AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:
Inscrivez-vous à l' event Halloween ! :dieu:

Partagez | .
 

 Free fight⎜Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I don't want your cat, you dirty pork queen!

→ ORDRE CLANIQUE : Valkyrie du Coven
→ NUISANCE DEPUIS : Une vieille âme de 378 balais, dans un corps frais de 31 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Elementaire de Terre - Pousse et contrôle de la flore - Modelage de la terre nu pour créer des petits golems terrifiants - Percetion des flux magiques - Lien avec la mort : voix les esprits mais communique mal avec eux - Connaissance très poussé en botanique, runes, cristaux, minéraux et enchantements - Connaissances poussées en Sorcellerie et Guérison philippines, mais ne peut la pratiquer. Connaissance de la magie obscure, en particulier des sorts défensifs
→ ERRANCE : Au Coven - Dans la nature ou à défaut proche d'elle.
→ TROMPE L'ENNUI : Botaniste indépendante - Rentière
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Fidèle - Loyal - Guerrière - Patiente - Généreuse - Organisée - Très instinctive - Plutôt flegmatique la plupart du temps, mais il lui arrive d’exploser sans crier gare et donc devenir très violente si on l'énerve - Farouche et sans pitié quand il s'agit de protéger le Coven - Maline - A gardé un petit côté cynique - Aime les drogues douces issues de plantes, une vieille manie de l'âme - Tendance bipolaire en raison des nombreuses personnalités qu'elle a contracté durant son ancienne vie - Lunatique - Bonne Comédienne


→ AVATAR : Margot Robbie
→ CREDITS : Blondie
→ MENSONGES : 514

†


MessageSujet: Free fight⎜Camille   Sam 8 Sep 2018 - 16:56

Free fight
@Camille Couvillier & @Avalon Winkler

« It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight
Risin' up to the challenge of our rival
And the last known survivor stalks his prey in the night
And he's watchin' us all in the eye of the tiger
 »

Cracher les écouteurs dans mes oreilles alors que je refais le portrait au sac de frappes afin de m’échauffer. Le Punching bag se balance d’arrière en avant puis revient vers moi et se reprend une volée de coups. Je commence à sentir la sueur perler dans mon dos, entre mes omoplates. Après avoir cogné pendant quelques bonnes minutes dans le sac, j’arrête et enlève mes écouteurs. Ma partenaire d’entraînement de la soirée ne doit plus tarder. Je regarde autour de moi et observe les autres membres de ce petit club de sport de combat faire leurs exercices ou se livraient des matchs amicaux. Ici, il y en a pour tous les goûts, le propriétaire a gagné quelque combat en MMA et il comprend donc mieux que quiconque le désire de certains belligérants de toucher à tout. Du coup, au rez-de-chaussée on retrouve tout l’équipement d’une salle de boxe classique : sac de frappes suspendu ou sur pied, poids de vitesse, corde à sauter, etc. Il y a aussi deux rings qui permettent à qui le souhaite de se lancer dans un petit combat sous l’oeil averti des employés afin qu’il n’y ait pas trop de casse ou de mort… À l’étage, un grand espace de tatamis a été aménagé pour ceux qui préfère s’essayer aux ippon seoi nage, nippon nukité ou autres techniques qui appartiennent aux arts martiaux venant du Japon ou du reste de l’Asie.

En attendant ma partenaire d’entrainement, je m’avance vers l’un des rings où se tient un combat. Le premier combattant, un jeune afro-Américain, grand et musclé finement, pesant certainement une petite cinquantaine de kilogrammes. Il semble plutôt adepte de boxe thaïe. Le second, une petite montagne de muscle qui doit peser dans les soixante-dix kilogrammes, plus petits et plus trapus, le visage un peu plus bourru domine. Le combat est très brutal, à croire que les deux belligérants ont des comptes à régler, et que ce n’est pas que pour le sport. L’arbitre improvisé les tient à distance après que le petit bourru ait asséné un bon gros coup de point dans le visage de l’Afro-Américain, lui explosant l’arcade. Le petit bourru à l’air détendu, dans son regard brille la flamme de la confiance. Lorsque l’arbitre s’éloigne, le jeune se prend encore deux crochets en plein visage, avant de s’attaquer à son buste : droit dans le foie. Je grimace, c’est un coup qui fait extrêmement mal. Uppercute dans la bouche : les pieds de l’Afro-Américain décollent et il tombe à la renverse. Il est toujours conscient, mais il est très sonné. En observant la petite frappe, je remarque qui continue de bouger très rapidement sur ses pieds. Je devine que l’autre est plus du type boxe anglaise que boxe thaïlandaise. Malgré ses plaies, le jeune se relève et jette un regard de haine à son adversaire qui lui lance : « Reste à terre p’tit.  C’est tout ce que ton peuple sait faire. » Je comprends le malaise et la rage des celui qui à manger la poussière. J’observe la réaction de ceux qui m’entourent, ça commence à discuter à voix basse. En faite, on vient tous de découvrir que Rocky ici présent est un gros raciste qui aime bien éclater du gamin afro. Rapidement, les voix ne sont plus des murmures et un des membres du club, Marco que je connais un peu, la petite trentaine, originaire de Cuba, gueule : « Casse-toi de notre salle le vieux ! Les gens comme toi on n’en veut pas ! »

