Il ne fallait pas se fiait au gabarit de la bête, elle était féroce. Sûrement autant que le loup... ou même le Vampire, qui étaient eux aussi des prédateurs.

- « Ravie de te rencontrer Seth le glouton. » Entonna alors Caro avec effervescence. Elle avait pu prendre cette main sans réfléchir, sans avoir peur. A part avec la sclpteuse Française, ça ne lui était jamais arrivé. Comme la belle avait tendance à croire aux signes, elle se disait, une fois encore que la Louisiane était une bonne décision. « Moi c'est Caroline l’acrobate. » Elle n'avait pas envie de mettre en avant le fait qu'elle était une « non vivante ». Pas ainsi, avec un métamorphe qui avait l'air accessible et sympathique. En plus, il l'avait probablement déjà senti alors...

- « C'est amusant que tu demandes. En fait, non... je suis toute nouvelle. Je suis arrivée il y a à peine un mois. J'arrive du Canada. Et avant ça, de l'Europe, la France ! » La fin de la réponse était faite dans la théâtralité. Caro n'avait pas pu se retenir d'en rajouter un peu. Elle savait que son pays d'origine avait une sacrée image aux yeux de beaucoup d'étrangers. Elle aimait en jouer. « Et toi ? Tu as grandi au bord du Mississippi ? Je pariais que non ! » Seth, se disait-elle, depuis tout à l'heure, n'avait pas tout à fait l'aura des gens de la ville. Il y avait une nuance, même si elle ne saurait exactement dire laquelle. Pour ça, il aurait fallu qu'elle ait quelqu'un qui puisse encore la formée. Depuis que Zacharie s'était fait tué, elle devait tout apprendre par elle-même. Ce n'était pas évident. Mais peut-être qu'entrer dans un Essaim allait permettre à cette Balatta de reprendre son évolution.

- « Attention ! » Le chien qui avait failli bousculer Caro un peu plus tôt venait de passer juste à côté d'eux. « Tu crois qu'il tourne en rond ? » S'interrogeait la belle en suivant le bel animal des yeux.



_________________
Sur les rives du Mississpipi...
Les feux de la fête étaient devenus son soleil. Et les étoiles les lanternes de cette nuit infinie.
code: @DRAG ME TO HELL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/f29-welcome-to-hell http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh Sorry ! Really ! I am sorry! / Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Technique Seth'Gya
» seth greko
» Seth a une soeur : Isis !
» Segment : Seth Rollins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Valley Park-