AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:

Partagez | .
 

 Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Perception et communication avec les esprits. Invocation des esprits. Visions des derniers instants des âmes. Perception des auras. Résistance à la plupart des dons psychiques.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Stakavold, au starbucks, à l'université.
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum.
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Emotif - Hyperactif - Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Curieux - Sensible - Combattif - Sociable - Clownesque


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 723

†


MessageSujet: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Mer 19 Sep 2018 - 9:54



Il n’avait aucune raison de se trouver ici. Aucun projet de tatouage, aucune envie. Sur son corps se trouvait déjà de nombreux ornements à l’encre noire. Des symboles, des choses qui ne veulent rien dire pour ceux qui peuvent les voir. Son torse, ses bras. Il ne cherchait pas à ce qu’on le déchiffre, mais cela lui plaisait que l’on ne comprenne pas. Cela n’était qu’à lui, pour toujours. Pour lui, les tatouages sont un moyen de conversation pour mieux comprendre quelqu’un. Le X dans un rectangle était en fait un sablier symbolisant le manque de temps à sa vie. Quatre carré représentant une fenêtre, car l’espoir se regarde à travers une vitre… La référence à un verset biblique 16 :33, bien qu’il ne soit pas croyant, cette phrase était à ses yeux, magnifique : Dans ce monde, vous aurez des problèmes, mais bon courage, j'ai vaincu le monde.

Pour l’heure, il n’avait pas de nouvelle chose à inscrire sur son corps et pourtant, il avait été attiré par cet endroit bien précis. Cela faisait des jours qu’il avait le nom de cet endroit à l’esprit, il l’avait lu dans un journal, entendu de la bouche d’un adolescent visitant le musée, puis lu une critique positive sur internet. Il ne savait pas pourquoi cela l’obsédait de cette manière, alors il était venu. Sentant qu’il ne recevait pas tous ces signes pour rien.

Il n’avait jamais mis les pieds dans ce salon de tatouage par le passé. Mais puisqu’il était là, autant aller au bout de sa curiosité. Il faisait assez beau temps ce jour là, Yoric portait un simple t-shirt, mais avait prit la précaution de couvrir sa tête avec un bonnet de couleur gris. En entrant, une odeur de boiserie l’envahis. C’était assez agréable. Le bruit des aiguilles en arrière fond, une musique plutôt rock qui tentait vainement recouvrir le bruit mécanique. Le médium ôta avec flegme son bonnet, ses cheveux se dressèrent sur sa tête comme un porc-épic. Il y avait quelque chose de chaleureux dans cet endroit, on aurait envie d’y boire un chocolat chaud avec de la guimauve dedans. Vraiment, il y avait toutes les bonnes raisons de se sentir bien dans cet endroit où il n’avait strictement rien à faire. Il pourrait toujours jouer les curieux, pourquoi ne pas savourer les fauteuils justes ici et regarder les books de tatouages. Mais lorsqu’il entendit un bruit, le médium releva la tête. Ce fut la surprise qui marqua son regard. C’était lui ! Ce mec ! Enfin, cette belette ! Ael O Neil.

« Oh euh… Salut. » Malaise. Total. Yoric se souvenait de la nuit passée avec lui sous forme de belette. De leur échange dans le vestiaire, dans les couloirs du musée. La manière dont tout cela s’était terminée. Yoric s’était senti à tord rejeté. L’âme sensible. Puis cette sensation étrange, cette chaleur dans ses doigts et sa perte de connaissance. Il avait mis cela à tord sur le dos de la fatigue, mais le jeune médium savait qu’il s’était passé quelque chose de paranormal entre eux. Yoric se releva, abandonnant le recueil photo des tatouages réalisé par l’artiste. « J’savais pas que t’étais tatoueur. » Plus cool qu’un simple guide de musée, c’est sur ! Mais Yoric ne se dévalorisait pas, il avait au moins trouvé un travail honnête ce qui fut loin d’être gagné vue son parcours catastrophique.  « J’passais là par hasard, c’est cool comme endroit. Et ton t-shirt est cool aussi. Et  t’as l’air en forme ! » mieux que la dernière fois c’est sur. Il manque de donner une tape amicale sur l’épaule d’Ael, mais rapidement le médium rétracta ses doigts juste à temps. Le souvenir de l’étrange sensation le retint fermement. Non merci, pas de surnaturel aujourd’hui ! Yoric qui ne tenait naturellement pas en place remuait beaucoup trop, il pouvait rapidement être une véritable tornade dans ce genre d’endroit, il tente de se canaliser en triturant son bonnet. Voila, tout doux…


_________________

I know a thing or two about pain and darkness

Je ne sais pas pourquoi je me nourris d'émotions
Il y a un estomac à l'intérieur de mon cerveau
J'ai pris un peu de nourriture pour mes pensées
Quelque chose plus puissant que mon imagination

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : la Belle et Glorieuse Belette !
→ ERRANCE : Un petit peu partout, je n'aime pas me limiter.
→ TROMPE L'ENNUI : Perceur/ Serveur
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rieur – Joueur – Avenant – Secret – On lui fait confiance facilement – hyperactif – blagueur – Goinfre – Souriant – Lui ne fera pas confiance facilement cependant – Pas toujours franc avec ses sentiments.


C'est celui là le champ obligatoire ?
→ AVATAR : Josh Dun
→ CREDITS : Paint ...
→ MENSONGES : 47

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Mar 25 Sep 2018 - 0:13

Olalala qu'est ce que je m'ennuie. Mon dernier client vient de me régler son nouveau trou tout frais et j'en ai pas d'autre avant un petit moment sauf intervention divine. Et puis Kay est en pleine création artistique, je peux pas discuter avec lui sans problème et sans risque de le déranger. En plus, comme j'arrête pas de bouger, je risque de le déconcentrer et ca, je veux absolument pas ! Il fait des trucs super beaux, c'est pas pour que je gâche tout. Alors je me met en tête de nettoyer le studio, j'aime quand c'est tout propre, ca me fait plaisir et ca évite de le faire en partant. Ca dure pas bien longtemps par contre. Pas que je suis trop rapide, juste que je m'ennuie souvent et donc bah ... Ca relui. C'est la loose ! Et j'ai même pas le temps de m'épuiser un instant ! 