L’assemblée se met à huer férocement le boxeur… J’allais m’y mettre quand une main se pose sur mon épaule. Je n’ai pas besoin de me retourner pour savoir de qui il s’agit. L’aura de la garou que j’ai déjà croisé plusieurs fois m’indique son identité. Je me retourne cependant et observe le visage de Camille. « Tu arrives après la première bataille. » lui annoncé-je. « Mais tu ne vas pas rater la guerre. » complétée-je avec un sourire carnassier sur les lèvres. Quelque chose me dit que les combattants allaient maintenant se succéder pour faire tomber le raciste de son piédestal. Effectivement, j’ai à peine de temps de reposer mes yeux sur le ring, qu’un autre afro-américain y monte alors que deux autres hommes évacuent celui qui était tombé au combat précédent. « On regarde ça et après on va s’entrainer ? J’ai bien envie de le voir se faire défoncer la gueule. »

©️ DMTH begins


_________________
Ex-cannibal barbie
Don't wanna be sly and defile you - Desecrate my mind and rely on you - I just wanna break this crown - But it's hard when I'm so run down - And you're so cynical, Narcissistic Cannibal - Got to bring myself back from the dead. Korn code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3016-avalon-ride-of-a-valkyrie#64947 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t3044-avalon-chevauchee-d-une-valkyrie#65348 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 75 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Raccoon-Garou en totale symbiose avec l'animal
→ ERRANCE : au Jardin botanique ... mais aussi dans le salon de Lysander où elle se plait à émerveiller le petit Andrew
→ TROMPE L'ENNUI : Botaniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Passionnée ▬ Impulsive ▬ Caractérielle ▬ Attachante ▬ Généreuse ▬ Douce ▬ Tolérante ▬ Bienveillante ▬ Tendre ▬ Rancunière ▬ Ecologiste ▬ Féministe ▬ Curieuse ▬ Futée

→ AVATAR : Lili Reinhart
→ CREDITS : Avatar : Nefertari - Signa : Moi
→ MENSONGES : 262

†


MessageSujet: Re: Free fight⎜Camille   Dim 14 Oct 2018 - 20:22

Free Fight
Avalon & Camille

Se défouler.
C’est exactement ce dont elle a besoin aujourd’hui.
Camille fait des allers et venus dans son appartement, chopant ses affaires de sport qu’elle jette plus qu’elle ne met dans son sac à dos, déplaçant de quelques mètres une peinture inachevée. Pas par manque d’inspiration mais de temps. Une peinture qu’elle comptait montrer à Silje maintenant que les bases étaient posées.
Et quelles bases… Elle porte encore la marque de ses crocs dans le creux du cou, marques qu’elle a du mal à faire disparaitre sous quelques couches de make-up. Et encore, sa cicatrisation est presque complète et pour ça, elle peut remercier sa nature.

Planté devant sa glace, son visage marque à peine les traces de fatigue et pourtant, c’est bien de bonne nuit de sommeil dont elle manque. Camille dresse ses cheveux en une queue de cheval serré, histoire de ne pas être gênée tout à l’heure, durant son entrainement qui, elle le sait, lui fera le plus grand bien. L’élastique passé, la jeune femme réajuste le tout pour ensuite se saisir de son sac, direction la salle de sport.
Le trajet se passe sans encombre, du BMTH dans les oreilles alors qu’elle n’est pas forcément adepte de ce type de musique mais il faut croire que son état d’esprit et humeur se retranscrit parfaitement dans ces paroles criées.

Camille se perd un instant dans les transports en commun ou plutôt dans son cheminement de pensée qui s’échappe vers Jeanne, cette trahison qui s’éteint, qui ne lui éveille presque plus de colère.
Presque.
La douleur, elle, reste. Vive. Brûlante.

