AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur DMTH Invité envoi coeur
Adopte un scenario et gagne des amis pour la vie ! :caddy:
Trouve un partenaire de jeu rapidement ! :bouya:
Découvrez l' intrigue en cours ! :olala:
Inscrivez-vous à l' event Halloween ! :dieu:

Partagez | .
 

 Il n'y a qu'à cueillir [PV Nika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Foraine, Gitane, Illusioniste
→ ORDRE CLANIQUE : Gitan
→ NUISANCE DEPUIS : 19 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : sa Colère
→ ERRANCE : Sur le camp Gitan
→ TROMPE L'ENNUI : Illusionniste
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Colérique – Impulsive – Fière – Rebelle – Chieuse – Violente – Jalouse – En manque d'affection mais ne le reconnaîtra jamais – Attachante – Sarcastique – Moralement faible.


→ AVATAR : Erika Linder
→ CREDITS : Eriam
→ MENSONGES : 131

†


MessageSujet: Il n'y a qu'à cueillir [PV Nika]   Sam 10 Nov 2018 - 12:18


Elle n'avait pas perdu. Elle s'était faite rétamée en bonne et dû forme mais ça c'est régulier. Elle s'en fichait, sa fierté n'entrait pas enjeu sur le ring en temps normal. Il n'y avait que la colère et ce moyen de se défouler, qu'importe le sang, qu'importe les coups, tant qu'elle pouvait donner, écraser, détruire, frapper, abîmer. Se défouler, laisser sa colère fondre sur le visage d'autrui, recevoir la suite. Elle avait accepté tout ça, elle l'avait même embrassé.

Comme très souvent, trop souvent au goût de Lou mais elle, elle n'en avait rien à faire. Les seuls moments où elle ne l'écoutait pas, où les mots coulaient sur son esprit sans pour autant s'y accrocher. Peut-être avait il raison, sûrement même mais qu'est ce qu'elle en avait à faire ? Rien, elle avait besoin de passer ses nerfs sur quelqu'un, quelqu'un qui avait, en retour, du répondant. Jamais on n'avait fait attention à elle sur le ring. Elle n'était qu'un candidat régulier parmi d'autre, automatiquement relayé aux poids légers, elle n'avait pas d'autre choix que la rapidité. Sèche comme elle est, la force n'est pas son atout, elle ne faisait parfois pas la taille ni le poids réglementaire, elle avait même l'air ridicule. Mais elle s'était toujours vaillamment battue. Même ce soir.

Ce soir, elle était fatiguée, elle savait que ses coups auront moins d'impact et que sa vitesse en serait impacté. Elle était à fleur de peau aussi. C'était l'anniversaire de la mort de son père au passage. Elle était perdue, aucune idée de ce qu'elle devait ressentir. Un capharnaüm de sentiments incompatibles. Tristesse ? Rancœur ? Peur ? Soulagement ? Amour ? Bien trop de chose. Est ce qu'elle devait pleurer ? S'en réjouir ? S'en fiche ? Elle était perdue.

Et sr le ring, sous son débardeur blanc qui cachait sa poitrine aussi bandée qu'invisible, les tâches de sang s'accumulaient. Son nez coulait sans discontinuer, elle titubait aussi. Ses coups étaient faibles et maladroits. Son adversaire, un gitan du camp qui, à son grand damne, la connaît bien, prenait une belle revanche. Ils s'étaient déjà battus il y avait quelques semaines, elle lui avait foutu une raclée humiliante. Mais aujourd'hui, tout était différent. Aujourd'hui, elle avait plus envie de pleurer dans un coin que d'échanger des coups, alors pourquoi est ce qu'elle était venue ?

Une claque s'écrasa sur son oreille gauche, la faisant siffler et reculer, un vertige la prit, ne lui permettant pas d'anticiper la tête dure qui s'écrasa contre son front. Elle bascula en arrière, l'air fut chasser de ses poumons quand son dos rencontra le sol et elle ne bougea plus. Elle savait très bien qu'elle avait perdu. Elle ferma les yeux, faisant la morte, on la virera du ring comme ça et puis, elle n'avait pas la force de se relever non plus. Mais ce n'était pas fini pour elle. Loin de là. La main de son adversaire s'écrase sur son haut et la soulève de terre, elle ne réagit pas, les yeux fermés, elle entendait la foule retenir son souffle et bientôt, elle l'entendit lui :

-C'est parce que tu es une raclure de meuf que ta mère s'est barrée, c'est parce que tu es une raclure de meuf que ton alcoolique de père a fini poignardé dans les poubelles et tu sais quoi, petite pute ? Tu vas le rejoindre bientôt parce que personne n'aime les lesbiennes qui se font passer pour ce qu'elle ne sont pas. Tu es un monstre qui veut être un homme.