Je me dis qu'il faudrait que je retrouve Ellie un de ces quatre pour une partie de Quidditch moldu, c'est pas que ca fait pas longtemps mais c'est que j'ai envie de courir comme un dératé avec un balais entre les jambes et une batte à la main. J'ai l'air complètement jeté mais au moins je m'amuse grave ! M'enfin, pour le miment je fais juste la poussière avec un fichu sur la tête comme une mère de famille des années 80. Ca me fait bien marrer ca aussi mais surtout, ca protège ma couleur de la poussière et des produits nettoyants. Pour accentuer le cliché, j'ai attrapé un plumeau rose et je me suis mis à siffloter du Disney... "siffler en travaillant" de Blanche-Neige ! Je me trouve génial parfois ! Surtout pour ce genre de connerie. 

Mais bon, comme je l'ait dit, je fini vite et m'ennuie à nouveau. Je me suis débarrasse de mon attirail et je me re'd compte que j'ai faim. Session goûter ! Comme toutes les deux heures. Je fouille dans mon sac à la recherche de la précieuse denrée. J'ai ld choix entre des cacahuètes, des curly ou un sandwich au beurre d'arachide. Yup. Que de la cacahuète cet aprèm ! Je prend le paquet de curly avant de vérifier une nouvelle fois que les affaires de Yoric, que je compte apporter ce soir avant de commencer le second boulot, sont bien à leur place et que le mot que je lui ai écrit avec mes merveilleuses pattes de mouches n'ai pas glissé dans un obscure coin de mon sac. Y'a pas grand chose sur ce mot, juste mon numéros de téléphone et une photo de Mouton. La vieille peluche porte-clé que Ppa m'a dit de garder super précieusement. J'ai l'impression que c'est un truc qui me relis au petit medium qui me sert, j'en suis sur maintenant, de demi-frère. Donc la photo sert, mine de rien, de support pour mon numéros. C'est tordu mais bon, au moins j'avance on va dire. 

Mais tout est en place, j'ouvre mon paquet et plonge le nez dedans avec délice avant de me relever avec un des gâteau fourré dans le bec. 

Je pose mon regard sur le shop et m'étouffe avec mon curly. Qu'est ce qu'il fait là ? J'ouvre de grands yeux alors qu'il me salut. Woah, j'étais loin d'être prêt. Je déglutti mes miettes plus que je les avale.

-Herm, pardon. Nop, je suis pas tatoueur, je suis perceur moi. L'artiste c'est Kay ! 

Je montre l'arrière boutique d'où vient le bruit des aiguilles. J'attrape un stylo qui traîne sur le comptoir pour commencer à jouer avec, plus par réflexe que par stress ceci dit. Il me faut toujours un truc entre les doigts. Je me marre d'ailleurs quand, après son hésitation à me donner une accolade, il se met à jouer avec son bonnet. Ouais. Un putain  d'air de famille.

-ah ouais, merci pour le t-shirt. Un fanart de pacman, un jeu que j'ai toujours adoré ahah. 

Je jette un oeil au fameux avant de continuer :

-haha franchement ouais, je tiens debout contrairement à la dernière fois. Sacré progrès hein ? 

Je lui tend le paquet de Curly.

-Sers toi hein, j'en ai assez pour un régiment et je te dois bien ça. T'as disparu tellement vite la dernière fois, j'ai rien capté ! Je voulais te filer mon numéro pour le restau. Je peux en profiter maintenant que t'es là ? Après, si tu veux plus voir ma sale gueule, je te jure je comprend haha.


Ouais … « Haha », Merde, faites qu'il réponde pas oui, je me sentirais trop mal.

-Tu t’intéresses aux tatouages ?

Changement de sujet discret, peut-être qu'il sera plus à l'aise et laissera son pauvre bonnet tranquille.

_________________

BeletteProof !
A l'épreuve des beles ! code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3396-je-ne-suis-la-bellette-de-personne-ael-o-neil#73702 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Perception et communication avec les esprits. Invocation des esprits. Visions des derniers instants des âmes. Perception des auras. Résistance à la plupart des dons psychiques.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Stakavold, au starbucks, à l'université.
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum.
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Emotif - Hyperactif - Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Curieux - Sensible - Combattif - Sociable - Clownesque


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 723

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Ven 28 Sep 2018 - 15:18

Le voir s’étouffer avec un curly n’était pas vraiment ce qu’il attendait de voir, mais il se souvenait des cours de premiers secours organisés par le musée. Si quelqu’un tousse : il ne faut rien faire. L’urgence, c’est une personne qui ne tousse pas, ne parle pas. En l’occurrence, Ael devrait s’en sortir. Il n’était pas prêt à avoir une mort sur la conscience. Mort par curly. C’était d’une tristesse sans égal.  Finalement, l’homme belette lui répondit ne pas être tatoueur, mais perceur. Etrangement, il aurait dut s’en douter. Non pas qu’il ne pensait pas Ael capable de faire un tatouage, mais il n’avait vu aucun tatouage sur lui et on pouvait dire, qu’il l’avait vu complètement nu. Yoric lui était tatoué mais l’idée d’un piercing ne l’enchantait pas spécialement. Il ne s’imaginait pas avec une boucle d’oreille ou une barre dans le nez, bien qu’il trouve toujours ça esthétique, chez les autres. Le jeune homme sourit au garou qui lui explique avoir un t-shirt fan art de Pac-Man, inutile de préciser. Il avait bien reconnu cette petite boule jaune qui avale tout sur son passage. Yoric aimait beaucoup Pac-Man bien qu’il n’y jouait que très rarement aujourd’hui, c’était un peu un souvenir d’enfance. Bien qu’il n’ait jamais de console à cet âge, il avait toujours trouvé un endroit avec des bornes où y mettre le peu d’argent de poche qu’il avait, ou l’argent qu’il trouvait. Adolescent encore, dans les bars. Un peu de flipper et de billard, mais toujours un regard en arrière pour les jeux d’arcades. Aujourd’hui, il s’était bien vengé sur les jeux vidéo en général, il était assez pourri gâté de ce coté là.

