AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours !pink witch
Réalise les défi de noyel ! rudolf
Bonne année 2019 !! :fuir:

Partagez | .
 

 Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Coven
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Télékinésie / Télépathie
→ TROMPE L'ENNUI : Picsou du compte paternel

→ AVATAR : Evan Peters
→ MENSONGES : 427

†


MessageSujet: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Mar 23 Oct 2018 - 16:51


Kaël & Sasha

Un loup et un Sorcier...


Je frappai la paume de mon pote. Ouais j'avais des potes. Bon pas beaucoup dans le coven. Bon on pouvait dire que lui m'en devait une....bon d'accord, c'était pas tellement un pote, en même temps, j'y pouvais rien si sa mère avait voulu s'encanailler avec un p'tit jeune moi ! Sans compter que la dite mère était super bien foutue...ouais a l'époque, j'étais un peu...beaucoup...bref, c'était déjà du passé, très largement d'ailleurs, et après ce soir, j'aurais plus de moyen de pression. Bof, on s'en foutait dans l'absolu.

N'empêche, un an avec la même nana...Qui l'aurait cru ? Nan, j'veux dire, moi j'étais un papillon, j'me posais sur tous les pistils disponibles, quand c'était sexy...Mais ça, c'était avant. Ouais j'avais maintenant une rousse irascible et j'étais devenu un papillon fidèle au même pistil....Mouais bon, c'est pas très romantique dis comme ça, mais quand même ! Faisons une croix sur le calendrier quoi ! Ceci dit, allez pas croire que ça m'avait assagit, loin de là...Enfin si p'tete un peu, forcément, j'étais moins enclin a faire la teuf partout et beaucoup plus a filer sous la couette avec ma louve. On en était encore au stade où on rencontre la famille, c'est a dire que j'avais rencontré beau papa, il m'adorait évidemment, ma rotule n'avait pas supporté tant d'amour d'ailleurs et....et ben mes parents on allait attendre encore un peu...Ahum...Pas qu'ils soient racistes mais presque. Heureusement que je pouvais compter sur ma sœur pour me couvrir, quand elle se foutait pas de ma tronche évidemment. Bon, autant voir la vérité en face pour une fois, j'étais un sale con oui, irresponsable, oui aussi, mais si y a une chose dont je suis sûr, c'était que Sasha et ben...c'était la meilleure chose du monde pour moi. Putain sortez les guimauves, j'me sens bisounours bordel...

Tout ça pour dire que j'avais donc préparé un truc sympa pour nos un an...Au secours, je dégouline de romantisme ! Restait plus qu'a aller chercher ma rouquine..Au volant de...Ah nan, je pouvais pas prendre la moto, elle voudrait prendre la sienne, ça finirait en road trip a fond la caisse dans le centre ville, suivit sans doute d'une pseudo course poursuite avec les flics et mon projet finirait a l'eau...Mouais, choisissons donc la sécurité du 4x4. Bon après tout, c'était juste le temps de se rendre au portail, pour le reste...Bref, je pris donc le 4x4 et allai la chercher en ricanant, elle allait faire la tronche non ? Elle préférait la moto, quoique...Finalement, quelques minutes plus tard, je me garais pas loin de chez elle, mais pas trop prêt histoire de ne pas tomber sur son psychopathe de père lycan et la trouvai déjà sur le trottoir. Impatiente ? Peut être... Je me penchai pour ouvrir la portière. « Grimpe ! »
AVENGEDINCHAINS

_________________

Mayfair power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t882-kael-a-mayfair http://dmthbegins.forumactif.org/t1633-kael#33017 http://dmthbegins.forumactif.org/t924-kael-mayfair
avatar
“That’s what Christmas memories are made from. They’re not planned; they’re not scheduled. Nobody puts them in their blackberry. They just happen."
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 561

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Jeu 25 Oct 2018 - 9:20

Je plisse le nez, la mine passablement dubitative, alors que je regarde le contenu de mon placard pour la millième fois ou un truc du genre. Pas que j’aime pas ce que je porte en temps normal hein, qu’on soit bien d’accord, même si c’est loin de plaire à tout le monde, le bouclé en tête d’ailleurs. Tiens, ils pourraient au moins s’entendre avec Aodh sur ce sujet. Si Aodh le dévore pas avant. Hum. Bref. En fait, il a tellement été pas clair ce qu’on allait faire que bah… je sais pas quoi mettre dans mon sac. A ce train-là, je vais finir par rien mettre du tout, par mettre un jean et un pull de clodo et il se débrouillera avec ça. Je grogne toute seule, finissant pas claquer les portes du placard avant d’aviser les fringues propres que j’ai pas encore rangées. Et y en a un paquet, un peu partout dans la chambre. Bordélique ? Non, j’ai juste pas la foi de ranger, c’est pas pareil, je vous assure.

Je finis par attraper une paire de collants à rayures noires et blanches, un mini short en jeans que j’enfile, avant de continuer à errer dans ma chambre, à moitié à poil donc, à la rechercher d’un truc à mettre en haut. En attendant, je fourre deux trois conneries dans mon sac, histoire de dire, sans même faire gaffe. Non parce que toute façon, le connaissant, y a genre onze chances sur dix qu’il m’ait prévu une garde-robe. Il sait pourtant que ça m’énerve et que j’ai envie de lui faire manger les fringues quand il fait ça. Mais vu comment il se comporte quand il les enlève, j’arrive à m’en accommoder dans ma grande bonté. Ou un truc du genre. Je me sens rougir d’ailleurs, sans même pouvoir y faire quelque chose, avant d’attraper un t-shirt Star Wars. Là, ce sera parfait. Je me passe une main dans les cheveux histoire de dire que je suis coiffée et je les laisse vivre leur vie avant de finir de boucler mon sac donc.