Il la jeta par terre à nouveau, sa tête heurta le sol avec un bruit mat et elle ne sut plus vraiment si elle faisait semblant d'être inconsciente ou si elle l'était vraiment. Elle senti qu'on la tirait pas les aisselles en dehors du ring et que le gagnant essayait en vain d'avoir l'approbation de la foule, un sourire échappe à Forest alors qu'on la pose sur une des banquettes de l'arrière salle. Elle se savait appréciée en tant que régulier. Mais bien vite, la réalité l'a rattrapa et son envie de pleurer la força à se lever pour quitter le Rage.

Elle déambula dans les rues, ne savant pas très bien où aller et finalement, elle craqua. Un long hurlement silencieux qui ne fait de bien à personne et finalement, les larmes se mirent à couler et elle s'écroula dans une ruelle et cacha son visage défigurer dans ses mains.

_________________
Une Illusion peut-elle Exister ?

code: @DMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t2946-just-an-illusion http://dmthbegins.forumactif.org/f133-inventaire http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://dmthbegins.forumactif.org/t2951-l-illusion-est-une-ombre-qui-vaut-mieux-que-la-proie http://Où elle peut ...
avatar
→ ORDRE CLANIQUE : Essaim
→ NUISANCE DEPUIS : 416 ans
→ SOUS L'EMPRISE DE : daïmoïnon (LVL 3)
→ ERRANCE : A son abattoir, ou là où il peut avoir du bon sang
→ TROMPE L'ENNUI : Propriétaire d'un abattoir et nettoyeur pour l'Essaim
→ PROFIL PSYCHOLOGIQUE : Provocateur – Joueur – Cruel – Ne supporte pas la faiblesse – Froid – Hautain – Prédateur – Raffiné – Noble – Manipulateur – Observateur – Silencieux – Violent – Discipliné – Loyal jusqu’à sentir de la faiblesse de la part de son maître – Consciencieux — Poli à l’extrême – Se lasse vite – Patient seulement pour la chasse et la vengeance


→ AVATAR : Cody Fern
→ CREDITS : Azrapi (art by inked_bad_wolf) + Eden Memories + Tumblr
→ MENSONGES : 60

†


MessageSujet: Re: Il n'y a qu'à cueillir [PV Nika]   Mar 13 Nov 2018 - 19:39

Nika ne se rendait à Brightside que lorsqu’il avait besoin des services d’Amalia ou Lucian et que ses pas prenaient la direction de la Fleur Blanche. En dehors de l’établissement de luxe, le vampire ne s’attardait que peu. Il fallait dire que la population de ce quartier ne correspondait guère à ses standings. Lui, qui ne cherchait que la perfection, partout, se voyait bien lésé dans les ruelles pourtant proprettes. Même lorsqu’il avait besoin de voir ses informateurs, il les faisait venir à lui, plutôt que l’inverse. On voyait bien peu souvent le vampire salir ses beaux souliers au sud de Bâton-Rouge. Les rares fois où il s’y était rendu, outre ses visites au clan Corléone, s’excusaient par la présence de son cher nécromancien sur le territoire gitan.

Pourtant, cette nuit, il s’y trouvait. Il avait passé une partie de la soirée à la Fleur Blanche, ne désirant pas rester chez lui. Il quittait la musique jazz si peu à son goût, pour retrouver le silence des ténèbres, quand une odeur bien connue chatouilla ses narines : celle du sang. Il n’était pas rare que cette fragrance danse dans le brouillard à Brightside, mais, pour une raison qui demeurait inconnue au vampire, il avait décidé de la suivre, plutôt que de remonter directement vers Valley Park puis bifurquer vers Jefferson Place. Il prit néanmoins la direction du Nord.