« Ouais et puis… T’es pas tout nu, c’est déjà pas mal. » Ok, peut-être qu’il n’était pas vraiment aidant sur ce coup là. Yoric regarde le paquet de Curly, c’est vrai qu’il adorait ça. Mais il continue de triturer son bonnet avant de répondre quand le perceur eut enfin terminé. C’est drôle, il n’avait pas l’habitude de tomber sur aussi bavard que lui. « Non merci. » Dit-il très poliment. « J’veux dire, pour les curly… Enfin, pas que j’aime pas j’dois… Enfin, on m’a demandé d’arrêter de manger moins de connerie, tu vois, j’suis sensé manger des trucs verts mais j’y peux rien si c’n’est pas aussi bon qu’une pizza… » Tout en disant ça, il lâche d’une main son bonnet pour venir piocher dans le paquet en totale contradiction avec tout ce qu’il venait de dire. Il eut ce petit sourire espiègle avant de poursuivre « J’t’ai dis que c’n’était pas la peine pour le resto, une tranche de salami et une poignée de cacahuètes, ça vaut pas un diner aux chandelles. » Il sourit amusé avant de croquer le curly qu’il avait pioché. Suite à cela, il renfile son bonnet. Cela lui évite de trop le détruire à force de jouer avec.

« J’ai quelque tatouages, mais j’n’ai pas vraiment l’intention d’en faire un nouveau. J’étais… J’sais pas pourquoi, curieux de cet endroit, comme si… Non laisse, c’est un peu tiré par les cheveux, nous autres les… Médiums… On est un peu bizarre. Enfin, moi j’le suis… Bien que j’essaie de… Bref… Uhm… » Malaise au maximum, pourquoi il avait parlé de médium ? Heureusement, il n’y avait personne d’autre pour entendre cette conversation ! Aussitôt, Yoric enchaina. « Si tu pouvais te faire un tatouage tu ferais quoi ? » Il n’ignore pas que les garous et les vampires ont bien des difficultés à pouvoir se faire tatouer sans magie ou argent, ce qui serait forcement douloureux. Sa curiosité naturelle l’avait poussé à poser cette question strictement personnelle. Yoric le regardait avec curiosité, laissant ses pieds exécuter quelques mouvements sans intérêts, ils pourront toujours mettre ça sur le compte de la musique entrainante qui se diffusait dans la pièce.

_________________

I know a thing or two about pain and darkness

Je ne sais pas pourquoi je me nourris d'émotions
Il y a un estomac à l'intérieur de mon cerveau
J'ai pris un peu de nourriture pour mes pensées
Quelque chose plus puissant que mon imagination

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : la Belle et Glorieuse Belette !
→ ERRANCE : Un petit peu partout, je n'aime pas me limiter.
→ TROMPE L'ENNUI : Perceur/ Serveur
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rieur – Joueur – Avenant – Secret – On lui fait confiance facilement – hyperactif – blagueur – Goinfre – Souriant – Lui ne fera pas confiance facilement cependant – Pas toujours franc avec ses sentiments.


C'est celui là le champ obligatoire ?
→ AVATAR : Josh Dun
→ CREDITS : Paint ...
→ MENSONGES : 47

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Dim 7 Oct 2018 - 12:47

Oui, je suis plus tout nu effectivement. J'éclate de rire, point pour lui, je suis vivant et je protège le peu de dignité qu'il me reste. Je l'écoute refuser mes curly pour des raisons qui me font froncer le nez, forcement ces vampires dont l'odeur est partout sur lui. Genre un sang goût Curly, ca leur plaît pas ? Ils savent pas ce qu'ils ratent ces bâtards aux dents longues. Des légumes … Bon, je veux bien que c'est important, moi j'adore en plus mais faut pas se priver pour autant, surtout qu'il est loin d'être gros le frangin. Et il me parle de pizza en plus ! Bah voilà, c'est là que je vais l'emmener ! Bouffer une bonne pizza bien grasse et s'il faut, je mettrais un brocoli sur le dessus pour donner un peu de verdure et bonne conscience.

J'ai un sourire quand il pioche quand même dans le paquet, ah voilà ! On commençait à s'entendre ! Parfait ! Et en plus il remet son bonnet ! Et bien, je suis soulagé pour lui, il aurait pas fait long feu sinon le pauvre. Plein de trous qu'il aurait eu … Paix à son âme de bonnet.
Je répond à son sourire, tain, ca ressemble tellement à Ppa … J'ai un sale frisson qui remonte. Brr, fut que je contrôle ça moi.

Mais il continu en me disant qu'il a dés tatouages, roh, je serais super curieux de les voir et de connaître la signification, si il y en a une évidement. Je pourrais écouter pendant des heures les clients de Kay causer de leur projet des étoiles dans les yeux ! C'est trop puissant un tatouage ! Je suis trop fan et super heureux de pouvoir bosser avec quelqu'un d'aussi doué que mon collègue actuel. Faudrait que je lui cause d'un potentiel projet, moi. D'ailleurs, v'la qu'il me pose la question. Mais mon sujet est très .. Personnel vu que je veux le faire en l'honneur de Ppa … J'ai peur de jeter un froid, ca allait bien jusque là, autant que ca continu.

-Nop, pas pour le moment.

Très bon menteur que je suis, un sourire et tout passe. Je suis un pro, sans me vanter. C'est comme le « Ca va nickel » alors qu'on a envie de se cacher sous une couette et pleurer. Un pro je vous dis !