Un pauvre sac à dos avec deux trucs dedans. Normal. Enfin, quand j’ai commencé à voir les séries américaines, j’avais plutôt souvenir que les filles emportaient toujours un milliard de trucs avec elles. J’ai ptet encore un truc qui fonctionne de travers. Bof, tant pis. L’avantage de tout ça, c’est que j’ai évité de me focaliser sur le pourquoi du comment du weekend. Non parce que, mine de rien, un an, c’est juste énorme. Surtout pour quelqu’un qui a jamais eu une relation suivie de toute sa vie jusque-là. Alors, okay, j’ai pas choisi l’exemplaire le plus simple à gérer mais bon, on peut pas dire que je sois beaucoup mieux hein. Je suis même probablement pire, j’en ai conscience. Mais avec lui, la vie est plutôt chouette depuis un an. Il m’amuse, il m’énerve, il m’écoute, il fait un tas de conneries, il est là. Et ça, c’est encore plus important que le reste. Surtout ces derniers temps où ça a pas été simple. Il m’a pas pris la tête, il s’est contenté plus d’une fois de me prendre dans ses bras quand je débarquais au milieu de la nuit à moitié en pleurs pour rien. Et ça a beau être un sale petit con, ça reste mon sale petit con. Je sais pas si c’est ça, être amoureuse, mais je sais qu’il rend ma vie plus belle. Et qu’à part la Meute, il est probablement la meilleure chose qui me soit jamais arrivée.

J’ai un regard en direction de mon téléphone et je laisse filer un juron en russe quand je vois l’heure. J’enfile une vieille paire de baskets montantes et j’attrape ma veste, avant de laisser un petit mot à Aodh et des bières en offrande sur la table de la cuisine. Me faut pas bien longtemps pour me retrouver sur le trottoir et je viens à peine d’y poser les pieds que je vois une énorme bagnole se garer devant moi. J’espère que ça va pas encore être un de ces vieux pervers qui croit que je fais le tapin. Mais non, ça va. J’ai quand même une moue dubitative à regarder comment grimper dans ce truc-là, mais je finis par me hisser, laissant tomber mon sac à dos par terre avant de lui ébouriffer les cheveux. « J’ai pris ma brosse à dents Bichon. A qui t’as volé cette voiture ? » Et je suis sage, j’ai pas encore demandé où est-ce qu’on va. « Tu m’emmènes où ? » Ah bah non, raté.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Coven
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Télékinésie / Télépathie
→ TROMPE L'ENNUI : Picsou du compte paternel

→ AVATAR : Evan Peters
→ MENSONGES : 427

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Jeu 1 Nov 2018 - 17:03


Kaël & Sasha

Un loup et un Sorcier...


Je fronçai le nez. « Tain mais tu brise ma réputation avec ton bichon, boule de poils. » maugréais je intérieurement content tout plein. Ouais je suis bon a j'ter aux ordures si je frétille pour un surnom à la con...Surtout celui d'un clebs tout rikiki plein de boucles. Dubitatif, je jetai un coup d'oeil sur son sac, puis mes yeux glissèrent sur le jean et...l'horreur qui lui servait de pull. Je soupirai. Un jour, un jour...Elle y arriverait a se saper comme une nana...Évidemment, on oubliait les mini jupes et autre truc collé serré, là j'étais plus trop fan, sauf si elle mettait ça dans la chambre et rien que pour moi. Là ouais. J'étais opé. «  Et puis je vole pas, chérie, j'emprunte, nuance. » rectifiais je très sûr de moi. Ouais et d'une c'était la voiture du paternel et de deux, fallait pas qu'il laisse traîner les clés si il voulait pas que je la prenne. C'était donc un accord tacite a une question que je ne lui avais pas posé. CQFD.

Je démarrai a peine que la curiosité gagna son dur combat avec ma rousse. Un ricanement plus tard, je lui adressai un sourire angélique, suivi d'un clin d'oeil « Tu sauras quand on y sera. » Réponse de cochon ouais je saaaiiiiis mais que voulez vous, on fait une surprise ou on en fait pas. Si je lui dis maintenant, ben ce serait plus une surprise, ce qui serait très con, vraiment con. Et je m'étais décarcassé pour ça hein, allez pas croire, oui bon, la nuit dans un hôtel cinq étoiles, c'était téléphoné non le plus important c'était ce qu'il y avait avant. Je roulai quelque minute avant de m'arrêter devant une espèce de vieil entrepôt qui payait pas de mine. En fait, c'était comme une arrière cour du Coven, on venait ici pour certain rituel qui demandait d'être un discret. « Allez amènes toi. » Je sautais au bas du 4x4 et passai de l'autre coté pour poser un bras tranquille autour des épaules de Sasha. « T'inquiètes, je compte pas te tuer et faire disparaître ton corps mais ce dont on a besoin est un peu...euh...Enfin ça fait feu d'artifice, c'est là qu'on fait nos trucs de sorciers pas voyants. » la renseignais je avant que son imagination ne galope dans tous les sens. Nan parce que je la connaissais hein, elle était foutu de me sortir un scénario tout droit sortit du cul de Carpenter rien qu'en voyant le hangar. Je poussai la porte du hangar avec un demi sourire. « On va juste prendre un portail. »