La jeune femme descend de justesse de son bus avant de louper l’arrêt et se dirige d’un pas décider vers le club de sport, fait un passage par les vestiaires pour se changer et enfile son short et son tee-shirt, suivit de sa paire de baskets. Une pointe d’excitation éveille ses sens, lui titille les intestins. Elle ne regrette absolument pas d’avoir voulu faire cet entrainement avec Avalon. Ce dont elle a besoin ce soir, c’est d’un bon combat avec une guerrière, qui ne retiendra pas ses coups mais surtout, avec de l’expérience, un niveau égal voir supérieur au sien concernant certaine technique.
En somme, elle souhaite ce challenge qu’Avalon saura lui donner sans hésiter.

Camille franchit la porte de la salle et déjà, les cris fusent, lui parviennent, sans qu’elle ne capte tout de suite pourquoi. L’air est électrique, tendu au possible.

- Casse-toi de notre salle le vieux ! Les gens comme toi on n’en veut pas !

La garou fronce les sourcils et son odorat ne la trompe pas, Avalon est dans le coin. Elle ne tarde pas à la trouver, posant une main sur son épaule pour se manifester, son regard braquer sur ce type qui est visiblement au centre de l’intention.

- C’est quoi ce bordel ?
- Tu arrives après la première bataille. Mais tu ne vas pas rater la guerre.

Camille se redresse légèrement et suit le regard de la blonde, droit sur le ring. Deux hommes extirpe un black du tapis pour en voir deux autres prêts à cogner un autre qui à l’air d’être mi-figue, mi-raisin quant à la situation dont il fait face.

- On regarde ça et après on va s’entrainer ? J’ai bien envie de le voir se faire défoncer la gueule.

La jeune garou laisse échapper un rire amusé, à peine étonnée de la réaction de la Valkyrie.

- Ca m’étonnes que tu ne sois pas déjà sur le ring d’ailleurs…

Et elle a à peine terminée sa phrase que le premier coup raisonne et percute la mâchoire de la cible qui ne tarde pas à se réveiller, rendant avec la même rage et même volonté d’écraser l’autre, ses coups. La boxe est censée être un minimum fairplay mais là, ils sont loin du compte. Pas sûr que le chef du club apprécie d’ailleurs ce qu’il se passe là, maintenant.

- Wow. Camille grimace au deuxième coup. Il a dû faire mal celui-là.

Et pas qu’un peu vu qu’il a taper pas très loin du foie.

- OK on reste un peu mais à condition que tu me fasses un topo sur ce qu’il se passe. Parce qu’il est hors de question que je te regarde prendre ton pied sans rien piger à la situation.



code by bat'phanie



_________________

Time will help you through but it doesn't have the time to give you all the answers to the never-ending why ▬ (c)Placebo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3343-camille-couvillier-cut-from-marble-smoother-than-a-storm http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
I don't want your cat, you dirty pork queen!

→ ORDRE CLANIQUE : Valkyrie du Coven
→ NUISANCE DEPUIS : Une vieille âme de 378 balais, dans un corps frais de 31 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Elementaire de Terre - Pousse et contrôle de la flore - Modelage de la terre nu pour créer des petits golems terrifiants - Percetion des flux magiques - Lien avec la mort : voix les esprits mais communique mal avec eux - Connaissance très poussé en botanique, runes, cristaux, minéraux et enchantements - Connaissances poussées en Sorcellerie et Guérison philippines, mais ne peut la pratiquer. Connaissance de la magie obscure, en particulier des sorts défensifs
→ ERRANCE : Au Coven - Dans la nature ou à défaut proche d'elle.
→ TROMPE L'ENNUI : Botaniste indépendante - Rentière
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Fidèle - Loyal - Guerrière - Patiente - Généreuse - Organisée - Très instinctive - Plutôt flegmatique la plupart du temps, mais il lui arrive d’exploser sans crier gare et donc devenir très violente si on l'énerve - Farouche et sans pitié quand il s'agit de protéger le Coven - Maline - A gardé un petit côté cynique - Aime les drogues douces issues de plantes, une vieille manie de l'âme - Tendance bipolaire en raison des nombreuses personnalités qu'elle a contracté durant son ancienne vie - Lunatique - Bonne Comédienne