-Honnêtement, être attiré par un endroit ca n'a rien de bizarre comme tu dis, pas quand on sait qu'il y a des mecs qui se transforment en machin fluffy ou d'autre qui survivent comme des tiques sur un chien. Genre ultra parasite !

Ce n'est pas une critique contre son odeur, loin de là, je déteste juste ces créatures, c'est virale, j'ai même pas de réelle explication.

-J'ai jamais discuté avec un Medium en vrai, pas de ses capacités en fait, je me demandais … C'est comme dans les films ? Genre possession, lecture de boule de cristal et discussion avec les morts ?


Je pioche un Curly.

-Si tu veux pas répondre, tu réponds pas surtout, hein !

Je m'enfourne le biscuit dans le bec.

_________________

BeletteProof !
A l'épreuve des beles ! code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3396-je-ne-suis-la-bellette-de-personne-ael-o-neil#73702 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Perception et communication avec les esprits. Invocation des esprits. Visions des derniers instants des âmes. Perception des auras. Résistance à la plupart des dons psychiques.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Stakavold, au starbucks, à l'université.
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum.
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Emotif - Hyperactif - Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Curieux - Sensible - Combattif - Sociable - Clownesque


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 723

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Dim 7 Oct 2018 - 18:04

Yoric ignorait que l’odorat de garou pourrait capter les effluves vampiriques sur lui. Surtout que le vampire avec lequel il papillonnait n’était pas un vampire tout frais, probablement le plus âgé et puissant de cette ville. Yoric continuait de faire l’innocent. Il finit par piocher dans les curly, ce qui fit sourire Ael. Le jeune médium lui adressa un clin d’œil complice en prime de son sourire joueur et enfantin, ils ne le diront à personne, pas vrai ? Il enfila son bonnet, non pas qu’il avait froid, mais il en allait de la survie de celui-ci. Yoric questionna celui qui portait le même nom que lui. La réponse était assez claire, pas de tatouages. Yoric en avait déjà quelques uns, probablement Ael les avait-il vu lorsqu’ils se sont trouvé dans le vestiaire, bien que ce dernier était probablement trop occupé à caché ses parties pour le regarder. Ael voulu relativiser au sujet de son intuition de médiums. Oui, il y a pire que lui pas vrai ? Ce ne sont que des esprits et foutus cauchemars à la chaine… Etre garou, ça devait être douloureux et pénible. Puis vint la partie sur les vampires, rudement péjorative. Le regard de Yoric s’esquive, il pensait qu’il ne valait mieux pas enchainer sur le sujet… Lui dire qu’il était fiancé, promis, lié avec un vampire, ça jetterai un froid c’est sur. Cependant, Yoric n’est pas vexé, il n’avait pas besoin de l’opinion des autres pour apprécier quelqu’un ou quelque chose et il respectait que les autres aient leur propre avis. Bien que le fait qu’Ael insulte les gens qui lui étaient chers de parasite, c’était pour ainsi dire : assez douloureux.

Heureusement, l’homme aux cheveux excentrique poursuivit la conversation sur un autre sujet. Pas plus heureux, parler de ses dons n’est jamais évident pour Yoric. Sa relation avec Ael était étrange, Yoric n’était pas tout à fait à l’aise avec celui-ci et pourtant, l’envie de le connaitre était présente. Il y avait quelque chose de touchant et d’amusant en ce garçon. Yoric reporta son regard sur le garou avant de lui répondre « J’en sais rien pour la boule de cristal, je n’ai pas vraiment essayé… Je crois que nous avons tous des dons différents, mais dans l’ensemble oui… Les morts viennent à nous et les conversations sont plus ou moins… Facile ? » Cela dépend de l’esprit, de ce qu’il recherche, de ses émotions, de son mode d’expression… Mais non, il n’avait jamais essayé de lire dans le thé, dans le cristal ou d’interroger une planche de ouija, cette dernière idée lui filait la chair de poule ! Il préférait éviter d’évoquer les visions qu’il subissait, se contentant de reprendre un curly avant demi-tour. Il scrutait la pièce du regard, avançant vers un présentoir à piercing pour le nombril « Les gens se mettent ça dans le nez ? » Qu’il demanda en croquant bruyamment un curly. Faut dire que l’on voyait vraiment de tout de nos jours. Yoric était assez classique, passe-partout, bien que parfois excentrique dans ses choix vestimentaires, en particulier de chaussettes. Il haussa les sourcils en se tournant vers Ael « Me dit pas que ça existe vraiment les… Euh… Piercings génitaux. » Oui, ça, ça fou encore plus les jetons qu’un esprit en colère !

Evidement, il n’a pas remarqué l’entrée d’un client qui entendit parfaitement la question du médium. Le type fixait Yoric avec une expression étrange.
« Enfin, vous faites ce que vous voulez… »
_ Je suis venu demander un devis pour un tatouage, rétorque le client froidement.
« Oh… » Yoric sentait qu’il s’enfonçait gentiment. « C’est… Uhm… Vous le faites où vous voulez je ne jugerai pas ! » Ok, demi-tour… Plante verte, okk un peu plus à droite… Voila, Ael… Yoric le fixa puis d’une main le pousse vers le client pour venir se planquer derrière celui-ci. Mince, pourquoi il est plus petit ? Et… Merde… Encore cette sensation étrange… Pourquoi est-ce qu’il l’avait touché ? Le besoin de se faire protéger par Ael avait surgit de nulle part, comme cette chaleur qui s’engouffre à travers sa poitrine qui avait remonté le long de son bras dont la main était toujours sur l'épaule du garou. Puis il eut cet inattendu  murmure bienveillant de voix d’homme.
Calme-toi, tout va bien, mon sang…

_________________

I know a thing or two about pain and darkness

Je ne sais pas pourquoi je me nourris d'émotions
Il y a un estomac à l'intérieur de mon cerveau
J'ai pris un peu de nourriture pour mes pensées
Quelque chose plus puissant que mon imagination

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : la Belle et Glorieuse Belette !
→ ERRANCE : Un petit peu partout, je n'aime pas me limiter.
→ TROMPE L'ENNUI : Perceur/ Serveur
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rieur – Joueur – Avenant – Secret – On lui fait confiance facilement – hyperactif – blagueur – Goinfre – Souriant – Lui ne fera pas confiance facilement cependant – Pas toujours franc avec ses sentiments.