Et se retrouver a l'autre bout du pays...Enfin presque. Bref, je la poussai devant moi. L'intérieur était vide, silencieux, et, d'aucun dirait un peu glauque parfois, mais bon, on avait pas de femmes de ménage pour s'occuper de l'endroit quoi. Satisfait, j'avisai le gros pentagramme qui avait été tracé et enchanté sur le sol. « Ah niquel, il a bien bossé... » marmonnais je en hochant la tête tout en me demandant si on allait pas se retrouver dans le désert du Mexique...Vu comme le type qui l'avait fait m'aimait...Ahum...Mais bon on va se taire pour le coup, j'étais pas sûr que ma louve apprécie mes doutes. Déjà qu'elle et la magie ça faisait 5 000, si je lui disais ce qu'on risquait ( ce qui en soit était pas mortel, juste très chiant.... ) elle poserait pas ses pieds dessus. Je m'arrêtai a la limite du cercle magique et baisai la tempe de ma chérie. « Bon alors, tu garde les pieds et les mains dans le cercle, tu te colles a moi et tu sers ta ceinture, s'bon ? »
AVENGEDINCHAINS

_________________

Mayfair power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t882-kael-a-mayfair http://dmthbegins.forumactif.org/t1633-kael#33017 http://dmthbegins.forumactif.org/t924-kael-mayfair
avatar
“That’s what Christmas memories are made from. They’re not planned; they’re not scheduled. Nobody puts them in their blackberry. They just happen."
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 561

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Dim 4 Nov 2018 - 19:48

J’arque un sourcil dans sa direction avant d’attraper deux malabars. Je lui en jette un avant de commencer à mâchouiller le mien consciencieusement. « Quoi ? T’as une réputation ? Sérieusement?Tu préfères Monsieur Bichon ? » J’ai mimé les majuscules tout en parlant avant de sautiller sur mon siège. « Oh ! Je l’avais pas ce tatouage. Il t’ira bien, c’est un coeur. Je te le mettrais sur l’épaule si t’es sage. » Je lui décoche mon plus beau sourire avant de me faire curieuse sur la voiture. Ce qui est cool, c’est que je peux replier mes jambes contre moi sans problème tellement elle est grande en vrai. « Et à qui tu l’as empruntée alors ? Je savais pas que t’avais un truc à compenser avec une grosse bagnole. Tu dois m’annoncer quelque chose de grave? »

Je plisse des yeux quand il ricane, laissant échapper un grondement agacé. « Je te préviens, si c’est un plan foireux, je te colle le tatouage au milieu du front et mon chewing-gum dans tes jolies bouclettes bichon. » Surtout qu’à la vue de l’entrepôt, autant dire que je me méfie. C’est tellement le spécialiste des idées à la con que je m’attend à tout et surtout au pire en vrai. Je profite quand même qu’il passe son bras autour de mes épaules pour l’embrasser dans le cou, l’air de rien, avant de lui tendre mon sac. Je lève les yeux au ciel quand il reprend la parole et je lâche, d’un ton tranquille. « Si tu me tues, t’auras une paire de jumeaux aux trousses et je suis pas sûre que tu sois prêt à vivre ça. » Evidemment, quand il me parle de ses trucs de sorciers, j’ai la nuque qui se hérisse bien involontairement. Je vous jure, j’essaie de pas me braquer, mais mes contacts avec la magie m’ont jamais laissé de bons souvenirs jusqu’à présent. Donc forcément, faut pas s’attendre à ce que je fasse des bonds partout quand il me dit qu’il va se passer des trucs chelous. « Un portail ? Quel genre de portail ? » Mais non, pas la moindre trace d’inquiétude dans ma voix, c’est juste une impression.

J’avance dans son foutu entrepôt d’un pas précautionneux, grimaçant alors que chacun de nos mouvements semble résonner tout autour de nous. « Et après, on se demande pourquoi on trouve les sorciers glauques. C’est quoi ce coin sérieux... » Je murmure avant de me figer devant le pentagramme. Ah ouais. Super. Génial. Je me retourne en direction du mec à bouclettes, le mien donc, la mine franchement pas convaincu. « Tu te fous de moi ? Tu veux vraiment que je mette un pied dans ton dessin chelou ? » Le pire c’est que ma louve est curieuse. Et moi aussi, même si c’est de la magie. Je grogne, plus pour le principe qu’autre chose, avant de prendre une grande inspiration et de me planter devant lui. « Je te préviens. S’il se passe un truc que j’aime pas, je te pète l’autre rotule. » Ouais, digne fille de son père ou un truc du genre. Mais faudrait voir à pas me prendre pour une dinde. C’est ça l’expression ? Oh et puis, on s’en fout en vrai. Parce qu’au moment où je pose mes mains sur sa taille, je l’entends marmonner je sais pas quoi et j’ai l’impression que le sol se dérobe sous mes pieds. Et je laisse échapper un cri alors qu’on tombe dans le vide. Je sais pas combien de temps ça dure, dix secondes ou dix heures mais, quand le sol est redevenu palpable, je lui décoche un coup de poing dans l’épaule. « Putain mais t’es trop con ! C’était QUOI ce truc ? »

D’autant que je regarde autour de moi et que rien n’a changé. On est toujours dans le même foutu entrepôt. Et le pire ? C’est que j’en ai avalé mon chewing-gum. La tristesse quoi. Et j’ai envie de vomir en plus. Je ronchonne, les bras croisés, tentée d’effacer son pentagramme juste pour faire ma sale gosse, alors que j’attends de voir comment il va bien pouvoir m’expliquer ce bordel.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Coven
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Télékinésie / Télépathie
→ TROMPE L'ENNUI : Picsou du compte paternel

→ AVATAR : Evan Peters
→ MENSONGES : 427

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Jeu 8 Nov 2018 - 19:46


Kaël & Sasha

Un loup et un Sorcier...