→ AVATAR : Margot Robbie
→ CREDITS : Blondie
→ MENSONGES : 514

†


MessageSujet: Re: Free fight⎜Camille   Jeu 18 Oct 2018 - 16:55

Free fight
@Camille Couvillier & @Avalon Winkler

Je laisse échapper un petit rire en entendant la réponse de la jeune métamorphe. « Pour une fois, je passe mon tour… » Il est vrai que j’aurai bien voulu faire ravaler sa fierté au petit costaud amateur de boxe anglaise, mais je ne pense pas que ce soit mon combat. L’un de ceux qui sont montés sur le ring est prêt à en découdre. Il est lui aussi un Afro-Américain qui doit recevoir des remarques racistes au moins une fois par mois, alors je pense qu’il est plus légitime pour faire mordre la poussière à l’autre que moi, la femme blanche ayant vécu sans manquer de rien dans cette nouvelle vie.

À peine ai-je eu le temps de répondre que le combat commence. L’un des belligérants assène le premier coup, le second ne tarde pas à répliquer. Mon attention est attirée par Camille qui grimace face à la violence des coups. J’avoue que j’ai moi-même fait une petite grimace. Il semble que viser le foie soit sa technique préférée. Camille dit quel est d’accord pour observer ce combat si je lui raconte ce qui se passe. Je me penche alors vers elle en reportant mon regard sur le ring afin de ne pas manquer le moindre mouvement. « J’n’ai pas tout vu, mais il semblerait que le petit nerveux là soit quelque peu raciste sur le bord. Il a dû faire une remarque dégueulasse au gosse là-bas et ce dernier n’a pas eu envie de se laisser comme une moins que rien. Je le comprends, je crois que j’aurais aussi essayé de le dérouiller s’il m’avait fait une remarque sexiste. » Je marque une petite pause. D’ailleurs, ça s’était passé la première fois où j’étais venu dans cette salle. J’ai eu une réflexion du type : « Hey poupée, c’n’est pas la le salon de beauté ici. » C’était un sombre crétin qui tentait de rouler des mécaniques face à ses copains et avec un sourire, je lui avais lancé un défi : s’il arrivait à me battre, la poupée irait bien boire avec lui, ce mâle alpha si puissant.  Il avait beau être bâti comme une armoire à glace, il était lent et sa puissance brute était exercé sans technique, si bien qu’après quelques minutes à comprendre son style de combat, j’ai retourné sa force contre lui, et l’ai mis KO avec quelques coups bien placer. Non ! Jamais dans les parties intimes, sur un ring, on ne s’abaisse pas à ce genre de coup alors que dans la rue, il n’est vrai, tous les coups sont permis. Après ce premier jour, j’étais monté dans l’estime des habitués de la salle et même dans celui du propriétaire du lieu. Personne n’osait plus me faire de remarques sexistes, et les membres se régulaient entre eux sur ce point. Si l’un d’entre eux parlait mal d’une demoiselle qui venait essayer d’apprendre à se défendre, il y en avait trois pour lui remettre les pendules à l’heure.