C'est celui là le champ obligatoire ?
→ AVATAR : Josh Dun
→ CREDITS : Paint ...
→ MENSONGES : 47

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Mer 10 Oct 2018 - 2:09

Hum, peut-être que j'ai été trop violent avec les dents longues quand je vois ses yeux qui dérivent vers je sais pas où. Peut-être que c'est des gens qu'il aime bien ? Mince, sympa la première impression … Mais en même temps, je les aime pas, je vais pas mentir la dessus. Ils sont plus vivants et ils marchent quand même. C'est impensable... oui, même de la part d'un gars qui se transforme en mini carnivore une fois par mois. Mais je sais pas, eux, ils vivent du sang des humains, c'est pas normal ! Je les aime pas et ils sentent la mort. Les hérésies aussi il pu, mais eux, c'est pas pareil, ils ont l'odeur de la terreur qu'ils inspirent, qu'ils m'inspirent. Et les nécromant ils puent aussi, mais pas de manière dangereuse, ils sentent la copie, c'est pas pareil. Ils ne me feront rien eux, et ils ne toucheront à personne non plus, il n'ont besoin que d'eau et de vrai bouffe pour survivre. Je sais pas si je regrette mes mots ou pas … Oh et finalement non, quitte à me faire connaître, autant être franc : j'aime pas les vamps, c'est un fait.

Mais il n'a pas l'air de s'arrêter là, il répond même à ma question sur les médiums sans que j'insiste mais sa réponse est un peu vague et vide, comme s'il esquive la question. Bon, ca doit être un poil trop perso pour une première deuxième rencontre je suppose. Je vais pas insister la dessus. Je le regarde se balader dans la boutique et un sourire me fend le visage. Il a l'air tellement curieux, j'adore.

Je le regarde se pencher sur une de mes vitrines et éclate de rire. Je viens d'imaginer une nana avec un des piercing de nombril dans le nez, merde que c'est ridicule haha. Faudrait presque que j'essaye pour une photo à la con à envoyer à Ellie !

Et vient ZE question. Là, j'avoue, c'est un fou rire qui me prend. Il est sérieux ? Mon dieu, il est magique !

-Hahahaha, Honnêtement, tu vois des fantômes, pourquoi se faire percer ses parties serait impossible ?

Bah ouais quoi, y'a tellement de truc bizarre. J'ai déjà moi-même percé quelques sex, que ce soit masculin ou féminin, j'en avait pas grand chose à faire et il paraît que pour les parties de jambes en l'air c'est exquis. Pourtant, j'ai jamais eu envie d'essayer. Et un client se fait remarquer, je ris encore plus, pauvre Yoric. Je me marre bien trop devant la situation et regarde le medium venir se planquer derrière moi pour me pousser en avant. J'ai un peu de mal à reprendre mon sérieux.

-Hrm, Bonjour monsieur. Alors,l'artiste c'est Kay pour les tatoos, moi je peux vous faire un devis approximatif et vous expliquer comme ça marche mais c'est tout. Est ce que vous serez quand même intéresse où est c que je prend vos coordonnés et le reste pour que l'artiste vous recontact ? Qu'est ce qui vous arrange.


Je fait un clin d’œil à Yoric derrière moi pour lui signifier que je fais vite

-On va faire ça, je sais qu'il est connu dans le coin, je veux pas le déranger ni attendre indéfiniment.
-Très bien alors. Je vais vous prendre votre numéro de téléphone, votre adresse mail et, si vous avez bien sûr, un modèle du tatouage que vous voulez vous faire faire qu'il puisse vous rappeler avec un devis. Ah ! Et l'endroit et la taille que vous voulez aussi ! Que j'ai tout.

Je fais en sorte qu'il me suive vers le comptoir pour noter tout ça et lui propose même quelque curly qu'il refuse poliment. Ouais, l'humour c'est pas trop trop son truc. D'ailleurs, son tatouage ne va pas plaire à Kay, il est barbant. Le signe de l'infini s'il vous plaît … Et le voilà qu'il me parle d'amour. Bah merde, autant j'adore les histoire de tatouages, autant celle là, c'est de la bouffe réchauffer. Elle m'ennuie. Mais le client fini par partir avec un petit signe de tête pour nous. Bon, au moins il est poli. Je pousse un soupir quand il passe a la porte pour partir et pose sa demande sur la pile avec les cinq autres demande en attente, faudrait qu'il me fore le sorcier là, eque je puisse au moins faire quelques devis et l'alléger.

Je me tourne à nouveau vers Yoric ouvre grand les yeux, un peu effrayé :

-Woh, mec ? Ca va ? T'es putain de tout blanc. Tu veux t’asseoir ? Tu vas pas me faire un malaise hein ? Ca va être la panique, je sais pas gérer ça ! Tu as besoin de sortir ? Ou de l'eau alors ? Je peux faire un truc ? Bordel, parle moi !

Ouais, j'ai même pas besoin qu'il tourne de l'oeil pour que je panique complètement en fait.