Le malabar atterrit sur mes genoux et j'le prends machinalement pour le déballer et le fourrer dans ma bouche. Sans même y penser. Merde ! C'est pas un truc de vieux couple ça ? Rha laisses tomber Mayfair, tu réfléchis et quand tu réfléchis,... Bref. « Ouais j'en ai une, sérieux chérie ! Un truc minuscule qui bave et qui pète ? Tu as rien trouvé de mieux ? Bon remarque, mieux vaut ça que mon p'tit bélier ou ma p'tite moquette.... » Je louchai sur mes boucles. Mmmh... « Toi et tes idées.... » marmottais je....Quoique d'habitude, je kiffais ses idées, elles étaient aussi chelous que les miennes parfois c'était pour dire, mais le coup du tatouage malabar....Bon si ça lui faisait plaisir....Merde, j'étais beaucoup trop gentil avec elle ! Pensons a autre chose... « A mon paternel et il me semble, Honey, que tu es bien placée pour savoir que je n'ai absolument pas besoin de compenser. » fis je avec un sourire en coin parfaitement, beaucoup, très entendu. Bon, on avait mit le temps...Enfin elle avait mis le temps avant de sauter dans mon lit, mais maintenant, on s'en privait pas...Ahum...

je pris une mine outrée. « Comment tu doute de moi ! Comme si je pouvais t'embarquer dans un plan foireux ! Mes plans sont parfaits, tu le sais. » bon en vrai, je savais pas si ça lui plairait, mais bon, je m'étais trituré les méninges, j'avais même demandé a ma sœur, OUAIS A MA SOEUR....Qui m'avait répondu après s'être copieusement foutu de ma gueule. Remarquez, je préférais ça a l' espèce de torpeur qui l'avait prise après la mort de son bellâtre. J'me garai devant un entrepôt et je vis a la tronche de ma nana que c'était pas pour la mettre en confiance....ouais bon j'avoue, c'était pas le but non plus faut dire.  « Comme me l'a dit ton paternel loup, pas de corps, pas d'preuve ! Mais bon, c'est pas mon but non plus, ma vie serait ennuyeuse sans une rousse montée sur ressorts pour y foutre le bordel. »  fis je en frémissant sous ses lèvres, que j'adorais sentir sur moi, ouais, j'me sens guimauve et j'assume. « Ben...un portail quoi ! C'était ça ou trois heures d'avion, tu préfères quoi ? » Un clin d'oeil plus tard, je la poussai par la porte.

Bon ok, l'endroit avait de quoi faire flipper...C'était plus festif les soirs de rituel j'vous assure.... « Ton jugement me brise le cœur chérie, tu sais ça ? Plus c'est glauque moins les gens s'en approche, CQFD. Bon on évite les squatteurs avec des sorts mais j't'assure qu'il y a pas un seul fantôme dans l'coin. » Je lui désigne donc le pentagramme et, c'est marrant, mais j'entends presque les crissements de ses pieds sur le sol, style pneus en surchauffe. Je levai les yeux au ciel. « Relaxe boule de poil, ça va pas te manger. » Finalement, je la plaçai comme il fallait esquissant un sourire amusé lorsqu'elle me menaça. « oh oui, parles moi d'amour chérie ! » me moquais je même si j'avais pas, mais alors pas du tout aimé me faire péter une rotule par un psychopathe plein de poil. J'vous jure ! J'avais rien dit au Coven et surtout pas a ma mère qui serait partie en croisade contre la Meute parce qu'elle en avait le prétexte...je sais pas si le crétin psychopathe mesurait sa chance, sans doute pas.  Bref, je sentis ses petites mimines autour de ma taille et je la serrai un peu plus contre moi avant de balancer la formule magique....le portail s'illumina immédiatement et je serrai un peu les dents pendant que nous traversions tranquillou espace et temps. Beurk ! J'avais jamais kiffé la sensation et pourtant, j'étais foutu de faire les pires manèges du monde !

Le coup dans mon épaule me fait rire, elle y a pas mis assez de force pour me faire vraiment mal, mais j'aime bien sa tête renfrognée, tellement que je lui plaque un bisous sur le bout du nez. « Ca c'était un portail s'tout, on est passé et on vient de parcourir je sais pas combien de kilomètres en quoi ? Deux secondes ? Avoue, ça en jette. » Ou pas. Elle était quand même un peu pâlichonne. Bref, je la lâchais, le temps de récupérer nos sacs que je jetais sur une épaule et je la saisis de nouveau par le cou. « Allez ! En route! «  Tout frétillant, je nous dirigeait vers la porte et fini par l'ouvrir. Bizarrement on atterrit en plein centre ville....Je jurai tout bas. Foutu new Yorkais quoi !  Néanmoins je m'arrêtai sur le trottoir le temps d'inspirer l'air de la ville et je balançai un sourire solaire à ma meuf : « Bienvenue a New york chérie ! »
AVENGEDINCHAINS

_________________

Mayfair power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t882-kael-a-mayfair http://dmthbegins.forumactif.org/t1633-kael#33017 http://dmthbegins.forumactif.org/t924-kael-mayfair
avatar
“That’s what Christmas memories are made from. They’re not planned; they’re not scheduled. Nobody puts them in their blackberry. They just happen."
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 561

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Mar 20 Nov 2018 - 20:08

Je m’amuse à faire une énorme bulle, louchant dessus pour voir jusqu’où je peux aller avant qu’elle éclate et, à sa répartie, je laisse filer un ricanement. « Genre. J’y crois pas. Et c’est mignon les bichons, on peut leur faire des coiffures et tout. J’aime bien. » Je me tourne vers lui et je lui décoche mon plus beau sourire, non sans froncer le nez. Je sais qu’il peut pas résister et j’en joue. Mais je sais aussi que je vais le payer d’une façon ou d’une autre.