Je reprends mon discours alors que le combat vient de se terminer de manière violente. Le petit frappe avait pris de sacrés coups, mais il tenait encore debout. Son adversaire lui était à terre, la bouche en sang, une pommette coupée par la morsure du cuir des gants sur son visage. « Si tu veux mon avis, s’il ne se fait pas mettre KO dans ce combat, les autres vont se succéder jusqu’à ce qu’il tombe. » Et ça n’a pas manqué, à peine le second Afro-Américain sorti, un troisième entre. Au moins, le petit frappe joué vraiment dans les règles en ne frappant jamais un adversaire à terre. Le nouveau belligérant plus frais que son adversaire a le regard de celui qui est venu pour en découdre. « Ho mince… Ça sent pas bon ça. Viens. » Une petite foule s’est agglutinée autour du ring et je cherche dans cet assemblé le visage du patron. Je sais qu’il doit être dans le coin, mais bizarrement, je ne le vois nulle part. J’attrape alors le bras de Marco et lui demande s’il a vu le proprio. Il nous informe alors que le patron n’est pas là pour la soirée et qu’il a laissé les clefs à un des membres de confiance, celui qui arbitre le match. Je pose un regard quelque peu contrit sur Camille et lui lance : « Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ça va dégénérer à partir de maintenant. » Marco qui a écouté ce que j’ai dit à la jeune métamorphe réplique : « Ne te fais pas de bile Avalon. N’y’a rien qui va dégénérer. On va simplement sortir ce raciste les pieds par devant. » C’est bien ce qui m’inquiète, et je rétorque au Cubain. « Si ce mec sort trop amoché de la salle, il ne sera pas du genre à être fair-play et la salle risque d’avoir des problèmes. Tu penses vraiment qu’il ne s’amuse pas avec nous là ? Regarde, il est à son troisième combat, il s’est pris certain bon coup dans le deuxième et il continue de se la ramener comme si de rien n’était ?  Un mec blanc, peut-être même pas mal riche, voire influent, qui se fait défoncer la gueule dans une salle de Brightside majoritairement fréquenté par la population afro-américaine et hispanique… J’n’ai pas besoin de te faire un dessin, vu le contexte politique actuel dans ce beau pays, pour te dire ce qui va se passer Marco ! » Marco me regarde avec des petits yeux perçants. Il soupire et se décide à s’approcher du ring au moment où le petit trapu se prend un bon crochet qui le fait tituber en arrière jusqu’aux cordes. C’est à ce moment-là que Marco en profite pour monter sur le ring et s’improvise arbitre puisque l’autre ne semble pas vouloir arrêter l’assaut. Le Cubain lance un temps mort. Il se fait huer par l’assemblée, et des discussions commencent entre lui et l’homme de confiance du patron. Ces hommes sont peut-être parfois un peu bourrus, mais quand on leur explique les choses calmement ils peuvent l’entendre. Surtout, aucun d’eux ne veut que la salle soit fermée à cause de cette histoire injuste. Quoi ? Un raciste se ferait défoncer la gueule par un Afro-Américain ? Tout le monde trouverait presque ça normal. Mais nous ne vivons pas dans un monde de bisounours et l’Afro-Américain aurait plus de chance de finir derrière les barreaux que le membre probable du Ku Klux Klan qui est le premier à aller taper sur cette communauté.

Je jette un coup d’œil à Camille alors que les choses semblent rentrer dans l’ordre. Il y a des mots crus qui volent, mais rapidement le ring est évacué et on demande au petit trapu de quitter la salle. Je soupire : « Mince ! Je pensais vraiment qu’on aurait pu se marrer… » Je hausse les épaules et change de sujet : « Bon, alors. Qu’est-ce que tu veux faire toi ? On s’échauffe, on révise les techniques et on se fait un petit combat ? D’ailleurs, ça va ? Je ne t’ai même pas posé la question. » Les membres de la salle sont tous plus ou moins retournés à leur activité et les belligérants qui sont tombés se font soigner. Tout devrait être plus calme maintenant, et l’entrainement que nous avons prévu devrait se dérouler comme prévu…


©️ DMTH begins


_________________
Ex-cannibal barbie
Don't wanna be sly and defile you - Desecrate my mind and rely on you - I just wanna break this crown - But it's hard when I'm so run down - And you're so cynical, Narcissistic Cannibal - Got to bring myself back from the dead. Korn code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3016-avalon-ride-of-a-valkyrie#64947 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t3044-avalon-chevauchee-d-une-valkyrie#65348 http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 75 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Raccoon-Garou en totale symbiose avec l'animal
→ ERRANCE : au Jardin botanique ... mais aussi dans le salon de Lysander où elle se plait à émerveiller le petit Andrew
→ TROMPE L'ENNUI : Botaniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Passionnée ▬ Impulsive ▬ Caractérielle ▬ Attachante ▬ Généreuse ▬ Douce ▬ Tolérante ▬ Bienveillante ▬ Tendre ▬ Rancunière ▬ Ecologiste ▬ Féministe ▬ Curieuse ▬ Futée

→ AVATAR : Lili Reinhart
→ CREDITS : Avatar : Nefertari - Signa : Moi
→ MENSONGES : 262

†


MessageSujet: Re: Free fight⎜Camille   Mer 14 Nov 2018 - 11:55

Free Fight
Avalon & Camille

Et Avalon lui explique de manière suffisamment détaillée pour que la garou comprenne rapidement ce qu’il s’est passé ici pour que les types viennent tabasser l’ennemi, à tour de rôle. Une histoire de racisme – encore – que ces gars sont entrain de lui faire chèrement payer.
Une leçon méritée à son avis, histoire de lui faire comprendre qu’il n’est pas le roi du peuple et encore moins du pays. De quoi le faire redescendre dans son estime, de le ramener sur terre. Camille n’a jamais compris cette inhumanité à juger sur la couleur de peau, sur les origines. Au rythme des 75 années écoulées, elle a autant l’impression que la situation s’est amélioré que l’inverse. Les doits s’étendent, s’élargissent, certes, mais la connerie de l’Homme, elle, reste visiblement intact.