_________________

BeletteProof !
A l'épreuve des beles ! code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3396-je-ne-suis-la-bellette-de-personne-ael-o-neil#73702 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Perception et communication avec les esprits. Invocation des esprits. Visions des derniers instants des âmes. Perception des auras. Résistance à la plupart des dons psychiques.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Stakavold, au starbucks, à l'université.
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum.
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Emotif - Hyperactif - Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Curieux - Sensible - Combattif - Sociable - Clownesque


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 723

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Ven 12 Oct 2018 - 1:50

Ses innombrables question au sujet des piercings aura au moins eut le mérite de détendre l’atmosphère ! Ael avait ce rire un peu spécial, lumineux et tellement enthousiasme. On avait inévitablement envie de rire avec lui. C’était tout aussi pur que la vision de Mike sur les choses de la vie. Il faut dire que son meilleur ami était quelqu’un de tout à fait spécial à ses yeux. Le rire d’Ael lui faisait penser à tous ces petits détails qui rendent chacun tout simplement unique. Seulement, l’arrivé de ce client jeta un froid. Le gars n’était pas souriant, froid, mais pas pour autant malpoli ou agressif. Le médium ressenti malgré tout le besoin de se planquer quelque part. A défaut d’avoir un beaucoup de choix, Ael lui parut être la meilleure option. Mais voila, à peine eut-il touché le garou dans un instinct primaire d’être protégé… Cette sensation si étrange s’engouffrait de nouveau à travers lui. Qu’était-ce donc cette chose ? Pourquoi ne se manifestait-elle qu’à leur contact ?

Yoric n’entendit pas un seul mot de l’échange entre Ael et le client. Non, il était comme enfermé dans une sphère hermétique au reste du monde. Il resta planté là, l’écho de cette voix dans sa tête alors qu’Ael et l’humain étaient désormais au comptoir.
Calme toi, tout va bien, mon sang…

Alors que plus personne ne lui prêta attention, les lèvres du médium remuèrent pour demander discrètement « Qui es-tu ? » Il n’eut aucune réponse, aucun murmure. Quelque chose était là, il se demanda si Ael n’était pas possédé. Après tout, il avait déjà vu beaucoup de personne dans cette situation, peut-être que l’on essayait de lui envoyer des signaux. Pourtant, si c’était un esprit qui lui parlait à travers Ael, il était asse sympas dans le fond… Comment savoir ? Il fixait le garou, d’un air totalement absent. Il respirait trop lentement. Il ne remarquait même pas le départ du client. La panique du perceur ne pu l’atteindre, il était complètement ailleurs. Il devait avoir le fin mot de l’histoire, la réponse ne pouvait pas être ailleurs.

« Je dois savoir. » Dit-il d’une voix ferme. Il se précipita vers le pauvre garou. Yoric n’était pas aussi épais que lui, mais avec son élan, leur affrontement fut brutal. Suffisamment pour que les deux au sol s’étalent. Yoric les mains plaquées sur les épaules de l’autre, leurs regards se confondaient.
Yoric avait besoin de la vérité !

Et pourtant. Rien.
Pas le moindre changement, pas un murmure, rien.
Ne restait que ce moment diablement gênant.

Yoric soupira, dévia son regard. Il était assez rare qu’il soit embarrassé par son comportement. Il faut dire qu’il avait l’habitude d’avoir l’air bizarre aux yeux d’autrui, c’était même pour ainsi dire, l’histoire de sa vie. Pourtant, cette fois, il aurait juré… « Désolé… Je… J’sais pas ce qu’il m’a prit. Rien d’cassé ? » Yoric se releva, il avait en chemin perdu son bonnet. Ce n’était cependant pas sa priorité. Il tendit immédiatement la main à Ael pour le relever. Une manière supplémentaire de’s’excuser. Son comportement lui semblait cependant, inexcusable.

Pourtant voila, lorsqu’Ael empoigna sa main, ça recommença !
Au lieu d’aider sa victime à se relever, il s’écroula littéralement dans ses bras.

Calme toi, tout va bien, mon sang…
« Oui bah ça va, j’ai compris ! Je suis CALME ! » Riposta le médium en serra aussi fort que possible la main d’Ael. Bien, si après ça, le garou ne le chasse pas de la boutique, il aura bien de la chance ! Heureusement, le bruit des aiguilles et de la musique semblait couvrir celle de Yoric. « Dis moi qui tu es… » Demandait-il à nouveau après une profonde inspiration.

Tu dois en comprendre l’importance, c’est ce que vous êtes, mon sang.
« Qui nous sommes ? » Yoric ferma les yeux pour optimiser sa concentration. Il devait absolument filtrer la voix d’Ael, ses mouvements, tout ce qui se passait autour de lui. Il devait comprendre, cette onde bienveillante qui sommeille auprès d’Ael… Ce n’était pas un esprit… Non, c’était quelque chose comme… Un témoignage ? Celui qui devait lui laisser de toute évidence un message ? Comme une bobine qui se répète inlassablement, abimée par le temps…

Calme toi, tout va bien, mon sang…
« Pourquoi tu es là… » Il n’avait pas les réponses qu’il voulait, cependant, cette voix savait le rassurer, c’était si rare, il n’avait pas peur cette fois. Il avait la nécessité et le désire de comprendre. C’était une présence si chaude, si douce, bienveillante. Elle éloignerait les cauchemars, les envies suicidaires et tout ce qui le tourmente. « Est-ce que c’est lié à lui ? On a quelque chose à voir ? Nous ? Ael et Yoric O Neil ? »

La première et dernière voyelle de l’alphabet.
Un début et une fin. Pour une histoire qui n’a jamais débuté.
Le premier a vécu, le deuxième disparu.
Et pourtant, à jamais vous êtes, mon sang.


Yoric avait perdu le contact avec la main d’Ael, il ne su comment. Cette chaleur, cette onde était toujours présente. Elle ne le quittait pas. Lorsqu’il ouvrit les yeux, tout était confus. Les larmes s’échappaient des barreaux que sont des cils. « Je ne suis pas… Ton sang. » Il refuse. Déni. La vérité qu’il avait désiré était un cauchemar éveillé.  Ce n’était pas comme d’habitude. De coutume, les esprits le torturent, l’insulte, le pousse à des actions, le persécute. Mais cette fois, cette douleur qu’il ressent est étrange, nouvelle, mais dévastatrice… Il avait le cœur en miettes.
Calme toi, tout va bien, mon sang…

_________________

I know a thing or two about pain and darkness

Je ne sais pas pourquoi je me nourris d'émotions
Il y a un estomac à l'intérieur de mon cerveau
J'ai pris un peu de nourriture pour mes pensées
Quelque chose plus puissant que mon imagination

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Solitaire
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : la Belle et Glorieuse Belette !
→ ERRANCE : Un petit peu partout, je n'aime pas me limiter.
→ TROMPE L'ENNUI : Perceur/ Serveur
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Rieur – Joueur – Avenant – Secret – On lui fait confiance facilement – hyperactif – blagueur – Goinfre – Souriant – Lui ne fera pas confiance facilement cependant – Pas toujours franc avec ses sentiments.