Je replie mes jambes contre moi, faut dire qu’on a une place de malade dans cette caisse, avant de hausser une épaule à sa réplique, la mine malicieuse. « Tu sais pas, je suis ptet amnésique. Ou t’es pas si mémorable que tu peux le croire. » Tu parles, comme si c’était pas un truc de dingues à chaque fois. Je sais, j’ai encore du mal à le réaliser en vrai, même si ça fait déjà plusieurs mois. Je me suis jamais sentie autant attirée par quelqu’un et, j’ai beau me glisser dans son lit dès que je peux, j’ai l’impression que c’est jamais assez en vrai. A cette pensée, je cille avant de secouer la tête et de me focaliser sur le reste. Et c’est vachement important vu qu’on parle de notre programme du week-end. « Tes plans sont parfaits uniquement parce que je suis là pour t’empêcher le naufrage bichon. Mais vu que là j’ai pas eu mon mot à dire pour ce coup-là, laisse-moi craindre le pire. » Ou pas, question de principes.

J’ai un sourire à le sentir frémir comme ça, même si je lève les yeux au ciel. « Depuis quand tu l’écoutes toi ? Et même s’ils trouvent pas de corps, ils te boufferaient, juste au cas où. Tu le sais. » Je lui tire la langue avant de le fixer, perplexe. « J’aime pas l’avion. C’est pas logique ces grosses boites de métal qui flottent dans les airs. Et la radioactivité ? Ah non, c’est pas ce mot… hum… c’est quoi le truc qui fait que tout tombe toujours du mauvais coté de la tartine ? » Peu importe, parce qu’il me parle de magie avec son cercle à la con là. J’aime pas ça et je lui grogne dessus, pour le principe. « Parle pas de fantôme, tu vas les attirer et ça craint à mort ces trucs ! » Et je plisse des yeux, fixant le sol, pas franchement convaincue. « Tu sais pas si ça va pas me bouffer. » Avant de renifler, dédaigneuse. Sauf que je fais moins ma fière quand son truc, rituel, machin, chose, commence. Et je me raccroche à lui, suivant mon instinct. Ouais, mon instinct est un peu con des fois.

Je finis par rouvrir les yeux et par le cogner. Pas trop méchamment parce qu’il aurait volé sinon. C’est un peu une crevette quand même mine de rien. Et je maîtrise pas toujours ma force. Il en a déjà fait les frais malheureusement, même si j’essaie de pas trop déraper. Je plisse de nouveau le nez quand il m’embrasse et je croise les bras, la mine boudeuse. « Nan, c’est pas marrant. » Pour le principe, je le reconnaîtrai pas et il le sait de toute façon. Je me laisse quand même entraîner, la mine toujours boudeuse, avant de battre des cils pour m’habituer à la lumière vive de l’extérieur. « Mais on est où là sérieux ? » Et, quand il lâche le morceau, je me tourne vers lui, la tête penchée sur le côté, avant de laisser échapper un « oooh » de surprise. « … New-York ? Sérieux ? On… tu t’en es souvenu ? » Que j’avais toujours rêvé d’y aller. Je lui avais dit, y a genre mille ans. Et j’ai un sourire incrédule alors que je laisse filer un silence en regardant autour de moi, mon coeur battant d’un coup à mille à l’heure. Avant de finir par poser mes yeux de nouveau sur lui. Et, sans un mot, je lui saute dans les bras. Mais genre littéralement, en mode koala, mes lèvres allant chercher les siennes pour le remercier, vu que je trouve pas les mots pour ça. Et ouais, je me fous totalement des gens qui nous regardent bizarrement sur le trottoir.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Coven
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Télékinésie / Télépathie
→ TROMPE L'ENNUI : Picsou du compte paternel

→ AVATAR : Evan Peters
→ MENSONGES : 427

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Lun 17 Déc 2018 - 20:38


Kaël & Sasha

Un loup et un Sorcier...


Elle voulait toujours avoir le dernier mot quoi ! Le pire ? Elle y arrivait. Bon sang quel est l'imbécile qui a créé les rousses a la langue bien pendue ? Bon soyons honnête, j'l'aimais ma rouquine mais parfois....Elle avait de la chance que je conduisais...Quoique je pouvais toujours m'arrêter sur le bord de la route et...Oula, si je m'engageais sur ce chemin, j'étais foutu. Mais j'ai vraiment failli écraser la pédale de frein a la suite ! Ah j'vous jure ce qu'il faut pas entendre bordel ! « Toi...Tu perds rien pour attendre...Et tu as de la chance qu'on soit pressé... » Le tout enrobé d'un sourire sournois. Ben quoi ? Oser mettre en doute ma virilité, y avait qu'elle pour me la sortir celle là. La prochaine fois je l'enregistre....