À chaque pas, sans se presser nullement, la fragrance capiteuse du sang gagnait en intensité. Il approchait de sa destination quand le parfum délicat et salé des larmes s’ajouta à celle, cuivrée, qui occupait déjà ses narines. Le vampire préférait se concentrer sur celles-ci, plutôt que sur les autres, mêlant crasse, foutre et pisse, qui nappaient les ruelles de Brightside. Il fallait dire qu’elles lui étaient bien plus agréables. Ses chaussures vernies claquaient doucement sur le sol. Il s’attirait sûrement les regards des petites frappes dans l’ombre, qui se demandaient si ça valait la peine de lui sauter dessus pour le braquer… après tout, il était toujours très propre sur lui, et détonnait de la faune locale par sa richesse qu’il ne cherchait pas à dissimuler… mais il suffisait d’un regard dans la direction où se cachaient les malfrats pour leur faire abandonner toute tentative. Aurait-il été moins regardant sur la qualité de sa nourriture et de ses proies, Nika les aurait sûrement laissé faire. Mais ce n’était pas le cas.

Il ralentit, avant de finalement s’arrêter à l’orée d’une ruelle. Au fond, il décelait une silhouette recroquevillée. Les sanglots, pourtant presque silencieux, lui apparaissaient clairement, faisant trembler la personne qui en subissait les assauts. Il pencha la tête sur le côté, ses longs cheveux glissant sur son épaule. Il resta là, un instant, en silence, avant de s’approcher lentement. Le but n’était pas d’effrayer la jeune personne. Ses pas résonnaient toujours sur le bitume, un peu plus dans l’étroitesse des deux bâtiments qui s’élevaient autour d’eux deux. Arrivé à la hauteur de l’éplorée, Nika tira un peu sur les pattes de son pantalon pour pouvoir s’accroupir sans faire gémir le tissu de qualité. Doucement, il tendit la main pour écarter une mèche de cheveux du visage abîmé. Il ne prit guère ombrage de larmes et du sang qui maculèrent alors ses doigts.

Quand il croisa enfin le regard de la demoiselle, un lent sourire, presque tendre et compatissant, étira ses lèvres. Il ne lui demanderait pas ce qu’il s’était passé. Si elle pleurait ainsi dans une ruelle, elle n’avait certainement pas envie de revivre ce qui l’y avait conduite. Malgré l’étincelle différente dans son regard, sous le sang et les larmes, Nika reconnut la jeune femme qu’il avait déjà croisée aux abords du camp gitan. Il pencha à nouveau la tête sur le côté, et lui tendit la main. Je peux vous assurer un refuge pour le reste de la nuit. Un endroit sûr où vous reposez. Personne ne vous touchera plus. chuchota-t-il avec douceur. Quiconque connaissait le vampire savait qu’il n’avait rien d’un bon samaritain, et que sa gentillesse se payait toujours un jour ou l’autre. Mais la demoiselle n’était pas censée le savoir. Que diriez-vous d’un repas chaud, d’un bon bain, et d’un lit douillet ? Nika n’était guère au courant des habitudes de la jeune femme, ni même si elle avait, quelque part, un toit et quelqu’un qui l’attendait, mais il ne la laisserait pas là. Ses raisons restaient encore floues, mais il ne faisait jamais rien sans arrière-pensées. Restait à savoir si la pauvre allait tomber dans le piège, tel un papillon s’approchant trop près de la lumière pour finir par s’y brûler les ailes.

_________________
I see hell in your eyes
Taken in by surprise
Touching you makes me feel alive
Touching you makes me die inside
code @ EDEN MEMORIES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dmthbegins.forumactif.org/t3805-nika-we-must-always-remember-that-the-devil-works-miracles http://dmthbegins.forumactif.org/t3808-nika-lepiokhine http://dmthbegins.forumactif.org/t3807-nika-even-the-devil-was-once-an-angel
 

Il n'y a qu'à cueillir [PV Nika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙
» Cueillette de chaton |Pv : Plume de Nuit|
» Boire, ou bien se conduire... il faut choisir [PV Aïlin]
» Dorea ¤ La vie est un cadeau empoisonné qu'il te faut cueillir
» Cueillir des fruits.... [Mission facile Pv Xaldin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAG ME TO HELL | Begins. ::  :: Brightside-