C'est celui là le champ obligatoire ?
→ AVATAR : Josh Dun
→ CREDITS : Paint ...
→ MENSONGES : 47

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Dim 14 Oct 2018 - 8:24

Je déteste quand les gens sont pas bien physiquement. Je perd tout mes moyens dans ces cas là parce que je peux rien faire, c'est pas avec des mots que je ferais passer un mal de ventre, c'est pas avec des caresses qu'une toux s'estompera, c'est pas un bisou magique qui fera baisser une fièvre. Je ressens cette impuissance jusqu'au plus profond de mon être et il m'est, j'avoue, déjà arrivé d'être énervé contre quelqu'un qui était malade. Bon, c'était pas un énervement visible et je n'ai rien dit à la personne parce qu'au fond, c'est clairement à moi que j'en voulais de rien pouvoir faire mais quand même, la sensation est tout ce qu'il y a de plus désagréable. C'est, en plus, ultra égoïste parce que concrètement, c'est pas moi qui suis mal, c'est moi qui me met mal à cause de quelqu'un qui est mal... C'est compliqué …

Je tend le bras en direction de Yoric qui ne m'a pas encore répondu. Bah merde, il est où là ? Il a les yeux qui se fixent sur un point trop précis, son regard me met d'un coup bien mal à l'aise, comme s'il contemplait l'univers et que je n'étais qu'une chose aussi minuscule qu'inutile. C'est sûrement vrai mais ca fait toujours mal à entendre haha.

Puis soudain, il se met en mouvement. Impossible de réagir avant, il se précipite sur moi et on se retrouve sur le plancher. On fait un joli bruit et mon dos me fait part de son mécontentement. Ceci dit, au vue de sa position, je me demande s'il va pas me frapper. Je sais pas pourquoi il ferait ça, c'est la tranche de salami ? Je peux en trouver une autre au pire ! Mais non, lui, tout ce qu'il veut, c'est savoir. Mais savoir quoi ? Est ce qu'il serait prêt à entendre que je pense qu'on à le même père ? Ce qui fait de nous des demi-frères ? Est ce qu'il accepterait le mouton sale et vieux qui orne mon sac à dos tout aussi sale et vieux que je garde depuis bien trop longtemps ?

Non sérieux … Savoir quoi?

Et il soupire... Genre, comme ça, comme s'il était déçu de je sais pas quoi. Mais qu'est ce que j'ai fait ? Et qu'est ce qu'il veut ?

Je le regarde avec des yeux ronds comme des billes, mais des grosses billes, hein ! Mon sourire, je le sens, il s'est effacé. Il avait l'air de traverser une crise de je sais pas quoi mais genre, violent.

Je répond rien quand il me demande pardon et me propose de prendre sa main pour me relever. J’accepte sans un mot. J'ai l'affreuse impression que je n'ai pas ma place dans cette scène, que le monde tourne sans moi dans les yeux de Yoric. Surtout quand il me retombe dessus au lieu de me tirer en avant. C'était pas prévu comme ça normalement ! Et puis il me hurle qu'il est calme.

Mais peut-être que toi tu es calme Yoric, mais moi, dans la tête, c'est la putain de panique ! Il me lâche pas la main en plus, il la serre super fort entre ses doigts, genre, comme s'il avait quelque chose à prouver. Et après il me pose une série de questions complètement folles, je sais pas si je dois y répondre ou non. Il ferme les yeux au dessus de moi, à califourchon sur mes hanches. Merde, si Kay sort maintenant, on est foutu.

Comment ca « Qui sommes nous », pourquoi je suis là ? Et c'est qui lui ?

Bon, lui, je crois bien que c'est moi mais c'est vexant là, je suis quand même le truc qui te sert de chaise pendant que tu parles tout seul dans le vide, tu te rends compte, hein ? Dans quel monde je suis tombé ? Je dors en fait ! C'est ça ! Je me suis endormi sur le comptoir, je suis sur que j'ai renversé des curly ! Peut-être même que je ne les ai jamais ouvert. Voiiiiila, je vais me réveiller et tout ira bien .

Mais non, c'est Yoric qui émerge, qui papillonne et qui laisse les larmes salir ses joues. C'était douloureux ? Merde, qu'est ce que je dois faire. Qu'est ce qu'il veut ?

Sa dernière phrase, je saurait même pas l'expliquer, me fait mal par contre. Genre, comme si je me faisait rejeté. « Je ne suis pas ton sang ».. Ouais, comme si je me faisait expulsé de chez moi. C'est … Douloureux.

Mais ce n'est pas moi qui pleure, ce n'est pas moi qui ai le droit de pleurer.

-Woh, Mec ? Ca va ? T'es revenu parmi nous ? Tu m'as foutu les jetons, il s'est passé quoi là ? Tu m'expliques ? T'es en larmes et je suis même pas sûr que tu en sois conscient.


Je me relève sur les coudes.Il est cool mon plancher mais c'est plus simple pour lui parler. Surtout après ce qu'il vient de se passer.

-Tu t'es fait mal ? C'est un truc physique ? Je peux faire quelque chose ?

Je sais pas quoi faire de plus, attendre ?

-Tu veux un autre Culry ?

Je me vois faire mon sourire maladroit et complètement crispé avec des yeux ronds d'étonnements, comme si ma proposition me surprenait moi-même. Une tentative d'ouverture, de destressage ? Je sais pas. Mais le rire ou le sourire, je sais pas, ca fonctionne plus facilement que les larmes pour moi. Je sais pas comment réagir en fait. Je suis une bille en humanité.