Ouais ou pas en fait. « Ta confiance en moi...C'est un truc de fou, j'en peux plus tellement j'me sens flatté. » ironisais je bon dans un sens, elle a pas tout à fait tord, mes plans étaient parfois foireux mais cela ne m'empêchait pas d'en profiter a mort. Une fois garé, je sautai de la voiture sous les moqueries de ma meuf et je levai les yeux au ciel. La vache, j'aurais du mal a tenir la comparaison avec super beau papa trop fort de la mort qui tue ! J'vous jure, j'vais lui coller trois colonie de puces. Minimum. « Putain, dans le genre beau père de merde, il se pose là.... » Sérieux ! J'étais un sorcier ouais et alors ?! Je suis sûr que si je trouve le bon sort, j'peux même avoir des poils de temps en temps ! Il avait du cul que j'avais rien dit a ma mère ou au Coven, c'était quand même une agression caractérisée. Ouais j'utilise des mots savants, ça m'arrive. Bref, j'avais été sympa, j'avais même pas réagit a sa menace d'aller voir ma sœur...Si il voulait tout les Mayfair sur le dos, c'était le bon moyen et je parlais même pas du Coven. On ne le controlait pas, mais ma mère était influente, tout comme mon père dans une moindre mesure. « Gravité chérie, mais ce que j'ai s'mieux que l'avion donc accroche tes bretelles et laisse faire le maitre. »  maître qui traîne son esclave là, parce que ouais, on pouvait dire qu'elle y allait a reculons. S'fou le conditionnement anti magique qu'elle avait bouffé. Bref.

On finit par atterrir là où je voulais que l'on soit. Enfin j'espérais. Tant que j'avais pas vu de mes propres yeux, je craindrais un sale coup. C'est beau l'amitié entre sorcier !  N'empêche que ma chérie a pas eu l'air de kiffer. Moi non plus remarquez mais c'est super pratique ces portails. Je vois bien qu'elle ronchonne alors je lui fais mon sourire spécial meuf en rogne avant de lui baiser le bout du nez.. Mais j'ai hâte de l'emmener dehors. A vrai dire, je sais pas si ça va lui plaire, après tout, elle m'a peut être raconté des conneries...Quoiqu'il en soit, on allait quand même passer un bon week end. Evidemment, il avait fallut que je demande la permission de séjourner sur le territoire d'un autre coven et d'une autre meute, pour éviter de se faire buter a vu mais en l'occurrence, j'avais eu aucun soucis, j'espérais juste que ça plairait a ma boule de poil.

Et je dois dire que ça lui plait, songeais je en refermant les bras sur elle alors qu'elle me saute dessus. Si c'était que ça, je pouvais l'emmener a New York tout les jours !  « Evidemment que je m'en suis souvenu. » fis je une fois que je pu retrouver mon souffle. « Alors dis moi, tu veux commencer par une glace aux pieds de la Statue de la Liberté ? Le seul truc français potable a par le bourguignon peut être....et la baguette....Et le Crazy Horse.... »
AVENGEDINCHAINS
[/quote]

_________________

Mayfair power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t882-kael-a-mayfair http://dmthbegins.forumactif.org/t1633-kael#33017 http://dmthbegins.forumactif.org/t924-kael-mayfair
avatar
“That’s what Christmas memories are made from. They’re not planned; they’re not scheduled. Nobody puts them in their blackberry. They just happen."
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 561

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Ven 4 Jan 2019 - 21:00

Ce qui est cool avec lui, entre autres choses, c’est que je peux dire ce que je pense, je peux le pousser et il sera toujours là, que ce soit pour m’envoyer dans mes retranchements, en rajouter une couche ou, tout simplement, s’avouer vaincu. Ca arrive pas souvent hein, qu’on soit d’accord. Mais je sais juste que j’ai jamais été aussi à l’aise avec un garçon. Ca a rien à voir avec le reste de la Meute, là c’est juste comme si j’arrivais à assembler les pièces d’un puzzle avec lui, grâce à lui et ça me donne toujours une pêche d’enfer en vrai. Je me trémousse sur place quand même à sa répartie, pouffant de rire avant de lui lancer un regard en coin. « Tu sais que je pourrais faire carrément pire hein... » Evidemment que oui. D’autant qu’en vrai, de ce côté-là, non seulement j’ai pas à me plaindre mais c’est juste… parfait. A un point que ça m’effraie un peu parfois pour être totalement honnête, mais je lui ai jamais dit. Je prends les choses comme elles viennent, en essayant de pas trop m’inquiéter sur la façon dont les choses pourront évoluer, surtout quand il aura parlé à Ciàran ou recroisé Aodh.

Il a quand même droit à mon plus beau sourire. « Oh arrête, c’est parce que je te remets en question que tu fais toujours pire. Ou mieux. Je sais pas trop. Si j’étais pas là, qui est-ce que tu tenterais d’épater avec tes coups foireux hein ? Et me parle pas d’une bimbo blonde aux gros seins ou je me fâche. » Je sors de la voiture d’un pas plus tranquille, continuant de faire des bulles avant de souffler, songeuse. « Tu veux vraiment qu’on parle beaux-parents ? Parce que si on s’aventure là-dessus, on peut parler de belle-maman hein... » Et je grimace vers lui avant de froncer le nez quand on rentre dans l’entrepôt. Dans le doute, je vais cracher mon chewing-gum avant de risquer de m’étouffer en découvrant son nouveau plan pourri. Je lève les yeux au ciel quand il parle de laisser faire le maître mais je m’exécute.