- Ou jusqu’à ce qu’il soit mort … J’ai pas l’impression que ces mecs comptent s’arrêter au KO tu vois.

Ca se sent aussi bien dans l’atmosphère que dans la violence des coups. Et si le raciste semble encore tenir sur ses jambes, Camille n’est pas certaine que ça durera très longtemps. Lui donner une leçon, certes, mais infligé la mort… Non. Tout d’abord parce qu’il serait bien trop con de finir en taule pour un connard pareil mais aussi parce que le lieu risque d’avoir un tas de problème si personne ne réagit. Non-assistance en personne en danger, raciste ou pas, ça coûte cher pour votre casier judiciaire.
Visiblement son amie à la même impression, la même sensation que tout va dégénérer si elles ne font rien rapidement. Sauf que bien évidemment le patron n’est pas là et qu’il a laissé la responsabilité à cet arbitre qui semble tout à fait enclin à laisser se dérouler le match jusqu’à ce que mort s’en suive.

- Ca VA dégénérer, il faut qu’on intervienne sinon ce type va se retrouver mort sous peu.

Et un type intervient, Marco. Elle connait cette salle, commence à connaitre les habituées puisqu’elle en fait partie mais il a à peine le temps d’achever sa phrase, celle qui confirme les pensées des deux jeunes femmes qu’Avalon l’enchaine sans attendre dans une longue explication pleine de vérité et de bon sens, avec suffisamment de prise de conscience pour qu’il comprenne que c’est bien beau de vouloir foutre une branlée à ce raciste à la con mais que ça ne vaut certainement pas le coup de foutre la salle entière dans la merde et, en plus de ça, le patron. Le contexte politique, comme le cite son amie, est suffisamment bancale et à chier pour éviter aux minorités de s’en prendre un peu plus gratuitement plein la gueule.
Marco intervient enfin, les choses se tassent, la foule qui s’est agglutiné autour du ring se dissipe enfin. Le type est viré de la salle – encore heureux – et malgré quelques insultes envoyées à droite à gauche, le calme s’installe à nouveau et chacun reprend ses activités laissées à l’abandon pour ce match improvisé.
Et quand à la question de savoir si elles se seraient vraiment marré… ça aurait pu être le cas si les choses n’étaient pas parties si loin.

Camille sourit à l’enthousiasme d’Avalon qui n’a pas franchement été éteint par les évènements. C’est une chose qu’elle apprécie chez cette femme. Une volonté de fer, une motivation à toute épreuve et la métamorphe sait qu’elle aura son compte avec sa partenaire, qu’elle évacuera tout ce qu’elle a évacuer avec cet entrainement qui finir par l’épuiser et lui donner ENFIN une vraie nuit sans cauchemar.

- J’veux bien qu’on se fasse un combat après l’échauffement et j’compte sur toi pour ne pas me ménager et ne pas retenir tes coups.


Et sur ça, elle le sait, elle peut lui faire entièrement confiance. Avalon n’a jamais été de celle qui prenait des pincettes durant ses combats et malgré l’expérience de Camille, elle ne pourrait jamais dépasser celle de son amie, même s’il lui arrivait parfois d’avoir le dessus. Force de garou aidant, expérience en combat aussi, Avalon était un véritable challenge pour la métamorphe.

- J’ai besoin d’évacuer et de me défouler pour être honnête.

Evacuer la colère, la déception mais aussi le profond mal être qui est venu se choir sur son cœur après l’annonce de la mort d’Esther. Sa propre sœur. Et si le deuil est déjà compliqué en soit, Camille doit également composer avec le fait d’avoir été trompé et manipulé durant 8 ans par ses propres parents, par Jeanne, à lui faire croire que son aînée était toujours en vie, menant son existence comme une bien heureuse.

- Et toi, ça va ? T’as l’air aussi remonté qu'une pendule aujourd’hui.

Sous-entendu qu’elle a l’air particulièrement motivée et prête à donner de sa personne.



code by bat'phanie



_________________

Time will help you through but it doesn't have the time to give you all the answers to the never-ending why ▬ (c)Placebo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3343-camille-couvillier-cut-from-marble-smoother-than-a-storm http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Free fight⎜Camille   

Revenir en haut Aller en bas
 

Free fight⎜Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Camille Chalmers rejette le DNSCRP comme un instrument de politique Néo-libérale
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Brightside-