_________________

BeletteProof !
A l'épreuve des beles ! code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3396-je-ne-suis-la-bellette-de-personne-ael-o-neil#73702 http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/f34-fiche-de-liens http://dmthbegins.forumactif.org/f38-carnet-de-bord
avatar

→ ORDRE CLANIQUE : Essaim, en tant que Calice
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Perception et communication avec les esprits. Invocation des esprits. Visions des derniers instants des âmes. Perception des auras. Résistance à la plupart des dons psychiques.
→ ERRANCE : Au musée, chez les Stakavold, au starbucks, à l'université.
→ TROMPE L'ENNUI : Guide au History Museum.
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Emotif - Hyperactif - Passionné - Fûté - Têtu - Bavard - Curieux - Sensible - Combattif - Sociable - Clownesque


→ AVATAR : Tyler Joseph
→ MENSONGES : 723

†


MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    Mer 17 Oct 2018 - 13:25

La scène était digne d’un véritable film comique et dramatique à la fois. Le jeune homme n’en prêtait cependant aucune attention, il voulait des réponses. C’était capital, comme une énigme qu’il devait déchiffrer. Un secret qu’il devait ouvrir. La curiosité était très forte en lui, il ne pouvait que difficilement y résister, même si souvent cela s’avérait nocif pour lui. Yoric ne pense pas au coté fou de la situation, il est perdu dans ses pensées, dans cette communication qu’il tente d’établir. Mais il comprend que ça ne s’agit pas d’un esprit. Il le comprend trop tard. Les larmes roulent le long de ses joues. Il ne pouvait s’arrêter de pleurer. Yoric ne se rendit pas compte de ces mots, d la cruauté de ceux-ci envers celui qui était finalement son frère…  Demi-frère. Qu’importe. Ils sont le sang de ce témoignage. Yoric ne savait pas pourquoi il pleurait, pourquoi ce déni ? N’était-ce pas ce qu’il avait toujours voulu ? Avoir une famille ? Pourquoi tout à coup il rejetait cette idée, à présent que cela se concrétisait. La possibilité d’être comme tous les autres se présentait à lui, mais cela l’effrayait tout à coup. C’était une réaction humaine, une réaction qu’il ne pouvait contrôler. Il y avait peu de choses qu’il contrôlait, son environnement en général lui échappait.

Finalement ce brouillard se dissipe. Il avait lâché la main du garou, le contact était rompu, mais surtout le rejet de Yoric avait éteint cette voix qui malgré tout, répéta une dernière fois.
Calme-toi, tout va bien, mon sang…

La voix d’Ael lui parvint, progressivement éclaircie. Il pose ses doigts sur ses joues pour chasser les perles salées qui s’y déversaient. Yoric recule comme il le pu pour que ses fesses rencontre le sol plutôt que de rester assis sur les abdos du pierceur. Trop de questions à la fois…

Yoric recula un peu plus, retire ses jambes complètement, puis rapproche ses genoux de son torse, sa tête entre ses mains. Il ferme les yeux quelques instants. Il avait besoin de se recentrer sur lui-même, de dégager cette chaleur. Il ne voulait pas à nouveau  perdre connaissance. Lorsqu’il ouvrit les yeux, ce ne fut que pour voir le visage d’Ael, paniqué derrière un sourire brisé. Le jeune médium ne savait pas quoi lui dire, comment lui dire… « Je suis désolé… » Il était navré c’était rien de le dire, pourquoi diable était-il aussi faible ? Il était une telle honte. Yoric soupira, laissant ses mains glisser sur ses joues puis sur sa gorge. Il avait affreusement soif. « Tu… Tu peux… » Oh non, il ne savait pas si c’était une bonne idée de demander de l’aide au garou, il craignait que cela ne recommence. Pourtant, ces mots lui échappèrent sans aucun contrôle. « M’aider à me relever ? »

Il ne serait pas étonné qu’Ael l’aide surtout à foutre le camp de cet endroit. Bien que Yoric le trouve très sympathique, il ne connaissait as les limites de sa patience. Yoric souffla péniblement, levant les yeux au ciel avant de reposer son regard dans celui de son frère. « Tu… Tu crois que c’est vrai ? » Probablement devrait-il être plus précis, il était le seul à avoir entendu cette voix, c’était lui médium. Mais comment pourrait-il avoir un frère garou ? C’était insensé. « Nous sommes du même sang ? » Est-ce pour cela qu’Ael s’était montré aussi insistant la dernière fois au sujet de leur nom de famille, de la famille tout simplement. Cela expliquait son comportement, ses questions. Yoric commençait à douter que cela fut-ce le hasard qu’il eut trouvé son petit corps de belette dans une ruelle. Quel lien avaient-ils ? Cousin ? Frère ? Ils avaient probablement le même âge après tout. « Il y a quelque chose sur toi Ael… Quelque chose qui me parle quand… Je me rapproche de toi. »

_________________

I know a thing or two about pain and darkness

Je ne sais pas pourquoi je me nourris d'émotions
Il y a un estomac à l'intérieur de mon cerveau
J'ai pris un peu de nourriture pour mes pensées
Quelque chose plus puissant que mon imagination

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t1231-everything-is-backwards-like-dream-out-there-is-the-true-world http://dmthbegins.forumactif.org/t1423-la-bat-cave-de-yoric-o-neil http://dmthbegins.forumactif.org/t1251-i-found-my-way-right-time-wrong-place-as-i-pled-my-case
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo    

Revenir en haut Aller en bas
 

Wish we could turn back time, to the good ol’ days - Ael & Yo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» wish we could turn back time
» Wish we could turn back time ✰ JAY
» Back in time ↔ 04/06 | 17h35
» Don't waste your time to looking back you're not going that way
» R.M.S TITANIC IS BACK!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Bernard Terrace-