Avant de le regretter amèrement. J’ai envie de vomir un peu et il me faudra plus qu’un bisou sur le nez pour oublier son traquenard. Un portail magique, sérieux, il se fout de moi un peu quand même. Enfin, je vais attendre un peu pour le manger vu que je suis curieuse de ce qui nous attend malgré tout. Qu’il m’ait pas fait ça juste pour la frime sinon, ça va pas le faire.

Mais, une fois dehors, j’oublie tout ça. Parce qu’on est à New-York. Genre pour de vrai. Je lui saute dessus pour le remercier, songeant vaguement qu’il faudra que je le laisse respirer à un moment ou à un autre. Et moi aussi d’accord. Je cille, le regard brillant alors qu’il souligne l’évidence. C’est normal que mon petit coeur batte aussi vite ? C’est juste un détail quelque part, qu’il se rappelle de ça. Mais ça me confirme juste ce que je sais depuis le début. Qu’il écoute. Tout et n’importe quoi d’accord, mais il retient ce qui est important pour moi et qu’il essaie… de me rendre heureuse. Même si je suis chiante, même si je dois le rendre dingue bien souvent. Pourtant, il est là, tout le temps. Je reste accrochée à lui alors qu’il commence à me lister ce qu’on peut faire et je l’embrasse de nouveau longuement avant de me décider à le relâcher. J’attrape ses mains et je pique du nez, brusquement intimidée, avant de murmurer, dans un souffle à peine audible, sans réfléchir. « Je t’aime. » J’écarquille les yeux, réalisant ce que je viens de balancer et je reprends, espérant ne pas lui laisser le temps de tiquer. « Une glace ! C’est bien ça ! Avec plein de chantilly c’est possible ? Et c’est quoi le bourguitruc ? Ou le crazyhorse ? T’es déjà allé en France toi ? » Ouais, le noyer de questions, c’est bien ça non ? Ca pourra marcher, sur un malentendu.  

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Coven
→ NUISANCE DEPUIS : 27 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Télékinésie / Télépathie
→ TROMPE L'ENNUI : Picsou du compte paternel

→ AVATAR : Evan Peters
→ MENSONGES : 427

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Mer 9 Jan 2019 - 17:11


Kaël & Sasha

Un loup et un Sorcier...


Oh putain ! Pourquoi il fallait que ces quelques petits mots la con fasse monter mon thermomètre interne ? Non parce qu'elle le disait de telle façon...Et le pire, c'est que je sais, je suis SUR qu'elle s'en rend même pas compte, mais c'est une putain d'allumeuse de compèt. Ce qui me fait forcément penser a la suite nuptiale que j'ai réservé...Avec Jacuzzi, grand lit..Balcon...Arg...Penser aux cigognes ! Aux poules ! Aux cochons ! Sinon, on y arriverait jamais. « Non je sais pas. » fis je avec un je ne sais quoi de provoquant. Ce qui était une mauvaise idée avec ma rousse. Très mauvaise en fait. Fallait qu'elle ait le dernier mot, toujours, j'étais bon pour la colonne de Rome dans le pantalon. Ou le Colisée. Mouarf. Non, non, je tiendrais bon jusqu'à notre destination. Non je ne m'arrêterais pas sur le coté pour commettre un outrage aux bonnes mœurs. Mais putain s'que j'en avais envie !

S'pas qu'elle avait raison, s'juste que sans elle, je trouvais les fêtes un peu ennuyeuses. Je sais toujours pas ce qu'il m'avait prit de la prendre avec moi le fameuse soir de notre rencontre, mais franchement, je l'avais jamais regretté. Elle m'amusait, me provoquait, me remballait et moi j'l'aimais. Voilà. « Une bimbo rousse au p'tits seins ça marche ? » répliquais je aussi sec en baissant les yeux vers les dits p'tits seins que j'avais...Non, on va arrêter de penser a ça. « Si tu te vexe, j'te paye une chir... » prévins je parce que je connaissais ma louve, elle était foutue de se vexer et de me planter là, ce qui serait très con. Cela dit, si je pouvais critiquer mon beau papa, elle était pas en reste et a raison en plus. Mon regard s'assombrit subitement. Je n'aimais déjà pas beaucoup ma mère mais je savais que si elle s'en prenait a Sasha, je serais proprement imbuvable. « Ma mère ne se contenterait sans doute pas d'une rotule... » lâchais je les dents serrées. Merde, je voulais pas penser a ça. Là j'avais une surprise a mettre en route et une meuf a impressionner...Ce qui marcha un poil devant le cercle mais pas dans le bon sens.

Si le transfert nous secoua un peu, ce ne fut rien devant le regard proprement scintillant de Sasha. Faudra que je pense a remercier Jess pour le coup tiens, mais là, je reçu ma nana contre moi et un baiser plus que paradisiaque avec. Et là... Juste un murmure. Un murmure qui, avant m'aurait fait déguerpir plus vite que BipBip. Avant je me serais contenté de sourire ou j'aurais carrément dit moi pas. Mais là, ça venait pas de n'importe quel coup d'un soir ou de deux soirs. Nan. Là, j'avais envie de plonger dans une mer de guimauve et de lui déclamer du Shakespeare en espagnol.

Fidèle a elle même, elle enchaîna aussi sec mais mon cerveau restait bloqué sur son minuscule je t'aime. J'allais épouser cette rousse. « Tsss... » soufflais je en secouant la tête avant de libérer une de mes mains qui vint lui chopper le menton pour lever son visage vers moi. Ouais ouais, ses questions, j'y répondrais après. « Ouais. Moi aussi. » Je lui baisai le bout du nez, ce foutu nez qui me rendait fou quand il frétillait comme un con. «  Et je suis pas sûr que t'expliquer le Crazy Horse soit une bonne idée en fait. » repris je un sourire en coin sur le visage. Non parce que là...  « Plein de chantilly si tu veux mais dis le moi encore....Que tu m'aimes. »
AVENGEDINCHAINS

_________________

Mayfair power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t882-kael-a-mayfair http://dmthbegins.forumactif.org/t1633-kael#33017 http://dmthbegins.forumactif.org/t924-kael-mayfair
avatar
“That’s what Christmas memories are made from. They’re not planned; they’re not scheduled. Nobody puts them in their blackberry. They just happen."
→ ORDRE CLANIQUE : La Meute
→ NUISANCE DEPUIS : 28 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : Sous l'Auspice du Passeur
→ ERRANCE : Rage Fight Club
→ TROMPE L'ENNUI : Preneuse de paris - barmaid - voleuse à ses heures perdues...
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Menteuse - Sarcastique - Séductrice - Protectrice - Inconstante - Bravache - Fidèle - Débrouillarde - Colérique - Pragmatique


→ AVATAR : Emma Stone
→ CREDITS : Elnaie
→ MENSONGES : 561

†


MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   Jeu 17 Jan 2019 - 22:44

Je lui lance une oeillade malicieuse, alors que je vois bien que ça le démange d’avoir le dernier mot. Sauf que ça impliquerait qu’il s’arrête en cours de route et, visiblement, là où on va c’est trop important pour perdre du temps à me prouver que j’ai tort. J’en prends bonne note, parce que c’est plutôt rigolo dans le fond. Et que je suis bien trop curieuse à l’idée de ce qu’on va pouvoir faire pour l’asticoter de trop. Je fronce le nez au reste de ses propos, pointant du doigt les dits seins avant de souffler, d’un ton toujours aussi provocant. « Gaffe à ce que tu dis, sinon ces deux-là, tu les reverras pas de sitôt. » Non mais oh, je vous jure. Et il a droit à un majeur dressé dans sa direction avant que je ne détourne la tête, regardant autour de moi avec curiosité. Je grimace quand même quand on évoque sa mère. Bon, d’accord, c’est moi qui fait ça, mais quand même, c’est pas mon sujet de discussion préféré. « Ouais hein… » Je me demande à quel point elle essaierait de me tuer si elle savait que j’existais.

Avant d’essayer d’oublier tout ça, toute concentrée que je suis pour la suite des évènements. Ma surprise donc. Et, si Kael a toujours été le Roi des plans foireux, là, pour le coup, je sais même pas quoi dire. Parce que j’aurais jamais cru qu’il s’en rappelle, que j’aurais jamais cru qu’il ferait tout ça pour moi, que qui que ce soit ferait ça pour moi. Juste pour profiter de quelques jours avec moi. Faut dire que ça implique de me supporter plus de quelques heures et de vouloir recommencer ça. Ce type est maso je pense mais on va éviter de pointer ça du doigt. Pour le moment, je suis occupée à l’embrasser et ça, c’est mieux.

Sauf que ça dérape. Parce que je dis un truc que j’aurais jamais dû dire. Je sais même pas pourquoi ça m’échappe en fait. Enfin si, je sais, parce que c’est ce que je ressens depuis le premier jour ou presque. Même si ça m’effraie et pas qu’un peu. Parce que, si ça se trouve, il va se barrer en courant. On a jamais parlé de nous deux, ce qu’il a entre nous. On se contente de vivre nos vies, ensemble. Souvent. Très souvent même. Et je saurais pas dire ce que ça peut bien impliquer en vrai, si je dois faire comme si de rien était ou si je dois assumer. Et, pire encore, j’ai l’impression que mon cerveau va exploser avec tout ce qui me traverse l’esprit en aussi peu de temps.

J’inspire longuement, essayant de trouver un truc intelligent à dire à son « moi aussi ». Parce que je devrais pas mal le prendre non, qu’il me réponde ça ? Enfin, si c’est bien en réponse à ce que je viens de lui dire. Je fronce les sourcils quand il m’embrasse le nez, essayant de chasser cette boule dans ma gorge alors qu’il continue de parler. Et je souffle, d’un ton bougon. « Pourquoi tu veux pas m’expliquer le crazytruc ? » Je me renfrogne en plus au reste, piquant du nez avant de secouer la tête. « Non. T’as qu’à le dire toi d’abord. Parce que c’est pas marrant un moi aussi. C’est nul même. Et… ouais, c’est nul parce que ça veut rien dire d’abord. » Et je me mordille la lèvre, toujours aussi bougonne. « Enfin t’es pas obligé de le dire en vrai. C’est juste que… je sais pas… c’est... » Je soupire longuement, ayant quand même vachement envie de partir en courant sans demander mon reste.

_________________
I prefer dangerous freedom over peaceful slavery... ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t463-sasha-that-s-my-story-guys http://dmthbegins.forumactif.org/t2111-inventaire-de-sasha-dickens#47016 http://dmthbegins.forumactif.org/t469-sasha-s-life
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un loup et un sorcier sont de sortie | Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans les bois quand le loup n'y est pas... |Trente-Six|
» « Regarde, le loup et le cerf sont entrain de se bécoter ! »
» Quand Le Loup Se Perd...
» Quand le loup est là ... les vampires courent. [Erwan]
» LE MAGNAMUND

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Louisiane et le reste du monde-